Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Spectre du Passé, Vision du Futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uther Pendragon
Roi d'Austrasie
avatar

Nombre de messages : 2961
Age : 26
Camp : Pendragon
Classe sociale : Roi de Bretagne
Terre : Bretagne
Date d'inscription : 24/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Roi de Bretagne

MessageSujet: Spectre du Passé, Vision du Futur   Sam 9 Aoû - 16:21

[HJ: Ceci a été rédigé dans le Var, de 22h30 à 23h36 sur un cahier A4.
Le titre viens de deux romans de Timothy Zahn, réunis sous le titre Main de Thrawn.]

Marth somnolait tranquillement dans les bras de sa fiancée, la Reine Mère d'Orcanie, Morgause, Veuve Noire mortellement délicate. Et ses pensées dérivèrent. Lui et sa soeur Alicia, respectivement 5 et 4 ans, dansaient alors que leur mère, Nicole de Poitier, jouait de la harpe.
Grande, élancée, on aurait pu douté qu'elle avait mis deux enfants au monde, et sa poitrine, plus petite que celle qui servait d'oreiller à Marth faisait comprendre qu'elle avaitfais appel à une nourrice.Cependant sa chevelure flamboyante et ses yeux rappelaient Morgause et la peau se montrait aussi douce. Et lorsque la nourrice entra donner l'alarme c'est avec une douceur et une tendresse infinie qu'elle enlaça ses enfants pour les adieux: douceur, tendresse que Marth avais fais naître chez Morgause.
Puis la nourrice, Roxane, prit les deux enfants tandis que leur mère tentait de retarder l'assaillant. Ayant allaitée les deux enfants, sa poitrine était semblable à celle de Morgause qui avait eu 4 enfants mais le maintien, la chevelure et les yeux rappelaient Erwana, et la fille qu'elle lui avait donné: Roxanne.
Cependant, lorsqu'ils retrouvèrent Théodoric d'Austrasie, celui-ci avait compris que son épouse Suzanne, ne pouvant plus avoir d'enfant après la naissance à risque de Marie, avait cherché à tuer le fils illégitime de Théodoric afin que l'héritier du trône soit un de ses neveux, et Théodoric, afin d'éviter la Guerre Civile ne pouvait rien faire à part éloigner son fils. Ainsi Marth fut confié à une guerrière Chinoise escortant des marchands, qui se faisait appeler Yeoh, et qui avait érigé la pratique de l'épée et du sabre au rang d'art, et possédait un sabre nommé Hadhafang, portant des runes d'origines inconnues signifiant:

Une Noble Défense pour une Noble Dame.
Ce sabre était maintenant porté par Erwana et serait porté par Roxanne.
Yeoh, le souvenir s'attarda quelques instans sur la petite chinoise: la volonté digne de Morgause, une maîtrise inégalée du sabre, et une peau rappelant Tsi-Lei même si Marth voyait des différences.
Yeoh apprit à Marth le Mandarin, le combat à l'arme blanche, puis, lorsqu'il fut assez âgé, l'art du massage et la sensualité.
Après ses évenements en vinrent d'autres: Morgause, leur rencontre, le premier baiser, Morgause qui le repoussait, Marth qui qui était consolé par Erwana, à laquelle il s'unit physiquement et de façon irréversible puisqu'ils mélangèrent leur sang pour donner naissaince à deux enfants, Roxanne et Nathan, puis la rencontre avec Tsi-Lei, et enfin l'union de son coeur à celui de Morgause.
Puis le rêve remplaça le souvenir. Une douce étreinte maternelle, sa mère qui lui souriait, fière, douce.
Roxane, la nourrice, félicitant le gourmand bébé qu'elle avait allaité, qui était devenu un jeune Roy magnifique.
Yeoh, avec laquelle il échangea plusieurs passes d'armes avant qu'elle ne le félicicte birèvement, froidement, ce qui dans sa bouche valait une déclaration d'amour.
Erwana qui lui susurait des mots d'amours alors qu'ils étaient tendrement enlacé.
Tsi-Lei se blottisant contre lui, l'appelalnt Marth-Kun, et enfin, sa fille Roxanne: elle ressemblait trait pour trait à sa mère, semblait avoir 20 ans, et se déplaçait avec la grâe et l'élégance de sa grand-mère Nicole et portant Hadhafang ainsi qu'une robe de combat, chhoseque Marth n'avait jamais vu. Roxanne s'apprétait à partir sur une jument prénommée Asfaloth comme le cheval de sa mère, mais elle vint d'abord enlacé son père quadragénaire, lui disant qu'il était le meilleur des pères.
Roxanne s'éloigna ensuite avec l'élégante démarche de sa grand-mère avant de monter en amazone avec aisance, lançant un tendre regard sur son père de ses yeux bleus, puis son regard se durci, devenant aussi froid que celui de Morgause lorsqu'elle regardait celles qui allaient dans le lit de ses fils. La jeune femme avait appris de nombreuses choses auprès de sa belle-mère, dont l'intelligence aiguisée et la volontée sans faille. Roxanne venait de voir Morgause apparaître. Cependant la Reine d'Austrasie était insensible à ce regard: après tout son époux l'aimait, la caressait, lui faisait l'amour comme au premier jours après 20 ans de mariage. Et le temps semblait n'avoir que peu d'emprise sur elle dont seul les tempes grisonaient.
Marth sentit alors la Morgause de 60 ans l'enlacer, l'embrasser, et parler:
Mon Roy
Elle rajeunissait à chaque mot, et à 50 ans, ce fut
Mon doux Roy Qu'elle murmura.
A 40 ans ce fut
Mon bien aimé et à ce moment Marth se rendit compte que le ventre de Morgause s'arrondissait.
A 30 ans, sa voix douce devint froide et elle dit
A moi! Puis alors que le ventre trahissait une grossesse à terme, Morgause ronronna comme elle seule savait le faire Corps et âme.
Puis Morgause eut une contraction, mettant un enfant au monde, mais sous l'effet de la douleur elle enfonça ses ongles dans les épaules de Marth. Il se réveilla alors, entre les &&&&&&& de Morgause, ses pensées étant fébriles. Si ce rêve montrait l'avenir, comme certaines personnes disaient avoir eu l'experience, et comme Marth le pensait, Roxanne deviendrait une jeune femme magnifiique, élégante, intelligente, dangereuse, synthétisant le meilleur de sa mère, de sa grand-mère et de sa belle-mère sois, en trois mots, la Femme Parfaite.
Et Morgause: le rêve rassurait Marth, car même dans 20 ans elle serait belle. Et elle lui donnerait un enfant. Cependant le rêve ne disait pas comment faire pour que Marth puisse avoir ses enfants près de lui. Et alors qu'il était contre sa future épouse, ses pensées dérivèrent vers ses enfants: Ou étaient-ils? Avec leur mère certes, mais ou? Au couvent? Sur le chemin de l'Orcanie?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Spectre du Passé, Vision du Futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canidé prétentieux [PV Spectre du Passé & Pluie d'Anarchie]
» On ne peut oublier le passé, mais le futur peut l'enfouir || Vent du Sahara
» 1.04 - Passé, Présent, Futur
» Les jumelles du passé et du futur...
» Contes du passé, bribes du futur, vie d'un Abyssal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Archives-
Sauter vers: