Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Dim 25 Jan - 21:47

Il n'y a rien
de si infortuné qu'un homme qui n'a jamais souffert.

Joseph de Maistre


L'Orcanie sommeillait paisiblement sous un duveteux manteau de neige et ses arbres tendaient ses bras squeletiques, emprisonnés sous une verrière de glace, vers le firmament, comme s'ils tentaient d'attraper les anges blancs et de les contraindre à demeurer si près de la terre... Si ces êtres ailés vivaient près de la terre, y aurait-il moins de souffrance? Moins de larmes?
Margot était persuadée que si ses griffes géantes parvenaient à capturer l'âme de sa belle cousine, la défunte épouse du roy Mordred, et que toujours sa voix divine pouvait résoner... nul gens ne pourrait ressentir du mépris ou quelques chagrins possibles.


La prêtresse d'Avalon, qui était désormais sous la protection du vieillard de Camelot (ce fou de Myrddin, premier conseiller du Haut Roy de Bretagnes), était revenue en Orcanie... elle n'avait pu assister aux ceremonies de deuil de sa belle amie, car elle n'avait su, que trop tard, qu'elle s'était retirée la vie...
Des semaines durant, le noir corbeau était demeuré allité à consommer diverses herbes et concoctions magiques afin de trouver une vision, un indice... Mais rien ne lui était apparut. Comme si la Déesse l'avait abandonnée... Mais Merlin l'avait rassuré.
Mère la Terre lui laissait l'opportunité de choisir sa propre destinée... sa propre fin, ou sa propre survie.

- Conduisez-moi au roy. , ordonna la prêtresse, en posant une main sur le manche d'une longue épée, certie d'étranges symboles illuminés par une magie quelconque... mystérieuse... dangeureuse. Et de suite. Sans protestation ni objection.


Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Lun 26 Jan - 4:19

Mais d'où sortait donc cette folle furieuse et hystérique ?!

Des égouts telle la rate immonde qu'elle était ?!

De par la fenêtre, qu'elle avait franchit avec l'apparence d'une chauve souris ?!

Ou grand classique, elle était arrivée ici, sur son balais maléfique ?!

Qu'importe qu'elle se taise cette démente imbécile !

Qu'elle la boucle la nainesse de fosse à purin !

Qu'on lui ferme son clapet puant à cette truie du diable !!

Ou se croyait elle pour faire ainsi irruption sans préavis dans le château du grand Mordred d'Orcanie ?!

Pour vociférer, cracher et postillonner ses inepties et ses ordres dérisoires ? !

Ou ? Chez les sorcières de l'île prétendument sacrée ? ! Dans leur trou infect et démoniaque d'Avalon ? !

Ah mais vraiment, oui : qu'elle ferme sa grande trogne cette espèce de pauvre pomme avariée et pestilentielle !!

Si elle tenait, elle, encore à sa misérable petite vie sans intérêt ( pour l'Orcanie )

Elle pue du bec bon sang !!!


Silence !

Et en parlant de mauvaise odeur ...

Un fumet de relent de vinasse se répandit soudain en ces lieux, un signe qui ne trompait point : Kadoudal allait faire son apparition !

Aussi, les sentinelles devant la porte et une partie de la garde prétorienne du tyran ( qui entouraient la sorcière vindicative ) cessèrent ... de ricaner grandement et ... levèrent les yeux en direction du haut de l'escalier reliant l'antichambre de la salle du trône aux appartements royaux ...



*Clap ! clap ! clap ! clap ! clap ! clap !*

Le butor, tout sourire, descendait nonchalamment les marches sans se presser le moins du monde et ... applaudissait ( ? )

*clap !

clap !

clap !

clap ...*


Arrivé en bas des escaliers, le soudard s'immobilisa et considéra l'intruse d'un air goguenard ...

Silence !

Répéta t-il en fixant la diablesse avec ses yeux bleus acier d'aigle royal ...

Le dernier acte va débuter !

Ou comment ... La chienne d'Avalon fut ... égorgée par le ... *hum* soudard d'Orcanie !


Proclama t-il fièrement tête haute et ... torse bombé .

Déclaration qui fut suivis ... d'un grand silence assourdissant de plusieurs longues secondes ...


Ha ! ha ! ah ! ah ! ah ! ah ! ah ! ah !!

S'esclaffèrent les gros rustres sans aucune retenue .

Notre bon roy est à Camelot, traînée ...
Il "honore" sa nouvelle femme : la reyne Blanche !
Épouse aimante, docile et ... plus douée ( oh mais pourquoi ? ) que ta félonne de cousine !


Persifla méchamment Kadoudal ... Tout en s'avançant vers sa proie, et en "passant en revue" les dizaines de prétoriens alignés comme à la parade ...

Félonne que tu iras très bientôt rejoindre dans les chaudrons des enfers !

Conclu t-il avant de se planter devant "Conane la barbante" et d'esquisser le plus hideux des rictus ...

Ah oui j'oubliai : ta réponse, femme !

Cracha t-il avec haine juste avant ... de lui cracher plus concrètement au visage ...

Et le filet de glaire ( aah dégueu ^^ ) n'eut guère le temps de s'écouler sur le joli front de la petite sotte ( il a visé le croissant de lune ) que le soudard administra une très violente manchette ( hj : plus violent qu'un soufflet, moins qu'un bourre pif ) à la face de la malheureuse, puis une seconde, encore plus brutale ...

Même une mâchoire d'homme, de soldat, aurait grandement souffert de ce double coups de battoirs ... Alors celle d'une petite mijaurée : si elle n'était pas tombée, elle était plutôt sonnée .

Kadoudal, dont les yeux brûlaient comme des torches, en profita pour tirer son épée hors de son fourreau et ... fit face à la péronnelle trop hardie .


Maintenant, bats toi !
Meurs ou ... *héhé* vaincs, mais bats toi !!


Ceci dit, il se mit en garde, en maintenant sa lame à deux mains .

Tu n'aimerais pas tomber entre les griffes de Mordred !

Encore une oeillade meurtrière à l'encontre de la vile païenne ... et le soudard se figea, prêt à bondir tel un fauve ...

Ses tempes battant à tout rompre, battant et faisant raisonner un roulement de tambours incessant dans son crâne d'alcoolique .


.....


Attaque !



Quelle idée aussi, quand on est petite agnelle, d'allez se fourrer droit dans la gueule du grand méchant loup !


Argumentum baculinum


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Mar 27 Jan - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Lun 26 Jan - 14:29

Les gardes avaient encerclés la belle cousine de l'ancienne reyne orcanienne, hésitant à porter la main sur elle. Car bien que bons chrétiens, ils ne pouvaient s'empêcher d'être effrayé par cette magie bleutée qui s'échappait du corps de la prêtresse d'Avalon.
La présence du soudard les rassura cependant... et quel soulagement lorsque celui-ci, serein et courageux, menaça la vilaine sorcière en la provoquant dans un duel!

-
Sire Kadoudal! tonna la voix autoritaire d'un viel homme, appuyé sur une canne en bois.

Le malicieux conseiller du Grand Roy de Bretagnes souriait, niais ou bien sûr de lui... ce qui revenait, en vérité, à quelque chose de très similaire.

- Croyez-vous que votre sage souverain serait heureux de savoir que vous faites verser le sang au pied de sa dynastie, lorsqu'il s'éloigne de son pays? Le jour de ses épousailles?

Bien sûr que non! Mordred, petit gamin que le vieux sénile avait vu grandir, aurait été ravit de savoir que la cousine de sa démente d'épouse avait succombé dans d'atroces douleurs... et quelle réjouissance! Débarassé du fardeau de ses souvenirs, de sa vengeance, lors d'un jour si heureux!

Au loin, les cloches sonnèrent...

... pour qui?

- Messire, je vous présente Margot d'Aurey... dernière survivante de la lignée des Valois, si l'on exclu - bien entendu - les triplés royaux.

Le druide prit la main de sa protégée dans la sienne, toujours aussi souriant, parlant avec civilité, comme si aucune menace n'avait été proférée. Et pourtant, une menace se dissimulait sous les paroles du vieil homme... Kadoudal saurait-il les saisirs?

- Prêtresse Margot, héritière du comté d'Aurey, je vous présente Sire Kadoudal, conseiller d'Orcanie...

Et je suis Myrddin Embrais!

Au cas où le saoulons aurait trinqué ce matin et qu'il n'est pas eu de jugeotte... ou bien qu'il n'est point recconu le principal ami du roy Arthur.

Mieux connu sous le nom de Merlin! Merlin l'Enchanteur!

Il rit, comme amusé par cette appellation stupide. Il ne débala pas ses titres... L'alcoolique devait les connaître... Il devait savoir qu'il était un homme d'importance. Et que l'Orcanie entrerait en guerre contre Camelot si mal il lui était fait. Et si Margot était blessé, ou tué... Kadoudal serait le premier à pendre au bout d'une corde.
Alors qu'il se tienne, le petit pédent! Ou bien il taterait de la ceinture ou du gibet!

- Nous ne savions point que le roy Mordred s'était déjà déplacé vers Camelot pour y épouser sa maîtresse!
Alors soit!
Qui s'occupera de nous assigner une chambre? Nous prendrons la même...

Certains des hommes de la garde du roy se regardèrent... À son âge, Merlin pouvait-il...? Margot était-elle sa maîtresse? Ou bien était-ce dans un but tout autre, comme celui de la protéger, qu'il demandait à avoir une même chambre?
Revenir en haut Aller en bas
sir Kadoudal
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 24
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Noble
Terre : Celle de son roy et maître
Date d'inscription : 25/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Conseiller royal

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Lun 26 Jan - 15:53

Kadoudal toisa sévèrement le vieux grigous qui venait de faire son apparition ... Puis rengaina son arme .

L'orcanien pesta intérieurement et écouta, non sans mal, le mage fou débiter sa litanie lénifiante ...

Sans tenir aucunement compte de la sorcière félonne qu'il aurait bien voulut égorger comme un lapin ...

Le conseiller fixa maître Merlin droit dans les yeux, le foudroyant, sans vergogne ( et bien imprudemment ) du regard .


Je sais qui vous êtes !
Je sais ce que vous représentez !!

Guide suprême d'une religion ... de "paix" : pratiquant le sacrifice humain, méprisant toute morale, ne pouvant souffrir la présence d'autres croyances à vos côtés !

Vous êtes le passé ! et nous ... nous sommes l'avenir ! et c'est cela qui vous effraient tant !!

Si vous saviez ... ( mais il savait le devin sénile ) ... à quel point je vous méprise : vous me feriez un sort !


Kadoudal ricana, puis jetant à peine un semblant de coup d'oeil vers l'impudente traîtresse, il lança, à l'adresse de ses hommes :

Elle pourra demeurer, mais sachez qu'il s'agit d'une ennemie déclarée de l'Orcanie !
Retirez lui son arme ! ( hj : j'insiste ^^ )
La régente, qui va recevoir ces "gens", décidera de son sort !


Puis, l'orgueilleux messire s'avança, passa devant le vilain barbu, le dépassa, avant de s'immobiliser .

Vous qui savez tout, sur tout être et ... sur toutes choses ...

Sachez ... Qu'une femme me fut enlevée, de la main de vos fidèles, de vos disciples, de vos amis ...

Celle que j'aimais et aimerais à jamais !

Mais peu importe pour vous, peu vous importe !!

Alors ... allez au Diable !

Tous autant que vous êtes !

Allez au Diable !!!


Et sur ce, il s'en fut ... Alors que le doux visage ( d'ange ) de Lydia apparaissait en son esprit ( ainsi soit il ... )

Deux gardes s'avancèrent pour réclamer l'arme de la prêtresse ... Et les autres s'écartèrent pour laisser passer l'enchanteur et sa protégée ...

Ils allaient être reçu par Morgause .

Et kadoudal ? ... Direction la taverne !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Mar 27 Jan - 4:31

Morgause qui elle même était dans une rage folle, qu'espérait cette dernière des Auray ? Que voulait le vieux bouffon qui osait la soutenir, ici, au coeur de l'Orcanie qu'elle avait penser détruire ?

Apprenant l'arrivée des deux protagonistes, le sang de la Pendragon ne fit qu'un tour, elle se dirigea de son pas toujours leste malgré se grossesse vers le salle du trône, où en l'absence de Mordred, elle seule avait sa place !

Elle ne croisa pas Kadoudal, sinon elle lui aurait demandé de rester, avoir Geoffroy à ses côtés lui eut été réconfortant. C'est donc seule que la reine mère entra dans cette salle et que, sans dire un seul mot mais le regard noir, qu'elle pris place sur le siège qui lui était dévolu, en dessous du trône royal d'Orcanie... Son siège de régente, rôle qu'elle assumait en ce moment totalement, rôle que même l'ancien conseiller de Bretagne ne pourrait lui contester, rôle que la dernière des Auray serait bien à mal de lui refuser...

La haine allumait le regard intelligent de Morgause... elle pris néanmoins place, délicatement, sans hâte... comme si cette affaire était de peu d'importance et se tournant vers les deux "solliciteurs" demanda d'une voix posée :

- Margot d'Aurey... en l'absence de mon fils retenu par son oncle à Camelot, je représente le pouvoir en Orcanie... je n'ai qu'une chose à vous demander que venez vous faire ici ? La régente n'avait pas semblé remarquer le noble vieillard qui accompagnait la maudite... Son regard était noir mais ses paroles douces...
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Mar 27 Jan - 11:41

Alors que la régente, aussi impérieuse que sereine, recevait les visiteurs païens ... Le capitaine Brutus, chef de la garde personnelle du tyran, fit son apparition, accompagné par une dizaine de prétoriens ... Tandis que le chef des soudards d'Orcanie se positionnait, debout et droit comme un I à la droite de sa majesté Morgause, les soldats formèrent un demi cercle autour des deux trônes ...

Les orcaniens avaient ils peur des deux épouvantails à moineaux qui sollicitaient leur attention ? Non point !
Il s'agissait ici de leur faire comprendre qui étaient les maîtres et leur rappeler leur condition de solliciteurs ...

Sur ces terres, Margot d'Aurey était considérée telle une ennemie mortelle, et le brave Brutus n'attendait qu'un claquement de doigts ou un sifflet pour empoigner la bougresse et la balancer dans une oubliette ...

Voilà ce que voulait Mordred et sa mère le savait .

Qu'importe Merlin et sa baguette de sorcier dérisoire : esbroufe que tout ça ! propre a effrayer les seuls niais et simples d'esprits !

Et le fou pourrait toujours en appeler à son très cher Arthur : on lui collerait alors sous son vilain nez la proclamation conjointe du haut roy et de son neveu, de nouveau revenu en grâce !

Les adeptes de la Déesse ne feraient point leur loi ici ...
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Mar 27 Jan - 11:58

Avant que le dernière des Aurey ou l'ancien conseiller d'Arthur ne réagisse à cette "intrusion", la Reine Morgause lança un regard vers la garde, un regard assez blasé, comme si cette garde qui entrait n'avait que peu d'importance... elle déclara d'une voix douce et apaisée :

- Capitaine Brutus, je vous remercie pour cette initiative, mais veuillez pour le moment rester à distance et faire prévenir Sire Talbot que la dame d'Aurey est dans cette salle et va me fournir les explications que je lui demande... Puis se tournant vers Merlin :
- Je ne pense pas que cette dame et le conseiller Merlin n'en veuille à ma sécurité ... Je n'ose penser quelles seraient les conséquences d'un attentat contre la régente reine mère d'Orcanie, reine d'Austrasie et soeur d'Arthur et de Morgane en ce lieu...
Myrddin Embrais est un vieil ami de ma famille...
dit-elle en le regardant d'un oeil cordial... et revenant vers la dame d'Aurey toujours avec douceur :

- Madame, veuillez excuser les gardes qui quand ils voient une criminelle entrer dans cette salle deviennent nerveux ... et veuillez aussi, je vous prie, répondre à ma question initiale : que venez vous faire ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Mer 28 Jan - 20:23

Le vieillard sourit à l'officier orcanien, alors qu'il débitait une série de paroles haineuses, qui n'avaient pas lieu d'être. Était-ce de sa faute à lui si, par le passé, du mal avait été fait à une innocente? Il ne pouvait contrôler les gestes de tous...
Et Kadoudal aurait-il méprisé les chrétiens, s'il s'agissait de leurs crimes?
Les sacrifices humains se faisaient de moins en moins. Il s'agissait d'une pratique rarissime, qui ne se pratiquait plus qu'en Avalon depuis de multiples décennies.

- Vous m'en voyez navré, Sire Kadoudal... lui répondit-il, sincère, un brin de compassion illuminant son regard vivant.

Puis, tout se bouscula: l'apparition de la reine mère, le départ de Kadoudal, la présence de ce ''fameux'' Brutus!
Morgause qui parla... et qui s'adressa à lui, avec une douceur à laquelle il ne s'était pas attendu.

Il lui sourit...

- Ma belle enfant! , lui dit-il d'un ton paternel.

Paternel... Il avait toujours considéré les enfants de Vivianne comme étant les siens. Le sang d'Avalon courait dans leurs veines... Peut-être même que le sien circulait dans leurs corps! Il avait aimé Vivianne! Et ils avaient liés leurs corps à de nombreuses reprises.
Morgause s'était-elle déjà douté que Merlin avait peut-être été son père?

- Comme il fait bon de vous retrouver! poursuivit-il en s'inclinant devant le pouvoir royal qu'elle représentait. Le temps n'efface en rien votre beauté d'antan! Au contraire... il l'accentue!
J'en suis, à chacune de nos rencontres, fort surpris! Utilisez-vous les quelques recettes de décoctions que je vous ai fait parvenir il y a quelques années?

Ah... Il s'égarait!


HJ: Bon... je vois qu'on ne me laisse pas le temps Sad!


Dernière édition par Myrddin Embrais le Jeu 5 Fév - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Ven 30 Jan - 1:21

HJ : Quand merlinou aura fini, je laisse Morg répondre, ensuite le tyranneau arrive avec ses gros sabots ^^

Juste une chose, Van, sur Camelot et ici, il est indiqué sur ma fiche et sur celle de Morgause que celle ci est la fille de Gorlois et Ygerne ou Ygraine ( je sais, dans les dames du lac c'est pas ça ) ... Wink

Après, si Merlin a fauté avec la duchesse de Cornouailles ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Ven 30 Jan - 4:37

[ hj : bienvenue mon fils ! ]

Morgause fut assez heureuse que le ton de Merlin, de qui elle aussi se sentait proche, soit doux conciliant... elle eut un sourire face à son compliment, le vieux bougre ne changeait pas, on le disait toujours sensible à la beauté, la reine savait qu'elle vieillissait, mais savait aussi que son austère beauté résistait plutôt bien au temps qui passe. Elle s'adressa donc à lui puisque la dame d'Aurey ne répondait pas, et toujours sur un ton doux et paisible, teinté d'ironie répondit :

- Mon vieil ami, je vois que toi aussi tu ne changes pas, la beauté des dames te perdra, crois moi... tes charmes et ceux de ma soeur sont puissants, mais je crois, sans présomption, que c'est surtout parce que je ne renoncerai jamais que je me maintiens peu changée... mais, cessons nos amabilités, à mon grand regret, et revenons à ce qui nous préoccupe qui est : -dit elle en tournant un regard glacial vers la dame d'Aurey- la présence de cette femme ici...
Revenir en haut Aller en bas
Talbot D'Orkney
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 1048
Age : 31
Camp : Orcanie
Classe sociale : Conseiller Royal
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Sam 31 Jan - 12:03

[Attention le croc mitaine arrive ^^]

Le conseiller entra dans la salle du trône. Il avait devancé le tyran pour annoncer son arrivé, et pour que tous se préparent à son retour. Il fit ouvrir grand les portes. Il s'avança près de la régente, se plaçant à sa droite.

Il s'adressa à elle discrètement.


Dame Morgause, le roi est arrivé, il sera là d'un instant à l'autre.


Alors que les gardes commençaient à se mettre en ordre pour la venu de Mordred, Talbot lança enfin un regard au deux païens présents. Il ne pouvait guère cacher une certaine nervosité, le jugement risquait d'être expéditif envers les ennemis désignés de la couronne. De nouveaux jours sombres à venir, quel folie leur a pris de venir se jeter dans la gueule du loup.
Revenir en haut Aller en bas
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Mer 4 Fév - 12:21

[hj : à qui hein à qui ? je suis prête pour une réaction à Talbot mais aurais aimé que Margot ou Merlin me réponde....]
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Mer 4 Fév - 12:54

hj : Oui nous devons attendre l'achèvement du post de Merlin
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Jeu 5 Fév - 16:23

Merlin déposa son bras sur celui de la prêtresse d'Avalon, cousine de la reyne d'Aurey. Il ne cessait de sourire, bien qu'épuisé par un long voyage, bien qu'irrité que d'être reçu avec tant de froideur.

- Ma Dame! Cette femme est la dernière... - ici, il marqua une brève pause, cherchant un terme approprié et qui n'irriterait personne - représentante de la longue lignée de la famille d'Aurey. Margot d'Aurey, orpheline de toute part, cousine de la deuxième reyne d'Orcanie.
Elle souhaite s'entretenir avec votre souverain. Et avec lui SEUL.

Le vieux souffla et se laissa guider par Margot, vers un siège qu'il prit, sans y être invité.
Après tout... il aurait fallut un peu de cordialité! Et convié une personne de son âge et de son rang vers quelques rafraîchissements! N'était-il pas un vieil ami de la famille des Pendragon? N'était-il pas un personnage de Haut Rang? Ne représentait-il pas l'autorité, peu importe où il se trouvait en Bretagnes? Le dépréciait-on parce qu'il avait prit sous son aile une prêtresse qui avait décidé de lutter pour la survie de ces croyances?

- Et moi, Ma Dame... Je viens étudier l'état de l'Orcanie, au nom d'Avalon, mais également avec la bénédiction de mon Roy.

Menace?

Non, aucunement.

Un simple avertissement.

- Je viens porter secours à votre pays, menacé par une terrible créature surgit du fond des âges.
... comme le souhaitait l'ancienne reyne d'Orcanie!
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Jeu 5 Fév - 19:00

Coup de tonnerre !

Les portes de la grande salle du trône s'ouvrirent soudain à la volée et la première personne a apparaître fut ... Mordred .

Statique, il releva la tête, le visage fermé, la haine déformant ses traits ... Mais étrangement, à la vue des deux indésirables, le masque du démon tomba et ... un large sourire, certes fort inquiétant vint changer la physionomie de son visage de gamin attardé .

Il fit signe à Talbot et à ses hommes d'avancer et ouvrit la marche, il se planta ensuite devant les deux païens, en les fixant avec des yeux de braises, puis ... esquissa un léger rictus ironique ... Alors que d'autres soldats entouraient ses "invités"


Voyez vous cela !
Deux visiteurs indésirables ...

Maître Merlin ... l'empoisonneur et ... Margot l'exécutante !


Dit il sans rire avant de foudroyer miss D'Aurey du regard, oeillade qui semblait signifier : " toi tu es à moi et rien qu'à moi ! "

Cette femme ! Cette ... vermine du diable !! *tonna t-il en la désignant d'un index accusateur*
A été décrétée proscrite et ennemie de la Bretagne par le haut roy lui même !!
Prétendez vous l'ignorer ? Messire Merlin ? ! Vous, premier conseiller d'Arthur ?!

Ses titres, ainsi que tout ceux de sa maudite famille leurs ont été déniés et retirés !!

Et vous vous faites son protecteur ? !
Vous injuriez votre roy et ... vous m'outragez sous mon propre toit !!

Pourquoi devrais je vous recevoir ou vous écoutez ?
Surtout ... Connaissant votre proximité avec Oph ... la félonne ?!
Et ... votre attitude plus que trouble envers ... La duchesse Blanche !


Le vil tyran fit ensuite face à Margot, la toisa sévèrement puis ... se rua sur elle pour s'emparer de ses poignets : il la releva sèchement ...

Et toi !
Tu vas me suivre !


Mais apercevant Blanche installée sur un siège près de son trône, il entraîna la pauvre fille avec lui ...

Mais avant ... Nous allons rendre hommage à la prochaine reyne d'Orcanie !
Veux tu la bougresse ?


Mordred relâcha la prêtresse brutalement, puis considéra son épouse :

Blanche !
Installez vous sur mon trône !


Voilà qui était dit sans aucune courtoisie, c'était un ordre impérieux : bref le tyran était déchaîné, Dieu le père lui même aurait eut bien du mal à le raisonner ( alors Merlin ... qui était encerclé par les prétoriens du démon ) : il jeta presque Margot au pied du trône, avant de sortir son épée hors de son fourreau :

Jure lui allégeance !
Rends lui hommage !
Supplie là de faire preuve de clémence !
Ou sinon ...


Il n'osa pas achever son début de phrase, mais appliqua la pointe de son épée entre les omoplates de la belle d'Avalon ...
Le roy dément afficha alors un large sourire .


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Dim 8 Mar - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Ven 6 Fév - 21:02

Discrètement, la duchesse prit place a coté du trône de son roi. Elle avait figé au première parole de Mordred. Merlin un empoisonneur ? Elle avait toujours respecté Merlin. Faisait-il allusion à sa maladie ? Celle ou Merlin n'avait rien pu faire, ou n'aurait rien fait ?

Peu importe, Blanche en débattrait plus tard.

Blanche !
Installez vous sur mon trône !



La soi disante duchesse regarda le roi et su qu'elle ne pourrait le défier cette fois. La jeune femme prit place sur le trône de Mordred, plutôt mal à l'aise et tenta de déchiffrer le regard du Tyran.

Elle avait la gorge nouée. Pourquoi avait-il voulu sa présence ?

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Sam 7 Fév - 16:09

Aed le fidèle écuyer du Roy était toujours à ses côtés. Il l'avait suivi lors de son déplacement à Camelot, avait été le plus heureux des hommes quand il apprit que son maître allait se marier à une bonne chrétienne qu'était Dame Blanche, et avait assisté à son mariage.

Aujourd'hui ils étaient enfin de retour en Orcanie et à Warminster. Ils avaient posé leurs bottes à terre qu'on leur apprit que Merlin et la démone Margot était ici. Le Roy était rentré dans une colère noire et avait filé droit dans la salle du trône. Le jeune Aed donna jusque quelques ordres pour que les appartements du Roy soit près et le suivit.

La colère du Roy explosa une bonne fois pour toute face à Margot. Aed ne savait vraiment pas comment agir, il regarda le Roy attrapé la félonne et la jeter aux pieds de Dame Blanche. Instinctivement le jeune homme se plaça au côté de sa nouvelle maîtresse pour la protéger. Il regarda son maître d'un air suppliant, lui demandant sans rien prononcer de se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Lun 9 Fév - 7:01

Morgause elle non plus, fait rarissime, ne savait comment réagir. Elle allait exploser à la face de Merlin quand la furie de Mordred se déclencha.
Exploser à la face du vieux fou ? Oui, car ces "lui seul" et surtout "étudier l'état de l'Orcanie" poussait la reine mère à faire un sort au vieux sorcier...

Mais l'irruption d'un Mordred déchaîné empêcha Morgause de dire ses 4 vérités au sorcier qu'elle connaissait depuis sa tendre enfance... et c'est une Morgause effarée qui voyait son fils se précipiter sur la dernière des Aurey, ordonner à Blanche terrorisée de prendre place sur le trône...

Elle contempla cette fureur avec stupéfaction, puis avec fierté... prête à apporter son soutien à la tornade d'Orcanie au cas où le besoin s'en ferait sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Geoffroy De Cromwell
Conseiller du Roy
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 27
Camp : Orcanie
Classe sociale : Comte d'Orcanie
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte d'Orcanie

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Dim 8 Mar - 15:01

(Je suis vraiment désolé, je ne suis pas revenue sur le forum depuis cet été. Je vous promet un véritable retour ^^ parmi vous)

Dans un coin isolé de cette salle en perpétuel mouvement depuis l'arrivée de cette Margot, de Merlin, de Morgause et maintenant de ce conseiller de l'escorte principale du Roy, un autre conseiller, celui-ci, par exemple, fort oublié depuis quelque temps, écrivait en l'absence de Mordred, tous les dires, les faits et gestes de tous ces personnages au caractère si différent. Geoffroy de Cromwell, fier serviteur du Roy tapis dans l'ombre depuis son intervention à Camelot pour son Roy. Tapis dans l'ombre depuis que la reine était morte et que son supérieur ait pris pour femme Blanche, la belle duchesse qui, en silence, a toujours su faire battre son cœur de conseiller. Toutefois, il savait pertinemment que le Roy prendrait sa maîtresse pour successeur de la défunte reine et il en était fort aise puisqu'il savait que c'était une alliance judicieuse côté politique. D'ailleurs, il avait été de ceux qui avait encouragé le Roy à faire telle alliance avec Blanche de Camelot.

Et tous ceux connaissant Geoffroy savaient que cet homme adorait les rapprochements politiques, encourageait la droiture mais, dans son fond intérieur, était en fait une crapule qui s'exaltait de plaisir en temps de conflit. Il avait plus d'un tour dans son sac et son long silence des derniers mois ne prévoyait qu'un retour plus tordu que jamais. En somme, le silence se brisera aujourd'hui même car, autant on ne remarque pas sa présence pendant longtemps quand il est concentré à écrire et en temps de déprime majeure, autant, quand il commence à parler, il est fringuant, arrogant et bavard. Bref, on le distingue facilement de la masse.


Pour revenir aux évènements en cours, Geoffroy n'avait pas cessé de lancer quelques regards pointus en direction de la femme d'Avalon. De plus, quand il avait observé son comparse de travail Kardouai, il n'avait pu s'empêcher d'émettre quelques ricanements. Ah, comme ce conseiller était rustre quand il le voulait! Lui, il avait observé, analysé et bien pensé à la manière dont il devait réagir. Si longuement, certes, que le Roy avait eu le temps de revenir en Orcanie. Ce n'était pas très grave. De toute façon, même si Morgause aurait voulu qu'il réagisse avait- il en était certain et l'avait ressenti- il avait préféré voir comment tous s'en sortaient et se rendait bien compte que rien n'avançait! Dans cette salle, planait un atmosphère morne et statique, c'est-à-dire que s'il n'agissait pas, son Roy serait désabusé par ce manque d'ordre de la par de ses sujets.

En s'adressant un peu à tous à la fois, il s'exclama, brisant ainsi le silence de la presque arrivée du Roy:

'' Pourquoi tous ses détours? Pourquoi ne pas en venir aux faits? Il est certain que la religion catholique sera toujours le cœur battant de l'Orcanie, ça je ne le nierai pas et surtout ne le renierai jamais. Toutefois, connaissant bien son Excellence Mordred, je sais qu'il ne voudrait pas de tout ce raffut. Si vous avez quelque chose à nous dire, demoiselle d'Avalon et vous, cher Merlin, dites-le immédiatement avant que notre cher Mordred arrive. Je ne voudrais pas, qu'au retour de ses noces, il ne rencontre en son patelin que la discorde. De quoi avons-nous l'air en ce moment? Ne sommes-nous pas sensé être une terre accueillante et chaleureuse (d'apparence certes) ? En somme, foi de Geoffroy, digne représentant du Roy en son absence, je suis certain que la venue de cette demoiselle mérite des explications puisque, je ne veux pas faire mon impertinent, mais je suis outré de voir à quel point cette discussion tourne au vinaigre. Que diriez-vous de faire un banquet en l'honneur du retour de sa majesté et de l'arrivée de cette demoiselle païenne pour tout clarifier cette mésentente? Il me semble que nous agissons toujours ainsi en Orcanie? Pourquoi cela devrait être différent, cette fois? Il n'y a pas d'entre deux ici. Soit on festoie ensemble, soit on prend les armes pour l'amour du Roy et de Dieu...''

Et voilà que le Roy entra en toute sa fureur et... sa ''joie'' auprès de la belle Blanche et de son escorte. Et voilà qu'enfin Merlin mettait les choses au clair par la même occasion. Margot voulait s'entretenir avec le Roy en tête à tête? Cela sentait mauvais toute cette affaire! Avec ces nouvelles données, Geoffroy se promettait de faire de nouveaux calculs. Tout ce clarifiait, mais d'une façon plutôt décousue! Encore une fois, ce conseiller promettait d'être la voix de la raison. Maintenant que Mordred était là, il était trop tard pour cacher ce raffut. Toutefois, il n'était pas trop tard pour donner quelques conseils.

'' Vous dites que cette demoiselle veut s'entretenir seule avec le Roy? Et c'est seulement maintenant que vous nous le dites? Enfin, bref. Est-ce que quelques conseillers pourraient rester au côté du Roy pendant cet entretien?? Ce moment, certes, sera peut-être important. Il faut noter quelques échanges, j'en suis convaincu afin que le royaume comprenne davantage la présence d'Avalon ici aujourd'hui.''

Ces deux discours, il avait fait exprès de les dires assez fortement et presque trop tardivement pour que le Roy, entrant, comprenne en quelques lignes la situation.

Geoffroy voulait s'arranger pour être près du Roy...
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Dim 8 Mar - 15:41

( hj : Content de revoir mon scribe favoris ! Smile

Orcaniens ! pirat
On joue le surnombre contre Merlinou et la harpie !!!
- On sait jamais, ils pourraient nous réserver un tour de cochon ces bestiaux là pig

Je joke Van Wink

Mais fais gaffe : les nerfs de Mordred sont à fleur de peau et ... il a une crampe la !!! ) Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   Lun 9 Mar - 10:39

[ HJ : cher Geoffroy,
vous avez de la chance que j'attende la réponse du conseiller de mon frère ou de la "dernière des aurey"... votre "raffut" alors que je suis sensée être régente en l'absence de ton -notre Roi-, mon fils, vous aurait certainement valu volée de bois vert... mais je vieillis, moi... Laughing ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme est un apprenti, la douleur est son maître.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme qui ne sent aucune douleur: Kazuya Aotsuki
» Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme. [Shorue Rice]
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: