Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour des Comtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simon
Conseiller du Roy
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 26
Camp : Austrasie
Classe sociale : Conseiller et homme de confiance de Marth
Terre : Reims
Date d'inscription : 08/10/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: ex-Premier Intendant d'Austrasie

MessageSujet: Le retour des Comtes   Mer 13 Oct - 18:31

En ce jour il pleuvait: l'automne arrivait sur la Bretagne. Les températures baissaient elles aussi, mais pour l'instant c'était l'eau et seulement l'eau qui venait gêner les hommes. Simon de Reims, Charles de Padoue, et de valeureux guerriers Austrasiens venaient d'aborder. Avançant sous sa cape, trempé jusqu'aux os, Simon fit un sourire désabusé a l'époux de la Régente:

"La Bretagne… J'aimerais assez souvent ne plus avoir a y mettre les pieds, pas vous?"

Demanda alors le Comte. Il poussa un soupir et regarda les troupes débarquer en ordre.

"Dommage que Sir Mordred ne nous ai pas donné d'informations tactiques, nous aurions pu préparer nos plans durant la traversée afin de les confronter a terre. Encore qu'avec ce temps, on a été bien occupé! Il était sage de voyager séparément, un de nos navires a bien sombré."

A la dernière phrase, la mine de l'Austrasien s'assombrit.

"Bref, en même temps tous les bons navires sont parti a la chasse aux rebelles, c'est déjà bien que ces coques de noix nous aient amenées ici."

Simon tendit alors la main vers Charles:

"Me ferez vous au moins l'honneur de chevaucher avec moi jusqu'à Warminster?"
Revenir en haut Aller en bas
Charles de Padoue

avatar

Nombre de messages : 372
Age : 43
Camp : Rome
Classe sociale : noble
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: ambassadeur du Saint Père, Chevalier du Christ

MessageSujet: Re: Le retour des Comtes   Jeu 14 Oct - 5:48

Charles, protecteur d'Austrasie, boudait un peu... il regrettait la douce chambre de la régente rousse. Mais, il faisait contre mauvaise fortune non coeur, il était à l'origine de cet envoi d'un corps expéditionnaire d'Austrasie en Orcanie et, de plus, avait toujours été fort excité par les combats. Dans sa tête flottait toujours cet étrange duel qu'il avait mené contre la sauvage saxonne, duel qui lui avait mis la tête et le corps en feu, duel qu'il avait réitéré avec la duchesse amie de sa rousse... il espérait, secrètement, pouvoir encore affronter une de ces farouches amazones en allant délivrer la mère de Mordred, sa quasi belle-sœur maintenant...

Qui plus est, le comte Simon s'avérait un plutôt bon compagnon de voyage, il était un peu comme lui, un peu fantasque, plutôt ouvert et semblait homme de valeur. Il l'appréciait et n'hésitait pas à quitter pour le voir sa propre escorte menée par son homme d'arme et mentor, son brave centurion couvert de cicatrices.

Néanmoins, le roux comte semblait ne pas aimer la Bretagne insulaire, pays de froidure et de pluie qui déconcertait le jeune romain... ce dernier répondit au comte :


- Cher camarade, je ne déteste pas ce pays, mais doit avouer que son climat me pèse... son climat et pas son roi. Comme vous je regrette fort que nous ne puissions nous concerter avec Mordred, notre souverain. Mais nous ne sommes qu'un mince commando face à l'armée orcanienne. Notre rôle ne sera que minime à moins que nous puissions percer la défense ennemie et courir au cœur des combats. Ceci est mon intention tactique... sachez que nos armures et les puissants chevaux peuvent nous permettre de renverser les fantassins légers qui composent l'armée ennemie, j'ai pu constater que cela fonctionne au mieux lors de l'embuscade où la reine d'Austasie fut capturée... mais où je pus mettre à l'abri ma charmante épouse. Je pense que notre corps de chevalier peu faire la différence... qu'en pensez vous ?
Quand à chevaucher de paire avec vous, j'en serais flatté... nous nous connaissons peu en fait, et aurons de grandes choses à faire ensemble, non
?

Le jeune romain était souriant, optimiste en diable et prêt à tout pour montrer sa valeur et à travers elle celle de l'Austrasie, son nouveau royaume, celui de son cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Simon
Conseiller du Roy
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 26
Camp : Austrasie
Classe sociale : Conseiller et homme de confiance de Marth
Terre : Reims
Date d'inscription : 08/10/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: ex-Premier Intendant d'Austrasie

MessageSujet: Re: Le retour des Comtes   Jeu 21 Oct - 18:01

Simon comprenait bien que Charles boude. N'était-ce pas naturel? Il était tenu au loin de sa bien aimée et allait devoir supporter les arrogants orcaniens.
Simon se demandait cependant quel idée cachait Charles. Une envie de duel? Probable.


"Je comprend vos regrets et le poids du climat sur le moral. Cependant je pense que notre rôle ne sera pas minime: pendant que les orcaniens attireront toute l'attention, votre idée d'infiltration commando, a pieds ou a cheval, frontal ou non, peut nous permettre de jouer un grand rôle. Notre corps de chevalier fera la différence, et je compte bien sauver la Re… Nos souverains!"

Déclara alors Simon avec emphase.

"Je compte bien mettre Gaurre et ses saxons a genoux, et je partirais au front, même si vous n'étiez pas là. Heureusement je pourrais compter sur votre aide."

Simon siffla alors son cheval qui approcha au trot, puis il monta en selle.

"Allez, Cher Comte, montons en selle, nos amis nous attendent! On discutera en voyageant."

Déclara alors le comte, prêt a partir.
Revenir en haut Aller en bas
Charles de Padoue

avatar

Nombre de messages : 372
Age : 43
Camp : Rome
Classe sociale : noble
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: ambassadeur du Saint Père, Chevalier du Christ

MessageSujet: Re: Le retour des Comtes   Mar 26 Oct - 8:24

Le joli de Padoue restait souriant, il avait noté le léger lapsus du Comte Simon qui semblait préférer sa Re... que son Roi. Intéressante information, tout ce qui concernait la politique Austrasienne le concernait et une relation privilégiée entre la co-régente et mère de Mordred et un grand vassal était une information.

Néanmoins, le Grand protecteur ne fit mine d'avoir noté cela et sauta sur son lourd destrier avec un plaisir qui là n'était pas dissimulé.
Comme il était excitant de retrouver cette monture endurante et forte, apte à porter un léger Comte bardé de fer... Il flatta la bête avant de la lancer dans un trot soutenu qu'elle affectionnait, il adorait lui accorder ce plaisir, il adorait sentir la musculation du cheval entre ses cuisses fines mais fortes... Il sourit encore au jeune Comte Simon avant de lui lancer :


- Je suis heureux de pas compter pour rien et espère que nous saurons prouver que quelques chevaliers valeureux valent plus qu'une bande de brigands... Puis poursuivi : Nous sauverons nos légitimes souverains, nous avons besoin d'eux... pour restaurer l'Austrasie, prouver au monde que notre nation n'est pas à genou. Vous, qui êtes du pays, et un grand du royaume, que pensez de nos souverains ?

Revenir en haut Aller en bas
Simon
Conseiller du Roy
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 26
Camp : Austrasie
Classe sociale : Conseiller et homme de confiance de Marth
Terre : Reims
Date d'inscription : 08/10/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: ex-Premier Intendant d'Austrasie

MessageSujet: Re: Le retour des Comtes   Mar 26 Oct - 9:17

Simon se demanda si Charles avait remarqué son lapsus. Probablement…. Mais c'était trop tard alors en selle! Ils avançaient donc maintenant a un trot soutenu et Charles lui posa une question sur son opinion des souverains.

"Ah, j'imagine que vous avez remarqué mon lapsus. Je m'en doutais. Alors, sur un plan purement politique…
Quand on voit comment Son Altesse Morgause a réussi a redresser l'Orcanie de Loth et a réussi, par l'intermédiaire de son fils, a en faire une puissance de premier plan, il me parait évident que l'Austrasie a besoin d'une femme comme elle.
Le Roy Marth aurait été bon dans une guerre conventionnelle je pense, ou en temps de paix. Cependant il sait s'entourer et il a su relativement bien gérer la trahison de sa belle mère. Je crois qu'il aime réellement Morgause, mais si ça avait été un mariage d'intérêt, ce n'était pas un mauvais choix, suite a l'assaut draconique: nous avions le choix entre nous allier a l'Orcanie ou être envahit par la Neustrasie, a long terme."

Simon se mordit alors la lèvre.

"Sur un plan privé, et bien avoir été écarté au profit de mon cousin m'a blessé, mais avec le recul, j'apprécie de ne plus avoir a travaillé autant, puisque je suis marié et père dorénavant, et je suis impatient que la crise soit résolue pour rejoindre ma famille. Ensuite, je suis ami avec nos deux souverains, et comme vous l'avez compris, j'admire Son Altesse Morgause."

Simon sourit alors: il n'avait pas dit le moindre mensonge. Que c'était bien de dire la vérité! C'était reposant!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour des Comtes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour des Comtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: