Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 * Mordred le tyran ! *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 27
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mer 3 Fév - 4:06

Nicolas Florin a écrit:

Acte premier : Ou comment fut conçu, une nuit de beuverie et d'orgie, l'enfant illégitime d'un riche notable romain et d'une prêtresse païenne, à Tintagel, en Cornouailles (ps : point commun avec Morgause! Wink)


c'est un des seuls... mise à part notre volonté de fer !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mer 3 Fév - 8:35

Et tout deux portent des robes!!

Pardon, une soutane...pour Florin!! Razz!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nicolas Florin
Homme de Dieu
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 28
Camp : Omniscient
Classe sociale : Flou, mais essentiel
Terre : Faire souffrir ... pour la bonne cause ^^ / Conquérir Rome et en devenir le Cesar!!!!!!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Prisonnier religieux

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Ven 5 Fév - 2:07

Nicolas Florin, chapitre un : les sombres origines de l'inquisiteur.


L'an 474...En Bretagne.

Époque trouble et incertaine, s'il en est, qui voit s'affronter les peuples celtiques aux envahisseurs saxons et angles...

Et s'opposer, de plus en plus frontalement, et violemment, les deux grandes croyances de l'île : le culte de la Déesse et les chrétiens.
Alors que les uns tentent, désespérément de préserver leurs traditions intactes...les nouveaux arrivants cherchent, eux, à s'implanter à toute force.
Sources de tensions et de conflits incessants...

Face à la menace barbare du continent, beaucoup de seigneurs et de souverains bretons se trouvent tentés par la foi du Christ : perçu comme l'un des meilleurs remparts contre les hordes saxonnes.

En effet, l'empire romain, qui perdurait depuis plus de quatre siècles, est à l'agonie, et Rome, l'ombre diffuse, évaporée, d'elle même...
Rome n'est plus dans Rome...et la gloire des Césars n'est plus qu'un rêve lointain et révolu.
La puissance émergente et montante du moment étant l'Église chrétienne et son chef, le saint père, l'évêque de la cité, le Pape.

L'Église du Christ, dont l'influence sur les esprits est déjà le meilleur levier pour l'acquisition d'un réel pouvoir...et avant tout sur l'esprit et la politique des grands seigneurs convertis, puis fidèles à la foi chrétienne, et à ses représentants.

Mais parmi les serviteurs du pape, il est des profanes (ou civils), qui après avoir été sous les ordres des derniers césars, se tournèrent finalement vers le chef des chrétiens, afin de le servir, pleinement...

Le riche banquier et ex sénateur Caius Antonius...Florin (car originaire de Florence) est l'un d'eux et point le moins ambitieux, ou...le plus scrupuleux.
Le saint père en fait son représentant spéciale sur l'île de Bretagne...

Il quitte cette année même une Rome en ruines et dans un état de siège quasi permanent...et désormais la proie idéale du guerrier barbare qui se montrera...le plus audacieux.

Et après un rapide séjour en la "cour" du roy franc Childéric (potentiellement intéressé par une conversion "prochaine")...
Florin débarque en Cornouailles, avec son escorte.

Ce duché, battu par les vents et les flots, étant le plus préservé par la division et la guerre...qui ravagent, ailleurs, toute l'île. L'ambassadeur s'y établit, et prend langue avec le seigneur de Tintagel.

Et grâce à certaines promesses, entre autre d'ordre financier...le duc décide de se faire baptiser au plus tôt.
Succès complet pour l'envoyé du pape qui vient ainsi, de cette façon, de faire de ce fief, l'un des premiers soutiens d'importance à la nouvelle Rome...

Cette victoire acquise, Florin s'empresse de prendre congé et de rejoindre la déjà fameuse cité de Tintagel.
La nuit même...la créature dépravée et amorale qu'est le beau sir, fête sa bonne fortune lors d'une réception donnée par un riche marchand romain...
Fête somptueuse et équivoque, rappelant les orgies des temps anciens.

Allongé sur une banquette, enivré par le vin capiteux du pays, et par les lourdes senteurs d'encens se dégageant des bougies "parfumées" des lieux...
Florin voit alors surgir, (des volutes de fumée), avec stupéfaction, puis grand intérêt...une femme de toute beauté, l'une des servantes de son hôte.

Après l'avoir considéré longuement, une étincelle d'envie non réprimée, dans son regard si lubrique...l'homme du pape lance à son nouvel ami :


Fort belle donzelle, en vérité!
La crois tu assez...corrompue, pour...?


Et la réponse du marchand véreux ne se fit pas attendre : un sonore, retentissant, et très gras rire de pourceaux.

Ah! ah!!
Je la crois suffisamment légère pour s'offrir à toi...par plaisir, et non pas pour toute autre chose!


Les deux comparses partirent ensuite, de concert, dans un long et fracassant fou rire, avant de trinquer gaiement.
La chose était donc entendue : durant cette nuit...la jeune femme allait rejoindre le noble romain dans sa couche et tout deux..."s'aimèrent" avec fougue jusqu'au petit jour.

Mais lorsque Florin se réveilla, enfin, il sursauta, aussitôt : sur l'épaule, dévoilée de la bougresse, apparaissait très distinctement...un croissant de lune bleuâtre!
Sans chercher à réfléchir outre mesure, le rustre frappa cette épaule impie de son poing le plus rageur, avant de chasser la pauvresse en ces termes :


Sorcière!
Catin!!
Est ce pour cela que tu m'as séduit!
Hors de ma vue! ou je t'égorge avec mes dents!
Prends cette bourse, sur la table, et disparais!...disparais!!


La jeunette, qui fut effectivement apprentie prêtresse, s'exécuta, en gémissant...Sous le regard haineux et meurtrier du sir Florin.
Le jour même, l'infortunée était congédiée par son maître...
Et réduite, ainsi, à la mendicité, ou à la rapine.

Son prédateur, lui, repris le chemin du retour, le lendemain, tout auréolé de son triomphe breton et...inconscient d'avoir, cette nuit là, engendré un fils...qu'il ne connaîtra jamais.


A suivre, chapitre deux : naissance et souffrances

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Lun 8 Fév - 14:20

hj : On se bouscule pas ici pour tresser ma couronne de lauriers!!! Razz!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Kaarl Aegirson
Roi saxon de l'île de Shetland et futur Roy de Gaurres
avatar

Nombre de messages : 525
Age : 26
Camp : Saxon
Classe sociale : Roi Saxon
Terre : Gaurre, Morrigane & Anna
Date d'inscription : 23/05/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Roy

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Lun 8 Fév - 16:32

Niniane est plus douée :p
Revenir en haut Aller en bas
Niniane
Grande prêtresse d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1080
Age : 31
Camp : Le lac de Mélusine...
Classe sociale : Grande prêtresse d'Orcanie
Terre : Le temple de Mélusine
Date d'inscription : 16/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Futur épouse secrète ...

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Lun 8 Fév - 16:34

Embarassed Merciiii !! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://le-cid-opera-rock.forums-actifs.net/
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mar 9 Fév - 0:59

Merci pour moi! -_-
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Niniane
Grande prêtresse d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1080
Age : 31
Camp : Le lac de Mélusine...
Classe sociale : Grande prêtresse d'Orcanie
Terre : Le temple de Mélusine
Date d'inscription : 16/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Futur épouse secrète ...

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mar 9 Fév - 2:18

Nan mais Momo t'es doué d'une autre manière !Wink
Je t'avoue que je n'arriverais pas à écrire comme ça moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://le-cid-opera-rock.forums-actifs.net/
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mar 9 Fév - 2:20

Tu connais les saxons, ils préfèrent ce que l'on trouve Quai Branly à ce que l'on trouve au centre Pompidou :p

(Ou comment casser les deux que j'adore trop :p)

Jsuis d'humeur taquine.

Et vous n'avez pas le même style d'écriture, ce serait comme comparé Hugh Laurie à Timothy Zahn.

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Niniane
Grande prêtresse d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1080
Age : 31
Camp : Le lac de Mélusine...
Classe sociale : Grande prêtresse d'Orcanie
Terre : Le temple de Mélusine
Date d'inscription : 16/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Païen
Statut Social: Futur épouse secrète ...

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mar 9 Fév - 2:29

*Va faire un bisous à Momo*

Moi j'dis que Momo c'es le grand chef et moi la grande cheftaine de l'écriture ! xD

(Oui, oui mes chevilles vont bien ! xD)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-cid-opera-rock.forums-actifs.net/
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 27
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mar 9 Fév - 6:54

moi j'aime bien connaitre l'histoire de Florin, c'est important de connaitre un type qui va défuncter d'ici peu, non ?
et c'est bien écrit...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Florin
Homme de Dieu
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 28
Camp : Omniscient
Classe sociale : Flou, mais essentiel
Terre : Faire souffrir ... pour la bonne cause ^^ / Conquérir Rome et en devenir le Cesar!!!!!!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Prisonnier religieux

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mer 10 Fév - 0:10

La mort n'est rien pour moi!

C'est le début de l'éternité...

A vous hanter...sur moult générations!!!


Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 27
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mer 10 Fév - 4:45

c'est beau de trouver un but dans la v... mort !
bises

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Ven 12 Fév - 5:02

Préambule :

Il eut été préférable que je ne naisse point…

Avorté ou mort-né plutôt que « pantin » funeste d’une « Stromboli » implacable, voué à ton sein qui me répugne autant qu’il me fascine !

Singulière destinée… abreuvé de ton lait amer… Je te vomis et te désire tant…

Je dois t’obéir Ô ma mère comme tu te dois d’exécuter les commandements de la terrible prophétie.

Etre ton fidèle serviteur qui de sa lame acérée, enduite d’un redoutable poison, transpercera le corps innocent de celui que tu hais ardemment…

Pourquoi devrais-je accomplir tes sombres desseins ?

Tu m’as forgé dans le ressentiment et la haine… Fossoyeur impitoyable de tes ennemis réels autant qu’imaginaires.

Je suis l’ingrat qui mord la main bienveillante et tendue, le scélérat qui étouffe le paisible dormeur… l’avide qui déchiquète le téton qui l’a nourri !

Folie des sens… Mais ai-je le choix ? Victime et bourreau, tel est mon lourd fardeau…

Détruire, non pour triompher mais juste pour déverser ce ruban pourpre dont la vision me comble de jouissance, et périr… laminé à mon tour jusqu’au dernier soupir…

Effondrer le royaume… m’engouffrer dans les profondeurs d’un abîme aussi noir qu’inéluctable…

Exacerbé par ma Némésis vengeresse… Je pourchasse mes proies sans relâche… Course effrénée qui n’a qu’une issue… la mort pour nous tous.

Alors, si je dois être maudit, je me gaverai avant de partir de tous les plaisirs vaniteux que la terre peut m’offrir… Par la puissance de mon glaive, j’en fais le serment !


Et comme moi aussi j'ai mes "nègres" :p
Voici le préambule de mon récit retravaillé par la belle amie de mon frère Smile!
Merci donc à Sylvie!


Dernière édition par Mordred d'Orcanie le Mer 2 Juin - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Morgause
Reine d'Orcanie
Reine d'Orcanie
avatar

Nombre de messages : 1324
Age : 27
Camp : Orcanie
Classe sociale : Reine d'Orcanie
Terre : Orcanie
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Reine d'Orcanie

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Ven 12 Fév - 5:46

beau "retravail" ... clap clap clap...
vraiment, j'aime beaucoup, cela a un côté racinien... assumé mais réel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Ven 12 Fév - 5:58

Oui c'est joli Smile

*Quitte à être enchainé et devoir porter Morgause, aimerait pouvoir s'asseoir, c'est fatiguant de devoir la porter d'un topic à l'autre :p*

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Sam 13 Fév - 21:52

Tu peux pas la fermer ta poire, le freluquet?! Razz!
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
sir Kadoudal
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 24
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Noble
Terre : Celle de son roy et maître
Date d'inscription : 25/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Conseiller royal

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mar 1 Juin - 14:12

Hommage à une nymphe...au clair de lune.



*Mordred, assis en tailleur sur le sol mousseux, et sa petite fille Geillis, (sur ses genoux), assistent en silence au doux spectacle de l'astre solaire allant se coucher...dans le lit du lac de Mélusine...
Étendue sacrée faisant face au vieux temple en ruines de la grande Déesse...dernier refuge et tombeau humide...pour une sirène dévoyée(?)...
Alors que la forêt s'embrase...avant de sombrer dans les ténèbres...les coeurs se remémorent ce que l'esprit souhaiterait occulter...sans y parvenir.
L'histoire d'une rencontre à jamais gravée dans la mémoire d'un tyran par trop...passionné.
L'histoire d'une fière amazone victime...de ses propres excès*


Mordred :

C'est ici, ma toute belle, que ta grand mère, Morgause, me contait histoires fameuses et ancestrales légendes...
Au pied de ce grand chêne, face à ce lac, me murmurant ses mélodieuses paroles pour que moi seul...les entende.

*Geillis, les cheveux rougeoyant, le visage parsemé de tâches de rousseur...le portrait craché de sa défunte mère...darde son tendre regard d'ange en direction de son père...un regard vert émeraude pénétrant.*

Geillis :

S'il vous plaît, papa...contez moi le jour de votre rencontre...avec maman...à Camelot!
Elle me manque...tellement...alors...parlez moi d'elle, encore une fois...faites moi ce...cadeau.

*Soudain étreint par une émotion particulière...Mordred se met à fixer intensément la surface scintillante du lac...les yeux dans le vague...tout en caressant affectueusement la belle chevelure de sa fille*

Mordred :

Ta mère...ange fantomatique du château...de Camelot...m'a conquis d'un seul regard...tout y était inscrit, en vérité.
Sa détresse, sa force, sa passion, sa folie, aussi...son désarrois et sa volonté...son courage et sa fougue, son ambiguïté...

*Mordred abaisse alors son blond visage (trompeur?) vers la princesse, croise son vert regard et effleure sa joue rose d'une main pleine de tendresse*

Mordred :

Son regard, impénétrable, et semblant recéler...tout les mystères du monde, pareil au tiens...me foudroya.
Sa blanche main...comme la mienne...vint parcourir ma joue empourprée...et laissa sa marque, sur moi...

Ophélia m'a marquée du sceau, brûlant, de la passion...sans même avoir à souffler mot...un seul geste, esquissé, et je fus à elle.
Entraîné, malgré moi, puis volontairement...dans son univers, dont on ne revient point indemne...et sa logique...sans pareille.

*La nuit tombe doucement mais assurément, l'air se rafraîchit, le vent se lève...faisant ployer et se lamenter les grands arbres de la forêt. Geillis se blottit, davantage, dans les bras de son père, les larmes aux yeux...mais souriante...sourire triste mais réel.*

Geillis :

Alors pourquoi? bon papa...pourquoi tout cela? son départ? pourquoi son abandon?...pourquoi ne puis je donc la serrer dans mes bras?
Ne vous aimait elle donc point? ne tenait elle point à moi? moi...qui ne l'ai qu'à peine connue...cette mère que je ne peux appeler...qu'Ophélia.

*La petite se met à sangloter...l'ombre d'une nuit sans lune couvre alors les deux êtres...une perle lumineuse éclaire le visage grave de Mordred...s'échappe d'une paupière, s'écoule paresseusement sur sa joue...et se détache de sa juvénile mâchoire...pour disparaître dans un ultime scintillement.
Noir total...froide nuit, linceul de glace...solitude des âmes blessées...que seul un souvenir parvint à réchauffer...à réconforter(?)...*

Mordred :

Nous ne devons point la juger...ou essayer de comprendre...et encore moins lui en vouloir...ou même...se torturer.
Mais nous souvenir d'elle et l'aimer...ne jamais l'oublier et ne retenir d'elle que ce regard divin qui était l'image même...de sa beauté.

Tout se résume ainsi : je l'ai aimée...

*Enfin, le roy embrasse la flamboyante toison de la petite Ophélia miniature...tandis qu'une bien étrange lueur...vint illuminer les tréfonds du lac sacré, un court, très court instant...d'éternité.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mer 2 Juin - 18:21

**Les yeux d'Ophélia** (by Mordred)


Et elle mourût comme elle vécut, et aima : avec panache...


"Les yeux d'Ophélia...

Sont les torches incandescentes éclairant l'horizon opaque et lointain...

De mon bien sombre destin...(en vain?)...

Je suis un vaisseau maudit, démâté, meurtrie...

Qui erre dans la nuit lugubre, glacée...sans fin...

Tu es le phare indistinct mais réel...qui me guide vers un glorieux(?) chemin...incertain.

Lune d'ambre lumineuse, pierre de lune mystérieuse...

Tu es mon repère, mon but, mon île et mon trésor...

Pour toi, avec toi, j'affronte vents et tempêtes...

Monstres et chimères!

Impératrice de mes songes...obsédante souveraine diaphane...

Ton regard, ce guide...ta voix, ce réconfort...

Je combat le triste sort!

Attraction irrépressible...fascination indicible...aimant irrésistible.

Ton regard traverse mon corps...tes yeux transpercent mon coeur...

Tu aspires mon âme...pour ne rien en laisser...tu m'attires à toi...pour te fondre en moi.

Ô Ophélia, onctueux poison...que j'aime ta saveur!

Belle et mortelle...telle l'anémone.

Ton regard, ce piège, ce viatique, cette émeraude...

Me foudroie puis m'apaise...tu blesses pour mieux soigner.

Ah la terrible, cruelle mais pourtant si belle, ô si belle chose!

Belle tu le fut, redoutable tu pus l'être...

Fragile et vulnérable, toujours...

Mon très cher amour.

Tes yeux étaient fait pour me séduire et me guider, non pour me perdre ou me tromper.

Je déplore, depuis, mon geste insensé...

Je pleure alors ton absence tant redoutée.

Au moins t'aurais je connue et aimée...

Ma si lumineuse et pourtant...Ô si sombre beauté!

Folies des sens...naufrage de nos âmes, fin tragique mais grandiose(?)...

Nos coeurs se sont échoués, ensanglantés...fracassés, sur le récif de notre destiné.

Mon aimée...

Ophélia, Ô Ophélia, mon Ophélia...

Imparfaite, mais flamboyante, ô combien flamboyante...déesse.

Ophélia(?)..."

Tu es morte mais tu m'as vaincu...adieu, je t'aurais connu...
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nicolas Florin
Homme de Dieu
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 28
Camp : Omniscient
Classe sociale : Flou, mais essentiel
Terre : Faire souffrir ... pour la bonne cause ^^ / Conquérir Rome et en devenir le Cesar!!!!!!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Prisonnier religieux

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Lun 14 Juin - 0:48

Nicolas Florin, acte deux : baptême de sang


**Sa mère morte en couche...Le tout jeune Nicolas est recueillie et élevé par les moines de l'abbaye ou avait trouvé refuge la pécheresse.
Certainement les prêtres parmi les plus rigoristes de l'île...ceux ci faisant, en effet, de l'application stricte de la foi (au quotidien) un préalable absolu.N'hésitant guère, pour se faire, à recourir aux châtiments les plus violents et humiliants...
En plus des très saintes écritures, le fouet et parfois le fer (rouge) tenaient, ici, lieux de méthodes d'apprentissage.
Au service d'une discipline implacable...

C'est au coeur de cette univers confiné, clos et étouffant que grandit et évolue le futur évêque...tel un poisson, (déjà) des plus retors, dans une eau bien malsaine...

A tout juste onze ans, Nicolas étonne ses maîtres par son intelligence et sa rigueur naturelle...mais se fait également remarquer pour son arrogance et son agressivité, latente.

Un jour...le bouillant gamin n'hésite point à affronter trois contradicteurs...il les rosse l'un après l'autre...et manque d'étrangler l'un d'eux.
Florin se retrouve donc convoqué, dans l'heure, par le moine supérieur...
L'impétueux ne tremble nullement et fait face avec une morgue...certaine.**

Père supérieur

Florin! cette fois ci, s'en est trop! vos origines vous rattrapent et vous trahissent! c'est ainsi!
Arrogance, violence, désinvolture! la graine du péché, que vous êtes, ne pouvait que donner ce fruit...maudit.


Florin

Sauf votre respect, monseigneur...je suis tel...que vous m'avez façonné!
Depuis toutes ces années...
depuis ma naissance, honteuse, jusqu'à ce jour...ou du Christ, je suis, le serviteur zélé.


Père supérieur

Il suffit! vous êtes...un dissimulateur! vous masquez...votre vraie nature, insidieuse!
Et comment expliquez vous...cet accès de violence et cette pulsion si...hideuse?!


Florin

Par l'amour de la foi et la haine de l'impiété! monseigneur...Dieu, lui même, conduisit mes mains!
Ces mécréants avaient blasphémés! et n'ont de cesse de se mal conduire...en secret, tel...le Malin.


Père supérieur

Suffisance! encore une fois! et au nom de la foi, qui plus est! prenez garde, jeune vaurien...
Que votre langue, si bien pendue, ne soit elle même, l'expression du Démon...justifiez vous, enfin!


Florin

Vauriens? nommez ainsi ceux ayant médit de leurs professeurs! et ceux s'abstenant...de faire leurs prières...de nuit.
C'est pour leur avoir reproché ceci...que je m'attira leurs foudres et...leurs vilénies.


Père supérieur

Je comprends mieux...mais ne puis vous approuvez, pour autant! aussi coupables soient vos contradicteurs!
Coupable, vous l'êtes tout autant! pour n'avoir point dénoncé ces méfaits...et avoir levé la main...sur ces pécheurs.


Florin

Je ne puis que m'incliner...devant votre jugement, monseigneur.et j'attends votre sentence...
Que j'accepterais, sans aucune arrières pensées! comme étant la parole même...de la divine essence.


Père supérieur

Voici un bien sage raisonnement...vous faites bien d'emprunter, déjà, la voie du repentir.
Mais il faudra davantage...pour vous redressez véritablement...il s'agira, vous aussi, de vous punir!


**Ainsi soit il...
Le lendemain, les quatre protagonistes sont condamnés à la même peine : être sévèrement flagellés, devant leurs camarades, puis astreints à l'isolement et au jeun le plus strict durant plusieurs jours.
Durant ces heures de muettes souffrances et de prières...Florin s'endurcit davantage et rumine sa revanche...sur un destin encore par trop...ingrat à ses yeux.
Et se promet de dompter, à l'avenir, ses pulsions les plus virulentes...
Pourtant, une semaine après les faits...le père supérieur le fait (de nouveau) appeler et, à la grande surprise de Nicolas, décide de l'adjoindre à l'inquisiteur de l'abbaye (faisant office de juge en ces contrées)...
Son initiation, précoce, aux tourments de la foi peut donc commencer.**
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Jeu 1 Juil - 15:18

Guerre et trahisons

Acte un, scène une


**Après les noces royales, plusieurs jours (et nuits) de festivités s'ensuivirent, sans doute les plus grandioses et joyeuses de l'histoire du royaume.
Mordred entendait impressionner (favorablement) la cour et ses sujets, et ainsi gagner, au plus vite, leur complète adhésion.
Et le bonheur, apparent, du jeune couple devait trancher, radicalement, avec la sombre période du roy Loth...mais également...avec l'union entre les hauts souverains de Bretagne, pas encore..."productive".
Alors que l'on disait...la reyne Ophélia, déjà, enceinte...

A l'issue de cette incroyable période festive...le jeune souverain d'Orcanie décide de rendre un hommage fort appuyé...à sa mère.**

Mordred

Si hier ce fut ma chère épouse, notre reyne, Ophélia, à être mise à l'honneur,

Ce jour célébrons notre mère vénérée, dame Morgause, si chère, ô oui si chère, à notre cœur.


Ophélia

Gloire à l'âme même du royaume! sa principale inspiratrice, notre guide indépassable...

Qu'elle soit donc remerciée et ainsi fêtée, et célébrée comme il se doit : dame Morgause, la vénérable.


Morgause

Ah, mes enfants, mes souverains, mes très chers... recevez, ce soir, toute ma gratitude.

*Misérable petite "roytelette"...même dans ses louanges se cachent des stylets.mais je ne suis pas dupe...de sa vile attitude.*


Florin

*Pauvre jeune roy...pris en étau entre deux femmes de haut rang.

Sa volonté sera mise à rude épreuve, il aura (alors) besoin de mon appui, de mon soutien... incessant.

Mais m'écoutera-t-il? afin d'être éclairé et ainsi agir à bon escient...*


Vohan

*Malheureuse Ophélia, et pourtant si belle souveraine...fort précieuse.

Magnifique oiseau de nuit... déjà enfermée au sein d'une cour des plus odieuses.

Ô ma reyne...tout comme moi vous aspirez à d'autres horizons(?), vous si... rêveuse.*


Mordred

En vérité, je suis plus que comblé : une mère aimante, et toujours fort avisée...

Une épouse adorée, rayonnante de promesses : jamais souverain ne fut aussi bien entouré!


Florin

Je ne puis, évidemment, qu'approuver les nobles paroles de sa très haute majesté...

Et à la place qui est mienne j'entends remplir ma mission si nécessaire et tellement... sacrée.


Morgause

Je serai toujours à vos côtés, Mordred, disponible, attentionnée, présente...pour vous, mon roy!

*et mon influence, mon pouvoir...ne s'éteindra point de si tôt! n'en déplaise au si joli, mais trompeur, petit minois...*


Ophélia

Je m'efforcerai de tenir mon rang et de vous soutenir sans cesse, mon cher ami...

*et qu'importe les sentiments muets de l'ancienne reyne... elle devra se plier à mon autorité : je dis!*


**Peu après les déclarations des uns et des autres, tout les regards convergent, immédiatement (et essentiellement), en direction de Morgause... Qui exulte, en silence.
La cour lui est encore toute acquise (depuis le trépas de Loth)... et plus que réservée, voir même hostile, à l'encontre de la nouvelle souveraine.
Le roy feint de l'ignorer, mais Ophélia (elle), n'en a, déjà, que trop conscience... et devant la sourde réprobation des courtisans... prétexte un début de malaise, pour pouvoir se retirer.
Comme on fuit un danger imminent... ou un prédateur prêt à fondre sur sa proie.

Mordred s'en étonne, sa mère fait mine de s'offusquer... tout en continuant à se réjouir de la situation.
Une rumeur parcours alors les rangs des dignitaires présents... tandis qu'Ophélia s'éloigne, les yeux humides...
Sous le regard perplexe, puis narquois de l'évêque Florin...
Et celui du sir Vohan MacKeith, nettement plus bienveillant... envers la pale émeraude de Warminster.**
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Jeu 1 Juil - 17:19

Joli Smile

_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mer 7 Juil - 0:17

Le crépuscule de Camelot

An 519

Après un siège de courte durée, la cité royale (en proie aux flammes) est prise d'assaut par les forces de la coalition. Alliance disparate mais redoutable regroupant l'Orcanie, les seigneurs bretons hostiles au haut roy, différents clans saxons et pictes...Alliance voulut, formée et menée par Mordred d'Orcanie.
Cible facile depuis le départ d'Arthur, et de la plupart de ses chevaliers, pour le continent (afin de venir en aide à ses vassaux de petite Bretagne, menacés par Rome et leurs alliés francs).Arthur...qui avait, bien imprudemment, confié la co-régence du royaume à son félon de neveu.

Au treizième jour de cette lutte sans merci, le gros des combats ont cessés dans la grande cour du château ou sur les remparts...Partout des corps inertes ou agonisants gisent sur les lieux de ce funeste affrontement. En contrebas, la ville n'en finit plus de cracher d'atroces nuages noirs étouffants. Les valeureux défenseurs se sont repliés à l'intérieur de la forteresse...refoulés par des adversaires largement supérieurs en nombre...et ceci afin de protéger la haute reyne Guenièvre. L'objectif prioritaire des assaillants.
Les troupes du tyran ne tardent pas à investir le bâtiment principal du château...après avoir incendié (puis enfoncé) la lourde porte en bois interdisant l'accès vers la salle du trône.
Les quelques soldats royaux présents qui tentèrent de contenir l'avancée ennemie...furent impitoyablement balayés.

Alors que les soudards progressent, inexorablement, sans qu'aucune (réelle) résistance ne leur soit opposé...

Un chevalier de haute stature, affublé d'une armure anthracite et d'une longue cape rouge sang...émerge des volutes de fumée, envahissant les lieux...tel le seigneur des enfers.
La sombre et imposante apparition contemple alors, non sans une certaine jubilation, les cadavres étendus au sol.
Avant de s'adresser aux officiers l'entourant, sans même prendre la peine d'ôter son heaume...

Je suis content de vous!

Faites maintenant investir l'ensemble du château! fouillez les moindres recoins!

Pas de prisonnier, la mort, pour tous! pas de pitié pour ces maudits chiens!


Arrivé dans le saint des saints du palais, la salle de la Table ronde (ô combien prestigieuse!)...le seigneur noir se fige spontanément devant ce qui demeurait, encore, le symbole même de la puissance arthurienne...
Pouvoir royal, absolu, dont un pan d'importance venait de s'effondrer avec fracas.
Bruit, sinistre, retentissant, qui ne manquerait point de résonner et de se répandre, à une vitesse inouïe, sur toute la surface d'Albion...

Les combats n'ayant pas davantage épargnés cet endroit sacré...
Plusieurs corps gisent sur le sol dallé, affalés sur la fameuse Table, ou encore contre les sièges...tels des pantins désarticulés.
Pèle mêle rassemblés dans la lutte, et la mort, soldats, dignitaires, pages et même servantes...rendent ici un "hommage" muet et forcé à leur agresseur.

L'odieux personnage se découvre enfin et révèle sa figure "d'ange" à la vue de tous : Mordred, le démon d'Orcanie, peut savourer son triomphe sans gloire.
Et sans aucune vergogne n'hésite aucunement à s'installer dans le siège curule réservé...au haut roy.
Son terrible faciès s'éclaire aussitôt d'un large rictus de victoire...En effet, des soldats de sa garde prétorienne lui amène une captive de choix : la reyne Guenièvre.

Guenièvre

Immonde vermine que tu es! tu as osé, crapule infecte!!
Tu paieras pour tes crimes! jamais tu ne régnera! maudit...insecte!


Mordred

Silence harpie! catin du diable!! vipère! ou je t'égorge, ici, à l'instant!
Tu es ma prisonnière, Arthur sera bientôt un cadavre...et toi...à ma disposition pour...fort longtemps!


Odieuse tirade très vite ponctuée...d'un ricanement effroyable. Puis bientôt suivis...d'un silence glaçant.
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Nathan
Comte de Metz
avatar

Nombre de messages : 875
Age : 26
Camp : Erwana, Morgause et Metz. (Phalène?)
Classe sociale : Chevalier d'Austrasie, Comte. Premier Intendant d'Austrasie
Terre : Metz
Date d'inscription : 01/11/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Comte de Metz et Chevalier d'Austrasie

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mer 7 Juil - 4:15

Ouh le méchant!

C'est Morgause qui va être contente ^^


_________________
Phalène ou Erwana? Telle est la question

Premier Intendant d'Austrasie.
Revenir en haut Aller en bas
Mordred d'Orcanie
Membre fondateur/administrateur en chef
avatar

Nombre de messages : 5040
Age : 1529
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Tyran d'Orcanie et Dieu ( démon ? ) vivant !
Terre : l'enfer sur terre !
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Noblesse et Dieu incarné !

MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   Mer 14 Juil - 23:07

Nicolas Florin, acte trois, l'implacable dureté de la foi


**Aux côtés de son maître et mentor (le père Jacob), l'inquisiteur de l'abbaye, le jeune Nicolas se montre aussi doué que fort zélé...dans l'exercice de sa lourde tâche.
Le novice apprend énormément au contact du très intransigeant chevalier de la foi (comme se définit lui même ce Jacob).
Et avant toute chose le moyen de sonder les âmes "perdues", afin de les redresser...ou de les briser, purement et simplement.
En cinq ans, Florin aura largement l'occasion de mettre en pratique les techniques d'interrogatoires, et de tourments, nécessaires pour faire chanceler même les corps les plus robustes...ou les esprits retors.
Car le futur évêque juge ces pratiques, certes rudes, somme toute indispensables...ceci afin de défendre, et d'affermir sans relâche le dogme chrétien en Bretagne.Outil principal, selon lui, pour parvenir à propager, et enraciner la nouvelle foi en ces terres païennes.

Alors qu'un jour Florin se voit confier la direction du "questionnement" d'un accusé (en remplacement du vieil inquisiteur)...un frère de ses amis est amené devant lui.
La stupéfaction fait aussitôt place, en l'esprit de Nicolas, à la fureur...
Ou quand le sentiment de trahison se mêle...à la crainte d'être compromis.
Les supplications du possible fauteur seront vaines : son camarade (pourtant sincère-?-) ne s'en montrera que plus déterminé dans l'accomplissement de son devoir.**

Florin

Bourreau! relevez la tête de ce misérable impie!
Que nous puissions voir, ainsi, son visage maudit.


Accusé

Nicolas? frère Nicolas! c'est une erreur, une effroyable erreur! je vous le jure!!
Ô mon frère! Nicolas, pitié! aidez moi, je vous en conjure!!


Florin

Silence! pauvre sot, que vous êtes! misérable ruffian!!
Saleté de cafard! vil cloporte! damné mécréant!!


Accusé

Je suis innocent, mon frère, du crime que l'on m'impute, en vérité!!
Nicolas, tu dois me croire! je t'en supplie, pitié! je ne puis rien avouer!


Florin

Mon frère...j'ai ici une mission à accomplir, je suis navré.
Et rien ni personne ne doit me détourner de ma tâche sacrée!


Accusé

Non! ô grand Dieu, non!! ayez pitié de moi!
Je suis innocent!! je le jure! sur ma foi!!


**L'interrogatoire peut commencer...et s'achèvera par le trépas du suspect.Dans l'ombre du cachot, une voix se fait alors entendre**

Inconnu

En voilà de l'abnégation, mon frère, en vérité...
Faire preuve d'un tel sens du devoir, je suis...impressionné.


Florin

Et qui êtes vous donc, vous, qui me louez ainsi?
Je ne crois point vous connaître, mon...ami(?)


Inconnu

J'arrive d'Hybernie, du plus grand cloître de ce pays...
Je me nomme Olrick Laurian Macbeth, et j'entends parfaire ma formation ici.


Florin

Soyez alors le bienvenu en ces lieux, très cher confrère!
Là ou nous nous efforçons de répandre la parole sacrée du saint père.


**Les deux hommes se serrent chaleureusement la main...tandis que leurs regards convergent l'un vers l'autre...regards similaires empreints...d'une flamme ardente identique, en tout point**
Revenir en haut Aller en bas
http://legendofcamelot.forum2jeux.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: * Mordred le tyran ! *   

Revenir en haut Aller en bas
 
* Mordred le tyran ! *
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La fuite du tyran
» Les mémoires d'un tyran
» Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?
» Mordred L. Melkor, le nouveau nom de la mort vivant à vos coté...[terminer]
» LAUREN-ROSE ? l'amour est un tyran qui n'épargne personne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: