Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La terre sacrée des druides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arzhurig

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Noble
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 02/04/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: La terre sacrée des druides   Mer 8 Avr - 7:37

Arzhurig, vêtu d'une robe d'un blanc nacré, marchait calmement parmi les arbres de la forêt d'Orcanie. Qu'il était bon d'errer en ce lieu de recueillement et de plénitude. L'énergie de chaque arbre, chaque fougère, chaque brin de mousse donnait à Arzhur un nouveau souffle, le remplissait, le traversait de part en part. Trop longtemps il avait été séparé de cette terre sacrée, il s'en rendait compte à présent. Loin d'elle, il n'était rien; tout comme elle-même n'était rien sans lui.

Plus tôt dans la matinée, Arzhurig et son disciple, Petros, étaient arrivés au château de Warminster. On était venu prendre leurs affaires pour les installer dans leurs futurs appartements et les avaient informés que le roy Mordred leur accorderaient audience en fin de journée. Après lui avoir donné quelques indications très précises sur l'arrangement des appartements en question, le druide avait pris congé de son apprenti et était venu ici. Sur le chemin, son excitation s'était montrée grandissante et il avait été difficile pour Arzhur de ne pas se mettre à courir comme un enfant. Il devait se contenir et savourer cet instant savoureux.

Maintenant qu'il y était arrivé, Arzhurig aurait aimé ne plus repartir. Son regard d'azur se porta sur le sol et le jeune homme commença à s'accroupir. Sa main blanche descendit devant lui pour aller à la rencontre de cette te terre pleine de force et de puissance alors que ses yeux, exorbités, la fixaient. Arzhurig saisit une poignée d'humus et sourit. Il en ressentit un tel plaisir, à la fois spirituel et physique, qu'il en frissonna. Quel instant magique, sublime, exquis. Tel le phénix, il allait renaître de ses cendres, récupérant l'entièreté de ses pouvoirs...
Revenir en haut Aller en bas
Dantec de Carnac
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 1528
Camp : Mordred
Classe sociale : Chevalier errant romantique
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 21/02/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Pauvre chevalier romantique et sans le sou ...

MessageSujet: Re: La terre sacrée des druides   Mer 8 Avr - 10:41

Ainsi donc ...

A la suite d'un voyage en bateau aussi court que remuant ( Dantec a le mal de mer ), et après avoir effectué un léger détour en la ( déjà ) fameuse cité de Camelot ...

Le preux et improbable chevalier errant Dantec de Carnac avait il pris le chemin de l'obscur royaume d'Orcanie .

Car c'était en ces terres, à Warminster même, au château du tyran, qu'était retenue et certainement détenue la belle et envoûtante prêtresse Margot !

Sa chère dulcinée ... A qui pourtant il n'avait jamais parlé ...

Le jeune homme n'était même pas certains que le regard qu'il lui lança, ce si beau jour, fut seulement remarqué par l'intéressée ...

Mais Dantec ne pouvait ôter la douce vision de ce joli minois de son esprit et en était persuadé : son devoir ( quasi sacré ) lui commandait de la trouver puis ... De la secourir : au péril de sa vie et ... de sa réputation !

Oui mais voilà : à trop songer à ses souvenirs passés ou tout au contraire ... Se projeter trop en avant dans l'avenir, on en oublie le moment présent .

Aussi, le chevalier païen, juché sur sa monture, nez en l'air ( et au vent ) et tête dans les "nuages", ne fit guère attention au jeune druide accroupit sur le sol mousseux de cette si vaste et mystérieuse forêt ...

Au contraire de son canasson qui freina des quatre fers avant de s'immobiliser juste devant l'inconnu .

Dantec, tiré brutalement de ses rêveries, porta son étrange regard en direction du druide ( qui lui tournait le dos ), cilla, pour enfin balbutier quelques mots :


Oh ?!

Veuillez m'excuser ... Votre ... Messire !

Pardonnez ma maladresse !


Le chevalier en faisait peut être légèrement trop : il n'y avait pas de mal et ... Notre Dantec n'avait aucune mauvaises intentions .

Mais étant fils de prêtresse, le loustic vouait le plus intense des respects à tout serviteur de la grande Déesse .
Revenir en haut Aller en bas
Arzhurig

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Noble
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 02/04/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: La terre sacrée des druides   Mer 8 Avr - 11:04

Oh non, il n'y avait pas de mal, aucun mal voyons. Seulement il était affligeant de voir à quel point certains pouvaient être ahuris et niais. Arzhurig releva la tête vers l'homme qui avait failli l'écraser lourdement avant de se lever tout entièrement. Le jeune druide jaugea du regard le vagabond des pieds à la tête. Qu'il était sale, qu'il était mal fagoté, ce petit... pouvait-on appeler cela un chevalier ? Et la pauvre bête qui lui servait de monture, n'en parlons pas ! Depuis combien de temps cet animal n'avait-il pas connu l'eau claire et la brosse dure ? Cette question pouvait tout aussi bien se rapporter au cheval qu'au cavalier qui le montait plus ou moins fièrement...

Les yeux d'Arzhurig cillèrent à plusieurs reprises, comme s'il avait du mal à croire ce qu'il voyait devant lui, avant de fixer le jeune homme et sa bouche s'étira doucement en un léger sourire qui, après avoir pu paraître méprisant, se voulait à présent charmant.


-Ce n'est rien, dit-il alors d'une voix doucereuse, voyez simplement où vous dirigez votre... cheval. Vous auriez tout aussi bien heurter de plein fouet une branche d'arbre qui aurait abimé votre... visage... et vous... aurait certainement infligé une douleur toute autre que la simple gêne de cette situation...

Arzhurig avait d'abord voulu parler de "joli visage" mais s'était retenu, remarquant de plus près les traits creux et la peau crasseuse de son interlocuteur. De plus, il repéra au passage qu'il manquait une dent à la mâchoire du jeune vagabond.

-Quoi qu'il en soit, ne vous faites pas de mauvais sang, c'est tout oublié ! conclut enfin Arzhur, pour couper court et se reprendre.

Même si l'allure de cet homme n'était pas des plus glorieuses, loin de là, ce n'était pas une raison pour le lui faire sentir - même dans le cas présent, c'était plutôt cet homme qui sentait - d'autant plus qu'il était évident qu'il revenait lui aussi d'un long voyage et qu'il allait certainement prendre un bain d'ici peu... Ou du moins, c'était souhaitable... Voir fort souhaitable pour le bien de tous...

Arzhurig afficha un sourire radieux mais absolument pas sincère et fixa son interlocuteur qui, de toute évidence, semblait un peu naïf...
Revenir en haut Aller en bas
Dantec de Carnac
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 1528
Camp : Mordred
Classe sociale : Chevalier errant romantique
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 21/02/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Pauvre chevalier romantique et sans le sou ...

MessageSujet: Re: La terre sacrée des druides   Jeu 9 Avr - 18:19

Dantec était bien content de ne pas être "tombé" sur un ennemi potentiel et même plus que ravi d'avoir a faire à un jeune druide ...

Car de toute évidence cet homme, sans doute sensiblement de son âge, était un adepte de la Déesse . Tout semblait l'indiquer et le démontrer : de son habit caractéristique à sa bienveillance naturelle, en passant par ce ton, presque docte, dont usait les druides païens ...

Et notre brave chevalier errant, décidément trop heureux de croiser âme qui vive par ici, ne perçut nullement la coloration quelque peu condescendante du ton de son interlocuteur . Dantec acquiesça donc d'un air entendu, encore un peu honteux ...


Oui ... En effet, messire .

Je vous remercie !

Je suis, en réalité, fort las et ... Mon attention tend a se relâcher, peu à peu .

Heureusement, ma destination est désormais ... Toute proche .


Précisa t-il en descendant de monture ...

Pour ensuite s'épousseter, et enfin, afficher un large sourire presque ... Enfantin .


Car j'imagine que le château de Warminster ne se trouve plus très loin ?

Mais à peine cette question posée, l'armoricain eut conscience de son manquement patent aux règles de courtoisie, et ajouta donc aussitôt, main droite plaquée sur son torse cuirassé, tout en s'inclinant légèrement :

Mais pardon !

Je suis le sir Dantec de Carnac ...
Fils de la prêtresse Sanehva de Brocéliande et du duc de Carnac ... Sujet des comtes et comtesses Villon d'Aurey !
Chevalier ... De mon état .


Proclama t-il d'une manière par trop ... solennelle, avant de s'incliner, plus bas, de nouveau, mue par une ferveur et une dévotion plus qu'évidente .

Je vous salue, noble et sage représentant de notre Déesse mère, à tous !

Il n'y avait pas a dire : le lascar avait le sens de la formule, mais ... Peut être un peu trop, justement : effet "dramatique" ou ... comique garantis !
Revenir en haut Aller en bas
Arzhurig

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 28
Camp : Orcanie
Classe sociale : Noble
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 02/04/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: La terre sacrée des druides   Ven 10 Avr - 6:01

Et c'était plutôt dramatique jusqu'à ce que ce dénommé Dantec de Cornac salua Arzhurig en tant que noble et sage représentant de la Déesse mère. Là-dessus, le jeune druide ne put retenir un petit rire amusé et afficha un large sourire. Décidément, il avait affaire à un sacré personnage, tantôt affligeant par sa maladresse et l'excès de ses formules, tantôt hilarant... pour les mêmes raisons. Arzhurig ne de définissait plus en tant que simple adorateur de la Déesse depuis bien longtemps. L'avait-il seulement été ? Sans doute, mais ce n'était pas le nom qu'il lui donnait. Le druide parlait plutôt de Nature, de Terre, d'Arbre, de Feu... Car la force qui résidait en chaque chose était différente. De plus, il avait baigné dans des restes de mythologie gréco-romaine lors de son long séjour à Constantinople.

Arzhurig fixa son interlocuteur de son regard d'azur et se présenta à son tour:


-Je m'appelle Azhurig, ancien disciple d'Elerig.

Le jeune druide avait pour habitude de ne jamais mentionner le nom de ses parents, n'y voyant aucun intérêt. La personne qui avait compté le plus dans sa vie avait été son maître Elerig. Ce genre d'attitude n'étant pas choquante chez un druide, Arzhurig en profitait...

-Non, nous ne sommes pas loin du château, ajouta-t-il, j'en viens justement. Je suis également arrivé aujourd'hui.

Mais lui n'était sale et poisseux !

Une plante l'attention d'Arzhurig. Elle s'étendait paresseusement au pied d'un rocher avec ses cloches mauves et ses baies noire de geai. De la belladone...

-Excusez-moi... dit le jeune druide avant de marcher en direction de la plante.

Reflex druidesque. Il fallait absolument qu'Arzhurig cueille cette plante. Il se mit à ramasser les baies noires une à une et à les glisser dans une sacoche en cuir qui pendait sur sa hanche. La belladone n'était pas une plante si courante, il aurait été bête de rater une occasion pareille...
Revenir en haut Aller en bas
Dantec de Carnac
Chevalier errant
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 1528
Camp : Mordred
Classe sociale : Chevalier errant romantique
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 21/02/2009

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Pauvre chevalier romantique et sans le sou ...

MessageSujet: Re: La terre sacrée des druides   Sam 11 Avr - 1:01

"Je m'appelle Arzhurig, ancien disciple d'Elerig."


Dantec flatta sa monture avant de l'inciter à aller paître un peu plus loin, ce qu'elle fit sans rechigner ...

Le chevalier offrit ensuite un timide sourire au jeune druide :


Enchanté, messire ... Arzhurig !

Un bien étrange nom pour un homme plus qu'intriguant, il est vrai .

Et le "vagabond" fut satisfait d'entendre que la cité de Warminster n'était désormais plus très loin : Dantec touchait enfin à son but, mais ... Le plus dure restait encore a entreprendre .

Surtout, Arzhurig en venait, du château : intéressant !

L'armoricain s'extirpa assez vite de ses pensées pour observer le druide ramasser une plante qu'il reconnut aussitôt : de la belladone !

Quand on est fils de prêtresse, on sait reconnaître certaines choses de la nature, leurs vertus et ... leurs dangers .


Voici une plante a utiliser avec précaution ...
Tout comme la mandragore .

Enfin ... Je n'en sais guère plus .


En effet la légère formation de novice que reçut Dantec ne lui permettait certainement pas de soutenir une conversation sur le sujet avec un druide chevronné ...

Mais il n'était jamais trop tard pour renforcer ses connaissances personnelles !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La terre sacrée des druides   

Revenir en haut Aller en bas
 
La terre sacrée des druides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: