Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lancelot du Lac

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 47
Camp : Arthur
Classe sociale : Chevalier
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noble et gravure de mode ^^

MessageSujet: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Ven 18 Fév - 0:09

Lancelot arriva assez tôt le matin au temple de Warminster où il savait qu'il trouverait la Grande Prêtresse d'Orcanie.

Il avait deux missive du Roy Arthur : l'une lui était adressée, l'autre était destinée à Morgane et c'était Lancelot qui était chargé de la lui remettre .

Il traversa la forêt et une fois arrivé près du temple, il descendit fièrement de son destrier.
Étrangement, son cheval semblait pleinement apaisé et ne bougeait pas dans tout les sens comme à l'habitude.
Probablement que le lieux sacré qu'était le Temple avait des répercussions sur l'environnement.

Quand Lancelot posa sa main sur la pierre froide du Temple, il eut comme un frisson qui lui parcourut tout le corps.
Il défit sa ceinture et laissa ses armes à l'entrée afin de ne pas profaner le temple de la Grande Déesse Mère.

Sa première impression en entrant, fut que le temple était abandonné, mais il y avait des bougies d'allumées alors il devait bien y avoir quelqu'un.
Il n'y avait aucun bruit, mise à part le son des lourdes bottes du beau sir et sa respiration.

Ce lieu lui glaçait légèrement le sang, même s'il savait qu'il s'en faisait pour rien.
Il arriva devant une statue de la Déesse et fut prit dans certaines réflexions.


« Donnez moi la force, ma Mère, je vous en prie. »
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Duchesse de Tintagel, tante du Roi d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 36
Camp : celui de la sagesse
Classe sociale : Duchesse de Tintagel
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Ven 18 Fév - 7:15

La GPO (Grande Prêtresse d'Orcanie) s'avança lentement au centre du Cercle Sacré. Les pierres aménagées par les druides de façon très précise selon, entre autres, la course du soleil et de la lune semblaient prendre vie à l'aube de ce nouveau jour. Les prêtresses et Druides d'Orcanie s'étaient réunis ce matin là pour rappeler la Promesse qui les liait à la Mère Éternelle.

Nous savons qu'il n'y a jamais de vérité absolue.
Nous comprenons que l'Univers est une balance parfaite: ainsi tout a un opposé.
Nous savons que pour toute action il y a une réaction.

Nous savons que nous sommes tous Un; nous sommes tous liés.
Nous savons que nous ne devrons jamais fermer notre esprit au Savoir.
Nous, savons que nous utilisons les énergies autour de nous pour aider l'humanité dans son élévation.
Nous, savons utiliser le sens commun et ne partageons pas nos secrets avec les non initiés.

Le menhir phallique, dressé de la terre vers le ciel, indiqua alors l'émergence du soleil dans toute sa force vitale, son énergie combative. Une vague de bien être et de vitalité déferla dans le corps et l'esprit de la GPO. Alors, lentement, elle leva les bras au ciel afin de faire rejaillir la présence de la Déesse sur les prêtresses et druides qui l'entouraient. Les pans de sa cape flottèrent derrière la fée lorsqu'elle prononça d'une voix chantante :


-Awen!

La cérémonie s'acheva et alors que la foule se dispersait pour regagner le temple Morgane resta là à contempler l'enchevêtrement de pierres. Le cercle était composé de douze pierres représentant les signes du zodiaque. Le soleil se levait sur le menhir au 1er mai et sur l'ouverture de la chambre dolménique au 1er novembre. Ces deux dates marquant les repères essentiels du calendrier celtique : le début de l'année de la lumière (Beltan), date intermédiaire entre l'équinoxe de printemps et le solstice d'été, et le début de l'année de l'ombre (Samain), de l'équinoxe d'automne au solstice d'hiver.
L'allée couverte comprenait sept supports latéraux de chaque côté comme les sept jours de la semaine définis selon les sept planètes des anciens. Ainsi que quatre dalles dolméniques représentant les quatre saisons.

Un cadran solaire!

Morgane eut un petit rire en songeant que les Chrétiens seraient bien déçus si ils l'apprenaient. N'étaient ils pas plus confortable pour eux d'attribuer à cette oeuvre "grossière" des effets de mauvaises sorcelleries quelconques ??? Et pourtant, leurs églises et leurs cathédrales étaient elles aussi bâties sur des protocole strictes. Cessant là le cours de ses pensées elle se décida à rentrer au temple à son tour. Son coeur bondit dans sa poitrine lorsqu'elle reconnut la silhouette dressée devant la statue. Elle ferma un peu les yeux pour ressentir le chevalier et calmer les ardeurs de son corps qui exigeait toujours violemment la même chose en la présence de Lancelot. Et ce malgré les tentatives incessantes de Morgane pour ne plus y penser. "un jour nous céderons tous les deux". Ils étaient passés très prés la dernière fois. Évitant de le toucher, elle arbora le sourire taquin qu'elle lui réservait et lança d'une voix claironnante

- Lancelot mon cousin! Quelle bonne surprise!
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 47
Camp : Arthur
Classe sociale : Chevalier
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noble et gravure de mode ^^

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Ven 18 Fév - 11:12

« - Lancelot mon cousin! Quelle bonne surprise! »


Comme un enfant que l’on venait de surprendre à faire un très mauvais coup, le grand chevalier sursauta et fut, par le fait-même, tiré de ses pensées.

En se retournant, il prit une grande inspiration et sourit à la grande prêtresse. Il adorait son sourire et craquait à chaque fois, mais cette fois, Lancelot prit le contrôle sur ses pulsions, pulsions qui l’auraient certainement amené à prendre Morgane dans ses bras.

C’est donc à un Lancelot confiant et sûr de lui-même, ne laissant rien transparaître de son cœur qui battait à une vitesse folle, que Morgane avait affaire.


«- Dame Morgane, c’est un réel plaisir que de vous voir toute en beauté en cette belle matinée.»

Cela n’avait, disons-le, rien à voir avec les sentiments que partageait le chevalier pour la dame. En effet, il avait ce comportement et cette spontanéité pour les compliments avec toutes les femmes. Aucune ne pouvait éviter un compliment. Cela faisait partie des grandes qualités du chevalier puisqu’il ne s’en servait aucunement pour avoir toute les femmes qu’il voulait. Il aimait seulement souligner la beauté de chacune des dames.

C’est donc avec un charmant sourire qu’il tendit à la GPO, une missive, cachetée au sceau du royaume de Camelot


« Un message du Roy m’a demandé de bien vouloir vous la remettre, en soulignant que c’était un message bien important », expliqua-t-il.

Voici ce que contenait la lettre d’Arthur

Lettre d’Arthur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Duchesse de Tintagel, tante du Roi d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 36
Camp : celui de la sagesse
Classe sociale : Duchesse de Tintagel
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Lun 21 Fév - 10:52

Comme toujours Morgane accueillit le compliment de Lancelot avec le sourire.

- Quel flatteur vous êtes! Qu'avez-vous donc à me demander ?

Mais ce n'était là que taquinerie et le chevalier le savait. Qui pouvait en vouloir à Lancelot d'être aussi charmant, bienveillant et...Tant de choses encore! Trop de qualités réunies en un seul homme ? Possible. Il se pouvait aussi que la fée soit légérement aveuglée par les sentiments qu'elle éprouvait à son endroit. Au moins en avait-elle conscience. Une fois de plus elle se demandait pourquoi il fallait qu'Accolon soit aussi loin d'elle!

« Un message du Roy m’a demandé de bien vouloir vous la remettre, en soulignant que c’était un message bien important ».

C'est avec un empressement à peine contenu que la lettre passa entre les mains de la GPO. Le chevalier lui aurait offert des larmes de pluie venues de pays où il ne pleut pas ( Razz ) la réaction n'aurait pas été différente.

- Mon tendre frére me manque tant! Je m'ennuie de nos soirées, près de l'âtre, à rêvasser d'un monde parfait pour nos amis et pour nous. Dites-moi mon cousin, prenez vous grand soin d'Arthur et de Gueniévre durant mon absence ?

Pendant que le champion de la Haute-Reine racontait les derniers événements la G.P.O lut la missive de son frére et se troubla légérement. Atrhur la mettait bien dans l'embarras ainsi que Lancelot...qui ne le savait pas encore. En effet, comment allait-il être possible de ne pas s'attacher d'avantage l'un à l'autre en étant sans arrêt ensemble ?? Car à travers cette lettre Arthur ordonnait à Lancelot de ne point quitter Morgane jsuqu'à son retour à Camelot. Et il recommandait vivement à sa soeur de ne pas refuser sa protection. La fée se ressaisit et tendit la lettre au chevalier en lui faisant signe qu'il avait l'autorisation de la lire.

- Je crois, mon cousin, qu'Arthur est inquiet des agissements de Mordred. Et que c'est principalement pour cette raison qu'il vous missionne auprés de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 47
Camp : Arthur
Classe sociale : Chevalier
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noble et gravure de mode ^^

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Lun 21 Fév - 15:41

Quel flatteur vous êtes! Qu'avez-vous donc à me demander ?

Avec un charmant sourire en coin, Lancelot décida de se laisser aller dans le petit jeu de Morgane et fit mine de réfléchir à une requête.
Il avait bien du mal à se contenir dans les compliments, mais cela lui venait de la Dame Viviane.
Elle l’avait « fait » ainsi : trop galant, trop charmant. Cependant, il ne s’était jamais servi de ces atouts pour courtiser mille et une femmes. Et puis à quoi bon, s’il en aimait une ?


Mon tendre frère me manque tant! Je m'ennuie de nos soirées, près de l'âtre, à rêvasser d'un monde parfait pour nos amis et pour nous. Dites-moi mon cousin, prenez-vous grand soin d'Arthur et de Guenièvre durant mon absence ?

Il redevint cependant plus sérieux lorsqu’il répondit à la GPO. Il savait combien Morgane pouvait s’ennuyer, il connaissait cet ennui. Être séparé de ceux qu’on aimait était bien difficile et ca, le chevalier le savait plus que quiconque. Pas seulement parce qu’il avait passé de longues périodes en quête loin du château, mais parce que sa vraie famille lui manquait : le père qu’il n’a jamais connu, la mère qu’il a perdue. Sa seule famille désormais, c’était Vivianne, Arthur, Guenièvre, ses frères d’armes et … et Morgane.

« Vous manquez beaucoup à Arthur également, il m’en parlait assez régulièrement. Il dit souvent que certaines choses seraient plus simples si vous étiez près de lui, mais sachez qu’il comprend vos départs. Il vous estime beaucoup et vous adore. Mais quand il sombre dans cette mélancolie, je vous assure que je fais tout ce qui en mon possible pour le ramener. Et puis, Guenièvre, je m’en occupe comme un chevalier doit le faire, oui… »

Il ne voulait pas s’étendre sur le sujet de Guenièvre, mais en dehors de la liaison qu’ils avaient eu, Lancelot la servait bien.
Il remarqua soudainement un changement dans le visage de Morgane. Quelque chose n’allait pas comme il se devait et prit la missive quand elle la lui tendit, lui donnant l’autorisation de la lire.


Lancelot resta figé un instant, ne sachant quoi dire ou quoi faire. Ils auraient à être ensemble, tout le temps, c’était presque impossible pour eux, pour leurs corps et leurs cœurs. Sauraient-ils résister assez longtemps ?

« Croyez-moi, je n’ai pas donné de telles recommandations au Roy. »

Il avait la crainte que Morgane croit qu’il l’avait demandé à Arthur, mais c’était faux.

« Je croyais repartir aujourd’hui même, mais je ne peux désobéir à Arthur. Je suis certes … content de pouvoir rester mais les circonstances sont plutôt difficile, je m’en excuse. Je comprendrais que vous vouliez que je prenne mes distances. »

Son sang bouillonnait dans ses veines. Pas parce qu'il était en colère, mais le feu s'allumait doucement. Partir lui aurait fait un grand bien, à lui comme à Morgane, mais il allait devoir souffrir encore, mais si cette souffrance lui semblait parfois douce
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Duchesse de Tintagel, tante du Roi d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 36
Camp : celui de la sagesse
Classe sociale : Duchesse de Tintagel
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Jeu 24 Fév - 11:54

« Croyez-moi, je n’ai pas donné de telles recommandations au Roy. »

L'idée ne l'avait même pas effleurée. Elle voyait bien que le chevalier était aussi surpris qu'elle. Arthur ignorait les liens qui unissaient Lancelot et Morgane et c'est de sa bienveillance qu'était née cette idée.

- Je le sais Lancelot ne vous inquiétez pas.

N'empêche que cette situation était fort embarrassante et Morgane se demandait bien comment la gérer. Pendant que Lancelot parlait elle y réfléchissait activement.

« Je croyais repartir aujourd’hui même, mais je ne peux désobéir à Arthur. Je suis certes … content de pouvoir rester mais les circonstances sont plutôt difficile, je m’en excuse. Je comprendrais que vous vouliez que je prenne mes distances. »

Partir...il envisageait de partir. Alors qu'il venait juste d'arriver et qu'elle n'avait pas encore eu le temps de s'imprégner de lui, de...C'était évident, elle supportait de moins en moins la distance entre eux. Elle était nécessaire pourtant, pour ne pas dire indispensable. Lancelot et Morgane ne devaient pas céder l'un à l'autre. Elle en ignorait exactement les raisons mais elle le sentait. Le tribut à payer ensuite serait trop lourd et rejaillirait sur d'autres.

- Non! Restez je vous en prie! Nous ne pouvons désobéir à mon frère. Et comme je vous l'ai dit précédemment c'est de Mordred sont il s'agit pas vraiment de moi. Il est donc logique qu' Arthur envoie son plus fidèle lieutenant en Orcanie vous ne croyez pas ?

La GPO plongea son regard dans celui du beau chevalier. Ce seul geste suffisait à l'émouvoir et ses yeux à elle suppliait presque le chevalier de la prendre dans ses bras. Morgane détourna le regard. Les femmes de son sang n'appartenaient jamais à aucun homme et elles les suppliaient encore moins. Comme toujours avec lui, elle se réfugia derrière la logique ou la taquinerie

- Je pense que vous pourrez sans problème retrouver la chambre qui vous a été attribuée au château de mon neveu. La mienne n'est guère loin. Vous pourrez accomplir votre mission en toute quiétude.

Morgane vouait un amour inconditionnel à son roi et frère mais son neveu avait également une place non négligeable dans son coeur. Ce petit était le fils de sa soeur et elle avait beaucoup d'affection pour lui.

- Et vous verrez ainsi que Mordred, même si il est encore jeune et a beaucoup à apprendre est un roi...prometteur. Mais il a grand besoin d'être guidé.

Et c'était là toute la difficulté de la chose. Cet enfant n'avait qu'un modèle : Morgause, qui elle même ne pouvait pas parler sans entrave à son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 47
Camp : Arthur
Classe sociale : Chevalier
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noble et gravure de mode ^^

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Ven 25 Fév - 0:20

On avait beau dire de Lancelot qu’il était le plus parfait d’entre tous les chevaliers, mais c’était faux. Il avait, comme tous, des faiblesses et des défauts, dont celui d’être parfois bien naïf
Lancelot se laissait souvent prendre à certains jeux dangereux. Le plus dangereux de tous était celui de l’amour et c’était justement là la vulnérabilité du beau sir.

Il faisait son possible pour garder cette barrière autour de son cœur, mais parfois, il succombait aux pulsions et devenait un véritable livre ouvert.
C’était l’une des raisons pour laquelle il avait voulu partir : il avait l’impression de n’avoir aucun secret pour Morgane et cela le tracassait.

Lancelot savait qu’il aurait souffert de l’absence de Morgane, mais il avait voulu bien faire. Pour elle et pour lui. Ils n’auraient eu à faire autant pour s’éviter ou bien faire semblant qu’ils n’éprouvaient rien.

Devant l’insistance de Morgane, mais surtout devant les ordres d’Arthur, Lancelot resterait en Orcanie aux côtés de la grande prêtresse d’Orcanie.
Il remplierait sa mission comme il le fallait en bon serviteur de sa dame.


« Si le roy croit qu’il est mieux pour vous d’avoir une certaine protection et que c’est moi qui doit m’assurer de votre sureté, je ne le contredirai pas et je le ferai avec une grande joie. »

Il fut cependant mal à l’aise quand elle détourna le regard. Pourquoi devaient-ils s’éviter ainsi ? Seraient-ils, un jour, comme avant ? Les amis d’autrefois qui passaient des nuits blanches à se raconter des histoires sans que rien d’autre ne vienne s’interposer entre eux? Probablement pas … parce qu’il n’avait pas su taire ses sentiments et lui avait avoué son amour …
Un amour vieux de 15 ans dévoilé avec peu de tact. Lancelot les avait mis dans l’embarras.

Décidant de se montrer digne et brave, il respira un grand coup, puis doucement, il prit le menton de son amie et la força doucement à le regarder. Il aimait ses yeux et ils parlaient d’eux-mêmes.
Il voulait retrouver la Morgane avec qui il avait passé temps de bons moments, pas celle qui se cachait, d’ailleurs, lui aussi avait tendance à se dérober ainsi.


« Morgane, détourner la tête ainsi ne fait qu’amplifier ce que vous voulez cacher. On peut, peut-être l’emporter sur ce qui nous ronge, mais ce sera long et dur.. Et puis, un principe reste plus vrai que jamais : interdire ce qu’on désire au plus profond de nous-même, c’est nous pousser à tout faire pour l’avoir.
Si l'on commence à s'éviter pour ne pas céder, le temps nous semblera extrêmement long
. »

Le chevalier parlait en connaissance de cause et mettait simplement la prêtresse en garde.

- Je pense que vous pourrez sans problème retrouver la chambre qui vous a été attribuée au château de mon neveu. La mienne n'est guère loin. Vous pourrez accomplir votre mission en toute quiétude.

« En tout quiétude ? Bien sûr que non ! Comment croyez-vous que je pourrai mener à bien cette mission si j’ai de la difficulté à fermer l’œil ? »

Un sourire en coin, il attendit sa réaction. Le meilleur moyen de détendre l’atmosphère, c’était un peu d’humour. Le chevalier avait toujours su faire rire et rougir, du même coup, Morgane.

- Et vous verrez ainsi que Mordred, même si il est encore jeune et a beaucoup à apprendre est un roi...prometteur. Mais il a grand besoin d'être guidé.

« Je ne le juge aucunement et je ne remets pas en doute sa capacité à gouverner, mais ses pratiques me semblent parfois … parfois drastiques. Mais je dois avouer qu’il a un bel avenir, il a su s’entourer de beaucoup de vassaux … la sagesse viendra avec le temps. »

Bon, ce n’était pas nécessairement vrai pour la sagesse. Lancelot avait pourtant trente-deux ans (et oui, c’est un papi pour son époque Razz ) et la sagesse ne l’éclairait pas encore. Mais de la part d’un chevalier, c’était bien normal. Ayant passé sa vie à se fier sur ses instincts, il ne pouvait changer du jour au lendemain.

Hj : pour bien harmoniser le tout : Coeur Je te retrouve un peu Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Duchesse de Tintagel, tante du Roi d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 36
Camp : celui de la sagesse
Classe sociale : Duchesse de Tintagel
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Mar 1 Mar - 7:00

L'affaire était faite. Lancelot suivrait les ordres du Haut Roi en restant quelques temps en Orcanie. Et la G.P.O tâcherait, dans la mesure du possible, de faciliter la tâche du chevalier de son coeur. Il y aurait moyen de garder ses distances très certainement. N'y étaient-ils pas toujours parvenus jusqu'ici ? Oui mais voilà, jusqu'à présent, cet amour avait été à sens unique. C'était Morgane qui voulait Lancelot et non l'inverse. Même si la GPO ne pouvait que jubiler de ce changement sa raison lui signifiait qu'il n'était pas bon.

« Morgane, détourner la tête ainsi ne fait qu’amplifier ce que vous voulez cacher. On peut, peut-être l’emporter sur ce qui nous ronge, mais ce sera long et dur.. Et puis, un principe reste plus vrai que jamais : interdire ce qu’on désire au plus profond de nous-même, c’est nous pousser à tout faire pour l’avoir.Si l'on commence à s'éviter pour ne pas céder, le temps nous semblera extrêmement long. »

Il avait prit son menton entre ses mains. Elle sentait son souffle se mêler au sien. "un baiser je veux un baiser maintenant!". Un baiser suivi du reste car ce simple geste ne la satisferait pas, il ne ferait au contraire que lui donner plus envie encore de Lancelot. Elle ferma légèrement les yeux pour reprendre la main sur son coeur qui s'emballait comme un cheval au galop, pour reprendre le pas sur cette attraction animale et vide de sens qui la possédait, entre la chaire et la peau, à la limite de l'explosion. Une dernière fois, Morgane s'autorisa à dire ce qu'elle ressentait. Mais ensuite il n'en serait plus jamais question.

- Vous ignorez Lancelot à quel point mon corps et mon âme me font mal lorsque nous nous refusons l'un à l'autre. Vous n'avez pas idée du combat que je mène contre moi-même et ce depuis le premier jour où je vous ai vu. C'est à la limite du supportable. Alors, si en détournant mon regard je peux pendant quelques misérables secondes reprendre le contrôle de toute cette situation que je ne m'explique pas, qui n'a pas de sens et qui ne fera que nous mener à notre perte je le ferais. Je n'ai pas trouvé mieux Lancelot! Et dans notre intérêt commun il me semble que nous ne devrons plus jamais évoquer ce sujet.

Elle ôta doucement la main du chevalier qui tenait encore son menton et posa dessus un baiser brûlant.

- J'appartiens à Accolon et vous vous devez de prendre femme.

Tout était dit. A regrets et malgré les protestations sourdes de tout son être elle se détacha complètement du beau chevalier. Un sanglot était au fond de la gorge de la GPO. Un sanglot de rage et d'impuissance qui menaçait de jaillir à tout instant.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 47
Camp : Arthur
Classe sociale : Chevalier
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noble et gravure de mode ^^

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Mar 1 Mar - 12:06

Le chevalier ne s’était pas attend à une réponse aussi honnête et directe de la part de Morgane.
Que pouvait-il dire ou faire face à cela ? Rien du tout. Il lui suffisait d’encaisser la douleur que lui procuraient les mots de la prêtresse, une douleur effroyable
.Lancelot aurait juré que quelqu’un lui enfonçait un poignard à la lame brûlante en plein dans la poitrine.
Il n’avait jamais connu cette douleur, mais maintenant qu’elle avait fait son nid dans son cœur, il ne pouvait plus l’y enlever.

Pour la première fois, il perdait le total contrôle de lui-même. Une tempête de sentiments faisait rage en lui, mais il ne pouvait dire si c’était de la colère, de la tristesse, il n’en savait rien. Il aurait voulu l’embrasser, la prendre dans ses bras, toucher sa peau, mais il ne le pouvait pas.

Il avait été torturé pendant quinze longues années avec cette histoire, avait tenté de l’oublier en aimant Guenièvre, mais ça n’avait pas marché et en plus il s’était fait briser le cœur par la Reyne. Maintenant qu’il avait avoué ses sentiments à morgane, elle aussi lui brisait le cœur, mais avec une douleur cent fois plus grande.
Il était un amant maudit.
Tout ce qui lui restait, maintenant, pour consoler son âme en peine c’était le souvenir de la douceur de la prêtresse et l’odeur agréablement parfumée de sa peau.


« Tout cela est de ma faute, Dame Morgane. Je n’aurais jamais dû vous révéler ce qui dormait au fond de mon cœur depuis de nombreuses années. Je n’ai fait que vous blesser et me blesser moi-même, mais j’ai été égoïste de croire que je pourrais avoir votre cœur puisqu’il n’est pas pour un homme comme moi.
Je n’ai rien d’autre à ajouter … puisqu’il n’y a rien à ajouter.
»

Lancelot retira sa main, savourant ce baiser sur celle-ci, puis fit un pas en arrière, sachant qu’il devait maintenir une distance respectable. Elle était « Dame Morgane » et lui « Sir Lancelot ». Il était à son service parce que le Roy l’avait demandé et rien de plus.

« J'appartiens à Accolon et vous vous devez de prendre femme. »

Accolon … Oui, Accolon. Lui au moins pouvait se vanter d’être un fils de Roy. Lui pouvait avoir ce statut noble et passer son temps dans les bras de Morgane.
Lancelot n’avait pas honte de dire qu’il était jaloux parce que oui, il l’était.

Et lui dans tout ça, oui, il devrait prendre femme, mais ce ne serait que parce qu’Arthur le lui obligeait.


« Je n’appartiens à personne et la femme qu’Arthur choisira pour moi ne pourra jamais que je lui appartiens puisque ce sera faux. Mon cœur est aussi froid et aussi inerte que la pierre de ce temple. »

Ses mots étaient durs, il parlait sous l’influence de la colère, Morgane saurait le lire dans ses yeux.
Mais c'était tout de même un mensonge involontaire. Il savait bien que même le refus de Morgane ne pouvait le détacher d'elle. Elle serait dans son coeur, jusqu'à ce qu'il pousse son dernier souffle.

Le temps arrangerait les choses et il pourra de nouveau sourire à Morgane, retrouver sa bonne humeur avec elle et faire comme si cet épisode de leurs vies ne s’était jamais produit, mais il lui fallait du temps.

Pour le moment, le chevalier cachait sa peine et son désarroi derrière un mur d’arrogance et de rudesse. Et puis, il ne devait pas désobéir aux ordres du roy, il devait mener sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Poussière de larmes
mystérieux personnage ...
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 51
Camp : Je suis ce qu'elle est
Classe sociale : Âme damnée en quête de rédemption
Terre : J'erre, abandonnée par elle...
Date d'inscription : 23/07/2007

Feuille de personnage
Religion:
Statut Social: Ornement fétiche

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Mar 1 Mar - 14:33

Poussière assiste à ces échanges avec beaucoup de lassitude. Trahie par son âme soeur, elle enrage d'être tombée dans des mains dont les émois sont pratiquement les mêmes. Tout juste se dit-elle que ce duo de chairs fébriles a une grande noblesse. Si elle n'était pas si vexée, elle pourrait s'intéresser à leurs élans...



La veine gonflée
déchire.
Aspire
la saignée


Elle décide de ne plus parler directement. Après tout, si elle est ce qu'elle prétend être, qui sait si le véritable destin de Poussière n'était pas de croiser une grande prêtresse, fusse-t-elle un coeur d'enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Duchesse de Tintagel, tante du Roi d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 36
Camp : celui de la sagesse
Classe sociale : Duchesse de Tintagel
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Mer 2 Mar - 11:30

L'orage avait finit par éclater mais pas de la maniére à laquelle on aurait pu penser. Le chevalier Lancelot criait sa peine et la hurlait presque. A quelque part Morgane trouvait dans cette réaction vive et mâle un certain soulagement. Lui aussi souffrait. Et cette souffrance valait bien celle que la GPO vivait. Il comprenait à présent ce qu'elle endurait. Et elle en éprouvait un certain contentement mélangé à une infinie tristesse. Contentement car à présent elle se savait forte, plus forte que lui et tristesse car somme toute...elle aurait tout fait pour qu'il ne soit pas malheureux.

"Je n’appartiens à personne et la femme qu’Arthur choisira pour moi ne pourra jamais que je lui appartiens puisque ce sera faux. Mon cœur est aussi froid et aussi inerte que la pierre de ce temple. »

Morgane aurait du calmer le jeux c'était son rôle de Grande Prêtresse mais Lancelot venait de dire excatement ce qu'il ne fallait pas. Hors d'elle elle cria presque

- Comment osez-vous comparer nos émotions de simples mortels aux pierres de ce temple sacré à la gloire de notre Mére ?

Guidée par un étrange instinct, elle le prit par le bras et le conduisit jusqu'à un mur et y apposa la main de Lancelot, se plaça derriére lui puis inséra la sienne dessus. Les pierres leur communiquérent une douce fraîcheur tandis que le magnétisme de la Prêtresse d'Avallon transmis par le contact de peau contre peau faisait le reste.

- Vous ne LA percevez pas Lancelot ?

Morgane inspira et elle fut parcourue de légéres vibrations que son corps tout contre celui du chevalier communiquait, déversait non seulement à Lancelot mais Poussiére pouvait peut être les sentir elle aussi qui sait ?
Il y avait encore dans l' organisme de la fée les effets des herbes sacrées qu'elle avait absorbé afin de diriger le précédent cérémonial. Morgane et Lancelot cmmuniquaient avec la Déesse dans une sorte de transe invisible à l'oeil nu mais souveraine.Le souffle court elle chuchota à l'oreille du chevalier

- La vie qu'Elle insuffle à travers le temps et dans chaque être inspire à grandir vers la lumiére et non, comme vous vous l'imposez dans les ténébres. Il vous faut étriper à mort cette idée d'échec Lancelot.

Progressivement la transe s'appaisa. Morgane sentit alors qu'elle retrouvait le contrôle de ses sens. Elle était épuisée, éreintée et manqua s'éffondrer sur Lancelot mais réussit tout de même à se remettre sur ses pieds et à relâcher son étreinte. En un clin d'oeil elle s'était à nouveau éloignée . Elle murmura alors

- Dame Elaine est la cousine de Gueniévre et elle lui ressemble beaucoup. Vous ne serez pas malheureux en l'épousant.

Car quoiqu'il en pense Lancelot aimait Gueniévre...bien avant Morgane. La GPO réajusta sa cape.

-J'ai des soins à aller donner aux villageois. Viendrez-vous avec moi ou continuerez-vous à faire votre mauvaise tête mon cousin ?

Elle accompagna sa question d'un sourire taquin et lui tendit sa main.Une main amicale à défaut de pouvoir s'exprimer amoureuse. Ainsi était Morgane, capable de passer d'une chose à l'autre car nécessité faisait loi.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 47
Camp : Arthur
Classe sociale : Chevalier
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noble et gravure de mode ^^

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Jeu 3 Mar - 0:01

« - Comment osez-vous comparer nos émotions de simples mortels aux pierres de ce temple sacré à la gloire de notre Mère ? »

Lancelot ne pouvait pas en vouloir à Morgane d’avoir haussé le ton, lui aussi l’avait fait. Mais bien sûr, dans son cas à elle, c’était légitime, puisqu’il avait, bien qu’involontairement, offensé ce qu’elle vénérait depuis toujours. Le chevalier prenait lentement conscience de son geste et savait que de simples excuses ne seraient pas assez : il était allé trop loin dans ses paroles.
Il avait dit cela sous l’effet de la colère et de la douleur, mais il ne voulait pas se cacher derrière cette excuse, c’était bien trop facile
.

« Je respecte et j’honore notre Mère, croyez-moi, je … je ne voulais pas … »

Il s’arrêta net lorsqu’elle le prit par le bras et vint poser sa main sur la pierre du temple, posant ensuite sa propre main sur la sienne.
Le grand chevalier ferma les yeux et finit par n’entendre que le battement de leurs cœurs et leur respiration.


« - Vous ne LA percevez pas Lancelot ? »

Oui, il percevait cette vague de bien-être qui traversait tout son corps, mais il était trop bien pour répondre.
Il avait l’impression que toute forme de douleur quittait l’antre de son cœur.
Morgane avait bien raison : la Déesse lui insufflait la vie, une vie de lumière.

Une fois sorti de cette « communication» avec la Déesse, lancelot fut légèrement secoué. Son cœur battait à une vitesse folle.


« - Dame Elaine est la cousine de Guenièvre et elle lui ressemble beaucoup. Vous ne serez pas malheureux en l'épousant »

Le grand chevalier regarda Morgane, incrédule. Comment savait-elle ?

« Arthur ne peut vous l’avoir dit … Ce n’était pas dans la missive qu’il vous a adressée …
Comment vous pouvez savoir que c’est la cousine de Guenièvre qui m’a été promise ?
»

Il se demandait si elle venait de voir cela, si la Déesse le lui avait dit, comme elle venait de montrer à Lancelot, pour l’espace de quelques secondes, le visage d’un enfant. Il se demandait bien ce que tout cela signifiait.

« -J'ai des soins à aller donner aux villageois. Viendrez-vous avec moi ou continuerez-vous à faire votre mauvaise tête mon cousin ? »

Le chevalier laissa tomber ses réflexions, puis sourit à Morgane. Elle avait le don d’être si surprenante dans ses propos ! Il prit cette main amicale qu’elle lui tendait.

« Je peux faire les deux si vous voulez, dit-il avec un petit sourire en coin. Mais bien sûr que je vais vous accompagner, après tout, c’est moi votre garde du corps »

Il lui fit un clin d’œil. Peut-être y avait-il un issu à tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Duchesse de Tintagel, tante du Roi d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 36
Camp : celui de la sagesse
Classe sociale : Duchesse de Tintagel
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Mar 22 Mar - 4:12

hp : Terminons-nous le topic sur cette jolie note positive preux chevalier ? Cela vous sied-t-il ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 47
Camp : Arthur
Classe sociale : Chevalier
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noble et gravure de mode ^^

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Mar 22 Mar - 9:31

Certe ma dame ! et puis, nos aurons certes l'occassion de nous revoir ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Morgane
Duchesse de Tintagel, tante du Roi d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 358
Age : 36
Camp : celui de la sagesse
Classe sociale : Duchesse de Tintagel
Date d'inscription : 30/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social:

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Mar 22 Mar - 9:55

C'est ce que les oracles ont prédit et je m'en réjouis d'avance doux ami
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac

avatar

Nombre de messages : 117
Age : 47
Camp : Arthur
Classe sociale : Chevalier
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noble et gravure de mode ^^

MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   Mar 22 Mar - 21:57

Humm, dans mon esprit " tortionnaire " je prépare déjà une autre situation bien délicate ! Razz
Probablement que cela aussi les oracles l'avaient prédis ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mission pas trop désagréable [ Morgane ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MISSION - terminée] « Seul ceux qui se risqueront à peut-être aller trop loin, sauront jusqu'où il est possible d'aller. »
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: