Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un invité peu commun [Blanche et Mordred]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Lun 26 Avr - 18:14

Nicolaï se sentait un peut nerveux à l’idée de rencontrer le souverain d’Orcanie. Les paroles rassurantes de Sudhamayi n’y faisaient rien. Il n’était plus dans son royaume. Chez lui, il n’aurait rien fait de plus que d’incliner légèrement la tête devant le roi. Et encore. Dans le cas où il n’aurait pas été à Florissant. Si ça avait été le cas, c’était le roi qui aurait eu à lui montrer son respect.

Les codes dans ce royaume était bien différents.

Il avait peur de faire des erreurs et tout ça. Il fallait dire qu’il devait à tout prix éviter de déclencher la colère du souverain d’Orcanie. Ce fameux Mordred paraissait être quelqu’un qui se laissait facilement guider par ses émotions. Ce n’était pas forcément un bon point

On lui fit signe d’entrer. Sudhamayi l’encouragea une dernière fois avant qu’il ne pénètre de la salle du trône. Nicolaï lui accorda un sourire faussement rassuré, prit une dernière inspiration et entra dans cette fameuse salle. L'idée de laisser derrière lui son amante ne lui plaisait pas, mais c'était une audience privée que le souverain lui avait accordé et Sudhamayi n'avait pas l'autorisation d'entrer dans la salle du trône.

En comparaison à celle de Florissant, la salle du trône d’Oranie était très sombre. Beaucoup trop au goût de Nicolaï en tout cas. Et vide. Il n’y avait en face de lui que le roi Mordred et la reine Blanche. Enfin, ils étaient seuls, mais Nicolaï entendait les battements des cœurs assez rapide des soldats qui se trouvaient dans la galerie au dessus d’eux et pointaient leurs arcs sur le chevalier.

Bon, au moins, les choses étaient claires. Mordred acceptait de le voir, mais pas sans protection. Sage décision.

Intéressant monarque que ce Mordred. Vêtu en tenue d’apparat, il semblait à la fois intrigué par le jeune homme vêtu de fer qui avançait vers lui et désireux de se trouver autre part. Il devait avoir beaucoup à faire et les demandes d’audience de la dame de compagnie d’une parente qui concernait un mystérieux chevalier ne devaient pas forcément le passionner.

Arrivé à une certaine distance du trône, Nicolaï s’arrêta. Son casque au cygne sous son bras, sa main reposant sur le pommeau de son épée, non comme un geste d’agression, mais comme un geste distingué, il s’inclina face au souverain.


« Roi Mordred d’Orcanie, Reine Blanche. Au nom du duché de Florissant et du Royaume du Cygne, je vous remercie d’avoir accepté cette demande d’audience. »

Il se redressa pour faire face aux deux souverains.

« Je puis vous assurer que vous ne le regretterez pas. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 28 Avr - 16:00

Blanche se lassait de toute cette protection. Mordred avait été chevalier pour son oncle, il savait se défendre et Blanche aussi. Et encore.

Pourquoi un homme demandant uniquement une audience privée avec les souverains de l’Orcanie s’amuserait-il au carnage ?

Si son époux arborait son habituel habit sombre, la reine égayait un peu la pièce de divines couleurs. Un doux sourire s’installait sur ses lèvres.

Bienvenue en Orcanie.

Le royaume de Cygnes ? Blanche ne se souvenait pas qu’une terre porta ce nom.

Mais dites-moi avant tout. Où se trouve le duché de Florissant et le Royaume des Cygnes ?

Elle avait peur d’avoir oublié des terres bretonnes si elles l’étaient. Elle avait croisé le regard de son époux, pour voir ce qu’il pensait, mais aucune province ne lui venait en tête.

Elle se sentait bien bas, pour la protéger du Roi Breton.

Même les légendes qu’on lui racontait ne lui rappelaient rien portant ce nom.

Mais puisque la reine parlait sans méchanceté, le gentilhomme comprendrait bien le fondement de sa question.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Sam 1 Mai - 0:49

En effet...Mordred semblait las et son humeur, apparente, s'accordait parfaitement avec la noirceur de sa vêture...

Le roy d'Orcanie était préoccupé et surtout pas par la localisation des contrées d'où pouvait venir leur visiteur...
Mais bien davantage par le sort de sa mère, Morgause, de sa suite et son escorte...aux mains de brigands sans foi ni honneur.

Pourtant...il convenait de remplir chaque jour les charges dut à la fonction de souverain...et Mordred, aussi perturbé qu'il puisse être, tâchait de s'y astreindre.

On reçut donc ce curieux personnage...que l'orcanien toisa tout d'abord avec une froideur peu diplomatique...avant de plisser les yeux, intrigué, à la vue de l'armure très particulière du sir Nicolaï.

Puis enfin un léger sourire naquit sur les lèvres sensuelles et carnassières du tyran...qui fit signe au jeune homme de prendre place sur le siège curule faisant face aux trônes...
Dans le même temps...une servante porteuse d'un plateau, ou reposait une coupe de vin et quelques fruits s'approchait du chevalier.

Mordred lui même se servit à boire et lança ceci...autant à l'adresse de son hôte que de Blanche :


Des noms bien poétiques...en tout les cas.
Que l'on penserait imaginé par quelque doux rêveurs...


Pour le coup...ces paroles ci étaient empreintes d'une certaine dose de sarcasme...et le roy crut bon de dissimuler son sourire narquois derrière sa coupe de nectar...fort odorant.
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Sam 1 Mai - 8:36

Nicolaï n’aimait pas trop la manière dont Mordred l’observait. Ce regard glacial était loin d’être des plus diplomatique. Mais en même temps, le tyran d’Orcanie n’avait aucune raison de se montrer diplomate envers lui. Pour Mordred, Nicolaï ne devait être guère plus qu’un gêneur et il devait avoir largement mieux à faire que d’écouter. Pourchasser les bandits qui avaient enlevé plusieurs membres de sa famille par exemple. Mais se n’était pourtant pas une raison pour se montrer aussi puant avec les gens.

En même temps, qu’avait-il attendu ? Il n’avait rencontré que peux de monde en Orcanie à l’exception de Sudhamayi. Et on ne pouvait pas dire que cette rencontre avait été désagréable au goût de Nicolaï. Bien au contraire. L’image de la jeune femme était imprimée dans son esprit à jamais. Mais pouvait-on compter qu’elle était comme n’importe qui ? Absolument pas. Il était tombé amoureux de la jeune femme et s’étaient prit à imaginer que tout les hommes et femmes vivant en Orcanie était du même genre qu’elle. Mais, si la reine Blanche semblait donner raison à cette idée, se n’était pas le cas du roi Mordred.

Si la reine lui souhaita la bienvenu, se ne fut pas le cas du roi. nouveau détail intéressant concernent la diplomatie dont pouvait faire preuve le monarque. Mais là encore, Nicolaï ne releva pas.

Il s’assit sur le fauteuil face aux trône lorsque que roi l’y invita. Il ne répondrait pas tout de suite à la question de la reine. Même s’il en avait bien l’intention de rentrer rapidement dans le vif du sujet.

Une servante lui apporta un plateau sur lequel était installé plusieurs victuailles et des vers qui étaient destiné aux souverain et à lui-même. Nicolaï n’accepta d’en prendre que par simple politesse. Il ne voulait pas risquer de froisser ses hôtes. Il goûta le vin du bout des lèvres, sachant déjà qu’il n’y toucherais plus. Il était très parfumé. Un peut trop peut-être. Le cygnac aurait put l’apprécier s’il avait été capable d’en ressentir vraiment le goût. Tout se qu’il mangeait ou buvait lui arrivait comme terni. Comme si un voile très fin recouvrait continuellement la langue et le palais de Nicolaï.

C’est alors que le roi prit la paroles. Quelques mots dont Nicolaï n’aurait su dire s’ils lui étaient adressé ou s’ils concernaient son épouse.


Des noms bien poétiques...en tout les cas.
Que l'on penserait imaginé par quelque doux rêveurs...


Sarcasme. Les choses partaient mal pour Nicolaï. Il n’avait pas encore dévoilé le poteau rose qu’il se voyait déjà comparer à un baratineur. Au moins, le roy eu-t-il la décence de cacher son petit sourire narquois derrière son vers. Même si cela n’avait pas empêché Nicolaï de le remarquer. Bon, ce petit sourire narquois, il allait s’empresser de l’effacer du visage du roy Mordred. Cela pourrait même se révéler être amusant. Heureusement qu’il c’était préparer à ce type de suspicions.

Lentement, Nicolaï détacha la bourse qui pendait à sa ceinture. Puis, d’un geste aussi vif que précit, il l’envoya au roy. Celui-ci n’eu aucune difficulté à l’attraper au vol.


« En effet, les noms sont poétique. Mais je n’ai rien d’un doux rêveur roy Mordred. Les doux rêveur ne portent pas sur eux des pièces d’or marqué d’un royaume qui n’existe pas. »

En effet, dans la bourse de Nicolaï se trouvait une cinquantaine de pièce ronde d’environ deux centimètre de diamètre. Toute en or et toute représentant la même chose : sur l’une de leur face, un cygne couronné, et sur l’autre, le profil d’un homme dont la fine gravure sur le bord indiquait l’identité : « Rechs Durcis Wodon GwadPadal, troisième du nom »

« Reine Blanche, il est normal que vous n’ayez jamais entendu parler du Royaume du Cygne ou du duché de Florissant. Moi-même, j’ignorait l’existence de l’Orcanie et de la Bretagne il y a moins d’une semaine. »

Il laissa passer quelques légères secondes pour permettre aux souverains d’assimiler tout se qu’il venait de dire. Autant que pour préparer se qu’il allait lui-même leur révéler d’ailleurs. Mais malgré toute les précautions qu’il pourrait prendre, il devrait en passer par là. Alors autant lâcher la principale information tout de suite. Cela leur ferait gagner du temps à tous.

« Pour être tout à fait honnête avec vous majesté, j’ai bien peur qu’il vous faille accepter l’idée de l’existence d’un autre monde différent du votre. Car c’est la seule explication à ma présence devant vous aujourd’hui. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Sam 1 Mai - 22:00

Blanche soupira avec un certain plaisir. Mordred était le roi de la gaminerie. Même si elle était tout à fait au courant des problèmes plus inquiétants. La jeune femme sourit.

Elle était sure que le roi savait. En regardant les pièces, Blanche dévisagea le jeune chevalier. Elle était à la fois fascinée et inquiète d’un monde autre que celui de son protecteur.

Alors il existerait un monde parallèle, à la Bretagne et vous en seriez issue ?

La jeune femme avait raconté des millions d’histoire de dragon, de fée, de lutins, de gnomes et elfes, mais un monde parallèle, elle avait besoin de savoir.

Avalon n’est plus un mythe et encore moins un monde parallèle, mais il doit y avoir un point d’accès. Je crois qu’à ce stade , il serait bien de savoir.

La jeune reine sourit et regarda Mordred puis Nicolaï. Elle était intéressée à savoir.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 5 Mai - 6:26

[HJ] Euh, Mordred, c'est à toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Sam 8 Mai - 14:36

Bien que stupéfié par le geste intempestif du jeune chevalier...Mordred parvint a réceptionner la bourse pleine d'écus...
Avant même de s'intéresser au contenu de cette fameuse bourse...le roy foudroya littéralement l'impudent de son regard le plus glacial...puis, tout en écoutant (circonspect) l'étrange petit discours de Nicolaï...jeta une oeillade distraite aux pièces d'or du messire venant de loin.

Mordred fit ensuite voir à la reyne ce qui semblait être les preuves des dires de leur hôte...(Blanche qui allait un peu vite en "besogne")...pour enfin s'adresser à celui ci :


Pour l'instant...je n'entends absolument rien à vos propos...
Et ces pièces...ne démontrent point grand chose.
Mais...expliquez vous, je vous en prie.


Le tyran, bien qu'agacé et nerveux...n'en souhaitait pas moins avoir des précisions.
Nicolaï avait trop parlé...et dans le même temps pas assez.
Juste assez pour éveiller la curiosité de Mordred, mais pas suffisamment, encore, pour le convaincre (déjà).
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mar 11 Mai - 12:19

Nicolaï ne dit rien, pas plus qu’il ne trembla face au regard glacial du roy d’Orcanie. Si celui-ci espérait le faire trembler par le seul biet d’un regard mauvais, il se trompait lourdement. Cela se voyait qu’il n’avait jamais eu à faire aux troupes des barbares du Nord. Ceux-ci faisaient vraiment peur. Mais le regard du roy Mordred ne déclenchait rien de plus qu’un très léger frisson. Et encore.

La reine semblait convaincue et en tout cas, elle se comportait comme si elle avait déjà accepté l’existence du Royaume du Cygne. Au moins l’un des deux souverain de l’Orcanie était suffisamment ouvert d’esprit pour accepter cela ou du moins, ne pas rejeter tout en bloc. C’était déjà un point positif.

Le roy quant à lui était moins enthousiaste à l’idée qu’il puisse y avoir quelque chose qui lui échappait complètement. Quoi de plus normal en même temps ? Il était difficile de s’imaginer la réaction des ducs si quelqu’un venait leur annoncer venir d’un autre monde.

Trouvant plus pertinent de répondre aux remarques de la reyne Blanche car les réponses renseigneraient également le souverain d’Orcanie.


« En effet madame, il existe un point de passage entre nos deux mondes. Même si j’ignore se qu’est Avalon. »

Puis, il commença à raconter les circonstances qui l’avaient mené ici.

« Mon royaume est une fédération de douze duchés. Pour ma part, je viens du duché de Florissant dont je suis l’héritier. Il y a quelques mois, les mages du duché de Benklys ont découvert se que nous avons nommer les ponts des mondes. Ils connaissaient déjà leur existence, mais pas la façon de les franchir. Chaque duché à décidé d’envoyer un représentant par un pont différent. En passant d’un monde à l’autre, je suis arriver à environ deux jour de cheval de votre château. C’est durant ma courte errance que j’ai rencontré une jeune femme de votre cour seigneur Mordred. La Dame de compagnie de la princesse Marie-Anne. Après quelques… soucis en chemin, elle m’a guidé chez sa maîtresse qui m’a ensuite orientée vers vous. »

Nicolaï soutenait sans la moindre difficulté le regard du tyran. C’était pour lui la seule manière de lui faire comprendre qu’il disait la vérité. Il aurait d'ailleurs été vain de chercher de la tromperie dans le regard du cygnac.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mar 11 Mai - 22:05

La reine prit dans sa main la pièce que lui tendit le roi et l'observa, pendant que Mordred discutait avec le jeune chevalier.

Avalon est le seul monde magique que seules les prêtresses peuvent emprunter

Blanche regardait en alternance son époux et le jeune chevalier. Comment assimiler tout ceci ? Un passage en Orcanie ? Même les vieux conseillers perdraient leurs cheveux à entendre cette histoire.

Et ce passage où est-il ? Nous sommes habitués aux vieilles légende, mais jamais de passage d'un royaume à l'autre existe.

Si d'autres hommes sont partis ce peut-il qu'il ait atterrit dans une région ou l'autre de la Bretagne ?


La jeune reine regarda son époux, cherchant une raison ou encore une vérité qu'elle ne connaissait pas.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 12 Mai - 22:57

Mordred n'entendait rien et ne comprenait rien à ce qu'il considérait comme étant des inepties de la pire espèce.

Comment pouvait on concevoir ou imaginer une telle chose?

Le roy se leva, d'un bond et se mit à rugir :


Affabulations! délires! mensonges!!

J'en ai déjà bien assez entendu!

Gardes!!


Aussitôt les prétoriens entourèrent le dément...la main sur le pommeau de leurs armes...un mot, un seul, de leur maître...et les soudards agiraient sans aucune retenue.

Je veux des preuves! de véritables preuves de ce que vous avancez...messire l'envoyé de nulle part!! dans le cas contraire...je vous place au secret...ou nul n'entendra plus jamais parlé de vous...ni ici...ni même...ailleurs ou...au delà!

Le tyran si impulsif faillit rire...mais se retint à temps...pour menacer de nouveau, un odieux rictus peint sur ses lèvres si...avides.

Votre amie...la suivante...elle aussi, vous la mettez en danger!
Elle aussi sera arrêtée...et "interrogée"!
Et si vous ne parlez point...pour nous dire la vérité...elle, le fera très certainement!


Et il ne s'agissait pas, ici, de menaces en l'air.
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Jeu 13 Mai - 8:01

Si la reine Blanche gardait un calme olympien et se montrait aussi pleine de compréhension que possible, se n’était pas le cas de son royal époux qui commença à crier dans tout les sens, perdant complètement patience.

Affabulations! délires! mensonges!!
J'en ai déjà bien assez entendu!
Gardes!!


Apparement, on arrivait au terme du processus diplomatique. Les soldats de la garde personnelle du tyran entoura Nicolaï, main sur leurs épées. Le chevalier cygnacs les observa avec un calme absolut qui contrastait parfaitement avec son cerveau qui tournait à toute vitesse.

Je veux des preuves! de véritables preuves de ce que vous avancez...messire l'envoyé de nulle part!! dans le cas contraire...je vous place au secret...ou nul n'entendra plus jamais parlé de vous...ni ici...ni même...ailleurs ou...au delà!

Bon, on en était au stade des menaces. Cela signifiait que les choses risquaient rapidement de très mal tourner. Il allait falloir faire entendre raison à cette tête de pioche de roi d’Orcanie ou se serait un bain de sang. Des preuves, Nicolaï en possédait une absolument irréfutable. Elle était en lui. Mais si jamais il devait montrer cette ‘‘preuve’’ se serait une véritable et authentique bain de sang.

Votre amie...la suivante...elle aussi, vous la mettez en danger!
Elle aussi sera arrêtée...et "interrogée"!
Et si vous ne parlez point...pour nous dire la vérité...elle, le fera très certainement!


Ah, là, ils passaient à autre chose. Mordred venait de menacer directement Sudhamayi. Nicolaï sentit l’Autre marquer sa désapprobation et exprimer dans son esprit l’envie de vider le tyran de son sang.

Face au visage hideusement tordu du souverain, Nicolaï exposait un visage contracté. Tout ceux qui le connaissaient à Florissant savaient que se n’était pas bon signe. Voir même pas bon signe du tout.

Mordred venait de menacer Sudhamayi. C’était la pire chose qu’il aurait put faire. La plus grosse des erreurs qu’il aurait été en mesure de commettre. Partant de là, toute retenue quitta le jeune homme. Mordred voulait une preuve. Il allait lui montrer quelque chose qu’il ne pouvait avoir vu nulle part. Le souverain d’Orcanie jouait à répendre la terreur. Le fait est qu’il n’était pas le seul à pouvoir jouer à ce petit jeu.


« Sire Mordred, où est donc votre honneur ? »

Premier pic infligé au tyran. Et Nicolaï n’avait pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin.

« Où est l’honneur lorsqu’on s’en prend à une jeune femme sans défense. Sachez donc ceci. Je suis épris de cette jeune femme que vous menacez. Je l’aime de tout mon cœur et de toute mon âme. Aussi, je vais vous montrer une chose que vous n’avez certainement jamais vu avant cela. Roi Mordred, reine Blanche, je vous demande par avance pardon pour les éventuels effusions de sang dans cette salle du trône. Rappelez vous que vous m’avez poussé à cette déplaisante extrémité. »

Toujours assis, Nicolaï déboucla sa ceinture et se leva, faisant face au souverain. Sans arme et toujours encerclé par la garde personnelle du roi.

A l’intérieure de son corps et de son esprit, Nicolaï sentait l’Autre hurler qu’il voulait frapper encore et encore jusqu’à s’assurer que Sudhamayi ne risquait plus rien. C’était assez effrayant. Jamais encore les deux parts de l’âme du jeune homme n’avaient été réunie pour une seule et même cause. Il allait se passer quelque chose de désagréable.


« Dans mon monde, il existe des créatures que nous nommons vampires. Ils sont plus fort, plus rapide et plus cruels que quiconque. Mais leur principale caractéristique est qu’elles doivent se nourrir exclusivement de sang humain. Ainsi, sir Mordred, voilà la preuve que je compte vous apporter ici et maintenant. La preuve de l’existence de vampires. »

Nicolaï laissa passer un moment, se concentrant sur l’Autre. Puis, il jeta un regard aux prétoriens.

« Vous allez faire le sacrifice ultime. L’un d’entre vous vas mourir dans les prochaines minutes. »

Sentant un danger imminent, les soldats tirèrent leurs armes. Mais il était trop tard. La température de la salle du trône parut soudain perdre plusieurs degrés. Un rictus mauvais tordit les lèvres de Nicolaï qui s’ouvrirent sur une bouche ou pointait deux canines désagréablement longues. Le jeune homme ouvrit la bouche. De ses lèvres jaillit un son à mi chemin entre un hurlement et un sifflement suraigu.

Malgré leur bravoure, les prétoriens reculèrent devant la créature que se trouvait devant eux. L’un d’eux, plus courageux ou plus stupide que les autres poussa un cris de guerre et se rua sur Nicolaï, bien décidé à le couper en deux.

Malgré le poids de l’armure, le jeune homme évita le coup avec la grâce d’un danseur.

La suite fut désagréable au possible pour le garde.

Nicolaï l’empoigna d’une main par le col et le projeta en l’air comme si ces quatre-vingt kilos de muscles et de nerfs n’avaient rien pesé. L’homme fut projeté contre l’une des colonnes de la salle du trône à plusieurs mètres de là. Il heurta celle-ci avec violence et, dans le silence ambiant, on perçut parfaitement le craquement de mauvais augure de ses os réduit en bouillie par le choc.

Nicolaï émit un léger rire, dévoilant un peut plus ses canines anormalement longues à la vue du souverain de l’Orcanie. Son rire cessa lorsqu’il vit le soldat bouger.


« Oh, faisons preuve d’un peut de clémence. »

En une seconde, comme s’il s’était téléporté, Nicolaï fut à côté du soldat que la mort refusait encore de prendre.

« Vous êtes un démon, balbutia celui-ci. Allez en enfer. »

Nicolaï le souleva à nouveau.

« L’enfer ? Je ne sais pas se que c’est. Mais considérer que je suis déjà maudit si c’est votre objectif. »

Avec une certaine délicatesse, Nicolaï inclina la tête de l’homme.

« Se sera très douloureux. Mais très court. Je vous prit de m’excuser. Puisse votre dieu vous prendre en pitié. »

Avec une rapidité terrible, Nicolaï planta ses cros dans le cou du soldats. Le sang envahissait sa bouche alors que la vie quittait l’homme.

Comme il l’avait promis, la mort fut brève à venir. Nicolaï allongea alors l’homme sur le dos, lui mit son épée sur la poitrine et croisa les mains du mort sur l’arme. Se n’était pas parce que son maître avait mal agit et c’était comporté de manière impulsive qu’il fallait bafouer son corps. Au contraire. Il était mort en faisant son devoir. En cela, on lui devait les honneurs dut aux héros.

Les dents et les lèvres toujours rouges du sang du soldat, il se redressa pour faire face au roi d’Orcanie. Les autres membres de sa garde avaient resserrer les rangs autour de leur roi et tenaient leurs armes, tremblant légèrement face au chevalier cygnac. Face au vampire qu’ils venaient de voir à l’œuvre. La quinzaine d’homme qui se trouvait ici doutait de pouvoir stopper cette terrible créature si elle décidait de s’en prendre à leur roi.


« Veuillez m’excuser à nouveau. Mais vous ne m’avez pas laissé le choix. Roi Mordred, je vais me montrer franc avec vous tout comme je l’ai été depuis le début. Touchez à un seul cheveux de Sudhamayi et vous le regretterez amèrement. J’aurais aimé ne pas en venir aux menaces, mais vous semblez ne rien entendre d’autre. Sachez que je suis capable de choses dont vous n’avez pas idée. Menacez Sudhamayi et vous mettez votre épouse et vos enfants en danger. Sachez que je n’hésiterait pas. »

Il retourna ensuite à sa chaise et récupéra sa Faneras.

« Le Royaume du Cygne a beaucoup à offrir à ses alliers et beaucoup à donner à ses ennemis. C’est de manière pacifique que je suis venu à vous et le fait que cette entrevue tourne ainsi me désole au plus haut point. Si vous ne me croyez toujours pas sur mon monde, croyez au moins vos yeux. Je vous ait dit la vérrité sur les vampires. Pourquoi vous aurais-je mentit sur mon monde ? »

Un nouveau moment de silence pour permettre au roi de se poser les bonnes questions, puis Nicolaï reprit.

« Equipement, or, materiel, science. La liste de choses que je viens vous proposer est longue. Il ne tient qu’à vous de devenir notre allier ou notre ennemi. Mais si vous menacez la femme que j’aime, les choses n’iront pas entre nous. Et si vous lui faite du mal, il y aura des morts dans votre entourage proche. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Jeu 13 Mai - 9:55

En deux ans de mariage, la reine ne comprenait pas ce qui l’animait. Une telle rage, qu’elle l’aurait bien giflé. Les deux hommes agissaient comme des enfants et la reine savait de quoi elle pensait.

La reine s’était levée indignée du comportement de Mordred.

-ASSEZ !

La transformation inquiéta la jeune reine et elle posa ses mains sur ses oreilles lorsque les cris de Nicolai sortit. Tout se passa trop vite et la reine éprouvait un réel dégoût. Pour son mari , pour Nicolaï ou encore les deux.

Si Blanche paraissait la douce colombe, elle pouvait avoir aussi du caractère. Elle était toujours levée et soupira bruyamment. D’un geste impérieux, elle intima la garde de quitter.

-Prenez son corps et donnez lui les hommages qu’ils lui sont de droit.

Le chef de la garde l’avait regardé avec défi, mais la reine tremblait. Elle soupira de nouveau et haussa la voix.

Maintenant ! ÉXÉCUTION !

Il venait de réveiller le loup, la reine n’était pas aussi clémente lorsque l’on menaçait des enfants, encore moins les siens. Elle était encore plus protectrice qu'une louve. Elle n'acceptait pas de tuer l'innocence qu'était les enfants

Ce n’est pas au roi que vous aurez à faire. Mais à moi. N’osez jamais vous attaquer à mes enfants sous peine de plus grave conséquence, que même un vampire ne peut rien faire. Et vous tomberiez très bas de vous en prendre à des enfants qui marche à peine.

Elle se tourna vers le roi et lui jeta un regard noir

En aucun cas, la suivante sera interrogée ou traité de quelconque manière, par vos soudards.

Nos ancêtres ont accepté de vivre avec Avalon. Une île magique que les mortels ne connaissent. Or, ma question était, où se trouve se pont et ce, sans le but D’envahir, vos contrés. Nous voulons comprendre.

À bien y penser, Blanche ne croyait pas que ce serait une bonne idée. Elle se trouvait bien clémente, elle qui habituellement, aurait déjà sauté au cou du roi. Et encore, avec les hormones qui lui bouillaient. Il avait tout de même menacer ses enfants

La reine était toujours près du chevalier, un peu trop à son goût.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Dim 16 Mai - 16:12

Mordred, aussi stupéfié que courroucé...devant cette vision aberrante...tour à tour rouge de haine et de colère, ou blême...vu son impuissance, et la sourde angoisse, qui commençait à lui vriller l'intérieur...

S'emparât sans trop de ménagement du poignet droit de la reyne, pour ensuite la tirer dans sa direction...avant de sortir son épée hors de son fourreau, et de se placer devant l'imprudente.


Vous avez perdu la tête?!
Derrière moi et ne bougez plus!


Le souverain fit ensuite face au monstre hideux...avec une volonté et une détermination...qui put l'étonner lui même.
Et bien que quelques gardes étaient encore présent afin de soutenir et protéger leur maître...la situation semblait critique(?).


Mais...vous êtes qui...ou quoi à la fin?!
Vous paierez pour ce crime!
On ne traite point avec les monstres...on les élimine!!


Mordred tentait de faire front...avec tout le courage (ou l'inconscience) qu'il pouvait fournir...en vain(?)...
Tandis que les prétoriens...faisaient écran de leurs corps...malgré la peur et l'incompréhension...qui les tenaillaient.
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 19 Mai - 3:18

[HRP: désolé d'avoir prit un peut de retard, j'avais une demoiselle en détresse à sauver dans un autre Rp. Le pire étant que je ne plaisante même pas Razz .]


La réaction de la reine Blanche était tout à fait compréhensible. Après tout, il venait ni plus ni moins de la menacer elle et les enfants qu’elle avait. Une réaction tout à fait normale pour une femme. Il n’en admirait d’ailleurs que plus son courage et sa détermination. Faire front malgré se qu’elle venait de le voir faire était une preuve de courage. Ou d’inconscience. Le fait que les enfants de la reine soient à peine assez âgé pour marcher ne changeait pas grand-chose. Il n’avait de toute façon pas l’intention de s’en prendre à la reine ou à sa famille. Se dont il voulait s’assurer, c’était que le roi ne ferait pas de mal à Sudhamayi.

L’assurance qu’il n’arriverait rien à la jeune femme rassura un peut le chevalier. Quant à celle comme quoi ils ne tenteraient pas de s’emparer de l’univers de Nicolaï fit légèrement sourire le jeune homme. L’armée ducale de Florissant pouvait lever 10 000 soldats en deux semaines. Vingt fois plus en un mois seulement. La menace d’une invasion paraissait vraiment improbable. Si une armée orcanienne entrait dans son monde, elle ne connaîtrait en outre pas le terrain ni les dangers que pouvaient cacher les forêts.

Une fois de plus, se fut le roi qui vint tout gâcher, s’agitant dans tout les sens, criant à s’en déchirer les cordes vocales et brandissant son épée. Ridicule. En tout point ridicule. L’autre soldat était plus costaud que lui. Est-ce qu’il pensais vraiment couper le chemin au vampire où est-ce qu’il était suicidaire ?

En tout cas, son attitude énervait profondément Nicolaï. Surtout qu’en se plaçant entre la reine et le jeune homme, il coupait tout dialogue entre eux.


Mais...vous êtes qui...ou quoi à la fin?!
Vous paierez pour ce crime!
On ne traite point avec les monstres...on les élimine!!


Bon, le roi commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs. Depuis le début de l’entretient, il ne faisait que le traiter de menteur, d’affabulateur, de le menacer et de le malmener. Cela commençait vraiment à bien faire. Impossible de dialoguer avec cet fichue tête de mule. Il recommençait déjà à remettre en cause se qu’il avait vu simplement parce que cela n’entrait pas dans sa logique.

« Je vous ai dit qui j’étais sir Mordred. Nicolaï KalonErc’h. »

Il jeta un regard glacial au monarque.

« Quant à ce crime contre lequel vous vociférez, rappelez vous simplement qu’il est de votre fait. Vous avez appelez vos garde, vous avez exigé une preuve. Elle aurait peut-être put se faire sans violence. Mais j’ai été attaqué. Je me suis défendu. Quant à la mort de votre soldat, croyez le ou non, je lui ai accordé une grâce. Si je n’avais rien fait, il serait mort lentement. Si par hasard il avait survécut, sa vie aurait été brisée à jamais. Il n’aurait pas put rester à votre service en tant que soldat. Je regrette d’avoir dut en arriver à une telle extrémité comme je regrette d’avoir dut user de menaces. Mais remémorez vous se qui s’est dit et passer ici. Vos obscurantisme m’a poussé à agir vous ne m’avez pas laissé le choix. »

Nicolaï laissa passer un instant. Sa main tremblait légèrement. L’Autre voulait plus de sang encore et l’autre part de l’âme du jeune homme lui menait une lutte sans merci pour réfréner cette pulsion sanglante. S’il se laissait vraiment aller, le roi, son épouse et tout les gardes n’avaient pas la moindre chance de vivre plus loin que les trois prochaines minutes.

« Quant au fait de me punir sire Mordred, sachez que nul châtiment ne peux être plus cruel pour moi que la vie. Imaginez seulement l’horreur de mon quotidien. Chaque jour, chaque seconde qui passe, mon âme se déchire. Une moitié souhaite le sang et la mort. L’autre l’en empêche. Imaginez seulement que, regardant votre épouse dans les yeux en un moment de tendresse, vous entendiez soudain son cœur battre et que rien n’est alors plus tentant que de planter vos dents dans son coup pour boire son sang. Qu’où qu’elle soit, la femme que vous aimez sera toujours plus en sécurité qu’en votre compagnie. Vous aurez là un aperçut de se que je peux subir en permanence. »

Pouvait-il seulement s’imaginer cette envie qui le déchirait jour après jour de boire du sang. Devoir toujours se contenir quelque soit les personnes qui se trouvaient face à lui. Ne jamais être naturel avec eux. Toujours mentir et se cacher. Il n’y avait qu’avec Sudhamayi qu’il n’avait pas à le faire. Ou en tout cas de manière moins flagrante. Car il ne pouvait pas se permettre de se laisser vraiment aller même avec elle. Il pourrait la blesser sans le vouloir. Tout était si fragile et délicat quant il laissait l’Autre prendre le contrôle. Blesser Sudhamayi serait si facile pour lui. Il refusait que cela puisse se produire.

Il resta un moment face aux souverains. Que dire de plus ? Que leur expliquer de plus ? Si, en y repensant, il y avait bien une chose encore qu’il pouvait faire.


« Reine Blanche, veuillez m’excuser. Vous menacer vous et vos enfants est indigne et intolérable. Je me suis laissé emporté et ait perdu le sens des mesures. J’aime Sudhamayi plus que tout et l’idée de la perdre m’était tout à fait insupportable. Mais se n’était en rien une raison pour vous menacer de la sorte. Je vous prie donc d’accepter mes excuses. Et ma gratitude pour l’ouverture d’esprit dont vous faite preuve. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Marie-Anne d'Orcanie
Princesse consort d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 27
Camp : Mordred
Classe sociale : Princesse consort d'Orcanie et maman a plein temps
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Princesse Consort d'Orcanie

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 19 Mai - 15:13

Marie-Anne avait entendu sa belle soeur être d'une frustration énorme.En plus de tous sa Mordred était d'une rage.Marie-Anne se doutait qui était responsable de cette panique.Nicolai.....

Elle avait entendu je tuerais vos enfants la c'était de trop elle entra.
Elle vis l'homme que sa son ancienne dame de compagnie aimait de tous coeur.Pourquoi il menaçait Mordred et Blanche c'était tous simplement ridicule.Comment dire à son ancienne amie que désormais Nicolai était une menace pour le royaume ?


-Nicolai,que fait vous ici en plus de menacer le roy et la reyne.Vous venez de faire une très grande erreur politique et vous ne gagnez point dans mon estime pour que j'accepte l'amour que vous partager avec Sudmayi.

Elle regarda Mordred....

Arretez Mordred.Il dois bien avoir un explication logique à tous cela.La femme qu'il aime est ma dame de compagnie.Je ne sais point comment réagir a ce comportement indigne d'un futur duc.


Dernière édition par Marie-Anne de Dyefed le Mer 19 Mai - 15:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://http://www.lesterresdondeval.com/
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 19 Mai - 15:16

[HRP: euuuuuh CB ????? ]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Marie-Anne d'Orcanie
Princesse consort d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 27
Camp : Mordred
Classe sociale : Princesse consort d'Orcanie et maman a plein temps
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Princesse Consort d'Orcanie

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 19 Mai - 15:22

j'ai pas fini
Revenir en haut Aller en bas
http://http://www.lesterresdondeval.com/
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 19 Mai - 17:39

hj : Cette intervention (un peu subite c'est vrai), ne change pas grand chose...
Et à Blanche de poster!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Jeu 20 Mai - 23:17

Blanche donna un coup sec pour libérer son poignet.

Elle n'était pas folle. Elle en profitait pour s'éloigner et regarder dans les yeux

La jeune reine avait repris place sur son trône et laissait Mordred menacer le chevalier. Elle se releva uniquement lorsque le chevalier-vampire l'interpella par son titre et nom.

Je crois qu'il est temps à un peu de diplomatie.

Elle n'avait pas regardé à Nicolaï, mais Mordred. Elle avait posé sa main sur celle du roi qui tenait son épée et tenait un regard doux avec le roi.

S'il-te plait Mordred. Rangez votre épée

L'arrivée improviste de Marie-Anna désespéra la jeune reine qui avait assez à faire en cette salle.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Ven 21 Mai - 12:58

Les évènements se précipitaient...puisqu'à la suite de la princesse Marie Anne, qui venait de faire irruption dans la salle du trône...d'autres gardes vinrent prêter mains fortes à leurs camarades.

Mais heureusement, dans le même temps, la situation tendait à se décanter, tandis que le mystère entourant le sir Nicolaï s'estompait...autant victime que bourreau, le pauvre bougre faisait presque peine à entendre.
L'épouse de Gareth, et surtout la reyne incitèrent Mordred à la retenue...

Celui ci abaissa donc son arme, sans la ranger dans son fourreau pour autant...
Et après avoir considéré, tour à tour, Blanche puis sa cousine...s'adressa à l'étrange (et effrayante) créature, lui faisant face :


Vos propos n'avaient aucun sens...comment aurais je pus agir autrement?

Ceci dit...Mordred rengaina son épée...et fit signe à ses hommes de s'écarter.
Avant de poursuivre...d'un ton quasi égal :


Ainsi...vous vous dites...victime d'une sorte de...malédiction?!
Malédiction pouvant mettre en péril vos proches...
Et évidemment...nous devrions avoir foi en vous...et vous laissez approcher...la dame de compagnie de son altesse Marie Anne?!

A moi...cela ne me semble guère...judicieux, ou...même très prudent.


Propos tombant sous le bon sens, non?
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Demetra
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 25
Camp : Avalon
Classe sociale : Prêtresse
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 28/01/2010

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social:

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Ven 21 Mai - 23:33

Démétra avait décidé de passer une journée au temple , mais quelque chose l'interpella ...
Elle avait sentit une certaine magie circuler dans le royaume et ne connaissait pas cette magie ...
Du moins, ce n'était pas celle d'Avalon, parce que celle que la jeune femme sentait était un peu moins puissante ...

Curieuse, mais aussi inquiète pour la sécurité du royaume, Démétra localisa la source de cette magie et vit bientôt que cela provenait de la salle du trône ...

Elle s'y rendit avec empressement et lorsqu'elle vit tous les gardes entrer dans la salle, elle y entra et vit la créature ...
Créature vraiment étrange ...

Elle était la seule qui pouvait " combattre " la magie de cette créature ...
Elle sonda son esprit et y trouva une malédiction ...
La jeune prêtresse se mit entre les personnages royaux et Nicolai, puis l'interpella :


- Ne vous en prenez pas à ceux qui ne peuvent vous combattre ...
Et sachez que je n'ai point l'intention d'user de mes pouvoirs si vous n'attaquer personne ...
Revenir en haut Aller en bas
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Lun 24 Mai - 6:08

Bon sang, mais qu’est-ce que tout ces gens qui débarquaient sans qu’on les aient invité ? Et surtout, qui n’avaient écouté qu’une demi conversation et ne comprenaient rien du tout. Cette salle du trône était un véritable moulin. Et encore une fois, seule la reine semblait garder son calme et faire preuve d’ouverture d’esprit. La princesse Marie-Anne avait déboulé dans la salle du trône en déclarant qu’elle allait lui interdire de voir Sudhamayi. Apparemment, elle n’avait pas encore comprit qu’elle pouvait toujours faire se qu’elle voulait, elle n’y parviendrait pas. Qu’elle essaye seulement, cela pourrait s’avérer assez amusant.

« Princesse Marie-Anne. Avec tout le respect que j’ai pour vous, vous ne pourrez pas m’empêcher de voir Sudhamayi lorsque je le désirerait et qu’elle voudra bien de moi. Quant à la conduite qui doit être celle d’un futur duc, chez moi, le fait de défendre la femme que l’on aime est le droit de tout homme. Du roi au mendiant. Alors en tant qu’héritier d’un trône ducal, je n’ai aucune raison de s’en priver. »

Il se tourna ensuite vers cette jeune femme un peut étrange qui prétendait pouvoir lui tenir tête à elle seule. Peut-être était-ce de la prétention, mais autrement… l’Autre grognait légèrement en lui, comme s’il était un peut menacé. Jusqu’à quel point elle pourrait le combattre, le chevalier l’ignorait.

« Mademoiselle, dit-il avec un sourire carnassier qui dévoilait ses canines anormalement pointues. Je serais heureux de voir se que vous êtes capable de faire. mais il me semble que se n’est ni le moment ni le lieu. Par ailleurs, tant que le sir Mordred ici présent ne fait pas le moindre mal à mon aimée, je n’ai nulle raison de m’en prendre à qui que se soit. Et si vous parlez du garde, j’ose me permettre de vous faire remarquer qu’il m’a attaqué et non l’inverse. Nul ne peut me reprocher de défendre ma vie. Aussi complexe et difficile soit-elle. »

Il se tourna ensuite vers les deux souverains, oubliant complètement les deux intruses. Le roy venait de poser une question qui ne manquait pas d’intérêt.

« En effet majesté, cela peut-être aussi imprudent que de me laisser approcher cette demoiselle. Je suis bien victime d’une sorte de malédiction. Ou appelez cela comme bon vous semble. Mais je ne suis pourtant pas certain d’être un danger pour elle. Lorsque vous avez menacé de faire… interroger Sudhamayi par vos hommes, je fus prit d’une envie plus violente de boire votre sang. Je crois qu’elle est la seule personne qui uni les deux parts de mon âme. S’il lui arrivait malheur, je ne suis pas sur qu’il me serait possible d’y survivre. Elle a accepté cette partie de moi et le danger que cela pouvait représenter. Elle a choisit de m’aimer malgré cela sir Mordred. Tout aussi imprudent et dangereux que cela puisse être, c’est sa décision. Je pense qui ni vous, ni moi, ni personne (il jeta un regard en coin à la princesse Marie-Anne à qui cette dernière remarque était spécialement dédiée) ne peuvent changer sa décision. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Jeu 27 Mai - 0:53

hj : A Marie Anne...ou Blanche
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nicolaï KalonErc'h

avatar

Nombre de messages : 89
Age : 26
Camp : A voir
Classe sociale : Chevalier de l'Epée
Terre : Florissant
Date d'inscription : 27/12/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Chevalier de l'Epée

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Jeu 27 Mai - 3:09

hj: Je pense que l'ordre des post là se serait Marie-Anne, Blanche, Mordred, Démétra et moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leroyaumeducygne.forumactif.fr
Blanche d'Orcanie
Membre fondateur/reyne d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1591
Age : 26
Camp : Mordred !
Classe sociale : Souveraine d'Orcanie
Terre : Orcanie !
Date d'inscription : 19/06/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Souveraine d'Orcanie

MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   Mer 2 Juin - 14:24

Blanche semblait voir venir, une migraine affreuse. Pourquoi les gardes ne pouvaient pas les laisser seuls avec leur invité.

Qu’il soit vampire ou non. La reine comprenait l’impact de la question, mais pas l’arrivée de tous ces gens. L’important étant que Mordred avait rangé son épée. Elle pouvait donc respirer.

Il freine sa partie de créature Mordred.

Un sourire ironique se dessina sur les lèvres de la reine orcanienne.

Suffit !,lança la reine. Personne touchera à qui que ce soit. Suis-je claire ?

Pour une fois, la reine se fâchait. Mais les paroles du vampire apaisèrent la reine. Elle détourna la tête vers le roi et soupira.

C’est elle qui doit choisir. Sudhamayi est consciente et nous ne pouvons pas, même si nous sommes souverains la faire changer d’avis. Si les personnalités sont contrôlées, je ne crois pas qu,elle soit en danger.

La reine ne voulait pas s,éterniser sur le sujet. Nicolai avait mieux à faire et les souverains ne pouvaient pas intervenir dans les affaires de cœur et les menaces devaient cesser.

_________________

Spoiler:
 


" Sur mon honneur je jure fidélité et loyauté à mon époux, seigneur et maître Mordred !
Car mon amour pour lui est aussi intense que sa puissance est grandissante !
Que notre passion puisse durer et perdurer pour l'éternité !
Gloire à l'Orcanie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un invité peu commun [Blanche et Mordred]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un invité peu commun [Blanche et Mordred]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» [Événement commun] Infestation
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: