Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les chevaux de Worcester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Constance de Worcester

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 32
Camp : Comté de Worcester
Classe sociale : Noble
Terre : Worcester
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social:

MessageSujet: Les chevaux de Worcester   Jeu 8 Juil - 12:35

Cette journée en était une magnifique.

Après avoir effectué son devoir auprès de la Reyne, Constance avait pu prendre congé et c'était tant mieux. Les chevaux promis par le Comte de Worcester faisaient leur entrée dans la cour du château de Warminster!

Heureuse et excitée comme une enfant, Constance se changea et s'empressa de sortir dans la cour ou des curieux observaient déjà l'arrivée majestueuse des bêtes de renom.

D'un pas pressé, la jeune comtesse se dirigea vers le convoi en enfilant ses gants. Elle reconnu tout de suite les hommes qui accompagnaient le cadeau au Roy pour les avoir régulièrement croisés à Worcester. Elle fut toutefois déçue qu'Erménide ait déjà quitté Warminster, il ne pouvait pas assister au spectacle.

Un homme se présenta devant Constance, la salua respectueusement avant d'embrasser le dos de sa main.

- Ma demoiselle, voici les bêtes qu'envoie votre père au Roy Mordred d'Orcanie.


Constance, tout sourire, hocha la tête en signe d'approbation. Les hommes de Worcester s'affairèrent autour des bêtes, les débarrassant de la poussière qu'avait accumulé leur pelage pendant le voyage. Ils leur enfilèrent ensuite des tuniques aux couleurs de Worcester. Pendant ce temps, Constance erra entre les montures, caressant la crinière de l'un, puis le pelage lustré de l'autre. Elle était immensément fière de ces bêtes et, ayant grandi avec elles, se sentait un peu plus près de Worcester.

L'homme qui semblait en charge du convoi vint de nouveau vers elle et lui tendit un document scellé à l'effigie de Worcester.

- Votre père m'a chargé de vous remettre cette lettre.

Constance sourit et remercia l'homme en prenant précieusement la lettre entre ses mains gantées. Elle retira les gants de cuir et s'empressa de briser le sceau de cire.

" Ma chère petite fille,

Erménide m'a informé de ta réussite à la cour d'Orcanie et sache que je suis, comme toujours, très fier de toi. Comme convenu, j'envoie donc les bêtes promises au Roy, en signe de reconnaissance. Je suis certain que sa majesté en sera satisfait.

Maintenant que tu es entrée à la cour, il te reste une tâche d'une grande importance à accomplir. Comme nous en avons largement discuté, tu dois prendre époux.

..."



Constance stoppa sa lecture. Elle connaissait son but ultime, il lui avait été rappelé à maintes reprises. Cela ne l'angoissait pas moins pour autant.

Elle referma la lettre et la tendit à une servante qui se tenait près d'elle pour qu'elle la porte dans ses appartements. Elle préférait porter son attention sur les magnifiques chevaux de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Constantin de Machaut
Compositeur officiel
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 1528
Camp : Aucun
Classe sociale : Compositeur
Terre : Aucune
Date d'inscription : 23/07/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social:

MessageSujet: Re: Les chevaux de Worcester   Jeu 28 Oct - 18:52

Constantin commençait à en avoir assez de ce pays. Non seulement la plupart des habitants ne connaissaient rien à la musique mais maintenant le roi se mettait à avoir de drôles de lubies. Voilà que le tyran voulait que le jeune musicien séduise une demoiselle de la cour. Lui qui était connu pour être la personne la plus asocial parmi les proches du roi.

Il se trouvait maintenant là, dans la cour du château entouré de gens dont l'existence l'intéressait autant que les moeurs de la gente féminine. Constantin grommelait et pestait contre le roi.


-"Si ma mère était au courant, je suis sûr qu'elle interviendrait ! C'est scandaleux ! Je ne sais même pas qui je dois chercher, comme si le seul nom de Constance de Worcas Worcres Worcestrer... Rhaaa Worcester suffisait à savoir à qui m'adresser. Ne comprend il pas que mon travail ne me donne pas le loisir d'assister à d'aussi futiles évènements..."
Revenir en haut Aller en bas
Constance de Worcester

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 32
Camp : Comté de Worcester
Classe sociale : Noble
Terre : Worcester
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social:

MessageSujet: Re: Les chevaux de Worcester   Sam 30 Oct - 1:43

Citation :
-"Si ma mère était au courant, je suis sûr qu'elle interviendrait ! C'est scandaleux ! Je ne sais même pas qui je dois chercher, comme si le seul nom de Constance de Worcas Worcres Worcestrer... Rhaaa Worcester suffisait à savoir à qui m'adresser. Ne comprend il pas que mon travail ne me donne pas le loisir d'assister à d'aussi futiles évènements..."


Constance en était à admirer un bel étalon à la robe chocolat lorsqu'elle entendit
l'élan de mécontentement d'un homme qui semblait chercher quelqu'un de Worcester. La jeune femme contourna l'imposante bête pour voir de qui il s'agissait, bien qu'en réalité elle ne connaissait pas encore le quart des membres de la cour. Même en étirant le cou, elle réalisa qu'elle ne parviendrait pas à distinguer clairement le visage de l'inconnu. Faisant fi du nœud qui se formait dans sa gorge, elle s'avança. Dieu qu'elle détestait sa propre timidité!

- Peut-être puis-je vous aider?

Elle déglutit, puis s'éclaircit discrètement la gorge, tâchant d'avoir l'air aussi sûre d'elle que possible. On s'intéressait très peu à la jeune dame de compagnie en temps normal. Les messages qui lui étaient adressés lui parvenaient presque tous de la suite de la Reyne. Sinon, il lui arrivait de recevoir un pli de Worcester...pour la plupart, des recommandations et des rappels plutôt ennuyeux...

Que voulait donc l'inconnu? Il n'était clairement pas un page, ni un simple messager...Constance était libre de toute obligations auprès de la Reyne ce jour-là et elle venait à peine de recevoir un message de Worcester...
Revenir en haut Aller en bas
Constantin de Machaut
Compositeur officiel
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 1528
Camp : Aucun
Classe sociale : Compositeur
Terre : Aucune
Date d'inscription : 23/07/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social:

MessageSujet: Re: Les chevaux de Worcester   Ven 5 Nov - 19:50

- Peut-être puis-je vous aider?

- J'en doute, à moins que vous ne soyez capable de raisonner le roi de la tâche qu'il m'a infligé. Comme si je n'avait pas assez de travail voilà qu'il veut que je me montre "sociable", selon ses propres mots, comme ci les hommes ne créait pas assez de catastrophe en vivant ensemble.

Constantin remarqua la nervosité de la jeune fille mais n'y prêta pas plus d'attention. C'était une chose qui lui était totalement étrangère, bien trop sur de lui pour se soucier du regard de quiconque à son égard, il n'y avait guère que sa mère pour réussir à le déstabiliser.

- Il m'a donc demander de chercher une certaine Constance de Worcester afin de m'instruire "aux règles de la vie en communauté". Comme si quelqu'un pouvait prétendre m'apprendre quelque chose de plus utile que je ne sache déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Constance de Worcester

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 32
Camp : Comté de Worcester
Classe sociale : Noble
Terre : Worcester
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social:

MessageSujet: Re: Les chevaux de Worcester   Sam 6 Nov - 0:55

Citation :
- J'en doute, à moins que vous ne soyez capable de raisonner le Roy de la tâche qu'il m'a infligée. Comme si je n'avais pas assez de travail voilà qu'il veut que je me montre "sociable", selon ses propres mots, comme si les hommes ne créaient pas assez de catastrophes en vivant ensemble.


L'homme était agacé, à n'en pas douter. Constance remarqua les mots utilisés par son interlocuteur.
"Infligé"...
"Catastrophe"...
Son vocabulaire était dur. Vu sa manière de dramatiser la chose, Constance déduit qu'il devait s'agir d'un artiste...ils étaient tous les mêmes...Un peintre? Non...Elle hésita entre le théâtre et la musique...
Sa manière de prononcer le mot "sociable" en disait long sur l'opinion qu'il avait de la chose. Bien qu'elle fut quotidiennement exposée à la cour, la jeune demoiselle était en mesure de comprendre cette aversion du monde. Sa vie à Worcester avait été, somme toute, assez solitaire. Le soudain bain de foule auquel elle avait été soumise en Orcanie la rendait nerveuse. Elle fut prise d'un élan de sympathie, ce qui dénoua son estomac.

Citation :

- Il m'a donc demander de chercher une certaine Constance de Worcester afin de m'instruire "aux règles de la vie en communauté". Comme si quelqu'un pouvait prétendre m'apprendre quelque chose de plus utile que je ne sache déjà.

Elle était bien bonne! Demander à Constance d'instruire quelqu'un sur ce sujet, c'était comme demander à un forgeron d'enseigner la bienséance! En dehors de son devoir auprès de la Reyne, la jeune suivante était restée en retrait de la vie mouvementée de la cour de Warminster, préférant s'occuper à un ouvrage de broderie, ou à des lectures, plutôt que de se joindre au tumulte garni de rumeurs qui constituait la vie quotidienne des autres dames de son rang. La teinte cocasse de la situation aurait pu lui arracher un rire, mais comme on le lui avait appris, Constance conserva un air poli. Bien qu'elle aurait pu se trouver choquée par les derniers propos de Constantin, il n'en fut rien. Elle ne pouvait effectivement pas prétendre pouvoir apprendre quoi que ce soit à cet homme.


- C'est fâcheux, je vous l'accorde...


Fit-elle, compatissante.

- Néanmoins, on m'a dit grand bien de la famille de Worcester. Le Roy aura ses raisons, quant à la nature de cette demande particulière, ne croyez-vous pas?

Constance caressa affectueusement le nez de la bête à côté de laquelle elle se trouvait toujours, puis sourit à Constantin.

- ...Mais pardonnez-moi ma rudesse, je ne me suis pas présentée.

La jeune femme effectua une respectueuse révérence.


- Constance Hale...de Worcester.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chevaux de Worcester   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chevaux de Worcester
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roulotte et perte de chevaux.
» [Rohan/Réalisation] Peigne aux chevaux
» Tous sur les chevaux (repro., soin etc...)
» Les chevaux, la brute et le truand [PV : Eidren]
» Poèmes pour mes chevaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Archives-
Sauter vers: