Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la pêche aux indices..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: A la pêche aux indices..   Sam 12 Juin - 7:59

Quelques semaines s'étaient écoulées depuis la fameuse nuit de Beltaine, et Morrigane avait longtemps hésité à partir à la recherche de son mystérieux inconnu. Elle avait d'abord essayé de savoir ce que pouvait bien signifier le médaillon qu'il lui avait laissé, mais ne pouvant mettre la main sur Agravain elle n'avait guère trouvé de personne qui sût vraiment de quoi il retournait. Après des jours passés à faire chou blanc, elle s'était naturellement rabattue sur l'endroit où tout le monde passait et où elle avait le plus de chances de trouver quelque chose susceptible de l'aider: la taverne.
La soirée commençait à peine quand elle était entrée, Nébu sur l'épaule et le fameux bijou au cou, un peu perdu au milieu de ses colifichets, mais bien visible si on y regardait bien -ce que pas mal d'hommes ne manquaient pas de faire compte tenu de son décolleté. Morrigane ne prenait même plus la peine de se cacher, maintenant; autrefois, par prudence, elle se couvrait le plus souvent d'un lourd manteau mais à présent que les années avaient passé c'était une précaution inutile. D'une part parce qu'on avait vite compris que la petite rouquine savait se défendre face aux importuns, d'autre part parce qu'il était plutôt malvenue de chercher noise à la protégée de Mordred, qui plus était fricotant avec un homme aussi dissuasif que Kaarl. Et puis les soirées seraient bien plus ennuyeuses sans ses danses et ses chansons.

Tout ça pour dire, elle entra dans la taverne tête nue, et aussi voyante qu'à l'ordinaire avec ses jupons bariolés et ses tresses garnies de bijoux clinquants; ses yeux clairs parcoururent la foule clairsemée, cherchant le tavernier qui était, comme souvent, le plus renseigné de l'assemblée.
Morrigane, qui avait l'expérience des auberges, savait d'expérience qu'il valait mieux demander au tenancier en premier lieu et qu'il en savait souvent plus que tous les autres. Elle commençait à le connaître, l'Eclair, ne serait-ce que parce qu'elle passait le plus clair de ses soirées dans son établissement et y dépensait allègrement ce que Mordred lui donnait en guise de salaire. Et aussi parce qu'elle ne se privait jamais de le provoquer, non sans arrières pensées.

Ses petits pieds nus claquant sur le plancher douteux, elle alla directement au comptoir, Nébu crapahutant sur ses épaules, attendant l'arrivée de Nick, ou de quelqu'un qui pourrait la renseigner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Nick l'Eclair

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 36
Camp : le plus offrant
Classe sociale : Aubergiste
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/08/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Lun 14 Juin - 10:19

Morrigane eut à peine le temps de voir une ombre lui passer au-dessus de la tête et disparaître derrière le comptoir suivit aussitôt d'un homme en robe de bure et au ventre rebondit qui ouvrit violemment la porte de l'auberge en hurlant

" Nicolas Hamilton! Cesse de te cacher je sais que tu es là!"

La tête de Nick surgit brusquement de derrière son comptoir

" Oh là bon père! Un peu de respect pour la matériel de mon humble auberge. Avez-vous une idée de ce que peut coûter une porte ?

Loin de s'apaiser le moine devint encore plus rouge et semblait prêt à exploser

" Ne change pas de sujet garnement! Prend ton paquetage et suis-moi au Monastère! Il est plus que temps que tu rentres dans les ordres

Nick s'accouda avec désinvolture au bar, jouant négligemment avec son poignard, un sourire provocateur aux coins des lèvres.

" J'ai déjà vendu mon âme à Satan qui paye fort bien d'ailleurs! Peut être devriez-vous traiter avec lui frère Gauchier! "

Le moine brandit sa croix

- Ne blasphème pas mon fils! Rapelle-toi que c'est moi qui t'ai élevé quand tu étais sans toit et sans parents. Tu dois suivre la voix que je te trace"

Nick soupira. Le vieux ne le lasserait jamais en paix! il aperçut la superbe dame Morrigane juste en face de lui. Il adressa à la belle son plus beau sourire

- Vous êtes rayonnante! La lune et le soleil ont trouvé leur rivale!

Il se baissa ensuite pour faire un galant baisemain à la barde. En remontant il lui glissa à l'oreille

- Entrez dans mon jeux je vous revaudrais cela!

Il passa son bras autour des épaules de Morrigane plus souriant que jamais interrompant le moine qui allait recommencer à vociférer

- Père Gauchier j'ai l'honneur de vous présenter ma fiancée!
- Ta quoi ? Mais tu n'as pas le droit de...
- Nous savons tous deux qu'une parole donnée ne se reprend pas n'est-ce pas mon père ? C'est vous même qui me l'avez enseigné. Et j'ai promis d'épouser cette exquise personne!

Durant une longue minute le moine sembla avoir perdu l'usage de la parole puis partit en disant

" Tu ne l'emporteras pas au paradis Nicolas. Je reviendrais"

Nick rit et fit un joyeux signe d'au-revoir à l'homme de Dieu.

- Adieux mon père! A jamais!

Il reporta son attention sur la barde. Morrigane était probablement la plus captivante des femmes du royaume.

- Excusez-moi dame Morrigane de m'être servi de vous de la sorte. C'est la seule idée qui me soit venue sur l'instant...Ou plutôt j'en avais bien une autre mais elle m'aurait valu des ennuis avec la justice! Que puis-je vous offrir pour me faire pardonner ?
Revenir en haut Aller en bas
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Jeu 17 Juin - 7:38

Morrigane eut un léger sursaut quand le moine fit irruption dans la taverne; elle se tourna vers lui, un coude sur le comptoir, le fixant d'un regard peu amène. Il n'y avait guère qu'Agravain pour échapper à la haine farouche que la jeune femme vouait à tout serviteur du nazaréen, surtout après que ce le Florin lui avait fait subir. Nébu claqua du bec, comme un avertissement, ayant visiblement gardé lui aussi un mauvais souvenir des clercs, et se figea sur l'épaule de sa maîtresse, ne le quittant pas des yeux. Sa réputation de gardien fidèle n'était plus à vérifier, et visiblement il interprétait l'arrivée fracassante du gros moine comme une menace.
La surprise passée, la barde écouta la conversation avec intérêt, se demandant pour quelle raison un type pareil pouvait en avoir après le tenancier. Celui-ci semblait avoir eu l'intelligence de ne pas prendre parti, et à vrai dire sa religion à lui ce devait être l'argent. Pas sûr que les chrétiens apprécient, mais au moins ça lui évitait d'avoir le bûcher et l'estrapade qui lui pendent au nez..

Morrigane haussa un sourcil et ne put s'empêcher de sourire quand le ventripotent homme de Dieu parla de faire entrer Nick dans les ordres; rien qu'à l'idée de le voir tonsuré et condamné à une éternité de silence, de prière et de rigueur, elle en rigolait déjà et souhaitait bien du courage à tous ceux qui allaient devoir le faire rentrer dans le carcan étroit des règles monastiques. Ç'aurait pu être une bonne blague, sauf que le bonhomme avait l'air sérieux, et franchement remonté; c'était se demander ce que l'aubergiste avait bien pu lui faire, à cette boule de gras en robe de bure.

Se retenant de rire de toutes ses forces, elle ne put néanmoins réprimer un sourire quand ce dernier brandit une croix; Nick le provoquait ouvertement, ce qui semblait échapper au moine qui tombait dans le panneau comme un bleu. Pour le plus grand plaisir, évidemment, de Morrigane qui adorait tourner les chrétiens en bourrique. A croire que l'abus de vin de messe et de génuflexions devant des crucifix aussi compatissants que des briques leur ôtait le sens de l'humour. Et les rendait idiots, aussi, se dit-elle en voyant l'homme éructer, à deux doigts de l'explosion. Pour un peu il en aurait eu l'écume aux lèvres.

- Vous êtes rayonnante! La lune et le soleil ont trouvé leur rivale!


Toute à sa moquerie du prélat, elle n'avait pas remarqué que Nick s'était aperçu de sa présence; souriante, Morrigane se tourna vers lui et le salua à son tour.

-J'espère que je ne dérange pas votre petit règlement de compte, Nick; dit-elle alors que le tavernier se redressait pour lui parler à l'oreille.

Une fois de plus, elle dut faire un gros effort pour ne pas rire et se contenta de travestir son hilarité en un vaste sourire parfaitement niais, parce qu'on ne se méfie jamais assez des idiotes. Avec une politesse forcée, elle adressa un salut de la main au moine qui frôlait la crise d'apoplexie, et en restait sans voix... Pour son plus grand plaisir. Quand il eut enfin quitté l'endroit, elle laissa échapper un éclat de rire longtemps réprimé; ah, dieux, c'était tellement distrayant de se moquer de ces gens-là!

-Ah, Nick, surtout ne vous excusez pas, ce fut un plaisir! J'adore faire tourner les clercs en bourrique, même si ça n'est pas du goût de tout le monde. Une sorte de vengeance personnelle, si vous voulez; dit-elle joyeusement, essuyant les larmes de rire qui avaient perlé à ses yeux clairs.

Elle s'adossa au comptoir et sourit à nouveau, tortillant une mèche rousse entre ses doigts.

-Mais si vous voulez absolument vous faire pardonner, sachez qu'une bonne bière lavera tous les griefs que je pourrais avoir contre vous.


Son regard se fit curieux, et un brin moqueur quand elle poursuivit.

-Mais dites-moi, que lui avez-vous donc fait pour qu'il soit si remonté contre vous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Nick l'Eclair

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 36
Camp : le plus offrant
Classe sociale : Aubergiste
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/08/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Ven 18 Juin - 8:42

Morrigane avait l'air d'avoir bien rit aprés ce petit numéro avec le bon fére. Nick ne l'avait jamais vu aussi réjouie. Et c'était tant mieux. Cette belle humeur lui allait trés bien. Il crut voir de petites faussettes se dessiner sur le visage de la barde. L'aubergiste appréciait la bonne humeur avant toute chose. C'était bon pour le commerce! Il disparut quelques secondes drriére un rideau pour revenir avec une biére¨fraîche à la robe dorée assidulée à la pomme. Produit tout nouveau que Morrigane serait la premiére à goûter. Il remplit d'eau claire un petit verre pour Nebu.

- Vous m'en direz des nouvelles Dame Morrigane! C'est une biére que la gente féminine apprécie plus particuliérement d'aprés ce que m'a dit un confrére Austrasien. Alors je l'expérimente ici.

Il sourit en écoutant la barde parler de "vengeance". Tout le monde en avait aprés les religieux. Tout ça parcequ'ils étaient représentés par des hommes cruels comme Florin. Pourtant Nick savait qu'ils n'étaient pas tous à mettre dans le même panier. Il y avait des prêtres qui étaient de trés bonnes personnes...Et qui payaient pour la bêtise des autres. Même si il n'appréciait pas spécialement leurs symagrés l'aubergiste en avait conscience.


-Mais dites-moi, que lui avez-vous donc fait pour qu'il soit si remonté contre vous?

Le sourire de Nick s'élargit

- Je l'ai quitté!

Il rit de bon coeur en voyant la perplexité de son interlocutrice

- J'ai été orphelin à l'âge de huit ans. C'est lui qui m'a recueilli et elevé dans le monastére. Il fut un bon pére. Mais moi je suis parti. La voie religieuse ne m'attirait pas.

Il prit un chiffon qu'il avait jeté sur son épaule et essuya le comptoir

- Vous venez d'assister Morrigane à une "querelle" pére-fils en quelques sortes. Le Frére Gauchier veut ce qu'il y a de mieux pour moi. Et l'avenir en tant que prêtre est bien plus certain que celui d'aubergiste je dois bien le reconnaitre.

Il essuya un verre avant de l'aligner avec les autres.

- Mais quel ennui une vie comme celle-là! Je préfére rester libre! Comme vous en quelques sortes.
Revenir en haut Aller en bas
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Mer 23 Juin - 19:41

Nébu se dandina sur le comptoir pour plonger un bec circonspect dans l'eau que lui proposait l'aimable tavernier, sans cependant manquer de loucher sur le contenu du verre qu'on tendait à sa maîtresse. Celle-ci, ignorant superbement l'envie de son compagnon, gardait les yeux fixés sur Nick, avec un soupçon d'amusement espiègle; elle plongea les lèvres dans le breuvage léger, appréciant sans vergogne une bière bien fraîche et surtout gratuite. Il lui devait bien ça avec les fortunes qu'elle dépensait ici quotidiennement, autant dire que toute la pension du roi y passait et qu'il ne lui restait plus guère, en général, que les maigres piécettes qu'elle grappillait à l'occasion en dansant pour les passants.

La réponse de Nick souleva une vague de perplexité en même temps qu'un sourcil intrigué. Quitté? Plusieurs hypothèses se faufilèrent dans son esprit, mais elles étaient toutes aussi improbables et cocasses les unes que les autres.

- J'ai été orphelin à l'âge de huit ans. C'est lui qui m'a recueilli et elevé dans le monastére. Il fut un bon pére. Mais moi je suis parti. La voie religieuse ne m'attirait pas.


... Cela dit, imaginer Nick grandir dans un monastère était du même tonneau, et elle aurait bien voulu voir ça histoire de rigoler un bon coup.

-Pas la vocation monastique? Ça se comprend, ricana-elle avant de piquer une tête dans sa bière.

Elle l'écouta poursuivre, un sourire aux lèvres, qui s'élargit quand il acheva son récit.

-J'imagine sans peine que vous êtes plus heureux ici qu'à vous cailler les miches en récitant des psaumes.

La jeune femme eut un léger clin d'œil. Pas étonnant qu'il ait voulu se carapater pour aller refiler de la bibine bon marché aux ivrognes du coin, avec un gros lard pareil aux fesses, la vie devait être bien pénible au quotidien.

-Et puis c'est bien beau, d'avoir des certitudes à propos de sa vie, mais si c'est pour ne rien en faire, je ne vois franchement pas l'intérêt.

Elle fit une pause, le temps d'avaler un bon quart de son verre, avant de demander, toujours avec une pointe de gaieté moqueuse dans la voix.

-Ça fait longtemps qu'il vous colle le train comme ça? Il en faut de la patience pour supporter de voir cet homme débouler comme une furie dans votre auberge. Cela dit, si vous présentez toutes les femmes à votre portée comme votre future femme, ça peut ne pas manquer d'être divertissant à la longue.

Morrigane acheva ses paroles en levant son verre à son adresse, un sourire en coin, les yeux pétillants d'une indécente espièglerie. On pouvait dire qu'elle et Nick s'entendait la plupart du temps comme larrons en foire, et il ne manquait pas de lui plaire. C'était un petit jeu entre eux, en quelque sorte; attrape-moi si tu peux, et ni l'un ni l'autre ne semblait décidé à céder, ne serait-ce que par défi, étant tous les deux au moins aussi têtus l'un que l'autre.

-A nos fausses fiançailles, Nick!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Nick l'Eclair

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 36
Camp : le plus offrant
Classe sociale : Aubergiste
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/08/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Mar 29 Juin - 9:28

Tout en écoutant la dame parler Nick s'était servi une cervoise bien fraîche et la dégustait tranquillement. Quoi de plus agréable que de boire et de refaire le monde avec une si bonne cliente et si pleine de charmes de surcroît ? Brièvement le tavernier repensa à celle qu'il nommait mentalement "sa danseuse". Est ce qu'elle aussi aimait refaire le monde autour d'un verre ? Il aurait bien voulu le savoir même si c'était insignifiant.

-A nos fausses fiançailles, Nick!

Le jeune homme trinqua de concert avec la barde en lui lançant un clin d'oeil complice

- A la meilleure et la plus belle des fausses fiancées!

Par habitude, surtout celle d'être toujours pressé il avala sa cervoise d'un trait avant de lui répondre

- Vous êtes la seule que je n'ai jamais présentée comme celle que j'allais épousé Morrigane

Il rit et ajouta avec la logique nécessaire qui était la sienne et faisait parfois qu'il était un peu rustre

- Vous pensez bien que sinon ce stratagème n'aurait jamais fonctionné!

Peu de personnes connaissaient la vie de Nick avant que celui-ci ne deviennent l'aubergiste. Pas même son nom complet. Pour les Orcaniens il était "Nick" et cela lui convenait parfaitement. Il n'avait rien à cacher de son passé mais préférait se tourner vers l'avenir et penser au futur.

- C'était la première fois qu'il mettait les pieds à l'auberge. Un lieu de débauche pareil pensez donc! M'étonnerait qu'il se repointe et si ça arrive je trouverais autre chose.

Et oui Nick avait confiance en son imagination très fertile. N'empêche le hasard faisait bien les choses. Car si il avait du épouser une femme c'était certainement Morrigane qu'il aurait choisi...bien que sa danseuse resterait dans son coeur à jamais. De toutes façons le mariage c'était bon pour les gens honnêtes qui ne faisaient pas des affaires susceptibles de mettre en danger leur famille.

- Et vous Morrigane ? Vous avez de la famille qui vient vous envahir de temps en temps?





Revenir en haut Aller en bas
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Mer 25 Aoû - 7:03

-Vous pensez bien que sinon ce stratagème n'aurait jamais fonctionné!

Morrigane eut un petit rire moqueur et répliqua:

-J'imagine qu'il n'est pas idiot au point de vous croire à chaque fois, si vous lui présentiez une épouse différente à chaque fois...

Pas idiot à ce point? La barde tenait les moines en si basse estime qu'elle penchait pour le oui... Mais là n'était pas la question, si elle commençait à se laisser avoir par ses considérations anticléricales, ils n'étaient pas couchés.

- C'était la première fois qu'il mettait les pieds à l'auberge. Un lieu de débauche pareil pensez donc! M'étonnerait qu'il se repointe et si ça arrive je trouverais autre chose.

La jeune femme répondit par un éclat de rire grinçant.

-C'est déjà un comble qu'on l'aie laissé sortir de son monastère non? Ça a dû lui faire plaisir de vous voir ici, effectivement, je pense qu'on ne l'y reverra plus..

Mais baste, restons-en là, mieux valait ne pas se laisser s'étendre sur le sujet.
Morrigane resta pensive un instant, faisant tournoyer son vin dans le fond de son verre; elle était venue là chercher des réponses, mais visiblement ce n'était pas encore à l'ordre du jour. Le médaillon pendait à son cou, perdu au milieu de tous ses colifichets, quelque part à la naissance de sa poitrine; elle le manipula distraitement, et puis Nick la ramena soudain sur Terre.

-Et vous Morrigane ? Vous avez de la famille qui vient vous envahir de temps en temps?

La jeune femme secoua la tête, un peu surprise par la question. C'était pour elle tellement évident que lorsqu'on lui demandait s'il existait quelqu'un quelque part qui puisse se réclamer d'une quelconque filiation avec elle, ou quelqu'un qui aie la moindre autorité paternelle ou autre, ça l'étonnait toujours un peu.

-Non, répondit-elle. Il n'y a personne. Mais je n'ai pas besoin de famille, pour être envahie de temps à autre... Le roi y suffit, ajouta-elle dans un murmure de connivence.

Elle rit, et la mélancolie soudaine que ses paroles avaient fait naître dans son regard s'évanouit aussitôt derrière son espièglerie coutumière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Nick l'Eclair

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 36
Camp : le plus offrant
Classe sociale : Aubergiste
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/08/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Jeu 26 Aoû - 4:15

Morrigane Agarwen a écrit:


-Non, répondit-elle. Il n'y a personne. Mais je n'ai pas besoin de famille, pour être envahie de temps à autre... Le roi y suffit, ajouta-elle dans un murmure de connivence.

A ces derniers mots Nick rit à gorge déployée. Il avait toujours apprécié l'humour de la barde et il n'avait aucun mal à imaginer le roi à ses trousses en train de lui ordonner d'écrire des chants, danse ou poème en son honneur...le tout pour hier bien entendu.

- Ah ah! J'imagine que ça ne doit pas être triste! Quoiqu'à mon avis vous courrez bien plus vite que notre bon roi.

Il fit un clin d'oeil à la demoiselle

- Vous ne devez pas avoir beaucoup de mal à le semer lorsqu'il vient vous envahir.

Nick resservit le verre de la belle qui se vidait et attrapa un chiffon qu'il passa sur le comptoir. Mieux valait qu'il cesse de blasphémer sur sa très grande Majesté si il voulait éviter les ennuis. Les royales personnes étaient à Nick ce que les prêtres étaient à Morrigane. C'est en se penchant un peu qu'il vit que la belle tripotait de ses doigts délicats un médaillon dont il n'aperçut pas grand chose mais qu'il lui semblait Reconnaître. Étonné il leva le regard pour rencontrer celui de Morrigane. Il devait en savoir plus.

- C'est un médaillon que vous avez là Morrigane...Je peux le voir ?

Et si c'était ELLE ? A cette pensée le coeur du tavernier bondit dans sa poitrine. Mais ce médaillon là il n'était pas le seul à en avoir un. Mais ils étaient peu à le porter. Et il se pouvait qu'il ne connaisse pas tous les membres de la confrérie
Revenir en haut Aller en bas
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Mar 7 Sep - 17:35

- Ah ah! J'imagine que ça ne doit pas être triste! Quoiqu'à mon avis vous courrez bien plus vite que notre bon roi.

-C'est une chose que j'ai vite apprise, en effet, répliqua Morrigane en riant. Quoique je puisse difficilement échapper à une convocation officielle de temps à autre... Il m'a souvent reproche mes manières, vous savez; mais je l'ai eu à l'usure, il semblerait que je sois plus têtue que Mordred d'Orcanie. Ce qui n'est pas une mince affaire, il faut bien l'avouer.

Que oui, il avait été patient, son roi... Mais il avait fini par passer l'éponge, visiblement, ayant d'autres chats à fouetter. Elle avait fini par l'avoir à l'usure, semblait-il, ce qui l'arrangeait bien, quoiqu'elle ne puisse toutefois pas échapper à quelques reproches de temps à autre.
Elle sourit, alors que Nébu observait avec intérêt le tavernier qui remplissait son verre à nouveau. Médire sur le dos du roi, c'était dangereux, certes, mais c'était un droit que Morrigane s'octroyait parfois; au bout de trois années à servir Mordred, elle avait bien le droit, tant que ça ne venait pas à ses oreilles. Elle avait apprit à être prudente, depuis.

Une nouvelle fois, alors que la jeune femme s'égarait dans ses pensées, Nick la ramena soudain à la réalité; il semblait plus étonné qu'intrigué par le médaillon qu'elle avait au cou, et il y avait quelque chose dans son regard, une incrédulité qui éveilla l'intérêt de Morrigane. Ça n'était pas une question anodine, loin de là, quelque chose d'autre la motivait. Nick le tavernier semblait en savoir bien long sur la question, et elle sut alors à quel point elle avait eu raison de commencer à chercher ici.

-Que savez-vous à son propos? Lança-elle, soudain très attentive, tout en l'ôtant de son cou. Ça vous semble familier.

Un peu trop familier, même... Ses yeux clairs ne quittaient pas ceux de Nick, comme pour traquer une réponse, rien qu'un indice, quelque chose. N'importe quoi. Ce pouvait être lui, comme n'importe qui d'autre; cette pensée l'avait souvent effleurée, lorsqu'elle croisait un homme. C'était presque un jeu, traquer dans sa mémoire le peu qu'elle se souvenait de Lui, traquer la moindre similitude, toujours chercher, partout...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Nick l'Eclair

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 36
Camp : le plus offrant
Classe sociale : Aubergiste
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/08/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Lun 20 Sep - 14:44

-Que savez-vous à son propos? Lança-elle, soudain très attentive, tout en l'ôtant de son cou. Ça vous semble familier. [b]

Ce qu'il savait à propos de ce pendentif ? Tout justement! Le regard de Morrigane qui sembla s'illuminer sous la soif de savoir lui indiqua qu'elle ne faisait pas partie de la confrérie. Nick hésita. Après tout, donner la signification de ce symbole n'engageait à rien. Il tendit la main paume ouverte pour que Morrigane lui donne le pendentif.

- Vous permettez ?

L'aubergiste fit rouler l'objet entre ses doigts et fit le tour du comptoir pour s'installer à coté d'elle coude à coude afin qu'elle puisse observer à loisirs.

- Vous voyez il s'agit d'une équerre et d'un compas croisé. Cela représente le symbole d'une confrérie de bâtisseurs : celle des aubergistes. Nous formons une sorte de réseau qui s'entraide et bâti, façonne. Vous savez Morrigane une auberge c'est bien plus qu'un lieu de beuverie.

Il préféra s'en arrêter là pour leurs activités. A travers ce "nous" il venait déjà de lui dévoiler ce qu'il pouvait faire en souterrain. Mais il ne peut s'empêcher de continuer avec passion.

- Selon les degrés de votre initiation et de votre implication dans la confrérie l'équerre et le compas prennent une signifcation différente.

Il continuait à tourner le médaillon entre ses mains...il y avait un pas qu'il devait, qu'il voulait franchir avec Morrigane. Mais il avait un peu peur de briser quelque chose de magique entre eux. Toutefois il fallait absolument qu'il sache. Son coeur lui hurlait de le faire.

- Et l'éclat qu'il y a là sur l'équerre signifie que ce médaillon est vieux et qu'il a subit bien des chocs à force d'être porté tout le temps.

Il conclue

- Et surtout ça signifie que c'est le mien. Je l'ai laissé à une femme qui a été ma Déesse le temps d'une nuit et le restera à jamais.

Il plongea son regard dans celui de la belle barde

- Est ce bien toi Morrigane ?




Revenir en haut Aller en bas
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Jeu 30 Sep - 16:26

Avec un hochement de tête, Morrigane laissa glisser le médaillon dans la paume ouverte de Nick. Il semblait bien renseigné, extrêmement bien renseigné, s'en rendit-elle compte quand il commença à lui expliquer les tenants et les aboutissants de tout ça. Ces signes pour elle obscurs, qu'elle avait longuement détaillés sans savoir ce qu'ils signifiaient, prenaient enfin tout leur sens. Il y avait de nombreuses confréries de ce genre à Warminster, mais elle ne s'était jamais vraiment penchée sur la question, et ne s'était pas vraiment doutée que le médaillon puisse avoir un rapport avec celles-ci.
Ses yeux s'étaient posés sur lui, curieux, et à nouveau lui vint la pensée que son amant d'une nuit pouvait tout à fait être Nick. Fréquentant assidûment les tavernes de la ville et des alentours, Morrigane connaissait plus ou moins bien leurs tenanciers, et bizarrement c'était l'Eclair qui remportait la palme, sans doute parce qu'il y avait entre eux ce quelque chose qui faisait que sa taverne avait la préférence, et que c'était là qu'on entendait le plus souvent chanter la jeune femme. C'était peut être sa nonchalance, l'impression qu'il donnait toujours; il semblait ne se soucier de rien, traverser la vie avec une indifférence un peu insolente. Parfois c'était lui qui s'en venait pour la causette, parfois c'était à elle d'aller l'asticoter un peu, un jeu de chat et de souris où ni l'un ni l'autre ne voulait céder, mais qui ne devait pas s'arrêter.

La regard de la jeune femme s'était égaré dans le vague, et elle souriait un peu, passant une main pensive dans le plumage du corbeau qui en profitait pour boire à l'œil dans le verre de sa maîtresse.

Et puis, il ne fallut que quelques mots pour dissiper les doutes. Morrigane releva les yeux, surprise, et son coeur fit une embardée soudaine; alors oui, c'était lui, lui sous le masque dans la nuit folle qui brûlait dans ces feux immenses sous la lune, lui qui l'avait emportée dans l'ombre, lui qui l'avait laissée à l'aube sous le couvert des arbres, avec pour seul souvenir ce médaillon qui était l'unique indice de sa présence. Elle en aurait ri, ri de savoir que le hasard et les Dieux les avaient réunis dans la fête et le vin, eux qui se côtoyaient si souvent, eux qui avaient toujours frôlé l'ivresse sans jamais se donner l'un à l'autre...

- Est ce bien toi Morrigane ?


Elle hocha la tête, un bruissement de cheveux, un tintement de perles; un froissement au coeur, elle souriait. Il était parti. Il l'avait laissée là. Il avait fait comme tous les autres, cueillir la rose et s'en aller, et toujours la fille-fée aux cheveux de sang s'était éveillée seule au matin. Ça revenait comme une vague, cette souffrance punaisée à son être, cette blessure qui en définitive ne guérissait jamais. L'abandon était son lot, la contrepartie de sa condition; elle était libre, mais seule, pour toujours; c'était ainsi.

-Je t'ai retrouvé,
dit-elle à voix basse, sans révéler un soupçon de ce qui tordait son coeur battant.

Ils étaient si proches, côte à côte, se frôlant à peine; ses yeux s'étaient posés sur les siens, l'opale et l'ambre se rencontrant à nouveau. Puis il glissèrent, s'égarant sur sa bouche, et lui revenaient de fugaces sensations, des souvenirs, un frisson. Sa voix qui chuchotait à son oreille, dans l'ivresse de la nuit; le contact de ses mains sur sa peau, et le goût de ses baisers.
Ça revenait en une vague, un vertige qui la submergeait. C'était lui, et, alors qu'elle relevait les yeux, elle se souvint pourquoi elle avait tant désiré revoir son amant de Belteine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Nick l'Eclair

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 36
Camp : le plus offrant
Classe sociale : Aubergiste
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/08/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: .   Jeu 28 Oct - 10:03

hp : désolée de t'avoir fait autant patienter Miss. J'ai été très prises ces derniers temps.


Morrigane Agarwen a écrit:

-Je t'ai retrouvé,
dit-elle à voix basse, sans révéler un soupçon de ce qui tordait son coeur battant.

Nick avait une terrible envie de rire. Alors c'était bien elle sa déesse ? C'était Morrigane ? Celle avec qui il flirtait de temps en temps. Tous les deux s'étaient toujours courus plus ou moins après et étaient deux vieux complices. La belle barde s'était rendue à la cérémonie de Beltane et lui aussi par un pure hasard. Il avait fallut ce petit coup de pouce du destin pour leur montrer que...La vie de Nick toute entière était une farce mais là c'était la cerise sur le gâteau! Lui, l'athée par excellence, celui qui trouvait que les religions n'étaient que fadaises, devait à une cérémonie consacrée à une prétendue Déesse, sa véritable rencontre avec Morrigane. Morrigane qu'il côtoyait quasi quotidiennement d'ailleurs! Quand on y réfléchissait c'était drôle non ? Toutefois, l'émotion qu'il percevait à travers la belle l'empêcha de sourire d'une quelconque manière. L'instant se devait d'être pris au sérieux. Doucement, la main du tavernier releva le petit menton de la barde, comme on le fait avec une enfant. Il plongea son regard dans le sien et avec une logique implacable demanda :

- Mais alors, pourquoi ne m'épouserais-tu pas ?

Eh oui pourquoi pas ? N'étaient ils pas fais pour aller ensemble ? Et puis, Nick, qui n'aimait pas s'engager se sentait tout plein d'amour pour Morrigane. Et elle semblait l'apprécier aussi. Sinon elle n'aurait pas l'air aussi...émue. Et jamais elle ne l'aurait recherché. Instinctivement et parce qu'il était terriblement attiré à elle comme un aimant il l'avait prise dans ses bras après lui avoir posé la question. Comme pour la rassurer, lui faire sentir qu'il ne plaisantait pas.

- Sois sans crainte, j'aime trop la liberté pour vouloir te voler la tienne. Quand tu voudras parcourir le pays alors tu t'en iras et tu sauras qu'ici c'est chez toi et que ton mari fidèle et aimant t'y attendra. Tu reviendras te poser ici et refaire le plein d'amour. Et puis je pourrais aussi partir avec toi de temps en temps. Et peut être qu'un jour lorsque nous serons âgés et que nos enfants auront eu des enfants à leur tour nous souhaiterons demeurer ici au coin du feu parce que c'est chez nous et que c'est là que nous sommes le mieux.

Alors bien sur Nick n'était qu'un simple tavernier qui avait peu à offrir et sa demande en mariage ressemblait certainement à un plan d'avenir comme il avait l'habitude d'en faire. Mais il était sincère, il voulait qu'elle soit à ses côtés et il n'avait jamais ressenti cela avant. Être proche d'elle toujours plus voilà ce qu'il voulait. Les doigts du tenancier caressaient à présent le chevelure de feu si captivante de la belle. Ils étaient proches très proches et les lèvres de Nick se perdirent sur la nuque de la belle. Il remonta et lui chuchota à l'oreille

-A quoi bon lutter contre le destin qui cherche depuis le début à nous unir ?

Il avait très envie de sentir à nouveau les lèvres de la fascinante jeune femme contre les siennes, de goûter encore le feu de son corps. Mais ce n'était pas le moment. Délicatement il se détacha d'elle et saisit le médaillon qui était posé sur le comptoir. Il n'avait pas prévu d'anneau de fiançailles alors en attendant...il prit petite main droite de la belle dans la sienne et plongea à nouveau son regard dans le sien avant de demander :

- Morrigane Agarwen, veux-tu m'épouser ?
Revenir en haut Aller en bas
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Ven 14 Jan - 17:05

Morrigane resta longuement silencieuse. Les larmes lui montèrent aux yeux. C'était tellement idiot! Elle avait enfin quelqu'un sur qui compter, quelqu'un qui serait toujours là, prêt à se lier à elle par un serment indéfectible; mais qu'est-ce qu'une promesse sinon un défi jeté à l'éternité? Elle n'y croyait pas, et pourtant c'était bien vrai, il lui offrait de s'unir à elle, pour toujours, s'unir à elle et ne jamais, jamais plus l'abandonner. C'était déchirant, ça lui tordait le coeur, la mettait en lambeaux, mais elle ne voulait pas. Ou bien le désirait tellement fort que c'en devenait insupportable, elle ne savait plus très bien. Trop de choses se précipitaient en elle, de souvenirs, de sensations, et son esprit embrouillé ne savait plus quoi dire et elle se sentait aller à la dérive sans savoir que répondre.

-Je ne sais pas, murmura-elle. C'est.. Ça n'est pas aussi simple. Je ne peux pas...

Elle essaya de se calmer, de mettre de l'ordre dans ses idées.

-Je ne peux pas, répéta-elle. Ça n'est pas comme ça, que ça marche. Je ne suis pas comme ça.

Quelque chose lui nouait la gorge, elle avait si mal!

-Je n'ai pas besoin de ça. Je veux simplement savoir que chaque fois que je viendrais ici, tu sera là. Que jamais, jamais tu ne m'abandonnera comme ils l'ont tous fait.

Mais non, ça n'était pas aussi simple, ça ne dépendait pas que de lui... Il y avait elle, ce foutu coeur qui allait et venait, bondissait parfois et se déchirait souvent, qui s'amourachait de tous ceux qui passaient, qui faisait souffrir ceux qu'elle aimait, parce qu'elle était ainsi, parce que... Elle avait besoin de cette liberté.

-Mais ça ne dépend pas que de toi. Tu auras beau m'aimer, tu auras beau être le meilleur des hommes, pour moi, il y a quelque chose... Quelque chose qui m'a poussée vers toi, et qui me poussera vers un autre, qui me poussera à te faire du mal...

C'était ça, le problème. Elle avait rejeté Kaarl sans même savoir pourquoi. Elle l'avait fait souffrir, et ça avait été comme un réflexe, quelque chose qui était venu du plus profond d'elle-même et l'avait tout simplement rejeté. Elle n'avait jamais compris pourquoi, tout d'un coup, elle avait mit fin à tout cela; elle avait fui, parce qu'elle avait peur de ce à quoi ça allait les mener, peur de s'attacher, de s'enchaîner. Parce que malgré toutes les promesses, elle craignait de souffrir encore et encore, parce qu'elle avait peur de la solitude...

Peur de l'abandon.

Sa vie avait commencé ainsi, en était marquée jusqu'à l'os, et c'était toujours la même souffrance, et toutes ses larmes puisaient à la même source qui remontait à l'enfance, cette faille en elle, cette blessure à laquelle elle ne pouvait faire face et qui n'avait jamais guéri.

-Je vais t'abandonner, Nick; je le sais. Si ce n'est pas toi, ce sera moi et comme toujours je vais souffrir, et toi aussi. Je ne le veux pas.

Elle s'approcha de lui, et malgré ses larmes, elle souriait.

-Alors oublions le futur. L'important c'est que nous soyons là, et qu'aujourd'hui, je t'aime, toi.

Très doucement, Morrigane passa le médaillon autour du cou de son amant, et l'attira à elle en tirant lentement sur la cordelette. Elle l'embrassa passionnément, parce que c'était vrai, rien d'autre ne comptait que le présent. Ils étaient ensemble. Elle l'aimait. Pourquoi se compliquer la vie?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Nick l'Eclair

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 36
Camp : le plus offrant
Classe sociale : Aubergiste
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/08/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Sam 15 Jan - 15:06

Nick avait écouté sans mot dire. L'aubergiste se prenait une belle claque dans la figure. L'incertitude de Morrigane si belle, si forte et si indépendante le surprenait. Nick avait toujours cru que la bardesse savait ce qu'elle voulait. Tout comme lui le savait. Mais plus elle s'expliquait, plus il sentait en elle quelque chose de plus profond. Comme une blessure qui ne cicatrisait pas. Elle lui remit son médaillon autour du cou. Le symbole de sa confrérie, celle des aubergistes, dont le maître mot était de bâtir sembla lui brûler la poitrine. Elle l'embrassa et comme d'habitude cela le bouleversa. Pourtant il parvint à se détacher d'elle et à la faire pivoter face à un miroir accroché au mur. Il se plaça derrière elle, les mains sur ses épaules pour qu'elle puisse faire face à son image.

- Nous sommes fais l'un pour l'autre. Ne me demande pas pourquoi mais j'en suis certain. Toutefois tant que tu auras peur de toi Morrigane tu n'arriveras jamais à t'engager dans rien ni avec personne.

Le regard de Nick était neutre, tranquille

- Je construis Morrigane et j'aime ça. Nous ne sommes que de passage dans ce monde et devons laisser un héritage aux générations future. Voilà pourquoi je ne peux pas m'attacher à une femme qui vit au jour le jour sans se soucier de l'avenir. Si, tu souhaites vraiment que nous ne nous fassions pas de mal alors il faut arrêter tout de suite. Maintenant.

L'aubergiste relâcha son étreinte et alla ouvrir la porte de son établissement

- Lorsque tu auras passé le pas de cette porte j'aurais tout oublié. Tu seras pour moi celle que tu as été avant que nous ne nous rencontrions vraiment . Rien dans mon attitude ou mes mots ne trahira ce que nous avons vécu et qui nous appartient. Tout reprendra comme avant je t'en fais la promesse.

Nick souffla

- Je veux te voir sortir d'ici avec le sourire, avec cette joie légère qui te va si bien et ton corps mourant d'envie de danser Morrigane. Libre et sauvage. Ainsi je saurais que je me suis trompé.

Tout était dit.


Revenir en haut Aller en bas
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Mer 27 Avr - 15:44

-Je cherchais simplement une réponse, en venant ici.

La voix de Morrigane résonna, paisible et douce, un peu triste, aussi. Elle resta là, immobile, droite et fière du haut de sa petite taille, le regard franc, fixé sur Nick.
La jeune femme se sentait soudain étrangement calme. Peut être était-ce d'avoir dit ce qu'elle avait sur le coeur, peut être était-ce l'assurance paisible dont il faisait preuve, le voir si fort et si stable, comme un grand arbre dans les branches duquel l'oiseau qu'elle était aimait à venir se reposer.
Elle ne désirait rien de plus, en vérité, que trouver chez lui porte ouverte, tout simplement, quelqu'un auprès de qui se réfugier, parfois, un coeur au bord duquel se poser.

-Je n'avais rien d'autre en tête que savoir qui était celui que j'ai aimé cette nuit-là. Parce que j'ai compris alors que c'est lui que je veux, maintenant. ça changera peut être un jour, c'est même certain, mais pour l'heure je n'ai pas d'autre désir que rester près de toi.

Le regard ferme, elle ne le quittait pas des yeux, et parlait avec toute la franchise dont elle était capable, pour qu'il comprenne, juste pour qu'il comprenne.

-Je ne veux pas te faire souffrir, mais il faut que tu acceptes de ne pas me posséder, c'est tout. Je ne construis rien, je ne m'attache pas, je suis ainsi et il en a toujours été de la sorte et il en sera toujours de même.


Un sourire léger lui vint aux lèvres, l'un de ces célestes sourire de fée qui lui venaient parfois et jetaient dans ses yeux des éclats dansants.

-Je m'en irai si tu le désire, mais quoi que tu dise, rien ne sera plus pareil. Moi, je ne veux pas oublier ce que j'ai vécu cette nuit-là et maintenant que je sais mettre un visage sur celui qui a partagé ça avec moi, je puis encore moins m'y résoudre.


Ce qu'elle ne dit pas, mais qui lui restait sur le bout de la langue, c'est qu'elle brûlait de recommencer, et il y avait peut être un peu de cela dans le regard qu'elle posait sur lui, une flamme, légère et diffuse, le fantôme du désir qu'elle avait éprouvait et qui lui venait encore quand il était près d'elle.
Ce feu, au fond des entrailles, qui la jetait dans les bras de ceux qui lui plaisaient, ce feu qui s'épuisait parfois, et se ravivait pour le regard d'un autre.

Et puis, comme à contrecœur, elle rajusta sur ses épaules le long manteau qui la couvrait, rejeta ses longs cheveux en arrière et ramena Nébuchad à son bras d'un claquement de langue.

-Souviens-toi seulement de ça, Nick: je ne veux ni mariage ni serment, pas de mots inutiles ou de vaines promesses, rien que toi. Juste toi.


Et ce disant, elle traversa la salle de son pas léger qui faisait danser ses longues jupes autour d'elle, s'enveloppant dans les vastes pans de sa cape, qui dessinaient dans leurs plis le contour de sa silhouette fine.
Elle passa près de lui, bruissante, légère, s'arrêta l'espace d'un instant, le frôlant comme un fantôme, comme pour saisir de lui une dernière chose avant de s'enfuir, avant qu'il n'oublie, et que tout revienne à l'origine.

Ses paroles résonnaient encore à ses oreilles; "Je veux te voir sortir d'ici avec le sourire, avec cette joie légère qui te va si bien et ton corps mourant d'envie de danser Morrigane. Libre et sauvage. Ainsi je saurais que je me suis trompé."
Mais comment lui faire comprendre que pour l'heure ce que son corps réclamait, c'était celui du tavernier?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Nick l'Eclair

avatar

Nombre de messages : 195
Age : 36
Camp : le plus offrant
Classe sociale : Aubergiste
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 12/08/2008

Feuille de personnage
Religion: Athé
Statut Social:

MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   Jeu 28 Avr - 3:55

Nick restait les bras croisés face à Morrigane à l'écouter soulager son coeur et malheureusement elle ne fit que renforcer l'aubergiste dans sa décision. Si la petite fée ne pouvait pas s'engager ou "appartenir à quelqu'un" comme elle le disait, Nicolas Hamilton ne pouvait pas oublier ses convictions. Il savait ce qu'il voulait et ce n'était pas ça. Combler ses sens ? Bon et après ? Rien ? Non ce n'était pas suffisant! Morrigane lui avait donné beaucoup mais ce n'était pas assez. Et lui avait bien plus que cela à offrir.

- Je pourrais passer des heures à débattre avec toi de ce qui te fais si peur : la possession. Ah Morrigane, tu crois vraiment que c'est cela le mariage ? On possède des choses matérielles mais des âmes ?

Mais le tavernier respectait Morrigane toute entière, avec ses idées même si il n'était pas d'accord, pour tenter de la convaincre. A quoi cela servait de dire les choses à qui ne voulait pas entendre ? Lorsqu'elle le frôla, l'Empire des sens de Nick se rappela à son bon souvenir. Il avait très envie d'elle. Mais il savait que ça ne mènerait qu'à un soulagement éphémère. Il lui caressa la joue une dernière fois.

- Je sais ce que tu veux Morrigane.Les avantages sans les inconvénients. Moi c'est l'intégrale qui m'intéresse. Des hommes, tu en trouveras des tas pour te faire ces plans-là, pour te prendre ce que tu as de mieux et ensuite te laisser. Alors ne compte pas sur moi.

Il retira sa main et l'écouta dire qu'elle ne voulait pas oublier, qu'elle ne voulait pas de serments inutiles, mais juste lui. Ah comme ces mots l'agaçaient! Ils le blessait presque! Nick avait l'impression qu'elle le prenait pour un abruti congénital à lui servir cette soupe toute prête! Mais finalement, c'était elle qu'elle tenait en piètre estime pour s'infliger de pareilles tourments. Un éclair de colère passa dans le regard de...l'Eclair.

- Au revoir Morrigane!

Et il poussa la porte derrière la barde tel un chapitre, non, à peine une page, de son histoire qui se refermait. Il s'adossa à la porte et attrapa une amphore d'hydromel qu'il porta à ses lèvres en fredonnant entre ses dents.

Le vent qui t'emporte
Te ramènera
Tu frapperas à ma porte
Mais moi je ne serai plus là
Eh oui
Tu me brises le cœur
Mais il se recollera
Pour faire tomber l'Eclair
Il en faut plus que ça
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la pêche aux indices..   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la pêche aux indices..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» indices sur de futurs batiments orks
» [The Secret of Grisly Manor]
» Jumanji [Le jeu]
» [Chasse aux indices] Pas de chasses aux oeufs cette année, mais une chasse aux indices !
» [Autre] Des indices d'un remake D/P/P ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: