Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 27
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Mar 2 Fév - 6:04

[ pour charles j'attends la réponse de ma compagne de duel... ]

Morgause luttait pour se désengager du soudard qui la tenait prisonnière avec l'énergie d'une tigresse prise dans un piège, sa volonté, implacable, lui donnait une force incroyable... Et s'il n'eut été dans la force de l'age et bien bâti, le soldat l'aurait certainement relâchée...

La reine ne savait se qui se passait et n'avait vu que Marth tomber et maintenant Nathan de Metz affronter ce qui semblait être un chef des rebelles... Elle n'espérait qu'une chose que la petite Lockley puisse mettre en sécurité le si précieux héritier d'Austrasie, la chair de sa chair, celui qui pacifierait ce miteux pays. Elle ne voyait même pas, toute à sa fureur, que la dame de Metz tentait de lui offrir le moyen de fuir.

Quand la petite protégée de Marth fit une apparition surprise, la reine en fut émue, l'enfant était inconsciente du danger mais indéniablement courageuse et valeureuse... elle eut un sourire malgré la douleur due à le prise du soldat qui maltraitait son bras... Pour la soutenir et montrer de quel bois elle aussi se chauffait elle fit fi de cette douleur, pourtant incroyable, pour tenter de lancer son poing libre en pleine face de son adversaire, son poing orné de la lourde bague de reine d'Austrasie toucha la joue du soudard, laissant une estafilade qui rappellerait à ce dernier qu'il avait tenu dans ses bras la mère de Mordred descendante des Tintagel...

_________________


Dernière édition par Morgause le Mar 2 Fév - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwana
Membre Fondateur/Comtesse de Metz
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 26
Classe sociale : Comtesse de Metz, femme de Nathan de Metz
Terre : Comté de Metz
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Vicomtesse de Metz

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Mar 2 Fév - 9:24

Erwana, déjà blessée, avait récupéré une monture pour que la Reine Mère puisse s'enfuir, mais celle-ci semblait vouloir se sacrifier pour ceux qu'elle avait amené avec elle ...

La jeune guerrière ne pouvait pas la laisser sans protection alors du haut de sa monture, elle frappait l'ennemi ...

Erwana avait également réussi à faire une brèche pour ceux qui aurait pu s'enfuir, et une chance pour tous, la Comtesse de Lockley avait réussi et avait profité de ce moment pour s'enfuir ...

Alors qu'elle fauchait ces maudits saxons, elle vit le capitaine des Orcades lancer son épée, épée qui se planta dans le flanc de sa monture ...
Avant de tomber, la bête monta sur ses pattes arrière, faisant tomber durement la jeune femme ...

Alors que les autres continuaient de se battre, Erwana sombrait dans l'inconscience ...
Elle était blessée, elle venait de recevoir un choc à la tête et ferma les yeux, inconsciente ...
Revenir en haut Aller en bas
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Mar 2 Fév - 12:30

Nathan se déchaînait contre Thomas, libérant sa rage, sa fureur, et les deux lames s'entre choquaient avec une violence inouïe. Les saxons encerclant les deux combattants, le regardaient avec respect, et ce alors que Thomas semblait en difficulté. Et au même moment que l'épée du Gaurre se brisait, un cris et un hennissement se fit entendre.

"Nooooooooooooooooooooonnnnnnnnnnnnn!!!!!!!!!!!!!"


S'écria alors Nathan. Il eut alors l'impression que son coeur cessait de battre, que son sang se figeait, alors que le monde semblait ralentir et qu'il se précipitait vers Erwana, sans réfléchir. Un saxon compatissant le laissa franchir le cercle et, laissant tomber son épée, Nathan prit Erwana dans ses bras, serrant sa main dans la sienne, pris son pouls et fut soulagé de la savoir vivante. Alors qu'il posait ses lèvres sur celles de son épouse, et qu'il s'apprêtait à essayer de la réveiller, Thomas approcha et, du pommeau de son épée brisée, frappa la tempe de Nathan qui s'écroula sur son épouse, lui tenant toujours la main.

"Bonne nuit Sir de Metz."


Déclara Thomas.

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Maeve Bloodhax
Mercenaire saxonne
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 27
Classe sociale : Mercenaire saxonne
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Mer 3 Fév - 17:44

Tout allait très vite. Trop vite, peut être, mais peut-on blâmer des mercenaires de se montrer trop efficaces? Petit à petit la garde orcanienne tombait, et les corps s'amoncelaient, sanglants, percés de flèches et de coups. Saxons et insurgés faisaient également les frais du talent guerrier des moins manchots de leurs adversaires, mais leurs pertes restaient heureusement minimes. Mais même des pertes minimes, quand la troupe ne compte qu'une vingtaine de vieux camarades, étaient déjà trop pour les officiers saxons.
Shed serrait les dents sur sa douleur, blessé au corps, mais plus encore par les cadavres de ses compagnons qui tombaient parfois... Trop souvent à son goût. Chaque mort, c'était un ami, un frère, qui partait, il ne doutait pas que la colère de Maeve, quand ils feraient le décompte des pertes, serait dévastatrice. Loin de saper le moral de l'officier, ces revers ne firent qu'alimenter sa rage; il frappait sans relâche, s'épuisant à envoyer en enfer le plus d'ennemis possible.

Tue! Tue! Les chiens de guerre hurlaient leur soif d'en découdre, et Shed lâchait parfois quelques ordres, dirigeant les troupes qui éliminaient méthodiquement les soldats qu'ils rencontraient sur leur chemin. Voyant la de Lockley s'enfuir à cheval, il cracha un chapelet de jurons tonitruants, et déchaîna sa colère sur le premier à sa portée, à savoir un garde qui eut la bêtise de lui faire face, comme s'il avait une chance d'y survivre.
Trop tard pour la rattraper, mais ils étaient loin de tout, ici; et de là à ce qu'elle atteigne un quelconque endroit où trouver refuge, le gosse serait mort de froid. Un simple contretemps, de l'avis du saxon.

Quelques mètres en arrière, Angemort et l'arrière-garde tenaient bon, coupant toute retraite, refermant la nasse d'un verrou hermétique et mortel, appuyé par les tirs nourris de Callaigh et ses hommes. Là, le tumulte s'apaisait déjà et les forces orcaniennes n'étaient plus que réduites à l'état de cadavres fumants dans la neige.

C'était à l'avant, pour le moment, que se concentrait le gros des combats; la reine-mère donnait du fil à retordre à celui qui tentait de la mettre hors d'état de nuire. Deux hommes vinrent lui prêter main-forte, armés de cordes et de lambeaux de tissus, histoire que la louve cesse de maltraiter leurs alliés. Apercevant cela, Shed leur souhaita bien du courage; connaissant Maeve depuis de nombreuses et longues années, il savait d'expérience que certaines femmes naissaient bien plus couillues que pas mal d'hommes qu'il avait connus. Il y a des gens qui savent déployer tant de force et de rage que le danger ne vient, bien souvent, pas de l'arme qu'ils manient, mais bien d'eux-mêmes.
Et cela, l'homme qui avait osé l'insulter l'expérimenta tant et si bien qu'il y perdit les yeux, forçant Shed à une certaine admiration.

Admiration peut être partagée par sa capitaine, qui, comme tous le savaient, ne portait pas vraiment les orcaniens dans son coeur; mais voir leur reine faire preuve d'autant d'acharnement à sauver sa peau aurait sans doute haussé d'un cran son estime pour eux... Mais pour l'heure, elle tentait avant tout d'éviter de devenir cul-de-jatte.
Un écart sauva l'intégrité de sa jambe, mais elle ne put éviter complètement le coup qui mordit la chair de son mollet; le cuir de sa botte opposa une résistance suffisante pour qu'elle n'écope que d'une coupure peu profonde, mais particulièrement douloureuse, réveillant une ancienne blessure mal cicatrisée. Accusant une certaine faiblesse sur son côté droit, Maeve faillit se retrouver à terre; mais cela aurait signé son arrêt de mort, aussi elle lutta pour rester debout, instable mais bien décidé à tenir coûte que coûte. Et si possible, également, à en faire baver le plus possible à ce fichu romain décidément bien trop doué.

Même si elle n'avait pas son habileté et sa rapidité, ce n'était pas pour rien que les serpents étaient son symbole favori; non seulement la saxonne était aussi avenante, mais elle semblait également dotée des mêmes réflexes, et, profitant du fait que son ennemi se soit placé un poil plus bas qu'elle -ce qui, au vu de la petite taille de Maeve, l'avait ramené quasiment au ras du sol- pour lui envoyer un mémorable coup de latte. Ce ne serait peut être pas très douloureux, mais la saxonne était de ceux qui ne perdaient jamais une occasion de frapper, avec ou sans arme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aspegeek.skyblog.com
Dunwyd MacGregan
Chevalier des Orcades
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Camp : Orcades
Classe sociale : Chevalier
Date d'inscription : 27/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Chvalier au service de la reine Minara

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Jeu 4 Fév - 0:05

Dunwyd rattrapa la reine d’Austrasie. Il avait deux fois sa taille, certes, mais il avait un avertissement

Attrape les deux gamines, héla-t-il un de ses deux soldats.

Prendre possession d’enfants si jeunes était un jeu d’enfant pour la machine à tuer des Orcades. Gwenaëlle et Tsi-Lei étaient prisent au piège. L’Orcadien attendit que les soldats se calment, pour murmurer à l’oreille de la souveraine.

Il y a bien longtemps que j’aurais pu abattre votre dame, mais mes allégeances sont davantage envers ma reine et votre fils. Vos soldats sont morts, pour la plupart. Laissez-vous prisonnière et je rembourserais ma dette à l’Orcanie, en vous sauvant la vie. Mais l’unique manière de le faire est de vous laissez faire.

En espérant que la reine avait compris que Dunwyd allait jouer double jeu, il passa la captivité à un autre des soldats.
Le regard lourd ,que l’enfant, nièce du roy, lui porta ,l’affecta. Il se mit à la hauteur de l’enfant et soupira.

Ne croit pas ce que tu vois. Je vous aiderai …

Il fit signe à son soldat de se rendre près de la reine mère et laisser les petites rejoindre la reine. Il regarda une dernière fois Gwen qui cherchait réconfort près de la reine Morgause. Derrière la brute, cela l’affectait. Il s’approcha de thomas et retira l’épée du flanc de la bête.

J’ai horreur de tuer ce genre d’animal, mais voilà que tu as fait deux pierres d’un coup., vieux frère.

Revenir en haut Aller en bas
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 27
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Jeu 4 Fév - 6:55

La reine vit les enfants se faire prendre et cela la mit dans une rage folle... rage qui ne fut tempérée que par l'intervention discrète du capitaine MacGregan... elle eut l'intelligence de faire mine de ne pas entendre ses paroles apaisantes.

Elle cessa donc son combat, même si ses yeux de braises laissaient penser que les ravisseurs se repentiraient de ces actes dégradants imposés à la reine d'Austrasie... et déclara d'un voix forte :


- Cessons le combats, nous sommes vos prisonniers... et je vous demande à ce qu'au moins vous sachiez épargner le nobles personnes de cette escorte royale...
elle fulminait mais restait digne, un fauve en éveil était ce qui ressemblait le plus à la reine prise... Tout le monde sait qu'il est dangereux d'acculer un fauve... la vie des enfants lui était trop précieuse pour exiger leur sacrifice, n'eut été que la sienne qu'elle se fut battue à mort s'il le fallait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Charles de Padoue

avatar

Nombre de messages : 372
Age : 43
Camp : Rome
Classe sociale : noble
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: ambassadeur du Saint Père, Chevalier du Christ

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Jeu 4 Fév - 7:02

Le beau Charles, lui, n'avait cure de la rédition de l'escorte de la reine d'Austrasie. Un guerrier ne se rendait pas tant qu'il n'était pas au moins blessé, non ?

Il sentit son adrénaline brûler en lui quand il trancha la botte de l'amazone sauvage, il savait pas expérience que le jarret n'était pas tranché mais avait aussi senti que le mollet de la damoiselle était touché... Il n'eut guère le temps de triompher de ce début de victoire, puisque le chat sauvage qu'il combattait venait de lui retourner une contre attaque sous forme d'un bon coup de pied qui faillit le mettre à terre... sa cuisse la lançait terriblement mais il réussit à se redresser et à se remettre en position de défense...

Défense contre la sauvageonne, cela allait de soit... Néanmoins, il savait sa cause perdue, seul au milieu d'une bande de barbares il n'avait pas le moindre chance de s'en sortir... Sa cuisse était un peu raide et déjà il savait qu'il ne pourrait ré-éditer sa feinte favorite, de plus une adversaire de ce niveau ne se laisserait pas avoir deux fois par la même botte... Il l'attendait donc, la voyait assez en rage, rage qui décuplait son pouvoir de séduction sauvage, il avait l'impression de ce battre contre un petit fauve, une créature étrange à ses yeux de romain ultra civilisé...
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Jeu 4 Fév - 12:34

Il était temps que cette comédie cesse!
Le fier et sournois sir Kay n'allait tout de même pas plier devant une bougresse, certes enragée, et une gamine (aux allures de démone!) qui se prenait pour une guerrière en herbe.

D'un puissant revers de sa main d'ours, le sergent infligea un rude soufflet à Tsi Lei...puis, fou de rage, et de douleur envers la reyne Morgause...l'envoya rouler au sol, sans aucun ménagement.

Tout en portant une main fébrile à sa joue endolorie, le rustre aboya ses ordres :


Entravez cette p**** de tout les diables!
Et remettez l'enfant dans la litière.


L'orcadien avait lui aussi réagit prestement, et se chargeait de la mère du tyran...
Nul ne put deviner ce que MacGregan souffla à la furie, mais celle ci cessa de se débattre et enjoignit ses derniers partisans de cesser de se défendre.

Les choses étaient désormais entendues, et les quelques résistants (dont le comte de Padoue) devaient désormais choisir entre capituler ou être égorgés, tels des porcins.

Kay se tourna, également, vers le sir Thomas, le gaurréen :


Et maintenant?
Seigneur Thomas...


Faire alliance avec les anciens ennemis de l'Orcanie le répugnait totalement...mais sa haine de Mordred et de sa damnée génitrice l'emportait très largement!
Et cela faisait si longtemps...qu'il espérait renverser "l'usurpateur" et les siens.

Quant à la présence de saxons?
Une "armée" ne pouvait se passer de l'aide de quelques bêtes fauves...pour le sale boulot et...s'exposer devant tout les autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Thomas

avatar

Nombre de messages : 364
Age : 26
Camp : Gaurres
Classe sociale : Guerrier
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 7 Fév - 14:48

HJ: J'ai été long, mais ça en valait la peine, non?

Nota Bene: Carne: Terme péjoratif pour désigner de vieilles femmes (vous pouvez l'entendre dans Hot Fuzz par exemple).

"D'abord un grand merci à nos nouveaux alliés, ensuite... Regroupez les prisonniers, agenouillez les, réveillez Sir Nathan et Dame Erwana, faites trois groupes. Sir Padoue, et le petit des Metz formeront le premier groupe, Gwenaelle, Son Altesse Morgause et Sir Nathan le second groupe, Sir Marth, Dame Erwana et la jeune Tsi-Lei formeront le troisième groupe. Ai-je oublié quelqu'un? Dame Faraday ne semble plus là… Oh j'oubliais sa triste mort, si seulement elle était restée avec vous. Ah oui les vieilles duègnes. Ce quatrième groupe sera…. Voyons voir."

Thomas se prit le menton entre deux doigts et fit mine de réfléchir. Il remarqua que Padoue et Maeve combattaient toujours, ses hommes ne pouvaient donc obéir à l'injonction, en ce qui concernait Padoue.
Le Gaurre remarqua alors qu'il n'y avait pas assez de vêtements pour les vieilles dames de compagnie.

"Ça me reviendra. Bon, pour les groupes de Sir Marth et Dame Morgause, que TOUS leurs vêtements soient remplacés par ces jutes grossières que nous avons apportés, et retirez aussi leurs chausses."


Thomas savait qu'ils allaient protester mais ils étaient maintenant tous désarmés.


"Ah je sais! Pendez les vieilles carnes. Et d'ailleurs."


Thomas approcha de Padoue et lui lança une lettre.


"Cessez vos enfantillages Sir de Padoue! Remettez plutôt ceci au Roy Mordred, et prenez soin de l'enfant. Le jeune Nathan de Metz junior, ou devrais-je dire Nathan d'Austrasie, est innocent et n'a rien à voir avec ceci."

Thomas s'éloigna alors de Padoue et revint vers les autres prisonniers. Nathan et Erwana gisaient au sol, Nathan à côté de Morgause et Erwana à côté de Marth, celui-ci essayait de se tenir correctement, malgré sa jambe douloureuse, foulée, peut-être même fracturée, essaya de réveiller la jeune femme avec douceur. Il semblait préoccupé par la jeune comtesse.


"Bon allez mettez leur leurs tenues! Ensuite vous enchaînerez Dame Morgause au Sir Nathan."


Aussitôt les gardes saisirent les époux de Metz, les dévêtirent, et ensuite leurs mirent les jutes grossières. Ensuite ces corps nus sous la jute furent reposés à même le sol enneigé.
Thomas sourit en voyant Nathan se réveiller, surpris de sa nouvelle tenue et du froid.


"On a bien dormi? Je vais vous faire un cadeau, vous allez devoir porter Dame Morgause durant tout le voyage, je suis généreux, non?"


Et Thomas éclata de rire, alors que Nathan lui lançait un regard noir. Deux gaurres saisirent alors Morgause et lui firent subir le même sort. Puis ils lui enchaînèrent les poignets après avoir fait passer les bras de la Reine sous les aisselles du Comte, bien qu'elle se débattait. Il faudrait donc à Nathan porter la Reine s'il souhaitait marcher. Et le jeune comte était quelque peu rougeaud, de par la présence de sa Reine aussi près de lui. Auparavant, seul Erwana, son épouse, s'était tenue aussi près que lui. Épouse qu'il couvait maladivement du regard. Puis ils tentèrent de faire passer les jambes autour de la taille de Nathan, d'enchaîner les chevilles puis de relier la chaîne des chevilles à celles des poignets par une troisième qui fut passée, ans être serrée, autour du cou de Nathan, chose inconfortable, très même, mais nécessaire pour que Morgause ne tombe au sol.


"Attachez les ensuite, tout comme Gwenaelle, à ma selle."


Ordonna Thomas, et les poignets de Nathan furent attachés à la selle, tandis que Gwenaelle était dévêtue, rhabillée par la jute et enchaînée comme Nathan. Au même moment la première carne, avec une corde au cou, se faisait hisser à une branche, par ladite corde. La nuque ne serait pas rompue, mais elle étoufferait à petits feux. Les autres carnes allaient connaître le même sort.

Thomas sourit en voyant en un saxon revêtir Marth et l'enchaîner. Puis lui même se dirigea vers Maeve.


"Chère amie Saxonne, souhaitez vous avoir Dame Erwana, Sir Marth et la petite Tsi--Lei attachés à votre selle? La parade du vainqueur. Et une fois au camp vous pourrez apposer votre marque sur l'épaule de tous nos prisonniers, nous ne pouvons faire de feu ici."


Et à ce moment une deuxième corde se tendait, et une autre vieille femme criait, alors qu'on la pendait. Thomas, remarqua alors que la petite Tsi-Lei n'était ni enchaînée, ni dans sa tenue de prisonnière.


"Excusez moi une minute Dame Bloodhaxe."


Thomas approcha alors de Tsi-Lei, maintenue par un garde, et s'agenouilla devant elle.

"Alors mon enfant, tu t'es bien battue, tu t'es montrée courageuse. Pour cela je vais te faire un honneur, c'est moi qui vais changer ta tenue et te mettre ces bijoux."


Déclara-t-il d'un ton paternel en caressant la brune chevelure. Il ne voulait pas la faire pleurer. S'en prendre à une enfant tracassait sa conscience, mais cela devait être fais et il ne voulait pas la soumettre à la perversité d'un de ses hommes. Que les autres prisonniers le soient, tel était la conséquence de leur défaite, et Gwenaelle était du sang de Morgause. Mais Tsi-Lei avait simplement eu la malchance d'être adoptée par Marth. Il retira d'abord les chausses et la fourrure de renard, la laissant dans la neige, avant d'ouvrir la robe de linon brodé qui se retrouva bientôt au sol, suivie par les jupons. Et finalement Tsi-Lei se retrouva, comme tous les prisonniers, nue et les pieds dans la neige. Et enfin il lui enfila la toile de jute, grossière, qu'elle porterait durant toute sa captivité.


"Et maintenant les bijoux, je les ai fais faire spécialement pour toi!"


Et Thomas ne mentait pas, car s'il avait trouvé des chaînes adaptées pour Gwenaelle, il n'avait pas trouvé de chaînes pour Tsi-Lei, et comme il ne fallait pas qu'elle s'échappe, il avait fais fabriquer des chaînes juste pour elle. Et il commença par enchaîner les petites chevilles avant d'enchaîner les poignets.


"Maeve, je l'enchaîne à votre selle?"


Déclara alors Thomas.
Revenir en haut Aller en bas
Tsi-Lei

avatar

Nombre de messages : 273
Age : 31
Camp : Le sien
Classe sociale : Barbare étrangère/Princesse adoptive d'Austrasie et d'Orcanie
Terre : le jardin plein d'escargots...
Date d'inscription : 07/05/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Aucun

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 7 Fév - 15:58

La petite fille se débattait, se débattait toujours plus fort, mais la poigne du garde lui faisait mal, si mal ! Et bien loin de se desserrer... elle devenait épouvantablement cruelle, dans un moment de confusion et de tourmente, dont elle n'arrivait pas à comprendre tous les tenants et les aboutissants.

Même sa clairvoyance partielle semblait s'être évaporée ; et le seul lien qui l'attachait encore à cette réalité de terreur, où tout son monde se trouvait bouleversé une nouvelle fois, était l'image, déjà ancienne, de sa précédente capture, celle-là même où sa mère avait finie par arriver, pour la soustraire aux bandits.

Son attention se trouva brutalement captée par un homme aux cheveux blonds et sales, à l'armure pleine de sang ; et après des paroles réconfortantes - auprès desquelles elle avait naïvement tiré du réconfort - il commença à la violenter, lui retirant ses habits dans le froid terrible de l'hiver gelé.

Elle poussa un haut cri enfantin de terreur, les larmes inondèrent ses yeux ; et à force de se débattre, elle échappa enfin aux mains calleuses de cet homme puant.
Sa fuite, pieds nus dans la neige, ne dura que quelques secondes ; instant suffisant pour entrevoir les chevaux lestés de prisonniers, les vieilles dames de compagnie que l'on pendaient aux arbres... la vision d'horreur la submergea, et l'enfant vomit sur les chausses de son bourreau, avant de se laisser aller enfin à pleurer, de ces sanglots de bébés dont sont capables les jeunes enfants... libérant une tension trop forte pour ne pas s'échapper, malgré sa fierté.

Dans un dernier espoir, Tsi-Lei appela Morgause, de toute sa voix aiguë. Elle avait toujours été forte, c'était une adulte, une reine ! Elle seule pouvait la tirer de ce mauvais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Maeve Bloodhax
Mercenaire saxonne
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 27
Classe sociale : Mercenaire saxonne
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 7 Fév - 16:40

[bon les gens jvous demande quelques jours de délais avant que j'intervienne, là c'est un peu la merde niveau taff donc j'ai vraiment pas le temps. charles, on abrège le combat, mais jvais essayer de faire un final en beauté, et thomas je t'interdis de donner des ordres à mes propres hommes Razz

donc bon un peu de patience les loulous, mon post arrive, alors laissez-moi intervenir avant la suite ^^]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aspegeek.skyblog.com
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 7 Fév - 16:45

HJ: Vas y ma vieille :p

Final en beauté :p

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 27
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Mar 9 Fév - 4:26

La reine était dans une rage folle, rage néanmoins contenue... impuissante, elle faillit se jeter sur l'affreux "chevalier" qui venait de gifler Tsi Lei, quel abominable type... ainsi voyait-on chevalier bousculer des enfants, ceci en disait long sur la moralité du kidnappeur. Le cri de l'enfant déchira les tripes de Morgause d'Austrasie, elle en avait les larmes aux yeux, ce qui n'était pas courant, de rage et de chagrin.
Elle jeta juste avant qu'on la ligote un :


- Tsi Lei, maman Morgause est avec toi... tiens toi bien ma douce et valeureuse enfant... tiens toi bien...

Quand l'affreux sire ordonna de "pendre les vieilles carnes", elle n'en cru pas ses oreilles, voir des soit-disant partisans de Loth pendre les dames que ce dernier avait placé auprès d'elle pour l'espionner était presque comique, la reine pensa encore "quel beau chevalier que voilà" qui ordonne de pendre de vieilles dames, fleurons de l'ancienne noblesse d'Orcanie... Seigneur dieu. Parler ainsi d'être humain, pis que s'il s'agissait d'animaux, montrait bien que ce "Thomas" n'était qu'un rustre, pis que Loth, sans honneur...
Quel chevalier, effectivement, s'en serait pris à une petite orpheline et à quelques vieillardes sans défense ?


La vieille Thysa écarquilla ses vieux yeux et ne pu murmurer qu'un "pourquoi" de pur désespoir... Puis les cinq dames se mirent à hurler de terreur bien compréhensible, leur seule défense face à ce geste totalement insensé... et gratuit.

Morgause, elle, se laissa faire, être ligotée ridiculement au Sire de Metz la mettait certes en rage mais retarderait certainement la marche de cette troupe grotesque permettant aux renforts de Mordred de rattraper cet hétéroclite et peu rapide équipage... là résidait l'espoir de la mère du roi d'Orcanie, son fils, sa perle, son aimé vengerait ses humiliations ridicules... au centuple.
Elle voyait déjà ce stupide et grossier "Thomas" étripé par Kadoudal et se voyait même participer avec plaisir à ce massacre à venir.


[ hj : je laisse Maeve répondre avant de faire réagir monsieur de Padoue ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Erwana
Membre Fondateur/Comtesse de Metz
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 26
Classe sociale : Comtesse de Metz, femme de Nathan de Metz
Terre : Comté de Metz
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Vicomtesse de Metz

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Ven 12 Fév - 21:56

Erwana avait la tête qui tournait dans tous les sens et fut réveillée par le froid et par quelqu'un qui tentai de l'éveillée ...

Quand elle ouvrit les yeux, elle remarqua que tout semblait plus silencieux que des soldats qui se battaient ...
Les combats étaient finis ? ... Qui était vainqueur?...

C'est alors qu'elle remarqua qu'on les avait ligotés et vêtus de simples jutes grossières ...
Elle comprit que c'est eux qui venaient de perdre et qu'ils étaient dans une mauvaises positions ...

Erwana reprenait à peine ses esprits et le sang coulait de sa tempe à cause du choc et elle vit Marth à coté d'elle ...


- Sir ...
Est-ce que ... est-ce que ca va? ...

Puis, elle entendit le nom de son fils, puis prit un peu panique ...

- Laisser mon fils tranquille sinon je vous ferai regretter d'avoir posé la main sur lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Sam 13 Fév - 21:53

hj : Maeve?! Smile!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Maeve Bloodhax
Mercenaire saxonne
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 27
Classe sociale : Mercenaire saxonne
Date d'inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 14 Fév - 9:17

[oui bah désolée mais moi j'ai une tonne de taff à côté et je m'en sors pas, donc camembert.]

Tue! Tue! Comme un chien de guerre, Maeve semblait enrager de n'en n'avoir pas encore terminé avec sa victime. Sans plus attendre, elle se jeta littéralement sur le romain, frappant partout où elle le pouvait, avec tout ce qu'elle pouvait. Ses lourdes bottes ferrées et ses brassards de cuir cloutés laisseraient sans doute un souvenir cuisant à son adversaire. Cependant, net désavantage, elle ne regardait même plus ce qui se passait autour d'elle, ne pensant plus qu'à le mettre à terre et à l'y faire rester le plus longtemps possible. Lui, pourvu qu'il garde un peu de sang froid face à la petite furie qui semblait décidée à le mettre en pièces, pouvait avoir une chance. Mince, mais une chance tout de même, et pouvait peut être, en sus de survivre, s'échapper par les bois... Encore fallait-il échapper aux coups furieux que lui assenait Maeve, dont la hache ne semblait pas être l'arme la plus redoutable.
En réalité, l'arme, c'était elle tout entière; forgée pour la guerre jusqu'à la moelle de ses os, elle ne vivait que pour ça, elle était aussi dure et aussi meurtrière que la lame qu'elle maniait. Éclaboussée de sang, son visage ruisselait, rouge, fumant, ses cheveux noirs collés à son front pâle. Sur ses bras, les serpents qui dessinaient en écarlate leurs arabesques élégantes semblaient doués de vie, prêts à mordre comme elle l'était, une incandescence barbare enflammant ses yeux de glace.
Comme si la Morrigan en personne était descendue se battre parmi eux; comme si Maeve n'était plus elle-même, comme si en définitive elle n'était là que pour tuer.
Ce qu'elle faisait à merveille, convenons-en.

Cependant, à l'extérieur du petit périmètre où Maeve et l'élégant romain s'acharnaient l'un contre l'autre, l'hallali prenait fin. Épuisés, le souffle court, couverts de sang, les hommes comptaient les pertes, relevaient ceux qui pouvaient l'être, achevaient les autres. On n'entendait plus que les pas lourds dans la terre et la neige, et le chuintement terrible des lames plongeant dans les chairs encore vives. Les tambours de guerre s'étaient tus au milieu des arbres pendant que les corbeaux commençaient leur funeste ouvrage, sans même attendre que les soldats soient partis.

Silence et Shed, égaux à eux-mêmes, se contentaient de diriger le reste des opérations en attendant que la capitaine ne reprenne la main. Thomas profitait un peu trop de son autorité, à leurs yeux, et les deux officiers se régalaient d'avance de voir Maeve régler son compte à ce bonhomme.
D'une main experte, Silence débarrassait les belles orcaniennes de leurs ornements superflus, tandis que Shed, aidé de quelques-uns de ses compagnons, faisait éclore une floraison macabre de corps gigotants dans les hautes branches d'un chêne vénérable. Ceci fait, et conformément à leurs coutumes, les saxons se partagèrent le butin de bijoux et de toiles précieuses. On mit la part de Maeve à l'écart, tandis que celle-ci, crachant son propre sang et celui du romain, essuyait son visage dans un morceau de toile qui devait être la cape d'un officier orcanien.

-Belle pêche, on dirait; lança-elle.

Elle laissa échapper un ricanement sec, et son regard de glace où les derniers feux de sa colère s'étiolaient petit à petit se posa sur les captifs, ligotés, dévêtus, exprimant toute une gamme de sentiments qui allaient de la haine furieuse à la terreur.
Un brin de perplexité se lut sur le visage de la jeune femme en voyant les frimousses de deux enfants. Allons bon, qu'allaient-ils pouvoir en faire, de celles-là? Avec un haussement d'épaules, elle se détourna, non sans gratifier la femme qui avait protesté d'un regard propre à réduire n'importe qui au silence.


-Et nous on te fera regretter de l'ouvrir trop souvent, ma belle; laissa-elle tomber avec une moquerie cruelle.

Lorsque la voix de Thomas résonna à ses oreilles, elle fit volte-face avec l'envie pressant de lui mettre son poing dans la face. Chère amie saxonne? Qu'il prie pour ne jamais avoir Maeve dans le camp adverse, ou bien elle se ferait un plaisir de lui faire ravaler ses familiarités.
Qu'il se rappelle bien qu'il n'était qu'un de ces ratons gaurréens qui avaient fui et expiré sous les lames saxonnes, qu'il n'était qu'un serviteur de celui qu'elle avait capturé.


-Tu voudrais pas rajouter quelques boulets en fontes en plus? Lança-elle d'un ton sec et agacé. Qu'elles marchent avec les autres! Il n'est pas question de parade mais de rejoindre au plus vite un lieu plus sûr, au cas où tu serais pas encore au courant.

Elle le gratifia d'un regard méprisant et très irrité. Silence et Shed échangèrent un regard. Il ne se passerait pas quelques jours avant que les hommes ne lancent les paris sur le temps que tiendrait Maeve avant d'envoyer une bonne tarte à ce crétin des Gaurres.
Faisant volte-face, la jeune femme se dirigea vers l'endroit où ses hommes s'étaient rassemblés.

-Combien de pertes? Demanda-elle en saxon.

-Une bonne dizaine, répliqua Trois-Doigts à regrets. Quelques blessés que Toubib pourra rafistoler si jamais on le rejoint à temps, mais j'ai peur que Callaigh et le bleu ne passent pas la nuit.

Une poigne de glace s'était refermée sur le cœur de Maeve.

-Laisse-moi leur parler,
dit-elle à voix basse.

Shed et quelques autres s'écartèrent. Se désintéressant totalement des otages et des gaurréens qui poireautaient, la capitaine s'approcha. Rien que Toubib ne puisse guérir, en vérité; mais le médecin était loin. Trop loin.
La jeune femme s'accroupit près de l'un d'eux. Un bleu. Ça faisait pas trois mois qu'il s'était engagé, et sa frimousse barbouillée de sang faisait peine à voir; il avait l'âge d'être le fils ou même le petit fils de la plupart des mercenaires de Maeve... Elle murmura quelques paroles à son oreille, et les yeux du bleu s'écarquillèrent avant de se refermer douloureusement. Il hocha la tête avec lenteur.
Un bon capitaine se devait de protéger ses troupes. Il se devait de subvenir leurs besoins, de les commander avec sagesse, de veiller sur eux.
Un bon capitaine se devait de leur éviter de souffrir inutilement.

Un bref chuintement retentit quand la lame d'une dague sortit de son fourreau. Silence la tendait à Maeve, qui la saisit. Sa main ne tremblait pas. Ses yeux bleus ne quittèrent pas ceux du jeune homme, jusqu'à ce que plus rien ne s'y lût. Sa tête retomba sur sa poitrine, le sang coulant par sa bouche et ruisselant de son cœur.
Callaigh était assis près de lui, son bras brisé replié contre lui, le visage balafré, arborant d'impressionnantes blessures. Son œil valide se posa sur la capitaine, sur la lame fumante, sur le cadavre de son jeune compagnon.

-Va-y, parvint-il à articuler. Même le vieux Toubib ne pourrait rien pour moi.

Il hocha la tête, essayant de sourire. Maeve en aurait pleuré, elle, si les larmes de son corps sec ne s'étaient taries si longtemps auparavant. Mais le déchirement était le même... Callaigh était un des derniers à avoir toujours été là. Un des derniers à l'avoir toujours suivie, depuis le début, depuis le moment où elle avait quitté son ancienne vie.
La jeune femme s'agenouilla, passant ses bras autour de la poitrine massive de Callaigh. Il murmura quelque chose à son oreille, et elle sourit tandis que la lame transperçait son dos, entre deux côtes, perçant les chairs, les poumons, et le cœur. Le corps de l'archer bascula doucement en avant, inerte; Maeve resta immobile un instant. Les chairs meurtries étaient encore tièdes, infusées d'un peu de vie qui s'échappait lentement...
Ainsi était-elle, ainsi étaient-ils tous. La miséricorde, la pitié, l'amitié et l'affection ne se montraient jamais; jamais, sauf dans la mort.

Maeve se releva lentement, essuyant le sang sur la lame avant de la rendre à Silence.

Elle posa sur ses épaules le large manteau pourpre qu'un de ses hommes lui tendait, et, tandis qu'elle se dirigeait vers les gaurréens et leur chef, tout sentiment disparut de son visage. Angemort la fixait de ses yeux de glace, riant en silence, ayant assisté à toute la scène. La saxonne n'était donc pas si imperturbable que ça, finalement. La voir se donner le change devant les étrangers l'amusait beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aspegeek.skyblog.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 14 Fév - 12:03

hj : O l'aut'! comment elle m'exprime!?! Razz!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 14 Fév - 12:45

HJ: Applaudis des 8 mains. :p

Bon, à qui le tour? :p

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 14 Fév - 15:14

hj : Ispice de poulpe!!!

A qui? c'que j'en sait moè!!

Au prochain!! :p
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Dim 14 Fév - 18:01

Thomas approcha de Charles et lui donna une lettre cachetée. Il regarda le guerrier, que Maeve laissait en piteuse état. Il lui sourit amusé et posa la lettre entre les mains du guerrier avant de l'aider à rejoindre une monture.

"Sir de Padoue, comprenez moi, je n'ai aucune animosité envers vous, c'est malheureux que vous fûtes là, par conséquent nous vous confions un message. Un volontaire vous accompagnera, quand à nous nous allons partir.

Cela vous va Maeve? D'ailleurs vu que j'ai sciemment choisi une position qui va ralentir la marche de dame Morgause, peut-être pourrais avancer jusqu'au campement provisoire? Nous le préparerons pour votre arrivée. Nous ferons d'ailleurs chauffer le fer pour vous. Quand aux boulets en fonte, nous ne pouvons nous permettre une tel dépense."


Déclara Thomas en remarquant qu'elle n'était pas sa chère amie. Cela fut d'ailleurs regretté par le gaurre car si Maeve n'était pas son genre de femme, il désirait son respect et son amitié. Il confia le petit Nathan junior à Charles

Puis il monta sur sa selle, laissant Maeve s'occuper des saxons, et de trois des prisonniers
.

"Allez en avant!
-J'hésite. J'y gagne quoi? Pourquoi coopérerais-je?"


Demanda alors Nathan. Encore sonné d'avoir été assommé lorsqu'on l'avait enchainé, il n'avait pas protesté. Mais l'éveil de ses sens, par la délicate et troublante, ainsi qu'agréable, présence de Morgause avait entrainé l'éveil de ses pensées. Voir Erwana câlinée et éveillée par Marth avant d'être enchainée, ainsi que de voir que Tsi-Lei et Gwenaelle subir leur sort.
Si bien que le froid était le cadet de ses soucis, du moins le fait d'avoir froid car sentir les cuisses et mains glacées de Morgause contre son corps tout aussi glacé lui faisait peur. Nathan s'était donc dandiné afin d'avoir chaud et que cette chaleur réchauffe Morgause.
Mais là, il était fermement campé sur ses deux pieds, avec les poils dressés par le froid, un frisson parcourant son corps alors qu'un regard de défi émanait de ses yeux.


"Pour éviter cela, non?"


Répondit Thomas en sortant une cravache, sautant de sa selle et en venant frapper les fesses de Morgause. Aussitôt Nathan, tout comme Marth, voulu, se jeter sur Thomas, mais si Marth fut retenu par ses chaines, Nathan tomba en voulant faire un pas plus long que les chaines. Il réussit à protéger Morgause en mettant ses mains devant, mais la longue chevelure rousse fut tout de même enneigée. Source de froids pour la reine.


"Très bien, je veillerais sur Son Altesse Morgause."


Répondit Nathan alors qu'un Gaurre l'aidait à se relever. L'austrasien braquait un regard assassin sur son ravisseur qui remonta en selle et, sans se soucier des prisonniers, avança.

Nathan avança alors avec peine, portant Morgause, s'enfonçant dans la neige, alors que le froid semblait vouloir s'emparer de lui. Mais marcher aidait à lutter contre le froid.


"Courage altesse, nous trouverons un moyen de nous échapper. Et les armées orcaniennes et austrasiennes nous rechercheront."


Chuchota Nathan à l'oreille de sa vénérée Reine.

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
sir Kadoudal
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 24
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Noble
Terre : Celle de son roy et maître
Date d'inscription : 25/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Conseiller royal

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Lun 15 Fév - 3:49

hj : Bon, on considère Padoue hors de combat et je passe mon tour!
Jo : tu peux faire réagir tes persos Wink
Et...pour notre Morgause par intérim, c'est quand elle le veut! Very Happy!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Jeu 18 Fév - 10:12

HJ: Allez, au prochain de poster Wink

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Jeu 18 Fév - 11:15

hj : Morgause! Smile!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Jeu 18 Fév - 11:16

HJ: Je n'osais le demander :p

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   Jeu 18 Fév - 13:24

hj : Moi si! Razz!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Embuscade(avec Maeve, Angemort, Morgause et plein d'autres)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Partie de jeu ( Lune,Vigne et Rosée)
» [M] Jensen Ackles ? Meilleur ami, collègue et plein d'autres liens
» Lézarder au soleil avec une amie, quoi de mieux? [Luna Lupinelli & Aliénore S. Marshall]
» Petit Partenariat avec Fairy Tail Mangas ?
» Cours privé d'histoire ou petit flirt avec le prof? (a) [Benjamin ft Evy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: