Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A votre service, monseigneur... ( Mordred... )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clelianys
Druidesse
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 24
Camp : ... Il est certaines choses à soumettre au secret...
Classe sociale : Druidesse.
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 17/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Dim 22 Mar - 17:32

Clelianys n'avait guere tarde a mettre en pratique la proposition interessante de l'une des pretresses qui avaient croisees son chemin. Quelques jours seulement apres cette rencontre des plus imprevues, elle s'etait decide a penetrer dans l'antre de ce souverain a la reputation deja preetablie. Nombreuses etaient les rumeurs, portees par la population, les magiciens et les bardes... si toutes ne s'accordaient pas forcement entre elles, un point revenait a chaque fois : la fermete de cet homme, qui dirigeait son royaume d'une poigne de fer.

Pourtant, peu impressionnee par l'eloge ( ou le blame ? ) de ce caractere impitoyable, la jeune femme marchait d'un pas decide, ayant penetre dans le chateau depuis peu. Ses sens percevaient l'energie laissee par les centaines de pieds qui avaient deja foules le sol de cet endroit, et qui la conduisait d'instinct vers ce qui devait etre la salle du trone. Dans les couloirs aux parois de pierre, la druidesse ne fut pas surprise de ne croiser personne. Il etait exceptionnellement tot, et la cour du roy ne devait guere etre levee a heure pareille, encore engoncee dans ses draps doux et soyeux, allongee sur ses matelas moelleux, et serrant dans ses bras le fruit d'une passion defendue ou non...

Deux immenses battants couleur de bronze la separaient desormais de cette fameuse piece, dans laquelle elle aurait 'l'honneur' de rencontrer le souverain. Bien evidemment, on lui barra la route : deux gardes aux yeux encore bouffis de sommeil. Joignant ses mains dans son dos et avec deference, elle declara alors avec une sobriete des plus evidentes :


" Je souhaiterais grandement m'entretenir avec notre eminence, Mordred d'Orcanie. Pourriez-vous m'annoncer a lui ? "

On lui demanda de se nommer. Un simple sourire en coin, teinte de mystere s'etira sur ses levres, tandis qu'elle repondait :

" Veuillez simplement lui apprendre que je suis druidesse... Je declinerai mon identite face a lui... "

Jaugeant sans doute qu'une femme comme elle, bien qu'imposant un respect etrange, ne devait guere se montrer dangereuse, on la pria de patienter un moment. Un long moment, il faut le dire. Cependant, rien ne pouvait troubler la magicienne. Rien. Ce fut pourquoi elle s'inclina lorsqu'on lui permit d'acceder a la salle du trone, et qu'on ouvrit devant elle les lourdes et majestueuses portes.
Revenir en haut Aller en bas
http://xpalmeelifex.skyblog.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Dim 22 Mar - 18:40

Bien que nullement habitués a laisser pénétrer, dans le saint des saints, quelconques visiteurs sans que ceux ci daignent au préalable se présenter ( et qui plus est sans en avoir fait expressément la demande auparavant ) ...

Les gardes, tout à la fois impressionnés par l'aplomb de cette jeune femme, par le prestige que lui conférait son statut, et ... persuadés de n'avoir pas a faire à une tueuse potentielle ...

Laissèrent donc entrer cette bien curieuse personne dans la fameuse salle du trône .

Un des conseillers du roy guida la druidesse jusqu'au pied des trônes, ou se dressaient du haut de leur superbe le couple royal ...

Mordred, le tyran de ces terres, tout de noir vêtu, un simple cercle argenté reposant sur son auguste front, toisait avec une certaine morgue la blonde créature .

Il n'aimait guère ce genre de visite impromptue et n'avait aucunement l'envie ou la patience de se montrer compréhensif à l'égard de cette petite effrontée ...

L'orcanien considérait donc, telle une statue de marbre, l'audacieuse Clelianys, et si son expression impassible ne trahissait aucune émotion ...

Ses yeux de chat, de félin, de prédateur, scrutaient et évaluaient la délicate petite païenne : un "jeu" qu'affectionnait tant le jeune tyranneau .

Le conseiller s'inclina alors devant ses souverains avant de s'adresser à la visiteuse :


Veuillez vous présentez à notre seigneur et maître ...
Et attendre que son auguste grandeur vous prie d'exposer votre demande !


Mordred esquissa ici un très fin sourire : si l'impudente ne s'inclinait pas assez bas ou n'usait d'un ton qu'il jugerait suffisamment défèrent ... L'audience s'achèverait avant même d'avoir débutée : le temps de l'ambitieux personnage était, à ses yeux, plus que précieux !
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Dim 22 Mar - 21:41



Il était rare que la reyne d’Orcanie n’accompagne pas son tyranneau d’époux, à la salle du trône.

Il était même rare de les voir l’un sans l’Autre. Preuve que le roi aimait bien sa présence. Tout avait changé entre eux, elle le savait fort bien. Mais elle ne pouvait demander plus. Elle était comblée, dans tous ses rôles.

Elle avait même remarqué certaine réticence, de la part des vieux et rabougris conseiller du roi.


Les seuls moments ou la reyne n’était pas la, pour les affaires d’états ou autres c’était a la demande du roy, ou lorsqu’elle était un peu lasse et se promenait ou jouait avec les héritiers.


Certes, elle était meilleure mère que reine, mais à chacun ses forces, se disait-elle... Mordred faisait avec, il ne l'obligeait pas à se contraindre à toute les exigences.

La reyne Blanche semblait le contraire de Mordred. Elle arborait toujours des robes blanches ou beiges avec des broderies argent ou or.

Elle était le coté accueillant de son époux. Bien qu’elle détestait ce genre de comportement. Mais Mordred se plaisait à être parfois un peu désagréable.

Alors avec l’honneur que son époux tenait, Blanche accueillit la jeune dame avec sourire et patience.

Blanche prenait de l’assurance avec le roi. Bien sur, elle était à ses tous débuts, mais elle pouvait le ramener à la raison parfois.

Elle posa sa main sur celle du roi, l’incitant du même coup à faire preuve de patience. Ce qu’il ne faisait pas toujours

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Clelianys
Druidesse
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 24
Camp : ... Il est certaines choses à soumettre au secret...
Classe sociale : Druidesse.
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 17/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Dim 29 Mar - 6:57

Un homme s'approcha d'elle, silhouette de nacre a l'aura perceptible même par des humains sans capacités magiques. Restant tout a fait immobile, elle comprit qu'il s'agissait d'une convenance de plus. Ce fut pourquoi, avec calme et en silence, elle suivit le conseiller royal qui la guidait jusqu'aux deux trônes majestueux sur lesquels reposaient le couple royal. Et plus ses pas la menaient vers eux, plus le courtisan s'éloignait d'elle, l'abandonnait a leur entrevue. L'abandonnait aux deux créatures vivantes qui pouvaient, par le plus subtil mouvement du doigt, par le plus infime des murmures, condamner a une mort certaine n'importe quel homme, femme ou enfant...

Pour l'heure, Clelianys gardait fixe son regard sur Mordred. Mordred... Enfin, elle pouvait appliquer un visage sur un nom. Et ses hypothèses sur le souverain ne la trahit pas. Ses traits étaient aussi froids que sa force mentale. C'était risible. Sa cape de mousseline druidique, face a la noirceur du cuir. Vision manichéenne, et pourtant réaliste... C'en était dépitant. Mais il fallait toujours garder la bouche close, les yeux fermes. Appliquer une solidité discrète face a la brutalité de la mort incarnée. Car c'était l'impression qui se dégageait de lui. Une curieuse odeur de mort émanait de toute sa personne...

Pourtant, la peur n'existait pas dans l'esprit de la jeune femme. Plutôt la détermination de ne pas repartir de cet endroit avant d'avoir assouvi sa soif de connaissance sur cette partie du genre humain. Elle le laissait la dévisager, la mettre a nu. Elle-meme ne s'autorisait pas une telle chose, mais ne baissait certes pas ses iris par une quelconque marque de respect.

Veuillez vous présentez à notre seigneur et maître ...
Et attendre que son auguste grandeur vous prie d'exposer votre demande !

Bien que quelque peu distant d'elle, il se tenait toujours auprès de la jeune druidesse, tandis qu'il déclamait ces mots d'une voix empreinte d'une très légère lassitude, mais pourtant empreinte d'une crainte respectueuse.
Alors, s'abaissant sans se soumettre totalement, Clelianys salua le roy et la reine comme elle le devait, gardant sa position durant quelques secondes, avant de relever la tête.


" Je me nomme Clelianys, fille de la terre, membre a part entière de la communauté druidique et respectueuse de la grande Déesse... "

Une fois sa diatribe proclamée dans le silence de la salle du trône, la druidesse posa une délicate attention sur Blanche d'Orcanie. Blanche... un nouveau contraste entre son époux et elle-meme. L'équilibre pourrait au moins être assure avant que cette demoiselle au sang dit 'pur' ne décède dans un accouchement précoce, ou due a une santé trop fragile. On ne pouvait lui reprocher son manque d'élégance, ce qui la fit sourire intérieurement. Oui, elle devait sans doute être une femme aussi belle mentalement que physiquement... pour le moment.

* Mais lequel manipule l'autre... ? *

A la vue de la main chargée de lourdes bagues posée sur celle, robuste, de son mari et roy, cette question lui était curieusement venu en mémoire...
Revenir en haut Aller en bas
http://xpalmeelifex.skyblog.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Dim 29 Mar - 13:51

La douce étreinte de la délicate petite main de la reyne ne fit qu'apaisé en surface le début de courroux du tyran .

Mordred restait de marbre mais bouillonnait intérieurement, tel un volcan sur le point d'exploser, ou d'imploser !

Damnés païens ! Toujours aussi ... Fiers, orgueilleux et ... terriblement irritant, avec leurs grands airs !

Même la demie courbette de cette druidesse offensait le très sourcilleux roy d'Orcanie ...

Mais bien vite la moquerie fit place à l'agacement, en son esprit troublé et fiévreux : ainsi donc ces maudits oiseaux n'avaient plus peur de l'ogre chrétien de ces terres ?

La politique de concorde religieuse, suggérée par Morgause puis mise en oeuvre par le souverain produisait donc quelques effets .

A la bonne heure !

Maintenant que pouvait donc vouloir cette Clélianys ? La curiosité commençait a tarauder de plus en plus l'impatient tyranneau :


Nous sommes enchantés de faire votre connaissance, dame Clelianys !

Ainsi la nouvelle de la réouverture du grand temple de Warminster s'est répandue dans tout le royaume et ... au delà !

Car c'est, nous le supposons, l'objet de votre venue sur nos terres, ma dame ?


Mordred afficha enfin un large sourire, plus condescend qu'autre chose mais ... n'était ce pas, déjà, pour lui un réel effort ?
De plus la tension intérieure qui le tenaillait depuis le début de l'entrevue ... Retombait peu à peu .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Dim 29 Mar - 14:39

Les membres de la Grande Déesse avaient toujours donné froid dans le dos de la reyne. Le simple fait qu’ils pouvaient lire en elle, lui donnait des frissons.

Elle s’était habituée avec Dame Élinor, mais pourtant, Clelianys avait quelques choses de particulier, qu’elle ne pouvait dire …

Comme a l’habitude, le grand calme de la reine faisait effet sur son tyrannique époux. Blanche pouvait changer l’homme, mais pas celui qui détestait les membres de la Grande Déesse.


Bienvenue en Orcanie, Dame Clelianys

Les salutations de la reyne manquaient parfois d’originalité, mais elle les prononçait toujours avec une voix douce et accueillante


La jeune reine se demandait même si Mordred voulait se débarrasser de la druidesse vite fait, ou il agissait normalement. Habituellement, il usait de courtoisie, mais son irritation du début prouvait le contraire.

À croire que malgré la concorde religieuse, le roy n’était pas prêt à leur céder une once de confiance, pour le moment.

Du moins sur son empressement, la reyne trouvait qu’il manquait un peu de savoir vivre ( et recevoir ).

Mais bon, elle n’était pas là, pour juger son époux.

Prenez place, je vous prie, lança doucement la reyne, en désignant une place a leur hôte.

Au même instant, deux servantes entrèrent dans la grande salle, proposant vin et autres boissons à leurs Majestés et leur invité.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Clelianys
Druidesse
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 24
Camp : ... Il est certaines choses à soumettre au secret...
Classe sociale : Druidesse.
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 17/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Ven 17 Avr - 7:01

L'on aurait dit un face a face de masques, dans lesquels étaient enfermés milles émotions, sentiments et ressentiments, qui tournoyaient dans une ronde sans fin, prisonnier d'un protocole, d'un lieu, d'une heure... C'était a qui céderait le premier. Seul le roy pourrait se permettre officiellement cette faille. Mais intérieurement, n'existerait plus que la sensation d'un échec cuisant. A ce jeu-la, la druidesse savait que rien ne la ferait ciller. La subtilité du roseau, face a la puissance du chêne.
Et ce roseau-la, dans une intention bien plus louable que celle de provoquer le souverain, préférait porter dans son coeur la fierté teintée de désespoir de son peuple décimé, petit a petit, et ce sans pitié. Les nuances de tolérance qui s'exerçaient en ces lieux étaient pourtant empoisonnées par cette haine viscéral qu'il semblait éprouver a son égard a ses semblables. Un équilibre si fragile ne pouvait espérer exister plus de quelques décennies... Elle voulait pourtant qu'il sache que les siens se battraient jusqu'au bout, jusqu'à ne plus représenter le plus infime pourcentage de la population de ces terres. Non, ce jour n'était pas encore venu. Était-ce une façon de le prévenir de ne pas se contenter de vivre sur ses acquis ?

Enchantes de faire sa connaissance... En jetant un discret regard a la reine, l'interessee ne doutait pas de sa gentillesse certaine quant a son accueil... mais pour Lui...
Oui, la nouvelle de la réouverture du grand temple de Warminster s'était répandue dans tout le royaume. Ce n'était pas cela qui l'avait attire jusqu'ici, cependant. Et, affrontant le sourire hypocrite de son interlocuteur, elle répondit avec la même aisance et la même simplicité :


" Non, monseigneur... ce n'est point l'objet de ma venue en ces terres. "

La jeune femme s'attendait bien évidemment a se faire questionner sur sa présence ici. Mais elle ne voulait pas lui faire comprendre que l'on ne voyageait pas uniquement pour voir, pour connaitre quelque chose. On voyage aussi pour fuir...
Reposant de nouveau son attention sur la femme majestueuse et pourtant si fluette positionnée aux cotes de ce géant de muscles et de colère, la magicienne perçut les effluves d'une vague peur qui remontait a plusieurs années. Peur des créatures magiques ? Si c'était le cas, elle remonterait dans son estime, d'un grand pas en avant. Affronter sa peur et en tolérer l'objet... brillante réussite sur soi-même.

Bienvenue en Orcanie, Dame Clelianys

Inclinant la tête une fois de plus, la visiteuse apprécia la sobriété et la douceur de celle qu'elle sondait avec le plus grand respect de son esprit.

Prenez place, je vous prie.

Surprise de cette invitation a prendre place, les commissures de ses lèvres s'étirèrent a la vue des serviteurs qui s'affairaient a apporter de quoi restaurer ses hôtes et elle-même.


" Je vous en prie. Je suis sensible a cette marque de sympathie, mais je préfère me tenir sur mes jambes. De plus, je n'ai pas la moindre intention de vous faire perdre plus de temps qu'il n'est est nécessaire... "


Dernière édition par Clelianys le Sam 25 Avr - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://xpalmeelifex.skyblog.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Sam 25 Avr - 13:16

Mordred recommençait a fulminer en son fort intérieur ...

Que la donzelle décide de rester debout et statique, telle une servante n'attendant qu'un claquement de doigt pour se mouvoir ...

Grand bien lui fasse ! Mais son petit jeu consistant a faire languir ses royaux interlocuteurs, tout en prétendant ( sournoisement ? ) l'inverse ... Tout en se défendant de ce qui était, déjà, un état de fait : suprême outrecuidance que ceci .

Mordred n'était aucunement dupe et le notifia à sa façon :


En effet ...

Après avoir suscité notre curiosité, vous pourriez bientôt favoriser notre impatience !

Aussi, je vous prie d'en venir au fait : que voulez vous ?


Le regard du tyran était, à présent, plus sévère, mais non désapprobateur, pas encore .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Sam 25 Avr - 13:58

Blanche ne pouvait détacher ses yeux de l’étrange dame. Elle s’était pourtant habituée aux enfants de la déesse.

Elle côtoyait quotidiennement Dame Élinor, et pourtant, elle redoutait Clelianys. Lasse de chercher ce qu’il y avait, Blanche mit ça sur le dos du mystère.

La reine finit par détourner son regard, un peu mécontente. Elle dut même se retenir de répliquer aux paroles de la jeune dame.

Avec son charmant tact, ce fut un Mordred irrité qui répondit. Règle première : toujours garder un petit peu de diplomatie. La colère de son terrible époux ne pourrait pas l’aider.

Elle posa donc sa main sur celle de Mordred, un tendre sourire, sur ses lèvres. L’incitant gentiment à se contrôler.

Blanche se demandait même si cette druidesse ne venait pas pour remettre le jeune tyran sur terre. Seulement, si elle avait entendu les « accusations » contre la grande Vivianne. Qui sait ?

Mais bon, si la dame druidesse fesait par de la raison de sa venue, Mordred ne serait pas si irritant et Blanche, un peu moins impatiente.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Clelianys
Druidesse
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 24
Camp : ... Il est certaines choses à soumettre au secret...
Classe sociale : Druidesse.
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 17/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Ven 1 Mai - 10:41

Inclinant de la tête pour modérer les sombres ardeurs du tyran, Clelianys jugea que le moment était enfin venu de cesser de parler de manière aussi sibylline. Il était temps d'exposer enfin les motifs de sa venue ici. Car pourquoi se jeter de manière aussi confiante dans la gueule du loup ?

" Les rumeurs circulent. Les magiciens se font rares en ces lieux, sire. J'en ignore la raison. Mais le fait est la. "

Son regard oscilla de nouveau entre les deux époux royaux. Un élan de méfiance et de crainte respectueuse semblait provenir de la reine. Après s'être imposée de façon si discrète, la druidesse décida a présent de la rassurer. Imperceptiblement, les commissures de ses lèvres s'étirèrent pour former un sourire des plus brefs et léger, comme pour prévenir la jeune dame que rien ne pourrait lui arriver a elle.

" Je ne suis pas venue vous importuner jusqu'à ces terres pour vous présenter une image de l'insolence qui n'est pas la mienne. Mais bien au contraire, pour vous présenter mes services, monseigneur. "

Laissant passer un silence, elle jouait ici carte sur table, ignorant comment réagirait le souverain. Cependant, la magicienne avait calcule sa marge de risque. Non, elle ne risquait pas grand-chose, et tous les dirigeants de ce monde désiraient s'entourer d'alchimistes et autres mages pour les protéger eux et leurs familles, ou encore les envoyer en mission auprès d'autre roys et reines. Ou bien, tout simplement les garder pour leur usage personnel et secret.
Afin de rassurer ses interlocuteurs, elle rajouta d'une voix sereine :


" Bien entendu, je met au défi quiconque de prouver que mes talents ne sont pas a la hauteur de votre pouvoir, mon roy... "

S'inclinant légèrement de nouveau, Clelianys préférait opter pour le respect, cette fois-ci. Il ne fallait pas brusquer Mordred... Non, il fallait lui laisser l'illusion qu'il contrôlait tout, comme il aimait a le penser d'ordinaire...
Revenir en haut Aller en bas
http://xpalmeelifex.skyblog.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Ven 1 Mai - 13:50

Puisque Blanche parvint, une nouvelle fois, a apaiser, quelque peu, son terrible époux ...

Et que la dame Clelianys se décidait a être plus explicite, Mordred cessa de la considérer avec suspicion .


" Les rumeurs circulent. Les magiciens se font rares en ces lieux, sire. J'en ignore la raison. Mais le fait est la. "


Le roy fronça des sourcils, non pour signifier son irritation, ou son impatience, mais bien sous l'effet de la curiosité : voilà qui était très intéressant ! Ou voulait elle donc en venir ?

" Je ne suis pas venue vous importuner jusqu'à ces terres pour vous présenter une image de l'insolence qui n'est pas la mienne. Mais bien au contraire, pour vous présenter mes services, monseigneur. "

Ici le visage juvénile du tyran s'illumina et un large sourire, de satisfaction, y apparut : Mordred adorait qu'on lui serve ce genre de discours ! Car faire de sa cour la plus pléthorique de Bretagne était son objectif .

Il attendit donc que la druidesse précise sa pensée, bien qu'il commençait a entrevoir le but de sa venue en Orcanie ...


" Bien entendu, je met au défi quiconque de prouver que mes talents ne sont pas a la hauteur de votre pouvoir, mon roy... "

Le roy esquissa un léger rictus ironique : la jeune prétentieuse ... Tout à fait le profil de personne que Mordred affectionnait : audacieux et plein d'un orgueil ( plus ou moins ) rentré .

L'offre était plus qu'intéressante mais la magicienne devrait, en effet, démontrer ses capacités, avant même de pouvoir officier :


Soit !

Vous m'intriguez et j'accepte votre offre !

Je vous remercie, d'ailleurs, pour votre confiance, à mon égard .

Seulement ...


Le souverain marqua une pause, pendant laquelle il tenta de jauger la jeune femme .

Vous devrez vous montrer digne de ma propre confiance et prouver vos dires : et ceci en rencontrant ma tante, la prêtresse Morgane .

Dont la réputation n'est plus a faire, il me semble !


Qui dans le royaume ne connaissait pas qui était la grande Morgane d'Avalon ?

A plus forte raison une adepte de la Déesse mère .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Ven 1 Mai - 15:07

Inutile de chercher plus, la druidesse lui faisait le même effet que Merlin, à Camelot. Ce n'est que souvenir qui subsiste en elle, qui favorisait parfois ce sentiment de peur.

Mais on finissait par s'habituer, même les nobles dames de Camelot, pouvaient avoir leur secrets d'avalon, Blanche ne cachait nullement qu'en côtoyant le grand Roy Pendragon, certains lui avaient laissé de moins bonne impression que la dame ici présente.

Si Blanche avait un seul pouvoir c'était de lire dans le visage de son époux et lorsque la dame se prêta volontaire, pour se mesurer à qui le voudra, elle comprit ce que signifiait le sourire du roi.

Morgane ? Autant lui faire rencontrer Morgause. Personne de ce fichu château savait quand elle s'y trouvait ou pas. Mais au risque de froisser son royal époux, comme Toujours et comme d'habitude, elle se terrait dans son royal silence.

Dans son irritabilité passagère, la reine n'en dit pas plus, puisqu'elle ne parlait plus depuis plusieurs minutes et puis, peu importait ce que choisissait Mordred.

Que dire de plus ? Le roi avait accepté, proposé la rencontre de la druidesse avec sa propre tante, et le verdict, viendrait peu de temps après non ?

Son irritation était après le roi et non destiné a Dame Clelianys.Blanche avait une très bonne maîtrise de ses sentiments

- Dans ce cas, Bienvenue au château , Dame Clelianys

La reine essayait de retrouver sa sérénité habituelle ...

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Clelianys
Druidesse
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 24
Camp : ... Il est certaines choses à soumettre au secret...
Classe sociale : Druidesse.
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 17/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Sam 9 Mai - 17:33

Bien, il fronçait les sourcils. Derrière son regard perçant, elle ne décelait cependant plus les mêmes marques du sentiment qu'il possédait depuis le début de cet entretien. Non, cette fois, il ne s'agissait que ... d'une curiosité piquée au vif. Oui, elle avait réussi a attirer fermement son attention... cette dernière ne lui échapperait plus. C'était une première victoire qui lui était d'ores et déjà acquise. Le débit respiratoire de la druidesse menaçait de s'accélérer sous l'effet d'un premier soulagement, mais elle s'employa avec force a se modérer, afin de ne laisser transparaître aucune émotion, sensation ou pensée face aux souverains.

Ses efforts furent payant. Loin de discerner quoi que ce soit de suspect a ses yeux, Mordred lui offrit un sourire éblouissant, le sourire de l'homme qui voit s'ajouter une pièce importante dans sa collection, visant a agrandir son pouvoir, et affermir son autorité. Alors, Clelianys allait abonder dans son sens. Elle veillerait, non loin, a entretenir l'ego démesuré du roy, tache qui serait des plus aisées. Néanmoins, la prudence restait de mise.

* Même une plante des plus résistantes peut s'effondrer, si des soins réguliers ne lui sont pas dispenses... *

Soit !

Vous m'intriguez et j'accepte votre offre !

Je vous remercie, d'ailleurs, pour votre confiance, à mon égard .

Seulement ...

La jeune femme inclina brièvement la tête une première fois. Le plus gros du travail était fait... Une ultime étape restait a franchir, sans doute, mais elle avait confiance en ses capacités. Surtout, il lui fallait créer l'illusion d'une prétention aussi forte que celle de son interlocuteur. La résiderait le danger pour elle. La frontière entre l'illusion et la réalité est parfois bien mince, malgré les apparences...

Vous devrez vous montrer digne de ma propre confiance et prouver vos dires : et ceci en rencontrant ma tante, la prêtresse Morgane .

Dont la réputation n'est plus a faire, il me semble !

Esquissant une moue teintée de curiosité polie, la magicienne répondit alors :

" Morgane... ce nom parle a ma mémoire, en effet. Qu'a cela ne tienne, je me soumettrai a toutes vos épreuves... sire. "

Oui, elle avait entendu parler de cette Morgane. En revanche, elle se maudissait en l'instant même pour n'avoir pris le soin de rassembler davantage d'informations. Or, la connaissance s'avérait la meilleure des armes... Si la chance frappait a sa porte, cela lui laisserait le temps nécessaire pour apprendre ce qu'elle n'avait pas appris.
Une fois de plus, comme a chaque fois que le seigneur parlait, Clelianys dardait un regard intéressé vers son épouse, discrètement, afin de percevoir toutes les réactions de cette dernière.

Ce qu'elle y vit ne la laisse pas indifférente. Un battement de cil un peu trop rapide. Des mâchoires trop serrées. Une veine a la tempe trop battante. Tout laissait croire que la reine n'approuvait pas ce choix. Cependant, son hôtesse savait pertinemment qu'elle ne dirait rien qui pourrait contrarier Mordred. Rien...


" En ce cas, quand aurai-je l'honneur de rencontrer la prêtresse, monseigneur ? "
Revenir en haut Aller en bas
http://xpalmeelifex.skyblog.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Sam 9 Mai - 21:00

Curieux ...

Non content de ne pas sembler être le moins du monde impressionnée par la mention du nom même de Morgane ...

La jeune druidesse affichait au contraire une certaine impatience devant l'éventualité de rencontrer la haute prêtresse .

En tout les cas une grande confiance en ses propres capacités : la belle donzelle avait sans doute fort hâte de démontrer l'ampleur de ses dons ...

Voilà le genre de personnage qui ne lésinait pas sur les moyens pour arriver à leurs fins, et, une fois la confiance de leur maître gagnée, était disposé aux dernières extrémités pour conserver leur rang .

Du moins Mordred se plaisait à le croire, cela lui faisait ... Plaisir, véritablement .

Satisfait, il esquissa un léger sourire amusé .


Vous semblez bien certaine de votre fait ...

Je vous souhaite donc de convaincre ma tante !

Que vous trouverez, assurément, dans la forêt de Warminster, l'une des prêtresses du temple vous conduira à elle .

Une chambre, au château, sera apprêtée, à votre intention, avant ce soir ...


Appartements qui seront donc les siens, dès demain, si Clelianys réussissait a surmonter les épreuves concoctées par Morgane la fée .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Sam 9 Mai - 21:26

Si Blanche avait un doute, ce n'était pas par méchanceté. Elle savait que Dame Clelianys saurait remporter les faveurs de la Dame Morgane et du roi.

Elle savait que tout au fond d'elle, Clelianys lui serait peut-être utile. Elle ne haïssait pas cette femme, au contraire, elle finissait par l'admirer.

Elle aurait aimé avoir autant de "tact" qu'elle en avait eu, avec le souverain. Blanche utilisait trop souvent la douceur, ce qui était agaçant, à la longue. Elle n'était pas devin ou encore, moins prêtresses, mais la reine savait que la Dame Clelianys pourrait acquérir les faveurs de Morgane, bien plus vite que l'on pouvait le croire.


La souveraine eut un faible sourire, mais cette fois-ci qui n'affichait rien de très maussade ou encore, malveillant. Non point .

Puis la fatigue accabla de nouveau l'épouse du roi. Les heures de sommeils avaient été remplacées par des heures de pensées.

Tant que personne ne lui prédisait une mort dans d'atroce souffrance, la reine restait plutôt amicale

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Clelianys
Druidesse
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 24
Camp : ... Il est certaines choses à soumettre au secret...
Classe sociale : Druidesse.
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 17/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Dim 17 Mai - 14:21

Elle avait gagne... cette fois, il n'y avait plus de place pour le doute. Clelianys clôt ses paupières une fraction de seconde de plus qu'il n'en était nécessaire, imperceptible pour quiconque n'avait pas été initie au contrôle subtile de chacun de ses nerfs, de ses membres, des frémissements du corps, ceux qui trahissent les espions, les traîtres et les fourbes.
Ce fut pourquoi elle ne se formalisa aucunement du sourire qui trahissait un certain... amusement ? Oui, ce devait sûrement être cela. Mais plus tard, ce serait elle qui sourirait. D'un sourire insupportable, celui d'une femme qui sait que toutes les souffrances endurées par un même peuple n'auront pas été vaines.
Et si elle échouait... le destin se chargerait de la punir elle-meme de son impudence a vouloir changer le cours des choses... a vouloir sauvegarder une civilisation soumise a une auto-destruction totale et a des contradictions impossibles.

Un nouveau voyage de même qu'une nouvelle épreuve s'ajouterait donc aux nombreux autres qu'elle avait traverse avant de parvenir jusqu'ici. Cette éventualité ne l'effrayait plus, au contraire. Elle emplissait ses veines d'une fougue nouvelle, tandis que son cerveau et toutes ses aptitudes se tenaient prêt a offrir la démonstration d'une druidesse au pouvoir certain, mais qui n'aurait jamais fini de suivre le chemin de ses aines dans la connaissance.

Morgane ne serait qu'une étape de plus a franchir, rien de bien inquiétant. Simplement un défi. Et un défi excitant, de par ses enjeux. De même que la rencontre d'une autre magicienne a la réputation faite était toujours intéressante.

" Je me rendrais la ou vous me l'indiquez. Je pense même me mettre en route aujourd'hui, au plus tôt. Nous n'avons pas de temps a perdre, bien sur... J'ai rencontre vos prêtresses, mais je pense pouvoir me débrouiller seule si vous me le permettez... mon seigneur. "

En effet, la jeune femme préférait mettre ses pensées en ordre sur le chemin. Son instinct s'occuperait du reste. Elle ne doutait pas de réussir a trouver la fée, et aimait entretenir ce contact intime avec les éléments qui l'entoureraient sur la route. Le coulis de l'eau d'un ruisseau, les feuillages qui bordaient le sentier, le vent qui faisait onduler ses cheveux, l'odeur de la fumée sortant d'une cheminée voisine. Et ce, dans un silence quasi-religieux.

" Bien, maintenant que les choses sont claires entre nous, je ne vois pas de raison de m'attarder davantage ici, et de profiter de votre temps précieux. C'est pourquoi je vous engage a user de vos dernières paroles maintenant, si vous le désirez, avant que je ne prenne congé, mon roy... "
Revenir en haut Aller en bas
http://xpalmeelifex.skyblog.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Dim 17 Mai - 23:24

Décidément les païens ( même "domestiqués" ) avaient bien du mal a contenir leur aplomb, voir leur audace ...

Non seulement la druidesse rejetait l'idée de se faire guider par une prêtresse du temple, alors que celle ci allait devoir traverser une forêt "impénétrable" qu'elle ne connaissait pas !

Mais de plus prenait l'initiative de prendre, elle même, congé en ... Enjoignant Mordred de prononcer ses dernières paroles ( de l'audience ) .

Trop sourcilleux le tyran ? Certainement . Mais Clelianys, qui avait sans doute compris à quel genre d'homme elle avait a faire ... Prenait le risque de heurter quelque peu le roy, et de lui déplaire .

Qu'importe, la donzelle semblait sincère et avant tout très décidée : Morgane jugerait si cette "enchanteuse" était susceptible de servir ( efficacement ) les intérêts de l'Orcanie ... Ou non .


Faites comme bon vous semblera .

Je vous invite donc à vous mettre en chemin !

Que ... Les Dieux vous viennent en aide ...


Difficile dans ces cas de figure, d'user de l'expression la plus adéquate ... Afin de ne pas choquer l'interlocuteur ( trice ) tout en évitant de se renier ( quelque peu ) soit même .

C'était là toute l'ambiguïté de la politique de concorde religieuse .
En Orcanie, l'entente, l'union de tout les croyants, autour de la couronne, ne changeait absolument rien au long processus en action en ce royaume, comme partout en Bretagne ...

L'étiolement, progressif, des adepte de la Déesse, et, a contrario, l'expansion toujours plus virulente de la foi chrétienne .

Ceci encouragé et accompagné par le tyran de ces terres ...

Mordred et les prêtres cherchaient a "noyer" lentement mais sûrement le poisson ( dans ce jeu de dupe ), poisson déjà moribond, et à qui on "offrait" une mort douce, en lieu et place des tourments de la répression Florinienne des débuts du règne ...

Le résultat était et serait pourtant le même : les païens l'acceptaient ils et ... se tiendraient ils tranquille ? Alors qu'on les condamnaient à une extinction, à l'usure, qui, pour être étalée dans le temps, n'en était que plus inéluctable ( ? )

Le roy se méfiait, encore, des païens, mais en avait, toujours besoin .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Lun 18 Mai - 9:28

Blanche posa un regard interrogateur sur la dame Clelianys. Avait-elle vraiment parlé ainsi ? Elle avait usé des paroles du souverain et Blanche avait quand même marqué une légère irritation de la part de son époux.

Et nous vous souhaitons la meilleure des chances.

Bien que Blanche ne croyait pas utile , pour la Dame Clelianys. Morgane était en étroite relation avec Morgause et son rejeton, que la reine adorait. Elle n'avait pas aimé, a priori, l'idée que Mordred envoie La druidesse chez Morgane.

Blanche avança un doux regard à son roi et maître. Elle voyait bien que le roi se maîtrisait, mais que ses pensées bouillonnaient.

Elle prendrait quelques minutes, elle-même avec le roi, lorsque la dame Clelianys quitterait la salle du trône. Quelques minutes qu'il ne lui serait pas encore fatales à parler des païens.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Mar 19 Mai - 18:06

hj : Si tu veux conclure Clelianys Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Clelianys
Druidesse
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 24
Camp : ... Il est certaines choses à soumettre au secret...
Classe sociale : Druidesse.
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 17/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   Mer 20 Mai - 9:04

Faisant appel a l'education qu'elle avait recue, Clelianys modera donc son impatience, de meme que son apprehension face a l'ultime reponse du tyran. Car celle-ci pourrait s'averer etre la plus importante, de tout l'entretien. Si il la laissait partir sur cette derniere note, ce serait une facon de lui laisser le dernier mot, et de reconnaitre donc ses qualites orales, de meme que celles qu'elle n'avait eu encore le temps de demontrer a ses yeux. En bref, il lui administrerait un semblant de respect. Voila pourquoi cette attente comptait tellement aux yeux de la druidesse.

Faites comme bon vous semblera .

Je vous invite donc à vous mettre en chemin !

Que ... Les Dieux vous viennent en aide ...

Si elle s'etait trouvee seule en la presence du souverain, sans doute eut-elle laisse echapper un bref rire crystallin. C'etait trop drole. Lui, Mordred, utilisait cette formule paienne, vieille de plusieurs siecles... alors meme qu'il tentait de resserer au fil du temps l'emprise sur les derniers fideles de ces croyances perdues.
Mais preferant la voix de la sagesse, elle se contenta d'incliner une derniere fois du chef pour saluer son interlocuteur, un sourire comprehensif perche sur ses levres. Ainsi, elle lui reconnaissait une certaine diplomatie, malgre sa brutalite bien connue.


* Il n'avait pas le choix, mais c'etait un bel exemple de discipline... *

Face aux yeux curieux de Blanche d'Orcanie, la jeune femme repondit de la meme maniere que pour son epoux, lui laissant le soin de prononcer ses paroles de bonne chance.

Et nous vous souhaitons la meilleure des chances.

D'une voix douce et claire, Clelianys conclua :

" Et puissiez-vous continuer de guider notre roy a travers le parcours tumultueux qu'est le devoir de gouverner, grace a votre douceur et votre subtilite desormais rendues fameuses... "

Sur ce, la magicienne tourna les talons, marchant d'un pas decide vers les lourds battants qui closaient la salle du trone. Celles-ci s'ouvrirent pour lui laisser le passage. Au moment ou elle franchissait ce seuil decisif, ses pensees ne purent s'empecher d'emettre un ultime commentaire...

* Le destin est en marche... *
Revenir en haut Aller en bas
http://xpalmeelifex.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A votre service, monseigneur... ( Mordred... )   

Revenir en haut Aller en bas
 
A votre service, monseigneur... ( Mordred... )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qu'il y a pour votre service Madame ? || La Montespan & Louise Julien
» Un Ingénieur de Talent a votre service !
» Mellindra Road, à votre service !
» Ardro, Energiste à votre service... selon mon envie {Ayael}
» NUL - à votre service pour meurtres, tortures et autres amusements sadiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: