Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 * En quête ... d'inspiration *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: * En quête ... d'inspiration *   Dim 23 Mar - 0:03

Lorsque je te contemple ...
Les mots me manque ...
Ma langue se fige, et un feu dévastateur parcours mon être ...
et j'en frémis, je défaille, car cette passion semble me terrasser ...

Lorsque je te contemple ...



Mordred venait de tracer ces quelques mots sur une feuille de parchemin, et en était donc là de ses douloureuses réflexions, lorsqu'un garde frappa à la porte de son cabinet et se présenta à lui :

Majesté !

Nous venons de recevoir un pli de sir Fraser ...
Par voie de faucon !


Le Roy tendit la main, avec nonchalance, et se saisit de la précieuse missive . Durant la lecture de celle ci, le tyran passa par tout les stades, son expression ne cessant de s'assombrir ... Tout d'abord blême d'indignation, Mordred fut envahit par une froide colère en achevant de lire le message . Il était désormais rouge écarlate ... Le souverain croisa le regard anxieux du soldat, puis jappa ses ordres :

Que l'on prépare séant une escorte !
Constituée de ma garde personnelle ... ( ndlr : l'élite de l'armée )
J'en prendrai la tête !!

Nous partirons dès demain ...


Le garde acquiesça, s'inclina, puis disparut ...

Laissant Mordred à ses tumultueuses pensées et ... ses sentiments contradictoires . Car ses pulsions meurtrières étaient au moins aussi puissantes que ... son hardent besoin d'amour . Sans parler de l'océan de tristesse et d'amertume, qui le submergea, et fini par tout emporter . Une légère gouttelette s'échappa de l'une de ses paupières et ... vint ponctuer les maigres lignes que venait de rédiger le tyran ... Le message de Fraser fut, lui, mis en pièces .

*vengeance !*
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Elinor
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 28
Camp : Avalon, les héritiers, le sien! ^^
Classe sociale : Noble
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Protectrice des hériters

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Mer 26 Mar - 15:31

Le garde qui avait intercepté Elinor dans les couloirs la conduisit dans le cabinet personnel du roy dans lequel elle avait été convoqué.
Il frappa à la porte du dit cabinet et attendit que le roy daigne lui répondre ce qui ne dura pas longtemps. Cependant avec la hargne dont il avait dit ce simple mot on sentait qu'il était particulièrement en colère.
Le garde poussa la porte et s'inclina.*


Majesté!

Selon vos ordre je vous amène la Dame Elinor.


Puis il s'effaça, laissant passer ainsi la jeune prêtresse.
Celle-ci quelque peu intimidée pénétra dans la pièce et fit une magnifique révérence.
Elle avala sa salive, un peu mal à l'aise. Elle releva la tête et regarda un point au dessus de la tête du Roy.
Elle parla avec sa voix qui était aussi douce qu'un murmure


Majesté!
Vous avez demandé à me voir...
En quoi puis-je vous être utile?


Elinor était intimidé par la prestance de ce tyran, c'était la première fois qu'elle le rencontrait et ne savait pas réellement comment se tenir.
Evidemment Ophélia et la grande Prêtresse lui avait dit quel genre de personnage il s'agissait mais ce retrouver face à lui c'était tout bonnement impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Mer 26 Mar - 23:42

Le garde ayant reçu les ordres du Roy ci tôt sortit du cabinet de travail, un autre de ses congénères entrait et annonçait l'arrivée de dame Elinor ... Mordred, tiré de ses sombres pensées, acquiesça en silence, puis fit signe au soldat de laisser entrer la suivante ... Celle ci fit aussitôt son apparition ... Une bien agréable apparition d'ailleurs . Le tyran considéra, satisfait, Elinor faire preuve d'une complète déférence à son endroit ... A Warminster le petit personnel devait se montrer docile au possible : les serviteurs défaillants étaient sévèrement punies ... Mordred esquissa un demi sourire : apparemment la jeune femme était plutôt nerveuse et même troublée ... Ce qui ne pourrait que faciliter les choses, l'interrogatoire à venir ...

"Majesté!
Vous avez demandé à me voir...
En quoi puis-je vous être utile?"

Le Roy acquiesça d'un air entendu et son sourire s'élargit davantage ... Comme si ... la suivante avait dit quelque chose de ... drôle . Il désigna le siège lui faisant face d'un geste gracieux ...

Installez vous !

Je crois en effet que vous pouvez m'aider ...


Commença t-il, sibyllin .

Avant de scruter de ses yeux de braises le doux regard d'Elinor ... Lui faisant ainsi comprendre qu'il attendait beaucoup de la jeune femme .

Je souhaiterai savoir ... Si la Reine vous avait confiée si ... si elle comptait effectuer plusieurs étapes sur le chemin devant la mener sur le continent ? ! ...

Et si celle ci vous est apparut agitée ou ... anormalement troublée, la veille de son départ !


Si tôt cette demande formulée, Mordred s'empressa d'adresser un sourire qui se voulait bienveillant à la suivante, et ajouta :

Surtout n'ayez point peur de trahir la confiance de votre maîtresse !

Il est question ici ... de l'intérêt même du royaume !
Soyez en consciente ...


Dit il, en interrogeant du regard la confidente d'Ophélia ...

Ces paroles ne sonnaient pas seulement comme de simples précisions, mais bien, également, comme un avertissement, implicite .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Elinor
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 28
Camp : Avalon, les héritiers, le sien! ^^
Classe sociale : Noble
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Protectrice des hériters

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Jeu 27 Mar - 15:01

Elinor s'installa sur le siège que lui désignait le roy, elle le regarda avec son doux regard vert attendant qu'il exprime ce qu'il avait dans la tête.
Quand ce fut fait Elinor ne put s'empêcher de frissonner devant le sourire que lui adressa Mordred. Bien qu'il semblait bienveillant et chaleureux en apparence elle savait très bien que ce n'était pas du tout le cas.

Il voulait des renseignements sur les étapes de la Reine durant son voyage... Certes cela paraissait logique, ainsi que son comportement... Elle réfléchit à toute vitesse et finit par incliner légèrement la tête et sourit.
Elle n'allait pas lui mentir, elle allait seulement taire certains détails.
Elle parla donc non sans mettre dans sa voix le ton qui lui semblait opportun pour ce genre de révélations, c'est-à-dire un léger tressaillement qui laissait apparaitre ainsi le trouble qu'une suivante pouvait ressentir en donnant des renseignements sur sa maîtresse.


Eh bien... Comme le voyage sera sans doute long elle devra sans aucun doute faire certaines haltes pour se reposer et reposer les chevaux. Mais malheureusement la Reine ne m'a pas donné les lieux exacts de ses escales, je suppose que cela se fera en fonction de la vitesse à laquelle elle chemine....

Elle baissa la tête semblant honteuse de ce qu'elle venait dire, alors qu'au fond elle espérait que le roy est mordu à l'hameçon.
Elle ajouta encore plus troublée que lors de sa première déclaration.


La Reine semblait en effet préoccupée avant son départ, et elle était plutôt évasive, elle ne m'a en fait pour ainsi dire rien dit sur son voyage. J'ai mis cela sur le trouble de quitter ses enfants, je n'ai donc pas réellement fait attention...

Elle avait dit tout cela en gardant la tête baissée dans un signe à la fois de soumission et de honte, espérant que ses talents de comédienne seraient suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Ven 28 Mar - 15:15

L'attitude humble et servile de la suivante ne pouvait que plaire au tyran d'Orcanie, mais il crut percevoir dans son comportement un petit jeu qui eu le don de l'irriter ... La donzelle en disait assez pour feindre de répondre à son roy, tout en laissant a penser que la Reine l'avait laissée dans l'ignorance de ses projets . Difficile a croire quand on savait le degré de complicité qui semblait unir les deux femmes ... Elinor ne mentait peut être pas effrontément mais cachait certaines choses, des détails que Mordred connaissait déjà mais ... souhaitait approfondir . Il convenait donc de soumettre la jeune suivante à quelques "pressions" ... Le souverain se saisit de la missive de sir Fraser et l'étala devant son interlocutrice, à l'envers, uniquement pour appuyer ses propos, et tapota le parchemin de l'index :

La Reine fait actuellement route vers Camelot !!

Et son ... "champion" semble l'encourager en ce sens !

Prétendez vous ignorez les raisons de ce détours ?! ...

Vous, la confidente d'Ophélia ? ! ...


Mordred s'impatientait mais ne s'était pas encore emporté ... Bien conscient qu'Elinor n'en savait sûrement guère lourd, et ne pourrait pas vraiment lui être utile ... Seulement et comme toujours, le tyran ne pouvait s'empêcher de s'en prendre à un "bouc émissaire" quelconque ... Histoire de faire ressentir sa puissance et ... se défouler quelque peu .

Les yeux de loup de l'orcanien était braqués sur la jeune suivante, et celui ci n'était pas loin de considérer la "complice" de la Reine comme une proie potentielle ... Il crut bon de préciser :

Je vous prie de tout me révéler ou ... vous seriez considérée comme la complice de sir de Winter, le félon qui manipule désormais notre pauvre reine !


Mordred esquissa un sourire emplit de compassion, en complet décalage avec son discours menaçant, et d'ailleurs, le perdit aussitôt ...

Aidez moi a ... sauver Ophélia d'elle même, en coopérant !
Vous ne voulez que son bien, n'est ce pas ? ...


Persifla t-il, tel un serpent avide de la peur qu'il inspirait, faussement affligé ... Mais ici c'était le serpent qui se mordait la queue justement : car c'est bien la peur elle même qui faisait agir Mordred de cette façon ... La peur de perdre l'être chère, qu'il n'avait sut ou ... voulut retenir à Warminster, près de lui .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Elinor
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 28
Camp : Avalon, les héritiers, le sien! ^^
Classe sociale : Noble
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Protectrice des hériters

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Ven 28 Mar - 18:12

Quel homme froid... Le roy d'Orcanie lui faisait vraiment froid dans le dos. Il parlait avec un semblant de douceur qui en réalité cachait une cruauté sans pareille. Elle lut la missive que lui indiquait le Roy, elle leva les sourcils exprimant ainsi une grande surprise, elle savait pertinemment pourquoi la Reine se rendait à Camelot mais elle n'allait surement pas le dire.Cependant elle ne voulait pas non plus qu'on la prenne pour un bouc émissaire.

Elle releva donc la tête et regarda le roy droit dans les yeux sachant que cela ne lui serai peut être pas favorable , mais elle savait aussi que le roy ne lui ferai rien qui pourrait mettre la Reine en colère surtout s'il voulait qu'elle revienne vers lui. Elle parla donc avec calme et assurance.


Je suis en effet la confidente de la Reine, mais malheureusement elle ne pas confier cet arret à Camelot, je ne puis donc pas vous dire pourquoi elle se rend là bas.

Décidant de rentrer dans le jeu du roy du "sauver la reine, elle ajouta avec une voix faussement attristée

Je lui avait toujours déconseiller de prendre Sir de Winter en tant qu'amant, mais elle ne m'écoute pas réellement. Je veux naturellement son bien mais je ne peux pas vous aider car elle était tellement fébrile avant le départ qu'elle ne m'a rien confié!
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Mer 2 Avr - 10:52

Mordred esquissa un mauvais sourire en entendant la jeune suivante lui faire part de son ignorance concernant les motivations de la Reine ... Le tyran n'avait, en réalité, nul besoin des lumières d'Elinor pour deviner les desseins d'ophélia .

C'est pourtant évident, non ? ...

Dit il, allusif ...

Avant de lancer, quelque peu moqueur :

Même vous, pourriez aisément le comprendre !

" Je lui avait toujours déconseiller de prendre Sir de Winter en tant qu'amant "

Le Roy grimaça, le genre de rictus que l'on affiche quand on apprends une vérité déplaisante, dont on se doutait déjà fortement ... C'était donc davantage une confirmation qu'une véritable révélation . Mordred avait vu juste en faisant surveiller les tourtereaux ...

Je vois ...

Présentement vous ne pouvez effectivement rien faire pour aider la Reine !
J'ai chargé mes hommes de reconduire votre maîtresse à Warminster ...
Je suis persuadé pouvoir vous faire confiance !
Aussi, à son retour, devrez vous convaincre Ophélia de renoncer à ses folies et ... de reprendre la place qui est la sienne, ici, en Orcanie !

Peut être consentira t-elle a vous écoutez ...


Précisa le souverain, un peu las . Car en effet, le juste châtiment de Winter ne suffirait pas a régler le problème qui se posait à Mordred : regagner la confiance et ... l'affection de son épouse . Et pour ce faire, tout les moyens seraient bon ...
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Elinor
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 28
Camp : Avalon, les héritiers, le sien! ^^
Classe sociale : Noble
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Protectrice des hériters

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Jeu 3 Avr - 10:41

Même vous, pourriez aisément le comprendre !


Bien sur qu'elle le comprenait elle le savait même très bien mais elle ne dit rien et garda ses yeux résolument tournés vers ses genoux, adoptant l'attitude humble d'une simple dame de compagnie.


Aussi, à son retour, devrez vous convaincre Ophélia de renoncer à ses folies


Dire à la Reine de renoncer à ses folies?! Sûrement pas! Et surtout si cela permet une chute rapide de la chrétienté... Cependant elle savait que cette réponse n'était pas attendue par le Roy. Il fallait qu'elle reste humble et à sa place et surtout ne rien dire de plus.

Peut-être avait elle même été un peu trop loin en disant que Sir de Winter et Ophélia étaient amants, mais en même temps elle pensait que le Roy était plus ou moins au courant des choses et une simple petite confirmation n'était pas grand chose.


Elle parla, les yeux fixés sur ses genoux.



Je ferais mon possible pour la maintenir dans le droit de chemin... Mais si je puis me permettre... Ramenez la Reine de force à Warminster ne serait certes pas une bonne idée, qui plus est j'ose à peine imaginer ce qui va arriver à Sir de Winter... Si vous voulez que la Reine retrouve sa place à vos côtés le mieux serait peut-être d'épargner son amant...


Elle ajouta avec une voix tremblante


Mais en même temps je ne suis qu'une simple dame de compagnie et vous le Roy d'Orcanie vous n'êtes pas obligé d'écouter les conseils...
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Dim 6 Avr - 0:58

Le tyran écouta la jeune suivante lui prodiguer ses avis et conseils ... En fronçant les sourcils, mi irrité, mi perplexe ... Après tout, au delà de sa très légère insolence, Elinor semblait vouloir sincèrement aider son souverain ... Ce qui fit sourire Mordred . Alors ... Pourquoi ne pas lui demander de préciser sa pensée ? ... Le Roy soupira ...

Vous êtes pourtant très avisée ... Pour une simple suivante !

Lança, sans rire, l'orcanien ...


Mais ... Poursuivez ... Poursuivez donc votre exposé !
Comment devrais je agir selon vous ? ...

Avec la Reine et ... avec son amant ! ... Vous pouvez parler sans craintes ! Je vous sais tout préoccupée du bien être d'Ophélia et ... du mien !


Au moins si les conseils de la dame ne s'avéraient pas pertinents, peut être que son petit discours serait distrayant, lui, par contre ...
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Elinor
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 28
Camp : Avalon, les héritiers, le sien! ^^
Classe sociale : Noble
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Protectrice des hériters

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Lun 7 Avr - 10:13

Elinor sourit intérieurement. Il semblerait qu'elle est réussie un minimum à avoir la confiance du Roy. Il lui demandait de préciser sa pensée chose qu'elle pouvait maintenant faire sans crainte. Elle allait lui exposer ses idées, avancer ses pions pour que tout ce passe pour le mieux pour la Reine.

Elle reprit son attitude humble et parla tout en regardant le Roy. Après tout autant lui montrer qu'elle n'avait pas peur, peut être que cela plairait au Roy. Elle se racla légèrement la gorge et poursuivis son exposé.



Je pense que pour que la Reine revienne à vous il vous faut lui écrire et non pas lui envoyer toute une armée pour la récupérer. Elle sera sans aucun doute vexée devant un tel déploiement. Et le mieux c'est que vous envoyez ces lettres directement dans le comté d'Aurey, vous n'êtes pas censé savoir qu'elle allait à Camelot.
Ensuite je pense qu'en ce qui concerne Sir de Winter le mieux est de l'exiler et non de le tuer, elle pourra vous en vouloir jusqu'à la fin de ses jours pour cela.
Et enfin, et pour ce conseil je m'en excuse d'avance, écarter votre maîtresse de la Cour. J'ai bien peur que cette trahison n'est déplu à la Reine, si vous voulez continuer à avoir des maîtresses il faudra être plus discret.


Elle baissa la tête face à ce dernier conseil de peur de n'être aller trop loin, mais elle devait jouer serrer pour pouvoir aider la Reine et faire croire au Roy qu'elle est de son côté et ne veux que son bien.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Mer 9 Avr - 14:06

Elinor !

Coupa presque le Roy ... Aussi intéressé qu'agacé par la verve de la suivante ...


Ne confondez point franchise et audace je vous prie !

Prévint Mordred avant de songer a donner son avis sur les précieux conseils de son interlocutrice ... La brave "enfant" ne savait pas tout, mais le tyran allait se faire le plaisir d'éclairer sa lanterne, elle qui servait si bien Ophélia ... Au delà même de ce que pouvait imaginer ou suspecter le souverain ...

La duchesse Blanche ne demeure plus, présentement, au château ... Mais ceci, vous ne pouviez le savoir !

Commença, sèchement, le démon ...

La Reine est actuellement immobilisée à mi chemin entre l'Orcanie et la Bretagne ... D'après mes informateurs celle ci serait sérieusement blessée ! Dès lors, je me dois de prendre la tête de l'escorte ... Je souhaite ... la retrouver, la rejoindre au plus vite !

S'enflamma le fougueux roy ... Puis poursuivit, plus posément :

Sir de Winter sera épargné et ... même pardonné ! A charge pour lui de rectifier sa conduite !

La mansuétude n'était vraiment pas le fort de Mordred, mais il avait conscience qu'il faudrait qu'il se fasse violence ^^ pour complaire à sa mie ... Tout était dit, Elinor pourrait bientôt rejoindre les héritiers, et faire ainsi son devoir ...

Ce sera tout ...

Merci Elinor !

Vous pouvez disposer ...


Conclu le souverain, distraitement ... Déjà ailleurs, dans ses pensées .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Elinor
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 28
Camp : Avalon, les héritiers, le sien! ^^
Classe sociale : Noble
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Protectrice des hériters

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Jeu 10 Avr - 12:41

Elinor se doutait qu'elle était allée un peu loin, mais elle observa le Roy et il semblait mi amusé mi agacé par sa verve et son franc parler. Cela était sans aucun doute bon signe pour les relations futures qu'elle pourrait entretenir avec le souverain.

Quand elle apprit qu'Ophélia était blessée quelque part dans le pays elle s'inquiéta, son don de double vue n'était pas très performant et elle n'avait pas vu malheureux évènement. Elle se doutait qu'il s'était passé quelque chose mais rien d'aussi grave. Elle parla donc d'une voix légèrement tremblante.


Majesté... Je sais que ma place est auprès des héritiers mais ne pourrais-je pas vous accompagner pour porter secours à ma Reine? Je suis très inquiète...

Elle regarda le Roy d'un air suppliant sachant parfaitement que cela ne marcherais pas. Mais peut-être que ce signe de dévouement envers sa femme permettrait de faire flancher le cœur du Roy d'Orcanie.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Jeu 10 Avr - 21:54

Mordred braqua un oeil irrité sur la jeune suivante ... Décidément cette donzelle était bien effrontée pour une gouvernante ... Mais elle semblait être si attachée et dévouée à la Reine ... Le Roy, indécis, réfléchit un léger instant, puis répondit, finalement :

- Je suis sensible à votre proposition mais cela ne sera point nécessaire ! Ne vous inquiétez pas : votre maîtresse sera très bientôt de retour au château ! Aller maintenant ... Les princes vous réclament sûrement !

Déclara le tyran tout en gratifiant Elinor d'un sourire assez hautain mais non méprisant ... Cette jeune femme était des plus sympathique et ... n'était point vilaine, ce qui suffisait pour entrer dans les bonnes grâces du Roy ... Beaucoup se bousculaient pour accéder au rangs "d'amis" du souverain mais peu étaient élus et ... ceux là perdaient, en général, assez vite, l'estime du Roy ... Un faux pas étant si vite franchit ... en Orcanie .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Elinor
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 423
Age : 28
Camp : Avalon, les héritiers, le sien! ^^
Classe sociale : Noble
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Protectrice des hériters

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Ven 11 Avr - 13:57

Elinor comprit que l'entretient était définitivement terminé. Ce ne serait pas aujourd'hui qu'elle pourra se rapprocher du Roy mais elle sentait qu'elle avait fait beaucoup de progrès dans ce sens. Elle espérait maintenant qu'il connaissait ses capacités il n'hésiterait pas à faire appel à elle en cas de besoin.

Elle se leva calmement de son siège, elle fit une révérence et murmura


Je retourne auprès d'eux... Bonne fin de journée votre Majesté.


Elle fit une nouvelle révérence et sortit calmement dans le couloir. Juste avant de refermer la porte derrière elle, elle je ta un dernier regard au Roy pour voir ce qu'il faisait. Puis elle la ferma doucement et se dirigea vers les cuisines pour prendre quelque chose à manger avant de retourner près des héritiers






HJ: Juste une petite question quel âge ont les héritiers?! Ophélia ne me l'a pas précisé! Very Happy Merci!!
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Ven 11 Avr - 14:23

HJ : l'âge des marmots ? ^^
quelques mois, peut être 3 ou 4 mois : je sais pas si Ophé est d'accord albino
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Dim 3 Aoû - 5:41

Un bruissement de grelots, de jupes et de perles signala le passage de Morrigane dans le couloir.

Dépassant la porte du bureau du roi, elle vit en sortir une femme qu'elle identifia à coup sûr comme la nourrice des rejetons royaux, pour l'avoir croisée à plusieurs reprises au château.

Nébuchad, d'humeur taquine, voleta au ras du sol pour se faufiler dans l'entrebâillement de la porte, juste avant qu'elle ne se referme derrière la prêtresse.

La barde attendit que les pas s'éloignent dans le couloir pour pester tout son saoul, sachant combien il était malvenu d'aller enquiquiner le roi dans son cabinet de travail.

Elle frappa trois coups timides et poussa la porte, histoire de récupérer son compagnon en un seul morceau. Un coup d'oeil circonspect balaya la pièce, avant qu'elle ne se glisse par l'ouverture, les mains croisées dans le dos, n'osant pas trop s'éloigner de la sortie des fois qu'elle aurait à opérer une retraite plus ou moins précipitée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Dim 3 Aoû - 11:33

Mordred, plus que concentré sur un parchemin, plume en main, leva les yeux lorsqu'il entendit un bruissement d'ailes puis ... sursauta . Nébu, le corbeau de sa barde, était la, planté sur son bureau, l'observant avec ses petits yeux luisants ... Le tyran recula dans son siège et pesta tout haut :

Bon sang !! Je peux savoir ce que ce maudit volatile fait ici ! ? !

L'explication ne tarda pas a arriver, en la personne de Morrigane, qui apparut ... Le Roy lui adressa un regard courroucé, mais lui fit néanmoins signe d'avancer ...

Je peux savoir ce que tout ceci signifie ?

Morrigane !


Déclara, sur un ton faussement sirupeux l'orcanien, tout en désignant le "monstre" du doigt, qu'il retira sans tarder ^^ ...

Puis éclata :


Comment de fois vous ai je dis de ne point laisser divaguer votre ... animal ! Et ... de le confier à mes fauconniers ! Cet oiseau doit être VRAIMENT dressé ! On ne compte plus les gardes blessés par cette furie !

Ceci dit, Mordred considéra prudemment, Nébu, de peur qu'il comprenne et se venge ^^ Et revint à sa maîtresse :

Et combien de temps allez vous vous obstinez * soupir* à dormir dehors !! Prenez une chambre je vous le demande !

Le roy semblait véritablement à bout de nerfs, mais pas seulement par la faute de sa barde ... Elle était la goutte d'eau faisant déborder le calice . Il se frotta les yeux d'un air las ...

Vos habitudes commencent a m'échauffer les oreilles, voyez vous ? ...

Le terrible souverain finit par esquisser un vague sourire, tout en toisant Morri d'un oeil complice ... Il l'aimait bien sa petite barde mais ... elle l'exaspérait !
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Dim 3 Aoû - 12:15

Un sifflement ramena le volatile sur l'épaule de la barde, et prouva par la même occasion au roi que Nébuchad n'était pas si sauvage que ça. Bien sûr que si, qu'il était dressé. Mais les fauconniers du roi semblaient confondre la lobotomie et la soumission totale avec le simple fait d'apprivoiser un oiseau pour s'en faire un compagnon.

Morrigane préférait mettre sa main à couper plutôt que de confier son cher, caractériel et farceur Nébuchad à une bande de barbares qui transformaient des oiseaux de proie en simples objets pour chasser.


-Cet oiseau n'a qu'un seul maître, dit-elle doucement sans s'émouvoir de la colère de Mordred. Et je ne puis pas avoir les yeux partout.. Il peut bien jouir d'un brin de liberté de temps à autre, comme tout un chacun.

Ce qui était loin d'être le cas ces derniers temps, compléta-elle mentalement sans avoir l'audace de terminer sa phrase, désireuse de conserver sa tête implantée au-dessus de ses épaules le plus longtemps possible.

Elle fit une courbette et poursuivit sur un ton plus humble.


-Et comme tout un chacun, il peut se montrer grognon envers ceux qui lui cherchent noise, et plus d'un garde du château se plaît à lui tirer les plumes ou à lui envoyer des pierres lorsqu'ils le voient. Il est normal que Nébuchad se rebiffe de temps à autre...


C'était bien son jour.. Entre le corbeau qui tenait absolument à jouer les enquiquineurs et son maître de mauvais poil bien décidé à la sermonner sur la moindre de ses habitudes sortant de l'ornière de la bienséance, elle était bien tombée..

Prudente, elle joua la carte de la soumission. Mordred était son principal soutien, et le seul prétexte pour lequel Florin ne l'avait pas mise sur le bûcher. Mieux valait ne pas provoquer l'incident.


-Je ferais comme votre majesté le désire, répondit Morrigane avec une profonde révérence digne d'une noble dame -elle avait beaucoup répété- qui obligea Nébu à crapahuter d'une épaule à l'autre pour ne pas tomber.

Avec le corbeau sur son dos et ses vêtements de bohémienne, l'effet était cependant plutôt cocasse, mais preuve des efforts de la saltimbanque pour mettre un peu de sa fierté et de son excentricité au placard pour s'adapter un peu plus à la vie à la cour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Dim 3 Aoû - 19:19

Mordred soupira de plus belle en écoutant la défense plus ou moins convaincante de sa barde ... Parfois audacieuse, Morrigane faisait, la plupart du temps, preuve d'un certain bon sens ... Et puis ... au diable cet oiseau maléfique !

Fort bien ! fort bien ...

Coupa le tyran, plus fatigué que colère ...

Mais puisque vous voulez être complètement responsable de votre ... compagnon, faites en sorte qu'il se tienne tranquille !
C'est tout ce que j'exige de vous ...


D'un geste de la main, le Roy invita sa protégée à s'asseoir ... Puis s'apaisa :

Grand bien vous fasse de dormir sous ou au sommet d'un arbre à la belle saison, mais de grâce, prenez une chambre l'hiver venu !
Ou donc vous abritez vous au moment des premières neiges et ensuite ? ...


Le sujet pouvait paraître futile aux yeux de beaucoup, mais décidément cette manie, du vagabondage, laissait toujours Mordred perplexe, circonspect, troublé ... De son point de vu, Morrigane semblait tomber de la lune, tellement il la jugeait ... fantasque . Mais c'est le charme des poètes ^^

Par contre, la désobéissance manifeste ou la "dissimulation" d'informations, cela ce n'était point acceptable !


*soupir*

Ma chère Morrigane ...

Pourquoi vous être absentée durant des semaines, récemment, et ceci, sans mon accord ? ...


Il l'interrogea du regard

On vous aurait aperçu, en Avalon !

Est ce ... vrai ? ...


Le Roy ne faisait pas le procès de la jeune femme, mais souhaitait savoir et comprendre ... Car, en fin de compte, le terrible souverain avait été ... quelque peu vexé par l'attitude désinvolte de sa barde ... L'avait elle manquée ? peut être ... Peut être, le tyran mélomane s'était il véritablement "attaché" à la saltimbanque, et était, d'autant plus peiné ( ? ) que celle ci ne soit pas davantage "fidèle" à son irascible maître ...

Il lui fit un petit sourire, tout à fait amical et même complice .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Dim 3 Aoû - 21:30

-Alors je tâcherai de tenir cet emplumé tranquille, dit la jeune femme en hochant poliment la tête d'un air obéissant.

Son sage verni de soumission se fissura lorsque le roi aborda le sujet de son logement, et elle ne put retenir un vaste sourire espiègle.


-Ne dit-on pas que les petites personnes sont les plus faciles à réchauffer? Mon seigneur; je suis plus dure au mal que ma frêle apparence le laisse à penser, et plus d'un hiver m'a vue dormir à la belle étoile lorsque chacun me fermait sa porte. Mais c'était bien rare, et je dois dire que les pauvres gens sont les plus promptes à offrir le coucher à ceux qui errent en chantant.

Elle joignit les mains et fit une courbette.

-Les murs de pierre m'étouffent, c'est ainsi quels que soient les caprices du ciel. Mais à votre demande, je veux bien dormir sous un toit, car après tout depuis bien des mois déjà vous me faites l'honneur de m'offrir le gîte de le couvert; et parfois il est plus impoli de refuser un présent de la sorte que d'en abuser.

Elle conclut son petit discours sur ses habitudes nocturnes par un hochement de tête, son sourire de gamin farceur irrésistiblement pendu aux lèvres.

Le fait était que la barde, elle contrairement à pas mal de monde ce jour-là, était d'humeur joyeuse, et c'était quelque chose qui lui était presque impossible à dissimuler.

Pourtant, lorsqu'il en vint à son escapade secrète, elle eut l'air un peu honteux des enfants que l'on réprimande, et qui connaissent parfaitement leur faute. Cela faisait longtemps qu'elle était revenue, et bien plus de temps encore qu'elle n'avait eu à s'entretenir avec son maître. Fatalement, les sujets de réprimande s'étaient accumulés, et ne manquaient jamais lorsqu'il s'agissait d'une personne aussi fantasque et sauvage que Morrigane.


-En Avalon c'est vrai, j'y étais. Les vôtres, chrétiens, ont coutume de faire des pèlerinages sur les lieux de leurs saints? Et bien il en allait de même pour moi; j'avais besoin de me recueillir un peu sur une terre où ce n'était pas interdit et où je pouvais trouver une oreille accueillante, compatissante, qui ne me considérerait pas comme une sauvageonne, une païenne à mettre sur le bûcher, ou un phénomène de foire.


Sa voix prit, alors qu'elle prononçait ces derniers mots, des accents douloureux. Peu en effet pouvaient imaginer l'immense solitude que pouvait parfois ressentir la barde, éternelle étrangère en terre chrétienne, et dont la vie ne tenait parfois qu'à un fil.

Bien sûr, il y avait l'étrange paternalisme, un peu condescendant et souvent dérouté dont faisait preuve Mordred à l'égard de sa protégée -même si (et ce détail échappait à beaucoup de monde, Morrigane ayant toujours l'air beaucoup plus jeune que son âge réel) elle aurait pu être sa mère, l'amusement affectueux avec lequel la considérait Agravain, et l'étrange relation qu'elle entretenait avec le Gareth; mais nul, en vérité, n'était semblable à elle au point de ne pas s'arrêter à son apparence et à ses manières inhabituelles.


-Nombreux sont ceux qui comparent ceux de mon espèce à des oiseaux. Ils n'ont pas tort; vous parliez des fauconniers, tantôt; et bien je suis comme mon Nébuchad; je n'ai qu'un seul maître, mais l'on ne peut me dresser complètement. Pour lui comme pour moi, il est trop tard pour faire de nous de petits être obéissants.

Disant cela, elle joignit à nouveau les mains, comme priant pour qu'il comprenne, et qu'il pardonne à sa barde ce qu'il n'accepterait sans doute jamais chez quiconque lui était soumis.
Ce n'était pas pour son propre intérêt qu'elle parlait ainsi; mais elle savait combien une fuite soudaine pouvait être mal vécue. Il fallait comprendre. Il fallait expliquer. Il fallait mettre des mots sur un état de fait que rien ni personne ne pouvait changer.


-Je vous demande pardon, mon roi; dit-elle d'un ton grave qui ne lui ressemblait pas. Mais cela faisait trop longtemps que je n'avais pas reprit la route, et qui n'a pas un jour ressenti l'appel du voyage ne peut comprendre ce qui me pousse, moi et bien d'autre, à quitter les lieux qui nous accueillent vers un inconnu bien moins sûr.

Elle s'inclina, et, comme s'il avait compris que l'heure n'était pas à la plaisanterie, Nébuchad cessa ses petits manèges sur les épaules de la jeune femme, et considéra le roi devant lui avec une gravité songeuse, ses yeux d'ambre clignant dans la lumière des chandelles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Lun 4 Aoû - 18:07

Mordred fit quelques pas en direction de la fenêtre de son cabinet, s'immobilisa, puis considéra la vue qui s'offrait à lui ... Une immense étendue de verdure, aussi vallonnée que boisée ... Magnifique écrin entourant la vaste cité de Warminster . Les brumes matinales donnant un aspect irréel, onirique à l'ensemble ... Ici et là, on apercevait quelques petits chemins sinueux et la voie romaine qui menait au delà du royaume ... Magnifique illustration pour l'hymne à la liberté que déclamait, présentement, Morrigane ... A la liberté, au voyage et donc ... à l'aventure ... Le Roy commençait ( enfin ) a comprendre sa petite barde, peut être même l'enviait il, finalement ... Sa liberté de parole et de mouvement, qu'elle exerçait avec malice et une certaine dose de ruse, afin de contourner les contraintes propre à la vie de cour ... Même un tyran comme l'orcanien, pouvait être las, parfois, d'endosser l'habit du souverain tout puissant, avec les responsabilités et les sacrifices qui allaient avec ! Surtout, Mordred la comprenait, et l'appréciait, car ... elle apportait beaucoup de fraîcheur au château, lieux qui était habituellement le théâtre des pires complots, voir des crimes les plus innommables ... Sans parler de son talent, aussi immense que l'artiste était fluette . Le jeune souverain se tourna à demi et esquissa un franc sourire ... Alors qu'il observait, du coin de l'oeil, la barde se dandiner sur elle même . Merveilleux petit personnage ! Il ne lui en voulait aucunement, il ne voulait encore moins l'accabler, il céderait à ses petits caprices avec plaisir même ... Mordred n'était point en colère, concernant cette escapade : Morrigane lui avait manquée, tout simplement ! Entouré de courtisans hypocrites, de laquais idiots, le Roy aussi, étouffait ... La franchise et le brio de la barde étaient donc d'autant plus appréciable . La jeune femme comprenait elle seulement son importance, pour son maître ? ... Mordred soupira, avant de lancer, pensif :

En sommes, vous êtes telle l'oiseau rare ^^, qui pour s'épanouir ne peut demeurer en cage bien longtemps, fusse t-elle dorée ...

Et c'était vrai, le talent de la musicienne était le fruit de ses épreuves et de ses multiples expériences ... On ne pouvait priver l'artiste de ses sources d'inspiration, et surtout, lui demander de se renier, de peur d'épuiser, de tarir son génie ... La barde avait raison, c'était évident .

Je ... Je comprends votre désir de vous échappez d'un lieux qui ne vous conviens que très modérément ...

Mais sachez que ... votre absence nous a beaucoup coûtés ! A moi et à la cour ... Pensiez vous que votre roy pouvait, durablement, se passer de sa barde ? ...


Tel Néron ^^ Mordred se piquait d'art et de poésie ... Adolescent, celui qui n'était que le prince d'Orcanie, préférait, et de loin, jouer de la lyre et rédiger des poèmes lyriques, plutôt que de se soucier des affaires de la couronne .

Le Roy, plus que joviale, se retourna vivement vers Morrigane :


J'ai besoin de vous ! ...

Plus que jamais, chère amie ...


Dit il, tout sourire, en désignant le siège faisant face à son bureau ...
La barde ne tarderait pas a savoir quel service elle pourrait rendre à son seigneur et maître ...



( nb-ps I love you : Ze t'aime ma Morri !!! hihi clown )
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Jeu 7 Aoû - 8:24

Fait assez exceptionnel pour être souligné, Morrigane ne pipa mot durant tout le temps que prit Mordred pour lui répondre. Elle resta un moment bouchée bée, plongée jusqu'aux oreilles dans un étonnement croissant. Enfin, lorsqu'il eut achevé son monologue et désigné un siège à son attention, la barde s'y laissa tomber plus qu'elle ne s'assit, émue jusqu'aux larmes, la gorge serrée.

Dieux quel étonnement, elle qui s'attendait à un remontage de bretelles en bonne et due forme plutôt qu'à l'aveu complet de l'attachement du roi pour sa turbulente protégée.

Reprenant pied et cessant de béer comme une carpe hors de l'eau, la jeune femme eut un large, grand et joyeux sourire qui lui fendit la face d'une oreille à l'autre; et ce fut un regard légèrement -très légèrement- humide qui se posa, curieux, sur son maître.


-Je suis toute ouïe, monseigneur; dit-elle en grattant affectueusement la tête de Nébu qui jouait avec les perles de ses cheveux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Lun 11 Aoû - 10:57

"-Je suis toute ouïe, monseigneur"

L'expression fit sourire Mordred, en effet, la barde allait devoir être attentive, et ... imaginative . Mais son maître ne se faisait guère de soucis à ce sujet ... Le tyran alla, soudain, fouiner dans l'un des nombreux coffres qui parsemaient son cabinet, pesta quelque peu, puis, un son de lyre retentit ... Mordred referma le coffre et revint à son bureau, triomphant, une lyre splendide entre les mains ... Il s'installa et adressa un sourire entendu à Morrigane .

Voici l'instrument que m'offrit ma mè ... la reine Morgause pour mon dixième anniversaire ! Cette lyre a appartenue à sa mère, la duchesse Ygraine de Cornouailles, mon aïeule ...

Le Roy effleura les cordes de l'instrument mais ne réussit a produire que quelques notes discordantes ... et assez désagréables . Lui même grimaça devant le résultat obtenu ...

Alors que la Reine m'encourageait dans mes lubies artistiques, mon père, le roy Loth, en était exaspéré ! Il ne cessait de se plaindre de mes prétentions musicales et ... de mes manières trop ... sophistiquées à son goût . ( en fait le véritable terme, de Loth, était ... efféminées ) .

A cette pensée ô combien humiliante, Mordred se mit a gratter nerveusement sur sa lyre et ... plusieurs notes, assez harmonieuses s'en échappèrent ... Le tyran, mélomane, recouvra le sourire .
C‘est le cas de le dire, l’apprenti barde n’avait peut être pas perdu la main . Concentré sur les cordes du précieux instrument, afin de reprendre ses repères, le Roy ne pouvait voir l’expression de Morrigane … Elle devait sans doute tomber des nues ! Ainsi, à force d’effort, Mordred parvint a restituer, de mémoire, l’air que lui jouait jadis, sa mère Morgause … Un air sombre, mélancolique, aussi beau que glaciale et glaçant, comme la bise de Cornouailles .


- Certains airs ne s’oublient point … Tout comme … certains sentiments, et … l’être aimé !

Le tyran acheva le prologue du chant, qu’il souhaitait interpréter, puis commença a déclamer, tel Homère ( ou Ossian ) devant son public :

- « Lorsque je te contemple ...
Les mots me manque ...

Ma langue se fige, et un feu dévastateur parcours mon être ...

et j'en frémis, je défaille, car cette passion semble me terrasser ...

Lorsque je te contemple ... »


Mordred exécuta ensuite quelques accords, puis déposa la lyre sur son bureau … Il s’arracha, alors, à ses pensées, et s’expliqua :

- Voyez vous … Il s’agit ici de composer une chanson courtoise .
Ou le croyant symbolise l’amant dévoué venant rendre hommage à sa belle amie, ici « représentée », « statufiée », en déesse grecque, juchée sur son piédestal .

Auriez vous quelques idées a me suggérer ? …


Demanda-t-il, impatient d’entendre sa barde, dans l’espoir que celle-ci lui insuffle un peu de son génie …

Morrigane, qui avait du si souvent invoquer et implorer la grande Déesse, devait parfaitement savoir ce que ressentait le fidèle en adoration devant son idole, sacrée ou non …

On pouvait appeler ça une œuvre de commande ^^ et la jeune femme ( au corbeau ) allait devoir justifier ses gages …

Son maître ( et élève d’un jour ), n’en attendait pas moins .
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morrigane Agarwen
Créatrice et Animatrice
Créatrice et Animatrice
avatar

Nombre de messages : 918
Age : 27
Camp : le sien.. celui de Mordred, à ses heures perdues, celui d'Avalon, dans son coeur
Classe sociale : Barde du roi Mordred
Terre : aucune!
Date d'inscription : 10/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Barde du Roy Mordred

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Lun 18 Aoû - 0:15

Morrigane sourit, puis considéra longuement le roi d'un regard songeur, écoutant attentivement jusqu'à la plus petit note qu'il eût put tirer de son instrument. Manière de jouer ô combien académique, mais qu'attendre d'un prince? Un peu de pratique aurait délié ses doigts et insufflé le brin de liberté qui manquait à sa musique; pour l'heure, les notes se perchaient sur les portées comme de sages petits oiseaux.

Elle pencha la tête sur le côté, les yeux mi-clos.


-Lorsque je contemple ton visage, les mots se terrent dans ma gorge; peu importe ce qu'il y a dans mon coeur, cela restera seul. Décor délavé disparu à jamais, ne reste que ton image, ton visage, l'éclat des étoiles tapies dans tes yeux. Aucun amour n'a laissé de trace en moi, hormis celui-là; mes yeux ne verraient pas le paradis à portée des doigts, si tu étais près de moi. Lorsque viendra mon heure, je serais à toi pour toujours.


Elle avait récité d'une voix presque absente, comme si ses mots venaient d'eux mêmes s'envoler de ses lèvres entrouvertes.
Pensive, la barde resta quelques instants silencieuse, puis hocha la tête.


-Cela ne correspond pas tout à fait à ce que vous souhaiteriez, je pense, mais voilà déjà matière à réflexion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mad-sketchbook.blogspot.com
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   Mar 19 Aoû - 21:00

Mordred écouta avec grande attention les idées de sa barde, puis acquiesça, approbateur, lorsque celle ci émit un avis sur sa propre composition ... Alors sans mot dire, il s'empara de nouveau de son instrument à cordes, et se mit a jouer "l'air de Morgause" ... Il ferma les yeux, cherchant l'inspiration dans cet hymne ancestral, et dans les tréfonds de son esprit ... Le tyran soupira, rouvrit les yeux, porta son impérieux regard au delà de l'unique fenêtre de son bureau, et, tout en fixant le soleil couchant, déclama en chantant :


Tu n'es plus là mais ... ne cesse de me "hanter" .

Tellement absente et pourtant ... si présente à la fois .

Une ombre de lumière ... et moi un corps désincarné ...

Tu te dérobes, je te poursuis,

Tu apparais, je te fuis ...

Mais puisque ton souvenir demeura en mon esprit, pour toujours,

la Mort elle même sera impuissante a effacer, a détruire, a avilir,

ton divin visage, ton âme si pure, ô ma reine ! ô mon amour !


Le morceau achevé, le Roy, les yeux humides, eut le plus grand mal a détacher son regard de l'astre rougeoyant ... Puis commença, encore étourdi par ses propres rêveries :

ici ...

La statue, au pied duquel joue le jeune amant, pourrait représenter l'être ou ... l'amour perdu . La demoiselle elle même, ou le sentiment qui unissait ces deux êtres ... Sentiment qu'il conviendrait de ... raviver par cette ode, ou le souvenir de la personne tant regrettée, qui se verrait conservé, magnifié par cet hommage .


Mordred se tut, pour de nouveau, se réfugier dans ses pensées ...
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: * En quête ... d'inspiration *   

Revenir en haut Aller en bas
 
* En quête ... d'inspiration *
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tolkien: Inspiration à partir de sa vie
» Petite aide pour trouver l'inspiration
» Inspiration ?
» [Réflexion] L'inspiration de Pokémon
» Dragons Dreamworks, source d'inspiration ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: