Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 1:03

La nuit était déjà fort avancée lorsqu’une troupe de cavaliers armés, aux armes de la famille Pendragon, passa le pont-levis du château de Glastonbury – le bruit de leurs sabots se répercutant en écho sur l’onde calme et noire de l’eau entourant la demeure de pierre.

Des gardes, munies de torches, coursèrent à la rencontre de la diligence royal. Ils s’alignèrent pour bloquer le passage à la furie qui pénétrait dans le lieu où se reposait l’ancienne maîtresse du roy. Les premiers chevaliers stoppèrent brusquement leur monture, alors que celui qui se trouvait en tête ralentit la cadence, sans complètement s’arrêter.



- Que signifie cela, Sire Bohawnn? , demanda l’un des gardes, en s’avançant vers le bel animal… dont il attrapa la bride.

- Sa Majesté, la Reine d’Orcanie, souhaite que vous la conduisiez auprès de la princesse Mélissandre.

Montée tel un homme, les magnifiques tissus de sa robe rouge, brodés de petites perles et de paillettes d’or, étalés sur le dos noir de sa bête, Ophélia se sépara du groupe d’hommes d’armes qui l’accompagnait.

Plusieurs hommes, de la garde de Dame Blanche, se précipitèrent à la rencontre de l’épouse du roy d’Orcanie afin de l’aider à descendre de cheval. Pied posé par terre, la belle et cruelle nymphe dirigea sa blanche main vers son ventre légèrement enflée. Réflexe naturelle…

- Conduisez-moi auprès de la princesse Mélissandre!, ordonna t’elle en s’avançant vers les grandes portes en bois, suivit par une délégation de soldats qui avaient abandonnés leurs montures au bras de leurs frères de métier. Je viens la quérir, au nom de l’Orcanie et de Dieu! Celle-ci se doit de récupérer sa véritable place.

Irait-on consulter la comtesse, en sachant les véritables intentions de la reine?

On la conduisit dans moults couloirs, ainsi que plusieurs escaliers, qui menaient à une chambre où brûlait un feu solitaire, entretenu depuis le début de la nuit.





Ophélia se pencha au dessus du berceau et cueilla l’enfant qui dormait paisiblement. La petite remua, sans porter s’éveiller.

La reine observa le visage d’ange de cette batârde. Le résultat des traitrises du roy, son époux.

Elle aurait pu lui tordre le cou et ainsi mettre fin à la vie malheureuse que cette petite connaîtrait. Mais Ophélia n’en eut pas le courage, ni la volonté. Elle tenait entre ses mains la vie, la destinée, de cette gamine. Également le bonheur de Blanche… cette catin de la noblesse qui lui avait volé à deux reprises son bonheur.

Alors, pourquoi hésitait-elle encore? Son souhait le plus cher n’était-il pas de détruire la comtesse d’Abinghton?

Mais Mélissandre était innocente… Elle n’avait pas demandé à venir au monde dans cette situation.

Elle la ramènerait avec elle en Orcanie… et ferait d’elle l’une des enfants du roy, en lui cachant véritablement les origines de sa mère. Et si Mordred lui accordait d’avantages qu’aux héritiers qu’Ophélia lui donnerait ou lui avait déjà donné… elle l’expédierait dans un couvent, où sa vie serait sacrifiée à Dieu, comme tel le voulait la philosophie de l’époque. Elle devrait prier, pour le péché de ses parents.

- Allez, nous repartons, Votre Altesse. , murmura la reine, en se demandant si jamais elle ne pourrait aimer cette belle enfant. Vous retrouverez votre place.

… Mélissandre serait-elle le lien éternel qui avait uni les deux amants? Mordred la considérerait-elle ainsi? Quoi qu’il en soit (elle soupira en collant l’enfant contre elle, pour la ramener vers sa diligence), cette petite était désormais sienne…

… En se retournant, Ophélia fit face à une magnifique femme, vêtue d’une simple tunique de nuit. Apparemment, celle-ci avait courut, vu son souffle précipité. Elle la dévisageait, ne sachant réellement considéré ce ‘’vol d’enfant’’… son enfant, car il s’agissait bel et bien de Blanche.

Un froid silence, un combat muet.

Et la reine parla.

- Écartez-vous. , dit simplement la haute responsable du royaume d’Orcanie. Vous vous trouvez ici, sur mes terres, alors que vous devriez en être chassé! Et si vous ne souhaitez point vous offrir un séjour en enfer, cédez-moi le passage!

Elle avait parlé avec un calme étonnant, mais une haine non dissimulée.
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 12:10

Blanche était d’une rage folle, lorsqu’un garde lui avait annoncé ce que la reine avait demandé. Désormais, celle-ci voulait lui retirer la dernière chose qui existait, pour elle. Quand la jeune duchesse entra dans les appartements de sa fille, c’était bien avec l’intention de la reprendre. Elle n’appartenait à personne et n’était personne.

Déposez ma fille, dans son berceau.
J’ai coupé les liens qui l’unissaient à Mordred depuis sa naissance.
Il ne la prendra pas comme héritière, tout comme j’ai juré, de ne jamais monter Mélissandre contre votre famille.


La duchesse se doutait bien de la venue de la reine. Soit elle mettait fin à Mélissandre ou elle le lui volait. Même si Mélissandre avait une descendance sure des Pendragons.

Blanche bouillonnait de rage. Elle n’avait aucun droit sur sa fille. Dans un silence inquiétant, un homme passa la porte et s’arrêta. Malheureusement, la duchesse avait exigé la présence d’un ami de longue date, ici. Un homme qui n’appartenait pas au roi.

Seulement, celui-ci craignait plus pour la vie de la reine, que pour celle de Blanche. Et celle-ci était plus folle que l’on pouvait penser. La jeune femme avança vers la reine et la força à lui remettre l’enfant, brusquant, un peu, la petite Mélissandre, qui se réveilla.

Vous ne la voulez pas réellement. Vous êtes une mère et une femme, vous savez comment c’est d’aimer ses enfants et de les perdre. J’ai perdu une de mes filles. Elle n’avait pas un jour. Je l’ai vu souffrir de mes yeux, comme je vous vois souffrante en me voyant.

Blanche détestait jouer avec les sentiments des autres. Surtout lorsqu’elle les vivait aussi.

Elle ne vous rapportera rien. Elle ne vous a rien fait. Je connais votre douleur Ophélia. Être abandonnée. Je vous ai pris Mordred, bien malgré mes intentions. Et je suis partie, pour disparaître, de votre vie.

Il vous aime …

Moi je n’ai plus qu’elle.


Mordred l'avait abandonné croyant qu'avec un titre, elle ne ferait plus d'histoire

La duchesse ne laisserait jamais sa fille, aux mains de son ex-amant. Elle ne pourrait permettre qu’il touche un de ses cheveux. La jeune mère avait le cœur brisé. Si la reine voulait sa fille, elle devait la tuer à froid. Blanche, elle, désirait seulement être seule, avec celle qu’elle appelait la vie …

Ne m'arrachez pas ma fille. Vous ne voudriez pas que l'on vous retire vos enfants
Revenir en haut Aller en bas
sir Kadoudal
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 24
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Noble
Terre : Celle de son roy et maître
Date d'inscription : 25/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Conseiller royal

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 12:50

L'officier orcanien qui escortait la Reine déposa une main menaçante sur le pommeau de son épée, puis interrogea sa maîtresse du regard ... Instant ô combien dramatique et pathétique : deux femmes blessées par la vie, s'affrontant par la faute d'un homme, le tyran Mordred . Affrontement tragique ou l'enjeu était une jeune enfant parfaitement innocente et inconsciente des raisons ayant conduit à cette scène aberrante .

Mais le soudard n'en avait avait cure, soumis qu'il était au dictât de sa terrible souveraine :


Lâchez cette enfant la bougresse !
Ordre de sa majesté la Reine !


Comment allait réagir Ophélia ?
Était elle aussi déterminée qu'elle s'efforçait de le démontrer ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 15:43

Ophélia poussa un cris de rage lorsque Blanche lui arracha Mélissandre des mains. Elle ne s'était même pas rendu compte que la comtesse d'Abingdon l'avait blessé, en la grafignant sur la main.
La reine acquiesca d'un signe de tête, donnant ainsi l'ordre aux soldats d'agir.

- J'ai moi-même perdu un enfant en couche! Je sais ce que cela implique! J'ai également perdu un fils... Un époux... Et plusieurs amants!
Le premier m'est revenu...
J'ai perdu le second lorsqu'une catin de la petite noblesse a su profiter de mon absence pour se faifiler sous les draps du roy et batifoler avec lui.
J'ai également perdu un amant, parce que son coeur fut ravis par vos charmes détestables!

Ne me parlez donc pas de souffrance, sorcière! Ou je vous fait traîner en place publique, attachée à un poteau, et je vous tranche moi-même la gorge!

N'était-il pas étonnant de voir la petite et fragile nymphe d'Orcanie pester de la sorte et de proférer ces meurtrières menaces?

Récupérez l'enfant! hurla t'elle, à l'adresse de ses chevaliers qui n'avaient toujours pas bougé...

Ils le firent et pendant ce temps, Ophélia put se laisser choir sur le vaste lit... Elle porta sa main à sa lèvre, sentant que celle-ci commençait à être douloureuse.
Blanche l'avait-elle frappé, en tentant de récupérer Mélissandre?

Mélissandre est la fille de Mordred.
Elle sera élevée comme telle.
Ne vaut-il pas mieux cela, qu'à la misérable vie de bâtarde que vous lui offrez?
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 19:04

Le cris de rage de la reine fit éclater l'enfant en pleurs. Blanche tenta de mieux la rassurer, mais l'envie de coller une raclée envahissait la jeune duchesse.

Le jour même que je coucha avec le roi, je lui ai fait part que je désirais, partir. Vous avez perdu le prince, parce que vous l'avez voulu. Émérick m'avait convoité bien avant votre époux. Mordred n'a que mis la touche final. Le prince est simplement venu ici, pour retrouver la paix intérieur . Vous l'aviez une enième fois laissé tomber. Il a seulement cru trouver quelqu'un qui l'aimait ici. Je savais depuis fort longtemps, que son coeur appartenait à une femme. Et je n'avais aucune envie de le prendre

Lorsques les hommes de la reine lui prirent sa fille, en pleure. Le seul homme qui l'appréciait encore, l'empêcha de sauter et d'écorcher cette folle. La pauvre mère se débattait de toute ses forces.

Et vous que lui offerez-vous?, Rien. rien rien et rien.
Vous lui offrez une vie de mensonge, avec un homme qui n'aime que lui-même. Ou l'amour n'est pas un sentiment.

'

En se défaisant de l'étreinte causé, par son ami, Blanche lui retira la dague en la jetant au pied de la reine.

Allez-y. Tuez moi. Vous en avez l'envie. Même s'il n'y a plus aucun lien entre moi et Mordred. Tuez moi, si vous êtes capable

Blanche se demandait ce qui devenait insupportable. Regarder la reine ou entendre pleurer son bébé.

Faites-vous plaisir, cria la duchesse, qui s'éffondrait au sol, pleurant toute les larmes possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 19:13

Ophélia ramassa calmement la dague que venait de jeter la comtesse à ses pieds. Une arme... Elle lui offrait sa vie.
Merveille!
C'était beaucoup plus facile qu'elle ne l'eut cru!

- Bien... dit la souveraine, avec un calme inquiétant. Si vous me l'offrez...
Emmenez-la dans la cour du château! poursuivit-elle, en reprenant la petite dans ses bras.

L'Émeraude sanguinaire berca un instant la petite, pour la faire taire... mais celle-ci ne semblait pas vouloir coopérer. Elle s'assied donc avec elle, pour lui offrir son sein, qu'elle refusa...
Peut-être accepterait-elle d'avantages le sein d'une nourrice.

Pendant ce temps, dans la cour, on attachait pieds et poingts de la comtesse d'Abingdon, à un tronc situé au centre de l'arène...

... la reine ne tarderait pas à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 19:33

Mélissandre n'arrâterait pas de pleurer. Elle cherchait la douce dame aux cheveux blond bouclés. Celle qui lui faisait toujours des sourires. Cet enfant subirait un triste sort.

L'enfant doublait de pleurs chaque minute que l'on tentait quoique ce soit.

Quelle idiote, pouvait-elle être.

Blanche se laissa amené, par les gardes orcaniens, maudissant tous les dieux possibles. Pourquoi laissait-elle son enfant, sa fille, le seul être qu'elle aimait mourir et pleurer dans les bras de cette femme

Personne ne pouvait vraiment l'aider a ce stade. Elle avait offert sa vie, pour pourrir celle de sa fille.

Le coup a mort ne lui ferait aucun mal, puisque le seul fait d'entendre gémir l'enfant abattait la duchesse.
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 19:56

Hj: Donc, en agissant de la sorte, tu me donnes le droit de tuer Blanche?
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Florin
Homme de Dieu
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 29
Camp : Omniscient
Classe sociale : Flou, mais essentiel
Terre : Faire souffrir ... pour la bonne cause ^^ / Conquérir Rome et en devenir le Cesar!!!!!!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Prisonnier religieux

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 20:05

hj : Attendez !!!!!

*le messager de Marathon arrive enfin*

Nous avons gagnééééés ! la batailleyuuuu ...

*meurt heureux*


Hum, après se point d'Histoire je me permets de dire qu'un autre intervenant peut ... toujours intervenir si il le souhaite !

*écho*

donc patientons un peu !

quelqu'un veut ... des bretzels ? !
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 20:47

Hj: Moi jveux bien!
Allez, jte laisserai pas tomber mon p'tit Nico ^^!
Mais si je le fais, c'est pour toi!
Allez, balance moi ton Émerick que j'entende ce qu'il a a me dire!
Revenir en haut Aller en bas
Sir Emerick
Héritiers et Prince des Orcades
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Camp : Orcades
Classe sociale : Roi des Orcades
Terre : Orcades
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Héritier de la couronne des Orcades

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 21:46

Rappelons que le fringant prince héritier des Orcades se trouvait au château de Glastonbury depuis le matin du même jour ... En effet, l'impétueux fils d'Aron avait dut subir les foudres du terrible tyran, qui avait sommé son cousin de quitter l'Orcanie . Sir Emerick s'était exécuté sans tarder, écoeuré par l'attitude haineuse de Mordred ( même si la passion soudaine qui l'avait saisis pour la lumineuse émeraude, l'avait fait hésiter ) ... Mais sur le chemin qui devait l'amener au port principal du royaume, il fit escale au château de Glastonbury, ou y résidaient la duchesse Blanche et sa fille ( la "bâtarde" du démon ) . L'orcadien avait, toujours, éprouvé quelques sentiments pour la jeune bretonne, et brûlait d'envie de constater par lui même si les rumeurs à propos de cette Mélissandre était fondées ...
Il se fit donc annoncer et passa une agréable journée en compagnie de la charmante duchesse et de l'adorable petite fille . Journée riche en conversations ... édifiantes . Et c'est donc après avoir proposé à son hôte d'un soir de l'accompagner elle et sa fille aux Orcades, qu'Emerick alla prendre possession des appartements des invités du château ...

Celui ci s'enfonça très rapidement dans un profond sommeil .
Sommeil interrompu par le fracas de sabots sur les pavés de la grand cour du château ... Le prince se leva, intrigué, puis regarda par la fenêtre : il eut juste le temps d'apercevoir une silhouette féminine s'engouffrer dans le bâtiment d'habitation, et quelques gardes à sa suite : des soldats du tyran .

Assaillit par un fort mauvais pressentiment, Emerick s'empressa de se rhabiller, attacha une dague à sa ceinture, puis sortit de sa chambre ... Les couloirs étaient désert, et lorsque le prince accéda à la grande cour, il fut étonné de voir agglutiner ici la quasi totalité des pages et servantes des lieux : que regardaient ils donc comme cela ? Emerick fut effaré de constater que le spectacle n'était autre que deux soudards orcaniens occupés à traîner la duchesse vers ... on ne sait quelle destination, et pour une raison, encore, inconnue : ce lâche de Mordred aurait il donc décidé d'en finir avec son ancienne maîtresse ( ceci sur les conseils de sa terrible épouse ) ?

Quoi qu'il en soit, l'audacieux damoiseau, tel un héros des épopées antiques, se mis en travers du chemin des rustres et déclara fièrement :


Hola !
Que signifie cette farce ?
Comment osez vous vous en prendre à la duchesse de ces lieux ?
Qui vous a sommez de faire cela ? !


Ceci dit, le beau sir adressa un sourire réconfortant à l'endroit de la douce Blanche ( la lumière de la lune pleine venant éclairer sa dentition d'albâtre ) ^^
Et se présenta, avec une certaine morgue dans son timbre de voix :


Le prince héritier des Orcades et cousin du tyr... du roy Mordred, exige de vous une prompte réponse !

La pièce continuait à se jouer et ... la messe n'était point encore dite ( ? ) .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sir Kadoudal
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 24
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Noble
Terre : Celle de son roy et maître
Date d'inscription : 25/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Conseiller royal

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Mer 15 Oct - 22:50

Les deux gardes qui entraînaient l'infortunée Blanche ( vers un trépas certains ? ), se regardèrent incrédules lorsque ce jeune freluquet de prince vint les mettre en demeure de s'expliquer . Un troisième soudard, juste derrière ses congénères se précipita, lui, à la rencontre de la Reine ...

L'un des orcaniens s'empressa de rétorquer à Emerick :


Hey ! Tout doux votre altesse !
Nous on fait qu'obéir aux ordres !
Vous êtes drôles vous !!


Tandis que l'autre, plus audacieux, répliquait :

Allez donc vous plaindre auprès de notre maîtresse !
En attendant nous devons exécuter ses ordres, alors ...
Si vous auriez l'obligeance ... de nous laissez passer ...



( L'autre soldat arriva enfin devant la Reine )

Majesté !
Un homme ... Prétendant être le prince des Orcades, tente de nous empêcher d'agir !
Que fait on, votre altesse ?


Situation, au combien délicate : Ophélia oserait elle trancher la gorge de sa rivale en présence d'Emerick ?, et elle et ses hommes, comment réagiront ils si le prince tente de s'opposer à leurs sombres projets ? Et Mélissandre : se déciderait on enfin, à lui laisser terminer sa nuit ? xd

Toutes questions qui trouveront leurs réponses aux prochains posts de ce topic à rebondissements !

Merci ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Jeu 16 Oct - 2:13

Ophélia avait confié la jeune Mélissandre aux bras glacés de l'un de ses sbires, lorsqu'elle vit approcher l'un de ses gardes.
Pourquoi ne s'occupait-il pas à attacher Dame Blanche, qui devait pleurer en ce moment même... et à chaude larme.

- Émerick...

La reine prit ses jupes et courut jusqu'à la silhouette qu'elle venait de recconnaître. Elle se jeta dans ses bras, trop heureuse de le revoir avant son exil définitif de la cour.

- Mais que faites-vous ici? dit-elle, en sentant les larmes s'effondrés sur la tunique de son cousin. Si Mordred savait! Il vous expédierait droit en enfer!

Peu à peu... tout devenait clair.
Émerick avait trahit son coeur... et avait vendu son âme à la dame-catin de Mordred.
Faute de ne pouvoir obtenir les bras de la reine - ou d'une quelconque autre femme de la belle noblesse, il avait décidé de rejoindre l'antre de la diablesse et... de partager leur peine mutuelle.
La souveraine repoussa brutalement le prince.

- J'aurais pu me douter qu'il y avait anguille sous roche!

Détaché de lui... et avec l'esprit retournant au centre de sa noire vengeance, Ophélia reprit sa dague (qu'elle avait glissé à sa ceinture d'or) et se dirigea vers Blanche...
Elle appuya la lame sur la gorge de cette dernière... persuadée de pouvoir prendre la vie de cette femme en échange de l'offense qui lui avait été fait. Cela la libérerait peut-être...
Les femmes aussi avaient un honneur à défendre.
Et plus particulièrement celle vivant en Orcanie.
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Jeu 16 Oct - 8:32

La jeune duchesse n'osait plus se débattre.Ses souffrances prendraient un terme cette nuit. Du moins c'est ce que pensait la jeune femme avant de voir le prince.

Mais la reine devait de nouveau faire une scène.

Comment lui dire qu'il n'y a que de l'amitié entre elle et le prince ? Que Blanche n'avait accepté la demande de se rendre aux Orcades. Elle avait vu l'intention du jeune prince.

Et savait que le prince n'était venu que pour noyer son chagrin, avec une personne qu se sentait, elle aussi abandonné.

Mais Blanche n'avait pas le pouvoir de dire ca.

Elle atendait la fin ...
Revenir en haut Aller en bas
Sir Emerick
Héritiers et Prince des Orcades
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Camp : Orcades
Classe sociale : Roi des Orcades
Terre : Orcades
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Héritier de la couronne des Orcades

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Jeu 16 Oct - 17:18

Emerick aurait aimé revoir Ophélia, en de toutes autres circonstances ... Car il comprenait peu à peu ce qu'il se tramait ici, durant cette nuit digne des plus noires heures des règnes de Néron ou Caligula . Le prince fut donc étonné ( et un peu gêné ) par les transports de la Reine ... Puis lui déclara :

Glastonbury n'est qu'une étape pour moi et ma suite, majesté, nous serons aux Orcades dans une lune, si le voyage en bateau se déroule bien ...

Enfin, la souveraine se détacha brutalement de lui, ce qui le soulagea presque, et elle se mis à persifler :

- "J'aurais pu me douter qu'il y avait anguille sous roche!"


Vous ... Vous vous méprenez !

Balbutia le prince, aussi troublé, qu'irrité .

Puis ce qu'il vit ensuite l'horrifia et le laissa interdit, comme si il ne pouvait se résoudre à croire ce qui se déroulait sous ses yeux ébahis ! Voilà qu'on avait ligotée la duchesse à un arbre telle une ignoble sorcière et que ... la "douce" Ophélia s'apprêtait a l'immoler sans ciller, devant lui ! ? Si Emerick n'avait point été "réveillé" par les cris de Mélissandre que la légère brise du soir conduisait jusqu'à ses oreilles ... L'émeraude aurait put égorger sa victime sans qu'il ne songe à réagir : c'était irréel, cauchemardesque . Mais ... la motivation de la belle rousse était limpide, quel dévoiement, grands dieux ! Un an et demi de régime orcanien ( matin, midi et soir ^^ ) avait transfiguré la déesse fragile et lumineuse en ange des ténèbres plus qu'ambiguë ...


Non !!

Tonna enfin Emerick, terrifié par ce spectacle épouvantable .

Ophélia ?!
Vous avez perdue la Raison ??


S'exclama t-il, hors de lui, avant de s'approcher : elle devrait le regarder droit dans les yeux avant d'assassiner la blanche colombe ( ? )

Voilà donc la vôtre, de raison, d'être ici !
L'assassinat de la duchesse et le vol de son enfant ? !
Êtes vous une souveraine ou une vulgaire criminelle ? !

Vous ne gagnerez rien à la tuer : si ce n'est entacher vos blanches mains d'un sang que vous ne parviendrez point a effacer, jamais !

Le sang d'un crime qui pèsera à jamais sur votre conscience, pour l'instant sans tâche !

Ophélia !
Je vous le demande, je vous supplie de ne rien en faire !!
Quoi qu'ai put vous dire dame Blanche, par désespoir !


Implora le prince, hors d'haleine ... Tremblant et frissonnant de la tête aux pieds, tellement il craignait de n'être pas suffisamment convainquant, face à la fureur de la Reine .

Et ... Le haut roy ? !
Y pensez vous ?
Il fut son protecteur, presque son second père, même si celui ci semble courroucé à son endroit . Elle demeure importante à ses yeux !
Souhaitez vous donc gâter, un peu, plus se faisant, les relations déjà compliquées entre la Bretagne et son vassal l'Orcanie ? ! Ce qui ne manquera point d'affecter également mon roya ... Les Orcades !
Est ce là l'image que vous voulez renvoyer de l'Orcanie, de votre image ? !
Une tueuse éprise de vengeance, profitant de l'obscurité pour agir puis filer, son forfait accomplis ? !

Non !


Emerick posa soudain une main apaisante, sur l'épaule crispée d'Ophélia .


Vous n'êtes pas une femme cruelle !
Vous êtes Ophélia :
Une grande, belle et noble dame !
La digne souveraine d'Orcanie ...

Voilà pourquoi, vous ne ferez point cela !


Il resserra la pression sur l'épaule, comme pour l'inciter à suspendre son geste meurtrier et baisser son arme .

Vous n'apaiserez pas vos souffrances en infligeant la souffrance à autrui vous pouvez en être persuadée !
Bien au contraire !!
Vous vous perdrez et vous ne seriez plus là même !

Et Mélissandre ?
Cette enfant innocente !
A t-elle demandée à naître ?
Pourquoi la voulez vous ? !
Afin de l'élever comme votre propre fille ou pour l'avoir tout bonnement sous la main, décidant plus tard s'il s'agira de l'aimer ou ... de la faire disparaître, tout comme sa mère ? ! Et aurez vous, le jour venu, le courage de tout lui révéler ?

Aurez vous la volonté d'aimer et de chérir cet enfant du péché, de la trahison ?
Vous n'y parviendrez point et ce malgré tout vos efforts !
Vous la rendrez malheureuse et compromettriez son avenir !

Pour quelle raison ?
Pour votre propre honneur, votre bonheur ?
Vous pourriez sacrifier une vie pour cela ? !

Je vous en crois incapable !
Et ... dans le cas contraire, vous êtes perdue corps et âme !
Et point seulement la duchesse .


Emerick se saisit alors délicatement de la main qui menaçait Blanche, sans essayer d'éloigner la lame de la gorge de la bretonne ... Uniquement pour inciter, doucement, Ophélia à renoncer . Il croisa le regard vide de la belle blonde, et il tenta de la rassurer silencieusement ...

Un silence assourdissant régnait ( d'ailleurs ) en ces lieux et la tension y était plus que palpable ... Tout les "spectateurs" considéraient cette "scène" baroque sans mots dire et interdits .


Pensez vous que je ferai et dirai tout cela si ... je ne voulais pas vous sauvez, vous aussi ? !
Si je n'avais aucunement foi en vous !

Baissez cette arme et écoutez moi !
Nous pouvons et nous devons trouver une autre solution !
Écoutez moi !
Je vous en prie, je vous en supplie,

Ophélia !!


Emerick aurait bien but ... un tonneau de bière !
Comme lors des multiples fêtes qu'il organisait, aux Orcades, avec toute la fine fleur de la jeune noblesse dorée du château !
Il avait la gorge plus que desséchée et à ce tarif ... Il espérait avoir convaincu son interlocutrice .

Ce tableau vivant semblait comme figé dans l'espace et le temps ...

( suspense !!!!! Shocked )



( hj : Enfin !! Emerick-Casanova est -peut être- en train de se révéler à lui même, et aux autres !! cheers
Il était grand temps ! xd )

*Nico est vidé et se dégonfle lentement*

Pfffffffffffffffff

*A plat*

*...*
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Dim 19 Oct - 21:07

Ophélia tremblait, tant de rage en une si pauvre créature... tant de pression en ces derniers mois. Une violente nausée l'avait prise et une douloureuse envie de vomir la tenaillait depuis des semaines. Elle dormait si peu... la colère l'habitait depuis tant de temps. On l'avait aimé, on l'avait haït, on l'avait trahit... on l'avait manipulé, tourné à dos (et dans tout les sens possibles et inimaginables).
La pression implorante du prince la fit se raidir d'avantages... et ce ne fut que lorsqu'elle sentit sa main chaleureuse sur sa petite patte glacée qu'elle put tranquillement baissé son arme et la laisser choir sur le sol.
La lame tomba sur le sol recouverte d'une fine couche glacée, en un chant métalique, presque dramatique.
L'Orcanie l'avait corrompu.
Terre maudite!

- Émerick... commença la reine, d'une voix tremblante, sans réellement savoir s'il était son allié ou son ennemi. N'est-ce pas moi que vous désirez sauver, ou la vie de cette prostituée qui m'a ravit mon époux, ma vertue, ma fierté et mon honneur en plus de mon bonheur? N'ai-je pas le droit de me réclamer justice? N'ai-je pas le droit de punir un crime qui a été commis sur mes terres? Je suis souveraine et dispose de vie et de mort sur mes sujets... Blanche a vécu chez moi, elle a profité de ma générosité et de mon hospitalité, de ma protection et de ma confiance, pour se jouer méchemment de moi, pour se moquer ouvertement de ma personne! Dois-je tolérer cela? Qu'en fera mes autres sujets, s'ils savent qu'un crime sera impuni? Puis-je pardonner? Non... Jamais je ne le pourrai.

Elle soupira, toujours son corps tremblait d'émotion...

- Ce que j'offre à cette enfant est un avenir qui n'est point offert à tous.
Je lui offre ce que, par naissance, elle a et qu'elle n'aura pas la chance d'avoir avec cette sorcière!

Ophélia cracha au sol, aux pieds de la ''sale gueuse''.

- Je lui offre ses titres de princesse d'Orcanie, une famille unie et aimante, des épousailles certains... un bon parti, plus que cette femme - sa mère - ne pourra jamais lui offrir.
Je lui donne une éducation, des terres, de l'attention...
... et je sais qu'étant moi-meme mère, je ne pourrai m'empêcher de l'aimer.
Elle sera, pour moi, comme cette enfant que j'ai perdue en couche et que les sorcières d'Avalon n'ont pu sauver.
Certes, cela complète ma vengeance... mais elle sera la seule que j'accomplirai ce soir.

La reine se tourna vers la ''blondasse'' et, sur un ton mérisant, presque regretté, elle ordonna:

- Qu'on la libère.

Ce qui fut fait sur le champs.

- Blanche d'Abingdon, en ce soir d'octobre, je retire toute charge pesant contre vous.
Ma colère n'est point calmé et jamais de ma conscience je ne pourrai effacé les tords que vous m'avez fait.
Jamais pardon ne vous sera accordé.
Tous les titres et les privilèges que vous possédiez en Orcanie - ou sur toutes autres terres appartenant à Sa Majesté le Roy Mordred ou sur mes domaines - vous sont retirés.
Il vous sera formellement interdit de revenir sur ces dernières, sous peine de mort: vous seriez alors excecuter publiquement. Que m'en importe les conséquences...

Ophélia, toujours émue, revint à sa première cible.

- Il en sera de même pour vous, Sire Émerick. Car tel l'a décidé mon époux et roy.

Que Dieu veille sur vous...

L'Émeraude fit signe à ses gardes d'emmeilloter d'avantages la petite Mélissandre, qui n'avait pas cessé de pleurer.
Ils la lui remirent ensuite, toujours sous ses ordre. Elle la bercerait jusqu'à ce que celle-ci veuille bien se taire... quitte à lui donner un sein qu'elle lui avait tout à l'heure refusé.
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Dim 19 Oct - 22:05

Après cette longue nuit, Blanche n'avait plus le choix de s'accrocher à son unique espoir. Bien malgré elle, elle perdrait sa fille. Elle devait tout faire, pour remettre sa fille dans les bras d'un unique homme. Son protecteur de toujours : Arthur Pendragon

Maintenant , elle suppliait Émérick du regard, pour que l'on lui redonne sa fille. Lui seul pouvait comprendre ce qu'elle représentait pour elle. Et que sa vie en dépendait.

Elle ne pouvait pas se permettre de la perdre. Elle avait besoin d'elle. Le fait de la voir, dans les bras, d'une autre femme, la tordait de douleur. Elle avait le droit à sa fille. Elle n,était pas un enjeu politique. Blanche était impuissante devant la reine avec sa fille. Sa toute petite fille

Mélissandre ... , tenta de prononcer la jeune femme, incapable de sortir quelconque mot.

Si elle savait. Si elle savait entre elle et Mordred le plus fautif. Lui qui n'avait cessé de pester contre sa propre femme. Lui qui ne lui avait jamais offert quelconque confiance. Si elle savait , les mensonges de son époux, elle ne la traiterait pas ainsi.

Mélissandre avait cessé de pleurer, tellement la respiration ne lui permettait plus.

Blanche avait perdu son combat. Ophélia avait arraché l'enfant, le coeur de la duchesse, son âme, sa vie, sa joie.

La jeune mère défiait l'arme qui se trouvait toujours devant elle. Elle ne pouvait pas supporter de vois sa fille dans les bras d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Sir Emerick
Héritiers et Prince des Orcades
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Camp : Orcades
Classe sociale : Roi des Orcades
Terre : Orcades
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Héritier de la couronne des Orcades

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Dim 19 Oct - 22:53

Soulagé qu'Ophélia n'ait pas égorgé la duchesse comme un coupe jarret saignant sa victime ( ou tel le boucher tuant son cochon ), mais irrité de son refus manifeste d'écouter ses propositions ( et dans celles ci il était question de Mélissandre ), Emerick s'approcha de la voleuse ( d'enfant ), qui s'éloignait ...
Deux orcaniens s'interposèrent et le prince dut hurler les paroles qu'il destinait à la souveraine dévoyée :


Vous épargnez la duchesse pour mieux la blesser à mort de cette manière !
Mais c'est plus qu'une faute et une injustice, c'est une grave erreur : et vous la regretterez, croyez moi !
Il est toujours temps de revenir à la Raison, Ophélia !


L'un des soudards repoussa vivement l'orcadien et celui ci en fut réduit a pester dans ses dents :

Maudite folle !
Tu ne perds rien pour attendre !


Et puis Mordred l'avait seulement chassé d'Orcanie et non menacé de mort ( hj : momo confirme lol ! ) : la fille était en plein délire !

Son regard haineux fixé sur la vrai sorcière, Emerick se saisit de la main glacée de la malheureuse Blanche et lui murmura :


Ce n'est point fini !
Croyez moi : loin de là !


Le haut roy serait bientôt à Warminster ?( pour les noces de Morgause et pour tenter de régler le conflit l'opposant à Rome ) : bien, l'audacieux prince savait comment gâter la belle petite fête, qui devait octroyer à Mordred la respectabilité qu'il cherchait toujours ^^
Revenir en haut Aller en bas
Phocas d'Antioche
Ambassadeur de Byzance
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 43
Camp : Byzance !
Classe sociale : ambassadeur de l'empereur de Byzance
Terre : convertir
Date d'inscription : 24/07/2007

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social:

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Lun 20 Oct - 8:26

Sylverus, membre émérite de l'escorte du prélat avait été chargé de veiller à ce qu'il n'arrive rien à la Duchesse et son enfant, mais, seul, il n'osa intervenir contre la Reine d'Orcanie et sa forte escorte... Son allure de moine débonnaire et quasi comique pouvait prêter à sourire, mais Sylvérus était un espion impitoyable maniant en toute discrétion dague et poison, là, néanmoins, il n'était pas de force.

Néanmoins, il vit la tentative du prince des Orcades, tentative vouée elle aussi à l'échec, d'empêcher ce "crime". L'espion de l'Ambassadeur de Byzance se demanda s'il devait prendre contact avec l'orcadien, sachant que son maître le voyait comme un allié éventuel...

Il décida que oui et lança son mule en direction du jeune prince...

Il arriva devant ce dernier, le saluant rapidement ainsi :

- Votre Altesse, je suis Sylvérus, secrétaire de Monseigneur Phocas qui s'intéresse beaucoup à la Duchesse Blanche, qu'il voit comme sa protégée...
Je n'ai pu intervenir face à la force brute de l'escorte royale, mais vous prie, vous et son altesse ducale, de bien vouloir me compter parmi vos amis... qui se feront rares... Madame Blanche aurait du écouter les conseils de son confesseur...
dit-il un regret dans la voix.

_________________
Phocas d'Antioche, Ambassadeur de son Altesse l'Empereur de Byzance
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Lun 20 Oct - 8:54

Tandis que le prince rageait contre celle qu'il aimait, une vieille servante vint déposer une couverture sur les épaules de la jeune femme. Douce et cruelle nuit. La vieille servante remit la duchesse sur pied.

Lorsque le prince prit sa main, le coeur si faible de la duchesse craqua de nouveau.La jeune duchesse s'avançavers le prince et éclata en sanglot.


Ce n'est point fini !
Croyez moi : loin de là !


Il (Mordred) m'avait promis de la protéger. Il a menti. Laissez moi le tuer ...

Car mise à part Phocas et Mordred, personne ne savait ou, elle se trouvait. Et jamais le prélat ne l'aurait trahi ...

Quand une voix retentit derrière et s'adressant au prince, la duchesse se détacha. Elle ne put regarder le byzantin dans les yeux, puisque lui seul exprimait le tort de la jeune femme. Le tort, dont elle n'aurait pas subi les conséquence ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Phocas d'Antioche
Ambassadeur de Byzance
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 43
Camp : Byzance !
Classe sociale : ambassadeur de l'empereur de Byzance
Terre : convertir
Date d'inscription : 24/07/2007

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social:

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Lun 20 Oct - 9:17

Sylvérus était impitoyable, là il se rendait compte qu'il avait fauté en s'exprimant aussi brutalement devant la jeune mère à qui on venait d'arracher son enfant... il corrigea le "tir" ainsi :

- Duchesse, je n'ai pas voulu vous blesser et ne crois pas que le meurtre de Mordred arrangerait vos affaires... il avait envie de sourire mais reteint ce qui eut pu sembler plus que désobligeant... Vous devez m'accompagner, éventuellement sous la garde du Prince des Orcades, pour rencontrer Monseigneur Phocas... ce dernier vous est acquis et peut certainement lancer un appel à la raison du Maitre de l'Orcanie... d'autant que ce dernier a besoin de lui et veut présenter aux puissances extérieures un aspect plaisant et raisonnable...

Le moine parlait doucement, avec une accent grec fort, sans aucun sentimentalisme... autant son maitre semblait paternel et doux autant Sylvérus était froid.

_________________
Phocas d'Antioche, Ambassadeur de son Altesse l'Empereur de Byzance
Revenir en haut Aller en bas
Sir Emerick
Héritiers et Prince des Orcades
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Camp : Orcades
Classe sociale : Roi des Orcades
Terre : Orcades
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Héritier de la couronne des Orcades

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Lun 20 Oct - 12:28

Emerick salua le byzantin distraitement, puis tressailli en entendant Blanche exprimer le souhait d'assassiner le tyran Mordred :

Allons duchesse !
Le pourriez vous, ce qui est hautement improbable, vous ne parviendriez point a faire cela !


Le prince se tourna ensuite vers ce Sylvérus, digne représentant de son maître, Phocas, qui pourrait s'avérer très utile :

Je vous remercie messire !
Mais je ne peux, hélas, vous être utile : le Roy mon cousin m'ayant chassé de la cour ...
En outre, à ce stade, même monseigneur Phocas ne pourra influer sur Mordred, il est trop soumis à son épouse !


Siffla t-il, quelque peu perfide, ( laissant ainsi entendre que le terrifiant tyran n'était qu'un "fantoche" ) avant de reprendre :

Seul désormais, le haut roy Arthur, serait susceptible de faire plier son vassal de neveu !
Votre maître devrait solliciter une entrevue avec lui, celui ci est attendu à Warminster ...


Encore une pomme de discorde entre les deux royaumes : la frêle Mélissandre était devenue plus qu'un enjeu mais, également, le symbole même de l'opposition "morale" entre la Bretagne et son turbulent voisin et vassal .
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Lun 20 Oct - 20:26

Blanche n"y parviendrait qu'avec sa folie. La jeune femme écoutait distraitement la conversation, lorsqu'une servante vint la chercher. Il n'était pas question que la duchesse reste ici. Tous le personnels , sans exception, s'étaient mis la mains à la pâtes, pour ranger les effets de la jeune femme.

Elle avait laissé les deux hommes quelques minutes. Quand elle était montée, les gardes rangeait déjà le berçeau.Blanche avait enfilé une robe aussi noire que ses pensées.

Quand elle apparut de nouveau dans les jardins, la jeune femme entendit le nom qu'elle fuyait à tout prix. Arthur Pendragon. Et pourtant, il était seul à pouvoir garder Mélissandre. Elle devrait de lui céder la garde, comme le roi l'avait désiré.

Je dois retourner à Camelot. Quoi qu'il m'en coûte.

Que Monseigneur Phocas veille à ce que la reine ne lui fasse aucun mal. Je lui en serais éternellement redevable ....


Maintenant, la duchesse n'aurait plus qu'une demande. Elle voulait que le courageux prince l'accompagne..,
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Lun 20 Oct - 22:36

HJ: Sérieusement, vous êtes nul...
Y a des gens qui travaillent des douze heures d'affilés et ce, plusieurs jours en ligne... Lorsqu'ils se reconnectent, ils s'aperçoient que les gens n'ont pas respectés leur tour de jeu...
Vraiment! N'ai-je point le droit de réagir comme il me plaît, au moment où cela m'est supposé être offert?

Considérez donc qu'Ophélia est partie avec son escorte, avec Mélissandre.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   Lun 20 Oct - 22:55

hj : Excuse nous si tu t'es sentie "flouée" mais considère la discussion entre Blanche, Emerick et le pnj de Phocas comme une aparté connexe au topic lui même study

Tu peux donc réagir comme bon te semble évidemment Wink

Je rappel qu'Emerick sous entendait qu'il avait une proposition à faire à Ophélia et il n'a pas trop été écouté, mais on peu mettre ça sur l'envie de la Reine d'en finir au plus vite ^^

Sinon je post forum admin pour qu'on puisse se concerter un peu plus sur l'intrigue en question king
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Château de Glastonbury - Visite nocturne à Mélissandre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» /!\ Visite nocturne dans la chambre d'une comtesse...(PV)
» Visite nocturne [PV Aurélien F/ Mirta] [ATTENTION MEURTRE]
» [palais de l'épine dorée] Visite nocturne...
» 1657- Abbaye aux Dames, ville de Saintes
» Visite Nocturne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: