Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Réunion du conseil*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: *Réunion du conseil*   Mar 30 Mar - 23:24

L'heure était donc d'une gravité extrême.
Après l'annonce de l'attaque du convoi en partance pour l'Austrasie...
Le château tout entier...immense ruche humaine...était plongé dans la plus frémissante des ébullitions.

Lancer toutes les légions disponibles aux trousses des ravisseurs de Morgause...ne pouvait suffire. Surtout si les misérables parvenaient à leur "fausser compagnie".

Il s'agissait, ensuite, d'envisager tout les cas de figures imaginables...et même débattre de la conduite à adopter si des exigences étaient réclamées par les brigands.

Mordred, toujours éberlué par cette fracassante nouvelle...aurait alors plus que besoin des avis de ses proches conseillers...et parfois proches tout court.

Que la peste emporte le monde connu!
Comment une telle chose avait donc put se produire?!

Mais après l'émotion...place à la réflexion, ici, dans la salle du haut conseil de la couronne.
Ou le roy s'y trouvait déjà...et le sir Kadoudal, à ses côtés...
Et le moins que l'on puisse dire est que...les deux hommes partageaient pleinement les mêmes angoisses et préoccupations...à ce moment précis.

Mordred se trouvait donc être aussi fébrile que fort nerveux et attendait avec grande impatience la venue en ces lieux de tout les dignitaires importants de la cour...présents en cette période si...dramatique.

Soit : la reyne, les princes Gauvain, Agravain et Emerick, les conseillers Talbot et Cromwell, l'évêque Maelhrys...et peut être, également...Morgane (si celle ci se trouvait bien lunée!):p!

Après l'alerte, la mobilisation générale!
De toute l'Orcanie.


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Jeu 1 Avr - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Mer 31 Mar - 21:14

La reine d’Orcanie était partie après le court entretien avec la co-régente d’Austrasie. Elle avait recouché son fils avant de se rendre dans la salle du trône.

Quand elle était entrée en ces lieux, elle laissa un mince sourire courir sur ses lèvres, pour un salut à Kadoudal.

Un soupir parcourut son visage et elle vint déposer un baiser sur le front de Mordred. Elle avait terriblement mal.

Elle prit la main du roi et la serra.

Gauvain est parti. Il ne supporte pas de voir sa fille et le reste de la famille prit entre leur main. Pour ma part j’ai écrit à Arthur. Morgause est sa sœur et Gwenaelle sa petite-nièce, qu,il adore. Ils ne paient rien pour attendre
.
Blanche souri tristement et vint prendre place auprès de Mordred.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Talbot D'Orkney
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 1048
Age : 31
Camp : Orcanie
Classe sociale : Conseiller Royal
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Jeu 1 Avr - 17:55

Talbot arriva dans les premiers ce qui n'était pas vraiment dans ses habitudes en bourreau de travail qu'il était. Mais la situation extraordinaire exigeait sa présence de toute urgence, c'est pourquoi il avait laisser en attente toute affaire pour rejoindre le conseil. le conseiller salua le roi et la reine comme il se devait puis son confrère Kadoudal d'un signe de la tête avant de s'asseoir en face à sa place. Il s'adressa ensuite au roi pour briser le silence pesant qui régnait

Sir, qui d'autre attendons nous encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Jeu 1 Avr - 23:51

Mordred baisa la main que lui tendait son épouse...qui savait si bien le réconforter dans les moments difficiles...avant de réagir à ses propos.

Je comprends l'attitude de Gauvain...en espérant qu'il sache se maîtriser...en cas ou...
Et j'approuve totalement votre initiative...évidemment.


Un dernier sourire (crispé) envers Blanche, et le roy considérait ensuite le conseiller Talbot.

Les princes Agravain et Emerick devraient pouvoir se joindre à nous...Ainsi que le sir Cromwell...monseigneur Maelrhys et...la duchesse de Tintagel.

Pour une fois que Mordred donnait ce titre...à sa tante Morgane (avant toute chose...prêtresse d'Avalon, et même seconde de Viviane)...mais en fin connaisseur de la famille d'Orcanie...Talbot devrait saisir l'identité...de celle qui se "cachait" sous cette appellation assez pompeuse.
Restait à savoir si elle se déciderait à apparaître ici...oui, tout de même, il était question de l'enlèvement de sa propre soeur (et de sa suite) que diable!

Le roy ajouta :


J'imagine que mes ordres ont tous été compris et appliqués?!
N'est ce pas?


La main fébrile de Mordred resserra un peu plus son étreinte sur celle de la reyne...tout devait être fait pour prendre les brigands de vitesse.Avant d'aviser plus sereinement autour de cette...si pénible situation.
Dans un instant...
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Sir Emerick
Héritiers et Prince des Orcades
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Camp : Orcades
Classe sociale : Roi des Orcades
Terre : Orcades
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Héritier de la couronne des Orcades

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Dim 4 Avr - 20:12

Émerick savait que l'heure était grave et comme tous les autres membres de la famille royale, il était ébranlé ...
Non seulement parce que c'était sa famille, mais parce qu'il savait quelle angoisse que devait vivre son cousin ...

Émerick savait ce que c'était de perdre un membre de sa famille, alors il voulait être de ceux qui empêcherait cela de se produire pour la famille orcanienne ...

Il se présenta dans la salle du conseil, où régnait une atmosphère très sinistre et prit place après avoir saluer les souverains et les conseillers déjà présents ...

Il était arrivé au moment où Mordred demandait si ses ordres avaient été appliquées ...


- J'imagine que oui, Sir ...
Pour ma part, le peu d'homme que j'avais ici son en route ...
J'irai les rejoindre plus tard pour me joindre à la recherche de ces scélérats ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sorsha
Comtesse de Mannach
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 31
Camp : Le sien
Classe sociale : Fille d'un chef de clan saxon
Terre : -
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Lun 5 Avr - 3:13

Une jeune femme entra dans la pièce. Escortée d'un homme d'arme aux couleurs du comté de Mannach et d'une de ses dames d'honneur, très pâle, les traits tirés, la dame se tenait néanmoins remarquablement droite, le regard digne et un peu distant.
Elle était enveloppée dans un épais manteau de fourrure sombre, qui cachait adroitement son état de femme enceinte ; mais sa santé délicate était visible, et l'empressement de sa dame d'honneur à lui tirer une chaise pour qu'elle puisse se reposer trahissait une inquiétude bien compréhensible.

D'une voix élégante et agréable, la comtesse de Mannach de Kadoudal prit la parole, non sans avoir déposé sa main blanche et fine sur celle de son époux, lui souriant doucement, d'un air assuré.


-"Majesté... Messeigneurs... monsieur mon mari. Tout d'abord, je dois vous annoncer que le seigneur Agravain ne pourra venir : comme vous le savez sans doute, la chapelle est fort humide en cette période et il est atteint d'une légère maladie. J'ai pris sur moi de vous transmettre le message qu'il prie actuellement jour et nuit pour que l'on retrouve ces félons et tous leurs otages vivants."

La noble dame inspira lentement, trahissant une certaine tension nerveuse qu'elle tentait de dissimuler sous une apparence sereine. Elle n'avait pu quitter le lit qu'à l'annonce de cette triste nouvelle, et son entourage veillerait manifestement à ce qu'elle y retourne sitôt le conseil clos. Quel ennui ! Comme si être enceinte n'était déjà pas si désagréable...

-"Le Comte de Mannach a une proposition à vous faire... Mais je vais néanmoins attendre pour vous annoncer cela que tout le monde soit arrivé."

Un petit signe discret, et sa dame d'honneur lui apporta aussitôt une tasse de lait à la sarriette, avec sollicitude.
Portant une main sur son ventre dans un geste aussi instinctif que protecteur, Isabelle but sa boisson à petites gorgées, tout en jetant un regard de connivence à son époux.

Cet homme allait avoir besoin d'une certaine éducation avant de faire un bon comte... et si possible, avant que leurs terres ne soient définitivement annexés au sein de la couronne d'Orcanie.



HJ: On m'a oublié ^^
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Duchesse de Tintagel, tante du Roi d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 36
Camp : celui de la sagesse
Classe sociale : Duchesse de Tintagel
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Lun 5 Avr - 8:37

Morgane serrait encore entre ses mains l’abominable missive qu’on lui avait fait parvenir jusqu’à sa demeure de Tintagel. Ses doigts froissaient nerveusement et avec colère le papier dont l’encre avait pâlit. Son équipage pénétra enfin la cour du Roy et elle se précipita en toute hâte dans la salle du conseil, suivie de deux suivantes qu’elle abandonna à l’entrée du couloir principal.

Elle marchait vite, ses doigts tremblant sur le tissu de sa robe qu’elle remontait légèrement pour ne pas tomber. Elle arpenta les salles une à une. Pas le temps de se faire annoncer. L’heure était grave. Comme d’habitude, son entrée serait fracassante. Mais là, elle avait une bonne raison. Des vies étaient en jeu.

Elle se présenta devant les lourdes portes en chênes et, aux vues de sa mine énervée et essoufflée, on ne lui posa aucune question et son titre fût annoncé avant qu’elle ne pénètre dans la salle.

« Son altesse, la Duchesse de Tintagel ! »

Elle pénétra enfin, laissant le tissu de sa robe flotter toujours derrière elle. Etrange image de la fée qu'elle avait toujours incarné aux yeux du peuple orcanien. Puis, elle dévisagea un à un les membres du conseil.

L'heure était à l'agitation.

Elle s'installa à la place qui lui était désignée avant de se pencher légèrement vers son tyran de neveu.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas

avatar

Nombre de messages : 364
Age : 26
Camp : Gaurres
Classe sociale : Guerrier
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Lun 5 Avr - 9:45

Il manquait une chose. Personne ne savait ce que voulaient les vils brigands qui avaient ravis Morgause et compagnie. Qui étaient ces monstres? C'était la seule question à laquelle on pouvait répondre.

Mais quels étaient les exigences de Thomas et Maeve? Que désiraient-ils? Un jeune messager apportait la missive: on retenait sa famille en otage afin de s'assurer de son obéissance, et il avait donc apporté la missive. Cependant on n'attendait pas non plus de lui qu'il parle ou qu'il serve à véhiculer une réponse et, par conséquent, sa langue avait été coupée. Ains, sous escortes de gardes paranoïaques, portait-il une missive cachetée des armoiries de Gaurre. Thomas avait tout fais pour que l'homme ne puisse parler, et de plus, il avait choisi un illettré. oh comme Mordred serait frustré de ne pas pouvoir interroger l'homme! Étant particulièrement conscient de ce fait, le messager tremblait de peur, effrayé à l'idée de mourir, malgré la mutilation qu'il avait subis.


"Sir! Excusez nous d'interrompre la réunion mais…. Ce malandrin transporte une missive frappée des armoiries de Thomas de Gaurre!"


Déclara un soldat, alors qu'il prenait la lettre du malandrin et la tendait à son Roy.
Le soldat déglutit alors, espérant ne pas subir la colère du Tyran d'Orcanie.

Mais que contenait la lettre? Un texte qui déplairait fortement au Souverain.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Lun 5 Avr - 11:19

La jeune reine laissa son époux lui baiser les mains. Il vivait un moment affreux. Le pauvre amour de sa vie. Elle l’aurait tant pris dans ses bras, mais elle connaissait les sentiments de haine de Mordred. Même en se détachant de la politique Morgause, il restait un jeune garçon.

Le rare sentiment de haine de la reine, la porta à s’exprimer. :

Il saura faire payer à ceux qui osent s’attaquer à notre famille. Et j’espère qu’il n’aura aucune pitié.

Forgée d’une impatience, la reine arracha la missive des mains du soldat. Au même moment, la reine des Orcades venait prendre place. Blanche n’allait pas attendre les retardataires pour commencer.

"Cher gugusse d'Orcanie, je crois que vous avez d'ors et déjà entendu parler de moi.

Je suis l'affreux jobard qui dirige la résistance Gaurres depuis que vous avez frappé notre peuple afin d'assouvir les prétentions expansionnistes de votre tyrannie. Naturellement vous avez du, pour cela, vous offrir les services de multiples alliés car vous êtes l'un des plus piètres dirigeant qui soit, incapable de gouverner sans sa mère.


La reine regarda du coin de l’œil le roi et continua :

Je le reconnais volontiers, je m'amuse follement à écrire ces mots et à imaginer votre réaction qui, je le crains, est bien en deçà de votre véritable réaction! Mais ce n'est pas grave, mes espions me raconteront le plaisant spectacle qu'est votre réaction au moment même ou vous lisez ces mots

Olivia, la dame de compagnie de la reine, qui se tenait derrière elle, et dont les dons lui étaient utiles se pencha vers elle.

-Les espions sont les anciens partisans du roy Loth …

La reine frissonna. Les mêmes soldats qui cherchaient à la mettre en défaut. Heureusement, il en avait peu des anciens partisans.

Mais ne m'en voulez pas, contrairement à vous je ne frappe pas les innocents, Theodoric d'Austrasie et Nathan junior, fils d'Erwana et Nathan de Metz sont tous deux en sécurité, avec sa marraine pour le premier, tandis que le second enfant vous a été apporté par Charles de Padoue et Dunwyd Macgregan.

Quand aux prisonniers? Et bien nous les gardons le tant que vous cédez à nos exigences. Les deux couples ont été séparés naturellement. Quand à votre nièce vous pouvez essayer de la retrouver, elle se trouve en un troisième lieu.


*Faites que Gauvain retrouve Gwenaelle*

Mais bon, je parle, je parle, mais je ne vous ai pas encore dit ce que je désirais, je vous ai juste souligné que je ne m'attaquais pas aux innocents, que votre nièce serait aisément récupérable, si vous vous en donnez la peine, et que votre mère, votre beau père, et le couple de Metz étaient en bonne santé.

Mes exigences maintenant!

Je veux que Dame Morgause cède la régence à un conseil des douze plus puissants nobles Austrasien, et que l'Orcanie rende sa souveraineté à l'Austrasie.

Je veux que vous cessiez de vassaliser les Orcades, confiez les à Kaarl Aegirson et son épouse, et qu'ils n'aient que le Haut Roy Arthur comme vassal, mais les orcaniens n'ont rien à faire là bas.


La reine d’Orcanie regarda furtivement le prince et la reine des Orcades. La reine Minara semblait outré. Émérick était le seul futur gouvernant et jamais un saxon ne remettrait les pieds aux Orcades

Je veux le trône de Gaurres. Il me revient de droit, étant le dernier vivant de la liste de succession de Sir Baléagant. Nous serons de fidèles vassaux du Haut Roy, mais en aucun cas de l'Orcanie.

De plus je ne veux pas voir un seul chrétien en Gaurres, ou la moindre persécution de païens. Les païens sont chez eux, les chrétiens non, alors à eux de faire profil bas et d'être persécuté.

Quand à vous, je veux que vous abdiquiez, un conseil des douze nobles les plus puissants pouvant régenter l'Orcanie, jusqu'à ce que votre héritier puisse régner.

Je ne libérerais les prisonniers que lorsque TOUTES les conditions auront été remplies. Si vous tardez trop, je m'en prendrais aux prisonniers, à commencer par … par Gwenaelle.

En espérant une réponse favorable à cette missive par des actes, je vous adresse l'expression de mes sentiments distingués….

Oui je me fous de votre gueule, je n'ai pas la moindre estime pour vous, roy fantoche manipulé par sa mère, ses épouses, ses …
*moment de silence* maîtresses, et ses évêques. Vous feriez mieux d'écouter monsieur D'Orkney, ça c'est un brave homme.

Tandis que la reine des Orcades bouillait de rage, Blanche jeta un regard assassin sur le conseiller.

J’espère pour vous, que la présence de votre nom, est le fruit du hasard.

Elle était de si mauvaise humeur, qu’Olivia avait posé un main sur son épaule et la main de Mordred commençait à être resserrer de plus en plus.

Nous aurions du le tuer lorsqu,il était entre nos mains.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Mar 6 Avr - 23:50

Mordred salua son cousin d'un signe de tête lorsque celui ci fit son apparition...et s'empressa de s'adresser à lui en ces termes :


Merci à vous...
Quelques hommes en plus...ne seront pas de trop!


Le roy se força, de mauvaise grâce, à esquisser un mince sourire...avant de porter toute son attention sur la dame Isabelle.
Qui était, visiblement, porteuse d'une proposition d'importance, émanant de son propre père, le comte de Mannach...

Mordred allait lui permettre de s'exprimer...mais les évènements, qui se précipitèrent, l'en empêchèrent.
L'arrivée, très visible, de sa tante Morgane (dont il n'espérait plus la venue), et surtout...celle de ce bien curieux messager.

Blanche devança son époux et exposa le contenu de cette missive : qui recélait (comme tous ici pouvaient s'en douter) les exigences des ravisseurs...
Évidemment le ton de ce triste sir Thomas...indisposa très fortement son ennemi...mais sa colère, légitime, fit très vite place (en son esprit) à la plus froide détermination.
Il s'agissait de réagir dès maintenant, et ensuite, tous ici, auraient le loisir d'y aller de leurs avis...


Ma décision est déjà arrêtée!
Je ne céderai jamais.
Je ferai, au contraire, parvenir une contre missive à ces ruffians, exigeant la libération des otages...sous peine de graves représailles!
Le seigneur Kaarl, en Gaurres, devra faire rechercher et se saisir de tous les proches de ce sir Thomas!
Et tous seront exécutés, hormis les femmes et enfants, si un seul des captifs devait être assassiné...
En outre...tout les prisonniers détenus en ces terres, les partisans de Baléagant, seront interrogés, puis exécutés en place publique!
Gaurres sera ratissée, dans l'espoir de mettre la main sur les complices des brigands, nous soudoierons ceux acceptant de nous aider spontanément!
Nous enverrons nos meilleurs soldats sur toutes les routes de Bretagne...et nous alerterons nos alliés.

Aussi dur et...terrible que puisse nous paraître ce choix...il est pourtant le seul et unique que nous nous devons...d'emprunter!
Notre devoir l'exige, et le bien de nos royaumes...de nos sujets...en dépend!


Voilà qui était prononcé avec une extrême difficulté....mais d'une voix claire et ferme, néanmoins.
L'on pouvait, désormais, débattre sur les méthodes, mais en aucun cas...sur le cœur de la décision du seul maître en ces lieux...
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Talbot D'Orkney
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 1048
Age : 31
Camp : Orcanie
Classe sociale : Conseiller Royal
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 02/10/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Mer 7 Avr - 5:39

Le conseiller restait silencieux alors le reste des convives s'installaient autour de la table où une ambiance plus que pesante régnait. La comtesse de Mannach toujours aussi rayonnante qu'il écouta attentivement avant qu'elle ne soit interrompue par l'arrivée de la tante du roi. Bien que païenne, Morgane n'avait guère d'affinités avec Talbot, peut être était-ce à cause de sa rare présence auprès de roi ou à un manque de communication. Soudainement un messager fut amené au roi.

Le conseiller écouta attentivement les revendications du Sir Thomas dont il savait pertinemment qu'elles seraient refusées par le roi. Il put rire d'entendre son nom cité à la fin du courrier si la situation n'était pas aussi grave. Il soutenu le regard noir de la reine qui le vexa au plus haut point. Il s'apprêtait à démentir immédiatement ce semblant de rumeur quand le roi prit la parole. Il n'attendit pas de réponse des autres participants et s'adressa à tous.

Talbot soutint le regard de la reine comme si ces premiers mots lui étaient personnellement adressés.


J'ose espérer qu'après tant d'années au service de la couronne d'Orcanie ma loyauté ne puisse être remise en cause par un simple nobliau qui tente maladroitement de semer la discorde parmi nous. Cela étant dit voici mon opinion sur la situation. Ces brigands n'ont pu s'enfuir bien loin. Ils sont encerclés par nos alliés et les seuls refuges qu'ils puissent trouver sont la Gaurre ou le continent. Le continent me parait une option bien trop risquée pour eux sachant qu'ils devront passer inaperçu de la flotte Orcaniene et Austrasiene avant d'être en sécurité. Si ils ont choisi la Gaurre leur trajet n'en serra que plus long et nous laissera pleinement le temps de les intercepter. L'envahisseur nordique a trouvé son utilité, il les poussera à contourner le nord de la Bretagne pour atteindre leur objectif et je pense que nous pouvons compter sur la Carmélide pour nous appuyer et sur nos propres navires pour les prendre.

En revanche rien ne nous confirme qu'ils aient atteint les côtes c'est pourquoi je juge bon de faire barrer les routes. Même si il me parait suicidaire de choisir un tel itinéraire nous pourrions toujours être surpris par la crétinerie de notre adversaire de plus cela pourrait bien les pousser à la faute et nous permettre de les localiser. Mais il serait bon également de s'assurer de l'appui des païens dans ces recherches. Bien que nous soyons maîtres du pays et des routes, eux le sont bien plus en ce qui concerne les forêts et tout autre endroit hors de notre porté où pourraient se réfugier Thomas et ses acolytes.
Revenir en haut Aller en bas
Sorsha
Comtesse de Mannach
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 31
Camp : Le sien
Classe sociale : Fille d'un chef de clan saxon
Terre : -
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Jeu 8 Avr - 11:47

D'un ton doux et digne, la comtesse de Mannach reprit la parole.

Elle avait écouté attentivement la lettre lue par la Reine Blanche, et son expression n'avait pas bougée depuis que Mordred avait énoncé sa sentence concernant les ravisseurs. Les châtiments encourus par la race des traitres ne l'émouvaient pas vraiment depuis qu'elle avait assisté au dépeçage d'un voleur qui s'était introduit au couvent une nuit... Le Roi ne pouvait accepter ces conditions, et c'était avec une pleine conscience de cet état de fait qu'elle se leva - quelque peu lourdement - pour exprimer l'avis de son père. Le sien, en l'occurrence... mais les apparences seules comptaient.

La jeune femme plongea ses yeux verts dans ceux du sieur Talbot. Nulle animosité ne l'animait ; mais seulement une profonde et sereine confiance.


-"Pour commencer, messire le conseiller, je pense pouvoir affirmer au nom de mon père, le comte de Mannach, qu'une simple missive ne peut entamer notre confiance envers vous. Il me semble, sans vouloir présumer des pensées de notre bon Roi, que c'est plutôt l'aveu qu'ils reconnaissent Messire Talbot comme ennemi à craindre, puisqu'entièrement dévoué aux intérêts d'Orcanie."


D'un geste délicat, comme pour souligner sa propre humilité, la douce (mais rusée !) Isabelle baissa la tête, brièvement. Puis, la relevant avec décision, elle fixa Mordred gravement.
Ce fut une voix plus dure et plus ferme qui sortit de ses lèvres incarnates, trahissant une forte volonté sous la frêle apparence de la Dame
.

-"Ce me semble le bon moment, seigneur Mordred, pour vous parler de la proposition de mon père. Il vous propose son entière escorte, c'est à dire une centaine d'arbalétriers. Ils seront placés sous le commandant du capitaine de ma garde, qui est un homme loyal et droit. Il saura tenir nos hommes. Il est bien entendu que nous ne pouvons céder aux caprices de malandrins à moitié fous et rebelles à la Couronne ! Ceci dit, le comte de Mannach a également un suggestion à vous faire... Étant donné la nature de l'enlèvement, leur groupe sera obligé de se scinder, selon toutes probabilités. Il est probablement trop tard pour barrer les routes.. il faut fouiller la campagne en priorité. Gaurres, bien entendu... et fouiller les ports et voies d'accès de tous les royaumes avoisinants. La populace, également, pourrait nous être d'un grand secours. Ils ne passeront pas inaperçus dans les villages."


Avec lenteur, elle se rassit sur son siège, lissant sa robe pensivement. Elle avait fait son office... que n'aurait-elle donné, parfois, pour être homme et exposer ses opinions librement !
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Ven 9 Avr - 22:55

Tout d'abord Mordred, qui s'était redressé, se tourna vers Talbot...afin de l'assurer de son entière confiance :

Oui...je n'ai point de conseillers plus loyal et déterminé que vous, messire Talbot!
Croyez bien qu'il faudrait beaucoup plus qu'une manœuvre grossière...pour seulement érafler...cette confiance.


Ceci étant dit...il s'agissait de réagir aux propos et suggestions de la comtesse et du sir conseiller...et ainsi donner davantage de précisions à l'ensemble du conseil.

Merci infiniment comtesse...l'aide de votre père nous sera précieuse, une nouvelle fois.
Vos propositions et celles du sir Talbot seront pris en compte et appliquées...si ce n'est déjà le cas.

Pour ce qui est de l'itinéraire des brigands...il est évident qu'il leur faudra quitter l'Orcanie au plus tôt...et donc pénétrer en Bretagne ou au contraire en Cornouailles...sachant les voies d'accès de Bretagne bientôt quadrillées par les armées du haut roy...la seconde solution est la plus plausible...aussi...si nous ne pouvons les arrêter avant leur fuite du royaume...le duc de Tintagel pourra, lui, faire le nécessaire pour les intercepter...celui ci sera très prochainement alerté.
Pour l'heure...nos cavaliers traqueront les fuyards sans relâche!

Dans ma missive, je suggère, au duc, de surveiller en priorité les ports de son domaine.
Car...il ne fait guère de doute que...le second objectif de nos ennemis sera de rejoindre le Gwynedd contrôlé par Sigurd...
Ici...nous pourrons faire appel au roy de Galles et à sa flotte afin de stopper, si besoin était encore, ces mécréants!

Enfin...il est primordial de tenir complètement le royaume de Gaurres...et éradiquer définitivement tout embryon de rébellion.
Pour couper les ravisseurs de leurs principaux partisans...
Ensuite...et seulement à ce moment...nous devrons assembler toutes nos forces, et celles de nos alliés...et chasser les nordiques de l'île!
Tant que ceux ci demeureront en Bretagne...les ravisseurs auront d'autant plus de chances de nous échapper.

Mais je garde bon espoir...coincés entre nos alliés du sud (la Bretagne) et ceux du nord (Gaurres, les Orcades et le roy des pictes Brude)...les brigands ne pourront fuir et se cacher éternellement.
Reste à espérer...que nous retrouverons les captifs rapidement...et saufs!
Alors...que Dieu nous vienne en aide...


Ceci dit...Mordred, l'air extrêmement grave, se rassit...pour ensuite se saisir de la main de la reyne...puis de celle de Morgane.
Plus déterminé que jamais...mais toujours aussi fébrile, et désormais ému.
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Mar 13 Avr - 11:10

je vous laisse reagir, en manque d'inspiration pour le moment (syndrome de la page blanche*

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Mar 13 Avr - 12:42

hj : Oh! joli ma chère Wink!

Nous attendons aussi les réactions de Maelrhys et Cromwell, qui sont prévenus...

Maintenant...à qui veut! Smile!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Marie-Anne d'Orcanie
Princesse consort d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 27
Camp : Mordred
Classe sociale : Princesse consort d'Orcanie et maman a plein temps
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Princesse Consort d'Orcanie

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Mar 13 Avr - 13:00

Marie-Anne arriva en retard à la réunion du conseil c'était bien rare pour elle d'arriver en retard dans des réunions.
Le temps n'était point une chose facile avec deux enfants et un troisième en vue. On pouvait voir que Marie-Anne avait le début de ventre de grossesse. En ce moment elle remplaçait Gareth qui était parti à Camelot pour une affaire avec le roi de Bretagne. Elle courut dans le château avec plume , parchemin et encre voyant le temps arriver. Elle rentra dans la salle et s'inclina devant le roi et la reine.


-Je suis extrêmement désolée de mon retard vos majestés.

Marie-Anne prit la chaise à côté de son frère Émerick. La princesse royale sentait son frère très anxieux et n'osa point lui parler par peur qu'il reconnaisse sa sœur Élisabeth. Élisabeth était morte et Marie-Anne était une personne très différente de celle d'avant sa mort. Elle n'était plus la femme-enfant qui désirait à tout prix que l'on s'occupe d'elle.
Elle avait une certaine inquiétude que les femmes de sa famille ne reviennent jamais en vie. Elle aurait bien aimé aider la troupe avec ses pouvoirs divins mais ces derniers avaient disparus suite à la naissance de Gauthier et d'Ariane. Elle avait fait ce choix de perdre ses pouvoirs pour pouvoir donner des héritiers au prince Gareth qu'elle voyait si peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://http://www.lesterresdondeval.com/
Sir Emerick
Héritiers et Prince des Orcades
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Camp : Orcades
Classe sociale : Roi des Orcades
Terre : Orcades
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Héritier de la couronne des Orcades

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Mer 14 Avr - 23:16

Émerick bouillonnait de rage à l'intérieur et son regard sévère le démontrait beaucoup ...
Ce que réclamait ce traître de Thomas n'avait aucun sens et jamais il n'aurait ce qu'il désire ...

L'héritier des Orcades aimait bien sa soeur, mais on ne pouvait pas dire la même chose de son beau-frère, le saxon ...
Il était hors de question qu'Émerick cède son royaume à un homme qu'il soupçonnait d'être de mèche avec les ravisseurs ...

Il salua d'un signe de tête Marie-Anne et s'adressa à son cousin et au conseil ...



- Sir, vous avez besoin de tous les meilleurs hommes sur le continent et un voyage vers Gaurres épuiserait les troupes . Je vais de ce pas envoyer une missive aux Orcades pour mobiliser les troupes afin qu'elles s'occupent entièrement de la Gaurres.

Mes hommes exécuteront à la lettre vos ordres ...

Agir dans les plus brefs délais était devenue la clé du succès ...
Plus tôt des présumés complices seraient arrêtés, plus tôt ils pourraient avoir une chance de savoir où Thomas prévoyait de cacher ses otages.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maelrhys
Prêtre
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 27
Camp : celui de la foi!
Classe sociale : Evêque de Warminster
Terre : l'Orcanie
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Prêtre

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Jeu 15 Avr - 11:09

ça n'allait plus du tout. Avait-on échangé le bon vieux Maelrhys contre un autre? Lui d'ordinaire si affable, profondément attaché à ses devoirs d'évêque, si dévoué, se permettait d'arriver avec un retard flagrant alors qu'il avait été convoqué par le roi, et en plus, affichait clairement une humeur des plus exécrables.
Poussant les portes de la salle, il exécuta un salut bougon en direction du roi et de la noble assemblée, et, ses vieux os le faisant souffrir plus que de raison, se traîna jusqu'à un de derniers sièges libres; il en restait un autre inoccupé. Défection ou retard, au moins n'était-il pas le seul à avoir rechigné à montrer le bout de son nez.
La vérité était que, depuis l'affaire avec Florin qui s'était soldé par ce qu'il considérait comme un fiasco complet, le vieil homme avait sombré dans un dégoût profond du monde entier, ne se consacrant plus qu'à ses devoirs religieux, ne sortant qu'à peine de la chapelle, et n'émergeant jamais de cet état bougon, hargneux, qu'il avait parfois. Si loquace et si bonhomme à l'ordinaire, il était devenu renfermé, silencieux, d'une humeur massacrante si bien que, seul par la force des choses, il n'y avait plus guère que les morts et les statues de la chapelle pour supporter sa présence.

Il se laissa tomber sur son siège, parcourant l'assistance d'un regard sombre; tout partait en eau de boudin... La reine mère aux mains des barbares, l'élite d'Austrasie capturée, et les saxons qui faisaient la nique à leurs vainqueurs... Des païens, foutre-dieu! Si ce n'était pas un aveu d'échec de la part de Morded.. Visiblement ses guerres n'avaient pas servi à grand chose. Bien qu'il ne sache que peu de choses de l'affaire, il en connaissait suffisamment cependant pour s'être fait un avis sur la question.
Le vieux prélat se doutait bien qu'il était arrivé trop tard, et il avait entendu depuis le couloir les éclats de voix du jeune roi, qui s'étaient tus peu avant son entrée. Le conseil semblait proche de se conclure, mais baste, les années et les jours passant, Maelrhys semblait de plus en plus désintéressé du monde, et n'aspirait plus qu'à se consacrer à Dieu seul; là au moins la méchanceté et les vices des hommes étaient maintenus à l'écart, et ne pénétraient pas les murs épais des monastères.

Il poussa un soupir las, priant pour être loin, loin de tout ça, libéré enfin de ces charges séculières qui l'assaillaient. Il n'avait jamais demandé à être évêque; n'ayant ni la poigne ni l'habileté de son prédécesseur, il laissait l'autorité de l'Église sur le royaume d'Orcanie aller à vau-l'eau. Si l'on avait, autour de lui, un tant soi peu de bon sens, on s'empresserait de le remplacer... Mais voilà, cela ne se faisait pas et on laissait le bon pépère prendre la poussière, sauf quand on le ressortait pour tel ou tel conseil afin de se donner une apparence officielle, peut être...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aspegeek.skyblog.com
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Jeu 22 Avr - 21:14

Blanche avait froissé la feuille sans s’en rendre réellement compte. Les méthodes de Mordred l’indisposaient aussi. Oui, on épargnait les femmes et les enfants. Elle se rendit même compte de son emportement contre Talbot.

Veuillez me pardonner de mon emportement, Messire D’Orkney

Ses erreurs la poussaient parfois dans l’impasse.

Imposez-lui un ultimatum. Ne faites pas couler le sang inutilement. Il attend de vous cette réaction. Pour lui, vous n’êtes que le premier idiot. Si vous faites couler le sang, de ses partisans, il aura avantage à tuer les otages.

La reine des Orcades soupira. Ceci lui rappela de bien mauvais souvenirs. Des vielles années où Aron et le père de Baléagant s’entretuaient. Et pourtant, malgré ses montagnes et sa froideur, Les Orcades restaient de simples îles. Anna ne pourrait jamais devenir reine des Orcades, pour l’unique raison que son sang n’était pas celui d’Aron. Puis, elle travaillait avec assez d’ardeur pour mettre Émérick sur le trône.

Elle laissa son fils prendre position et se tut.

Blanche de son coté serra la main du roi, en signe de réconfort.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Jeu 22 Avr - 22:17

Mordred salua Marie Anne de la tête avant de réagir et (de)répondre aux différents intervenants...
L'activisme d'Emerick était tout à fait encourageant, et les conseils de la reyne...plus que judicieux.


Bien...Vos troupes se joindront donc à celles du sir Kaarl...mon cousin...Et à mes hommes encore déployés en Gaurres.
Veuillez à ne point laisser votre royaume...sans protection, pour autant.

Et...oui, en effet...Pour l'instant nous nous bornerons à nous emparer des derniers partisans, et des proches du félon Thomas.
Nous aviserons par la suite.


Le roy considéra spontanément l'évêque Maelrhys...nul doute que l'homme d'église...et bon chrétien dans l'âme devait donner raison à sa souveraine...D'ailleurs, celui ci se taisait.
Pourtant, lui aussi, pouvait jouer un rôle, même symbolique, dans cette bien triste affaire.


Monseigneur...
Je souhaiterais, si vous le voulez bien, qu'une messe en l'honneur des victimes de cette attaque...et en signe de soutien...spirituel, aux captifs, puisse se dérouler...ce dimanche.
Ceci est il faisable?


Certainement que cela serait possible!
Ici la volonté du tyran et du très haut se trouvait réunit. (comme souvent, en Orcanie, non?)

Enfin...Mordred croisa le fier et impénétrable regard d'acier du sir Greldinard le preux (hj : et oui le Dieu de la guerre est là avec nous!!!)...pour lui intimer l'ordre et la permission d'ouvrir sa mâchoire de titan afin de s'exprimer à son tour.


Commandant Greldinard!
Pouvez vous nous dire si vos hommes sont déjà prêts à l'action...et nous donnez votre avis sur la stratégie annoncée?


Évidemment qu'il s'empresserait d'exposer tout ce que lui demandait son maître, et avec grande joie encore!
Le guerrier, aux allures de Minotaure...allait parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Greldinard
Chevalier noir et champion de Mordred
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 27
Camp : Main du Tyran.
Classe sociale : Chevalier noir, Porte-Lame du Tyran.
Terre : Orcanie.
Date d'inscription : 28/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Chevalier noir, Porte-lame du Tyran.

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Ven 23 Avr - 21:20

En effet présent depuis le début de la réunion, Greldinard se tenait dans les ténèbres avec une droiture sculpturale - car Mordred, pour être dieu vivant, devait bien avoir pour ombre le plus meurtrier des gardiens, après tout. Oui, immobile et imperturbable, l'homme d'acier aurait bel et bien pu passer pour une statue des anciens temps si les reflets adamantins de son armure cauchemardesque ne venaient de se mouvoir, dispersant leur éclair acéré dans toute la pièce. Massif et pourtant discret tel une colonne de marbre, le Bras du Tyran avait enfin décidé, et sur ordre de son maître seul, d'avancer d'un pas pour entrer dans la lumière, enfin, gardant toutefois bras croisés et visage inflexible.

Puisque sa présence était maintenant dévoilée, le Commandant porta sa main gantelée à sa poitrine et, bien que sans empressement, s'inclina brièvement, en un salut martial laissant transparaître à la fois une force implacable et une grâce qui, si elle n'avait rien de frêle, affirmait cependant une promptitude et une maîtrise de soi dignes des combattants les plus virtuoses ; et dans ce mouvement ample et puissant l'armure du chevalier plia, cliquetant et gémissant avec une délicatesse simulacre et prouvant dans le silence péremptoire que l'homme représente une arme plus redoutable encore que sa lame elle-même.

Greldinard éleva finalement sa voix, faisant étalage d'un calme tel que, par contraste avec la violence dont il était évidemment capable, la frayeur ne pouvait que saisir les mortels non accoutumés au fracas des champs de bataille.


Ainsi soit fait, votre Majesté.

Les armées que vous avez placées sous mon commandement sont parées au combat. En ce moment-même, elles poursuivent l'entraînement commencé selon vos souhaits en vue des combats à venir contre les ennemis de la Couronne. Mes hommes n'attendent plus que des ordres pour se rendre sur le lieu de votre châtiment inéluctable.

Par ailleurs, le plan annoncé me semble excellent. Pris en étau, les malandrins n'auront qu'un seul choix : faire face à leur mort, d'une manière ou d'une autre. Qu'importent leurs talents ; nous avons les avantages du nombre, de l'armement, de la préparation, et de la position stratégique. Ils ne pourront pas échapper longtemps à votre vindicte.

Je suis donc confiant, votre Majesté ; mais je recommande toutefois la prudence. Pour vous avoir résisté jusqu'à aujourd'hui sans l'aide des dieux, ils ne peuvent être aussi idiots qu'ils le paraissent. Il est probable qu'eux aussi aient un plan et que celui-ci nous surprenne. Leur force réside dans la sournoiserie et dans l'originalité de leurs tactiques.

Par conséquent, la qualité que nous devons privilégier dans notre action est la prévenance. Aucune des possibilités que vous avez évoquées plus tôt ne devrait être négligée. De plus, nous devons faire vite. Chaque seconde passée à discuter est une seconde qu'ils emploieront à s'approcher de leur but ; car eux ont pu entrevoir toutes les possibilités avant de lancer leur offensive. Maintenant que nous avons l'initiative, il nous faut en user le mieux possible.

Un dernier détail doit être pris en compte, votre Majesté. Ma science est purement militaire, je ne suis point adepte de la diplomatie. Aussi, la sécurité des otages n'est pas un facteur que j'ai pris en compte pour garantir il y a un instant l'efficacité de notre stratégie.


Avec une fermeté inhumaine dépassant la noblesse elle-même, Greldinard se tut, regardant droit devant lui, et attendant avec une loyauté indéfectible que l'on lui indique s'il devait donner des informations supplémentaires ou retourner là d'où il venait.
Revenir en haut Aller en bas
Geoffroy De Cromwell
Conseiller du Roy
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 26
Camp : Orcanie
Classe sociale : Comte d'Orcanie
Date d'inscription : 01/12/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte d'Orcanie

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Sam 24 Avr - 19:16

(HJ : Je devais me tenir calme, mais je n’ai pas pu m’empêcher de conseiller quelque chose avec l’accord de Karine. J’espère que vous aimerez ^^.)

La tension était palpable et, dans le silence le plus complet, le gratte-papier officiel de la cour se laissait, une fois de plus, aller à la frénésie des mots. Une page horrible d’histoire avait été déjà écrite, c’est-à-dire cette histoire à propos de l’enlèvement d’une partie de la famille royale. Avec attention, il écouta les requêtes du kidnappeur et, dans un soupir, il se dit que c’était tout simplement par jalousie du pouvoir de Mordred que toute cette galère était née. La réaction qu’eut Mordred face à ses mots était celle que Cromwell avait prévue . Toutefois, ce n’est pas en éliminant tout le monde que nous allions retrouver les enlevés. Geoffroy dû se retenir de peine et de misère de répliquer immédiatement. Comme toujours, il préférerait voir l’avis de tous avant de réagir afin de synthétiser avec agilité les solutions qui pulluleraient de toute part. Dans ce cas précis, ce conseiller bouillant ne tenterait pas de créer un débat entre les invités étant donné que la réunion en cours était d’une importance capitale et que ce problème avait attaqué de plein fouet la paix que Mordred avait tenté d’instaurer. Car oui… Geoffroy aimait tant son Roy, lui vouait tant de respect, qu’il préférait se fermer les yeux face à sa cruauté et le glorifier du mieux qu’il le pouvait. Mais bon, là n’était pas le sujet! Il devait se concentrer sur tous les discours qui fusaient maintenant que Mordred avait lancé sa sentence contre les brigands. Toutefois, celle-ci, conduite par la rage et l’empressement, demandait peut-être quelques ajustements. Tout cela si, bien sûr, Mordred acceptait d’écouter sa loyale assemblée. Après avoir entendu bon nombres d’avis du conseil, le conseiller ne put s’empêcher d’ajouter son commentaire :

« Je suis là, en silence, à vous écouter et je ne puis m’empêcher de trouver toutes ces idées très convenables. D’ailleurs, notre cher Roy a déjà fait son assentiment à propos de plusieurs d’entre elles. De plus, nous semblons bien à la veille d’envoyer les troupes d’Orcanie à la recherche, plus que pressante, des ravisseurs afin de sauver tout le monde. Toutefois, si je puis me le permettre, j’aurais une nouvelle suggestion à vous proposer! Vous savez, je suis comme ça, je ne pouvais rester sans mot lorsque le moment est aussi critique que... maintenant.»

Le conseiller prit une pause afin d'avaler, avec difficulté, un filet de salive. Il ne savait trop pourquoi mais, pour une fois, il était nerveux de prononcer ces mots. Il ne parlementait pas pour n'importe quel sujet politique, on parlait ici de sauver des vies!!! Néanmoins, persuadé d'amener une idée forte intéressante, il poursuivit ainsi:

«Si quelqu’un ici serait au courant d’où les ravisseurs pourraient être (laissant plané l'idée de trouver des gens qui auraient eu des contacts avec les malfrats ou auraient été témoins de quelque chose), je suggérais que nous tendions un piège à l’ennemi avec l’aide d’un appât royal. Je me proposerais bien moi-même, toutefois, étant donné que ma renommée n’est pas encore clairement établie, je dirais que nous devrions mettre en appât la princesse royale Marie-Anne d’Orcanie (j’ai la permission de Karine). Cette idée peut vous paraître extrême, mais je crois que nous devons prendre les ravisseurs par leur point faible : le besoin d’avoir le pouvoir. Évidemment, il faudrait quelques soldats cachés, non loin, au cas où un problème surviendrait. En tout cas... une fois que nous les aurons localisés et attirés, nous tenterons de parlementer avec eux à propos de leurs demandes. Ceci n’empêchant pas, bien sûr, d’envoyer des troupes partout sur les terres comme si bien prévu. »

Vraiment, pour un conseiller qui ne voulait pas conseiller tout de suite, il s’était laissé pousser par le souffle de ses idées et de son arrogance. En somme, il espérait avoir donné assez d’idées pour améliorer la situation. Pendant qu'il attendait, avec jubilation, les réactions (surtout celle du Roy et de Marie-Anne), il se mit à écrire, à la suite des commentaires de tous et chacun, le "simple (selon lui) discours qu'il venait de déblatérer. Quel... énergumène!Comment allait réagir tout le monde à cette proposition pour le moins étrange? Marie-Anne n'était-elle pas... enceinte? Ah! et puis... c'était peut-être une bonne idée cette histoire de traquer l'ennemi. Qui sait.


Dernière édition par Geoffroy De Cromwell le Dim 25 Avr - 14:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Sam 24 Avr - 19:28

hj : Pas de pbs Cro! Wink
Je réponds aux deux intervenants dès demain! Smile!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Sorsha
Comtesse de Mannach
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 31
Camp : Le sien
Classe sociale : Fille d'un chef de clan saxon
Terre : -
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Lun 26 Avr - 3:08

Isabelle de Mannach écoutait la conversation avec une impatience difficile à réprimer. Que de sottises et d'inepties débitées en ces lieux, où l'heure n'était plus aux tergiversations, mais aux actions franches et directes.

Avec politesse, la jeune femme enceinte se leva, posant ses deux petites mains sur la lourde table de bois massif encombrée de cartes et de rouleaux de parchemins, comme pour ajouter du poids à ses paroles.

Pareil à un rayon de soleil, un sourire s'épanouit sur ses lèvres pleines, d'abord dirigé vers la reine Blanche. Elle ne paraissait pas hautaine, mais pleine de vie et d'aménité ; seuls ses yeux brillaient d'une teinte empreinte d'un léger regret.


-"Majesté, je crains que le sang ne coule de toute façon ! Je suis d'avis de faire un exemple à la population. La sédition et le rapt doit être puni de manière exemplaire, et le châtiment encouru su de tous. Sinon, il y a fort à craindre que nous encourions bien plus de risques à l'avenir... Les otages adultes ne risquent pas vraiment grand-chose, il me semble... Ils leurs sont infiniment trop précieux pour les gaspiller à cause du meurtre de quelques uns de leurs hommes. Bien sur, il s'agit d'agir dans la subtilité, du moins au début."


La jeune femme se tourna vers le conseiller Cromwell, saluant d'un geste royal mais bref le géant armuré au passage. Cette fois, plus de douceur dans son visage pâle ; mais une fermeté marquée, et la marque claire et nette de sa réprobation ceinte au milieu, de ses deux sourcils froncés.


-"Conseiller Cromwell, mais à quoi pensez-vous donc ? Ces félons ont déjà la Reine-Mère Morgause, son mari le Roi d'Austrasie, leur enfant adoptive, la Princesse Gwenaelle, et toute leur escorte ! Ils ne sont pas stupides au point de se laisser avoir par un appât aussi visible, sur le point d'enfanter... sans compter évidemment le risque qu'ils ne décident de la tuer immédiatement. Ils doivent compter des pisteurs, et des espions parmi eux qui ont pour mission de surveiller leur marche.
Soyons sérieux ! Comme mon père dit souvent, les coquins, on les pend aux branches. On ne parlemente pas avec des traitres. A moins que vous n'ayiez un quelconque intérêt à faire retarder les choses...Mais il est vrai que je dois vous accorder une chose : il est rafraichissant d'écouter des propos aussi pleins de candeur. C'était quelque chose qui ne m'était plus arrivé depuis ma sortie du couvent."


La petite de Mannach darda un regard perçant sur son interlocuteur, plus dure et plus résolue que jamais. La colère et une dose d'indignation perçait maintenant dans son visage enfantin, en même temps qu'une vive tache de couleur irradiait ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   Lun 26 Avr - 8:41

Blanche qui ne supportait pas que l'on contredise ses conseils dirigés vers son mari se mordit la lèvre. Faire couler le sang , le sang toujours le sang ! Sa main resserrait celle de son époux, pour une fois, Mordred aurait pu se plaindre que la reine était en colère.

Faire couler le sang, donnera une preuve supplémentaire à Thomas pour crier que le roi n’est qu’un tyran et que faute de pouvoir reprendre les otages, il s’en prend à des innocents. Qui ont une vie et une famille, depuis la chute de Baléagant.

La reine des Orcades, qui avait pris place près de la jeune reine, tapota la main de celle-ci pour la calmer. Blanche aurait aimé supplier Mordred de l’écouter. De réserver le châtiment suprême uniquement aux malfaiteurs.

La Princesse Gwenaelle et Tsi-lei sont uniquement victimes du sort. Ils en veulent à la reine Morgause et l’Orcanie. En plus, personne n’avait prévu que d’anciens partisans de Loth se retournent contre leur propre patrie.

Comment continuer de mentir ? Blanche comptait sur Alicia. Ses soldats avaient déjà libéré la petite Gwen. Mais elle ne le dirait qu’au roi. Ses sens ne voulaient pas lui donner de mauvaises opinions.

La reine des Orcades regarda son amant, le capitaine Gribskin, qu’elle avait volontairement invité. Il était ancien chef de guerre et encore plus, un homme des plus avisés, qu’elle ait connu.

Je ne crois pas, Messire Cromwell, que l’appât soit la meilleure idée. Du moins, ni dans sa condition et ni dans les requêtes de ce Thomas. J’ai déjà trois soldats d’élite qui ont rejoint le camp de Thomas, bien sur, nous attendons toujours l’endroit où se cache le campement.

La reine d’Orcanie s'était retournée vers son époux et lui parlait à voix basse.

-Je vous supplierai à genoux s’il le fallait. Ne donnez pas l’image que Thomas donne de vous. Il sait parfaitement que vous ferez arrêter et tuer tous ceux qui sont de mèche avec lui. Mais il y a des femmes et des enfants qui n’ont pas à souffrir des actes de Thomas.

Blanche était têtue à poursuivre son chemin dans son sens et non celui de la comtesse. Elle usait des politiques que le Haut-Roi lui avait toujours enseigné, même les plus ou moins radicales.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *Réunion du conseil*   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Réunion du conseil*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réunion au Conseil [RP Libre accès]
» Première réunion du Conseil d'admistration du Quai de Labadie
» Réunion du Conseil Chaotique [Mad / Karl]
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [CONSEIL] Nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: