Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le répertoire des Avatars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Le répertoire des Avatars   Dim 21 Oct - 21:23


Le répertoire des Avatars




FEMMES
























HOMMES



















ENFANTS et JEUNES ADULTES


Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Jeu 1 Nov - 21:26

Femmes



¸









Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Jeu 1 Nov - 21:35

Homme






Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Dim 4 Nov - 23:25

Femme















Hommes




Couple


Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Lun 5 Nov - 21:54

Divers!

Bien plaisant!!








There was a man who married a maid. She laughed as he led her home.

The living fleece of her long bright hair she combed with a golden comb.

He led her home through his barley fields where the saffron poppies grew.

She combed, and whispered, "I love my love." Her voice like a plaintive coo.

Ha! Ha!

Her voice like a plaintive coo.



He lived alone with his chosen bride, at first their life was sweet.

Sweet was the touch of her playful hair binding his hands and feet.

When first she murmured adoring words her words did not appall.

"I love my love with a capital A. To my love I give my All.

Ah, Ha!

To my love I give my All."



She circled him with the secret web she wove as her strong hair grew.

Like a golden spider she wove and sang, "My love is tender and true."

She combed her hair with a golden comb and shckled him to a tree.

She shackled him close to the Tree of Life. "My love I'll never set free.

No, No.

My love I'll never set free."



Whenever he broke her golden bonds he was held with bonds of gold.

"Oh! cannot a man escape from love, from Love's hot smothering hold?"

He roared with fury. He broke her bonds. He ran in the light of the sun.

Her soft hair rippled and trapped his feet, as fast as his feet could run,

Ha! Ha!

As fast as his feet could run.



He dug a grave, and he dug it wide. He strangled her in her sleep.

He strangled his love with a strand of hair, and then he buried her deep.

He buried her deep when the sun was hid by a purple thunder cloud.

Her helpless hair sprawled over the corpse in a pale resplendent shroud.

Ha! Ha!

A pale resplendent shroud.



Morning and night of thunder rain, and then it came to pass

That the hair sprang up through the earth of the grave, and it grew like golden grass.

It grew and glittered along her grave alive in the light of the sun.

Every hair had a plaintive voice, the voice of his lovely one.



"I love my love with a capital T. My love is Tender and True.

I'll love my love in the barley fields when the thunder cloud is blue.

My body crumbles beneath the ground but the hairs of my head will grow.

I'll love my love with the hairs of my head. I'll never, never let go.

Ha! Ha!

I'll never, never let go."



The hair sang soft, and the hair sang high, singing of loves that drown,

Till he took his scythe by the light of the moon, and he scythed that singing hair down.

Every hair laughed a liting laugh, and shrilled as his scythe swept through.

"I love my love with a capital T. My love is Tender and True.

Ha! Ha!

Tender, Tender, and True."



All through the night he wept and prayed, but before the first bird woke

Around the house in the barley fields blew the hair like billowing smoke.

Her hair blew over the barley fields where the slothfull poppies gape.

All day long all its voices cooed, "My love can never escape,

No, No!

My love can never escape."



"Be still, be still, you devilish hair. Glide back to the grave and sleep.

Glide back to the grave and wrap her bones down where I buried her deep.

I am the man who escaped from love, though love was my fate and doom.

Can no man ever escape from love who breaks from a woman's womb?"



Over his house, when the sun stood high, her hair was a dazzling storm,

Rolling, lashing o'er walls and roof, heavy, and soft, and warm.

It thumped on the roof, it hissed and glowed over every window pane.

The smell of the hair was in the house. It smelled like a lion's mane,

Ha! Ha!

It smelled like a lion's mane.



Three times round the bed of their love, and his heart lurched with despair.

In through the keyhole, elvish bright, came creeping a single hair.

Softly, sftly, it stroked his lips, on his eyelids traced a sign.

"I love my love with a capital Z. I mark him Zero and mine.

Ha! Ha!

I mark him Zero and mine."



The hair rushed in. He struggled and tore, but wherever he tore a tress,

"I love my love with a capital Z," sang the hair of the sorceress.

It swarmed upon him, it swaddled him fast, it muffled his every groan.

Like a golden monster it seized his flesh, and then it sought the bone,

Ha! Ha!

And then it sought the bone.



It smothered his flesh and sought the bones. Until his bones were bare

There was no sound but the joyful hiss of the sweet insatiable hair.

"I love my love," it laughed as it ran back to the grave, its home.

Then the living fleece of her long bright hair, she combed with a golden comb.
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Lun 5 Nov - 22:45


(parfait pour ceux qui désirent jouer les gros nobles dégoûtants Laughing !)
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Mer 9 Jan - 23:42

Tout mélangé ^^!

Party time!

Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Jeu 31 Jan - 1:37

[img(188px,267px)]file:///C:/Documents%20and%20Settings/Ordi/Local%20Settings/Temporary%20Internet%20Files/Content.IE5/PILBLUMG/eld[1].jpg[/img]
















¸


<



Quand je regarde aux cieux
Vers mon vrai pays,
J’aimerai y voler
Comme une colombe blanche.

Aussitôt que seront
Brisées mes chaines
Je m’élèverai dans l’air
Comme une alouette.

Je passerai la lune,
Pour monter à la gloire
Au-delà du soleil, des étoiles




Je suis la vie et la mort
ton début et ta fin
le réconfort et l’absence
les bras qui t’enserrent
et ceux qui te libèrent

celle qui se tient derrière toi
celle qui t’attend au tournant

je suis ta meilleure amie
je suis ton pire ennemi
j’étais là au début
je serai là à la fin
je suis la vie et la mort
l’univers et fin
je t’ai porté dans mon ventre
je te porterai en terre

celle qui se tient derrière toi
celle qui t’attend au tournant

je suis dans ta parole à nouveau libérée
dans ta gorge qui soudain se serre
dans tes larmes qui enfin jaillissent
je suis là où tu ne m’attendais pas
je suis celle qui ne t’attendait plus
celle qui sera toujours là
celle qui t’avait oublié
celle qui parlait de toi
celle qui n’est jamais venue
celle que tu retrouveras

celle qui se tient derrière toi
celle qui t’attend au tournant

ta vigilance ton inquiétude
ton ouverture et ta prison
ta lumière et l’obscurité
jamais là dans cette vie
toujours présente dans la suivante
ton univers et la fin
ta mort et ton extase

celle qui se tient derrière toi
celle qui t’attend au tournant

<<

Accordez nous Grande Mère, votre protection
Et avec votre protection,
la force
Et avec la force,
la compréhension
Et avec la compréhension,
le savoir
Et avec le savoir,
le sens de la justice
Et avec le sens de la justice,
l’Amour
Et avec l’Amour,
celui de toutes les formes de vie
Et dans l’amour de toutes forme de vie
L’Amour de vous !
_________________



Quand je regarde aux cieux
Vers mon vrai pays,
J’aimerai y voler
Comme une colombe blanche.

Aussitôt que seront
Brisées mes chaines
Je m’élèverai dans l’air
Comme une alouette.

Je passerai la lune,
Pour monter à la gloire
Au-delà du soleil, des étoiles
Je serai porté.


Je t'invoque et t'appelle
Ô Puissante Mère


La Grande Prêtresse toucha le sein droite de la jeune femme avec la pointe de l'épée.

Source de toute fécondité



elle lui toucha le sein gauche

Par les semences et les racines


elle lui toucha le bassin

Par le bourgeon et la tige



elle lui toucha à nouveau le sein droit

Par la feuille, la fleur et le fruit



et une autre fois le sein gauche

Par la vie et l'amour


et le bassin

Je t'invoque



en dirigeant l'épée vers le ciel

Pour que tu descendes dans le corps
De ta servante et prêtresse.
Maintenant, parle avec sa bouche
Touche avec ses mains
Embrasse avec ses lèvres
Que ta servante soit investie.


Est-ce bien l'erreur qui est humaine ou l'humain qui est une erreur?
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Ven 1 Fév - 1:59

















Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   Ven 28 Mar - 20:39

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le répertoire des Avatars   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le répertoire des Avatars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Répertoire des Avatars
» Répertoire des Avatars
» Répertoire de sortilèges
» ( sujet inutile ) Répertoire des blagues !
» - Liste des Avatars Pris.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Règles-
Sauter vers: