Venez festoyer, guerroyer ou ... comploter en Orcanie !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cloîtration de la Dame d'Orcanie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Dim 10 Aoû - 8:34

La ravissante nymphe d'Orcanie poussa doucement le lourd voile qui lui barrait le chemin. Sa respiration s'accélera, son coeur prêt à défoncer sa ferme poitrine, libre sous l'inconfortable tunique de toile grossière, la peur rongeant ses entrailles.

Elle demeura un long moment, postée devant l'entrée du bureau de l'évêque, à observer avec inquiétude le semi luxe dans lequel vivait le messager de Rome. Pâle cmme un fantôme, sublime comme une apparition divine, la douce traîtresse n'avait pas l'esprit à critiquer les manières de vivre de son bourreau.

L'un des hommes qui l'accompagnaient, bien heureux de voir l'infidèle souveraine craindre le Dernier Jugement de Dieu (ou celui de Nicolas...), poussa la belle vers l'immense secrétaire en bois, sur lequel, penché et absordé par son écriture, s'illuminait le visage terrifiant de l'Homme de Dieu. Il était d'autant plus effrayant lorsqu'il n'était éclairée qu'à demi, par l'unique chandelle brûlant à petit feu.
Aucune source de chaleur s'émanait de la cheminée. Était-ce dans l'intention de provoquer un sentiment de froideur, de peur et de solitude que Florin avait omis de réchauffer la pièce principale de ses appartements?

- Monseigneur... appela t'elle d'une voix tremblante.

L'évêque leva la tête... et la reine recula de plusieurs pas. Son dos s'adossa aux gardes qui l'avaient suivit et ils la retinrèrent, afin qu'elle ne tourne pas les talons.

Non, elle ne désirait pas passer le reste de ses jours en compagnie de ce démon! Il était hors de question qu'elle vive ici... ou ailleurs! Le couvent était un bien meilleur endroit, beaucoup plus chaleureux malgré l'ennui...
Dans cette pièce, dans cette chapelle, elle vivrait dans l'effroi! Comment survivre en la seule présence de ce fou sadique? La forcerait-il à faire des choses qu'elle avait expérimenté par le passé... contre son gré? La prendrait-il, et de quelle étrange façon?
Mordred ne serait pas là pour la protéger... personne ne serait là pour lui porter main forte!
Ainsi, Dieu n'était pas partout... il avait omis de poser un regard dans les bâtisses que l'on avait construit en son nom!
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Florin
Homme de Dieu
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 28
Camp : Omniscient
Classe sociale : Flou, mais essentiel
Terre : Faire souffrir ... pour la bonne cause ^^ / Conquérir Rome et en devenir le Cesar!!!!!!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Prisonnier religieux

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Lun 11 Aoû - 22:20

D'un brusque geste de la main, Nicolas Florin renvoya les deux tonneaux de muscles qui entouraient la minuscule fée effrayée.

Avec une lenteur macabre, le fou se leva de sa chaise. Un craquement sinistre, unique bruit accompagnant le souffle rapide de la reine, résonna dans la semi obscurité.

L'évêque s'avança, nonchalant, vers la pauvre enfant, qui tremblait de tous ses membres.
Lui également frémissant... non point de peur, mais de désir.
Il contourna la belle nymphe au regard de précieuses émeraudes, humecta son doux parfum de bébés: une odeur de lait caillé et de vomissure. Cela n'aurait-il pas déplut à n'importe quel homme? Et pourtant... pourtant... pour lui, il ne pouvait exister plus agréable odeur. La peur... la fermentation... les excréments... la douleur, l'effroi, la vie... la mort!

- Infortunée colombe, vous frissonnez... susura l'évêque, en baisant avec tendresse la peau glacée de la reine.

Un baiser léger, tendre, obsessionnelle, posé sur le cou dénudé de la souveraine d'Orcanie.

C'était-elle attendu à un peu de cajôlerie, de minauderies... voir même de sensualité, que Nicolas posa sa main fébrile sur le bas ventre de la reine. L'autre empoigna le cou de porcelaine de la belle... et il exerça une certaine pression, d'avantages pour la brusquer que pour la blesser.
Leurs corps ainsi rapproché, Ophélia pouvait sentir l'aspiration grandissante (et ma foi, solide!) du fonctionnaire chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Mar 12 Aoû - 8:45

Ophélia se raidit, frissonante non pas de plaisir, mais de dégoût. Dévastée par l'effroi elle ne trouva pas les moyens de réagir... se laissant guider par l'audace du maître spirituel de son époux.
Ses paupières blanches, ornées de magnifiques cils roux, s'abaissèrent sur son regard débordant d'une pluie salée, comme si elle réprimait son envie de voir, son envie d'être... elle ne souhaitait nullement unir son corps à celui de l'évêque.
Lorsqu'il la prit brusquement par la taille, et par la gorge, l'Émeraude de Warminster s'éveilla enfin de sa torpeur et se déroba, en tournant (elle l'avait fréquemment fait dans sa jeunesse, lorsqu'un homme s'approchait trop d'elle... tourner empêchait toujours son aissaillant de se rapprocher trop d'elle).

Puis, elle fit face à l'évêque.


- Oubliez-vous que je suis ici pour faire pénitence? hurla t'elle, en espérant que quelqu'un (Tel que Sire Kadoudal ou Morrigan... quelqu'un en qui le roy avait grande confiance) Et que je suis une femme mariée... et non une catin!
Je suis Reine d'Orcanie! Et vous... vous...
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Florin
Homme de Dieu
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 28
Camp : Omniscient
Classe sociale : Flou, mais essentiel
Terre : Faire souffrir ... pour la bonne cause ^^ / Conquérir Rome et en devenir le Cesar!!!!!!
Date d'inscription : 09/04/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Prisonnier religieux

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Mar 12 Aoû - 9:00

Une colère aveuglante s'empara de l'évêque. Il avait tenu la pêcheresse entre ses mains, et il avait été berçée par son désir foudroyant.
Il y avait si longtemps qu'il avait espéré touché la reine... mais il s'était toujours retenu.
Et maintenant, elle lui appartenait entièrement... personne ne pourrait venir à son secours, car la chapelle était entièrement vide. Son petit page viendrait l'avertir, si quelqu'un souhaitait pénétrer dans ses appartements...

Si longtemps qu'il attendait... et désormais, elle le fuyait! Ne l'avait-elle pas désirée, elle aussi? Pourquoi le fuyait-elle, c'était impensable?!
Il la tuerait...
Il lui ferait grand mal...
Il la posséderait...
Il était beau, jeune, vigoureux... pour un évêque!

- Marie, je t'ai prié jour et nuit...

Le prédateur s'avança, l'air dément, fou, subgugé par ce qu'il croyait être la réincarnation de sa Volonté.

- Ma blanche colombe! Ceci n'était qu'un prétexte et quand à vos titres... vous ne les porterez plus longtemps!

L'évêque avait déjà uni son corps à une femme... Une jeune fille de laird écossaise. Cela avait été divin, délicieux. D'autant plus que la gamine de quatorze ans, à mi-chemin entre une enfant et une femme, se soumettait entièrement à ses manières peu conventionelle de s'accoupler...
Mais celle-ci était tombée enceinte... et il avait dût la faire disparraître.
Le petite s'était ''accidenetellement'' noyée...
L'image de la belle enfant, la peau aussi blanche que celle de la reine... teintée d'un bleu royal. Ses petites paupières closes sur ses iris d'un bleu étrange, sa bouche vermeille à demi ouverte... Sa chevelure blonde flottant tel un halo de lumière éteinte autour de son visage magnifique...

Nicolas s'approcha d'avantages de la reine, lui saisit ses poignets et... la contraignit à le rejoindre de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Mar 12 Aoû - 9:08

Elle... Ne plus être Reine? Comment...?! Mais elle s'était entretenue avec Mordred et celui-ci lui avait fait la promesse que... Lui avait-il menti? Mijotait-il quelque chose, pour provoquer sa chute?

Au dehors, la nuit était déjà fot avancée. Le ciel s'était couvert de lourd nuage... et la tempête arrivait, telle une guerrière, sous les sons de ses violents tambours électriques.

Le tyran s'approcha encore d'elle, l'empoigna avec force.

Ne voyant plus clair, la souveraine se débattit, avec toute la force dont elle était capable d'user sous l'adrénaline.
Elle se dégagea de son étreinte, évitant de justesse un baiser meurtrier.

Prenant ses jupes dans ses mains (par habitude, il était toujours pratique de ne pas trébucher dans ses jupes lorsqu'on courait... surtout dans ce genre de situation), elle contourna l'évêque et traversa le lourd rideau qui servait de porte à l'entrée du bureau.

Hj: Je continue avec Florin et d'Aurey dans le même message, car se déconnecter à chaque fois m'est pénible et très long (et je suis fatiguée...)

Ophélia suivit le long couloir de pierre, entre deux séries de banc réservé à la haute noblesse d'Orcanie. Ses pensées avaient désertées sa mémoire et il ne survivait en elle que la simple idée de fuir, le plus rapidement possible et de trouver de l'aider.
La nymphe aurait aimé crier pour quérir du secours, mais aucun son ne franchissait ses pâles pétales de roses, asséchées et creusées de sillons... en captivité, le bel oiseau exotique n'avait pu subvenir convenablement à ses besoins... Ses plumes aux multiples couleurs s'étaient alors ternis, salit, froissés...

Nicolas Florin arrêta sa course au pied de l'allée de cérémonie. Il regarda la mère fuir à grand pas, le tissus de sa robe grise volant tel de gros nuage porté par un vent rapide, flottant rageusement autour des mollets piqués de petits poils roux de la souveraine. Sa longue chevelure rousse battant son dos et son visage, feu dévastateur malgré son innocence.
La belle pouvait fuir... Car même si elle parvenait à confesser les ''fautes'' de l'évêque... Qui pourrait la croire? Le roy la considérait comme une regénat et une folle. Il en conclurait que la petite tentait encore de le manipuler, pour se sortir de sa prison spirituelle.

L'Émeraude de Warminster n'osait pas regarder à l'arrière, de peur de se ralentir... et de remarquer la proximité de l'évêque. Comment pouvait-elle se douter qu'il avait arrêté sa poursuite?
De grosses larmes perlèrent sur les joues de la reine, rougient par l'effort surhumain qu'elle effectuait.
Elle supplia tout les Dieux et Déesses qu'elle connaissait, afin qu'un miracle survienne. Elle jura de demeurer fidèle à son époux et de l'aimer... elle sacrifia ses petits, elle promit à fille à Avalon et au couvent. Elle ferait couler le sang, elle rétablirait la paix, elle se reconvertirait en chrétienne, elle demeurerait fidèle à la religion celte, elle fuirait ce monde de fou, elle se ferait merveilleuse maîtresse de maison... Elle rendrait fière ses deux religions.

Son corps heurta solidement une masse volumineuse, sa tête la poitrine gonflée d'un homme.
La rouquine souveraine recula de quelques pas et fonça tout droit à nouveau, plantant ses petits poingts blancs sur le corps solide de l'homme qui lui faisait face, croyant que celui-ci était un garde de son Éminence et qu'il la forcerait à se soumettre à la prohéminence de l'Homme de Dieu.
Voyant qu'il ne recula pas devant sa furieuse hystérie, Ophélia perdit tout espoir. Se débattre savérait vain...
Les Dieux ne la protégeraient plus jamais...
La belle s'effondra sur le sol, en position assise.

De lourdes boucles couleur de miel-calcite se collait à son visage blafard, trempée de sueur. Ses larmes se firent plus nombreuses, plus chaudes encore. Ses lèvres tremblantes...
... le monde lui semblait loin: seule sa douleur existait. Elle lui poignait le ventre, la gorge. Elle lui brûlait son corps, enveloppe iréel qui la retenait sur le sol glacée.
Pourquoi ne pouvait-elle pas s'envoler, comme le papillon qu'elle s'était toujours cru être?

- Mordred, pardonnez-moi! murmura t'elle, à peine audible, entre deux hoquets.


Dernière édition par Ophélia d'Aurey le Jeu 14 Aoû - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sir Kadoudal
Conseiller Royal et Membre du Haut Conseil de la Couronne
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 24
Camp : Orcanie!
Classe sociale : Noble
Terre : Celle de son roy et maître
Date d'inscription : 25/03/2008

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Conseiller royal

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Mar 12 Aoû - 23:43

hj : Intervient, intervient pas ... Rolling Eyes

Pile ou face !


*lance un écu en l'air*


pile : j'interviens pas

face : j'interviens ... sans me hâter ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Jeu 14 Aoû - 9:03

Hj: Face de mon bord :p!
Revenir en haut Aller en bas
Agravain
Prince d'Orcanie et jeune prêtre
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 32
Camp : Orcanie, Warminster, le château royal, mes appartements, mon lit ... ^^
Classe sociale : Ex roi d\'Orcanie et Prince d\'Orcanie, membre du conseil ...
Terre : Boaf ! ... prendre le thé avec des peluches...
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social:

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Jeu 14 Aoû - 21:54

Ce soir là, Agravain rentra tard à la chapelle, il avait du confesser un mourant à Warminster, un vieux marchand qui avait moult péchés a avouer ... Fatigué et un peu morose, le prince poussa la porte de l'édifice avec soulagement : encore quelques pas et il serait rendu dans sa chambre ... Ensuite, après un repas frugal, il pourrait, enfin, s'abandonner à un sommeil aussi doux qu' ... écourté ... Florin n'avait aucun scrupule a éveiller ses aides fort tôt le matin ! Quel ne fut point l'étonnement d'Agravain lorsqu'il aperçu la Reine au prise avec un garde royal ... Il du plisser les yeux pour identifier les deux silhouettes faiblement éclairées par les nombreux cierges de la chapelle ... Outré, le jeune prêtre s'avança d'un pas rapide, puis interpella vivement le soldat :

Que faites vous ? ! ...

Le rustre se retourna et balbutia quelques mots peu audibles ... Agravain lui fit alors signe de sortir, et l'autre s'exécuta sans broncher ( quelle autorité ! ^^ ) ...

Il se pencha ensuite sur Ophélia, un sourire navré étirant ses fines lèvres ... Et lui tendit une main providentielle :


Majesté ...

Je serai très heureux de pouvoir vous aidez !


Son sourire s'élargit, comme pour dédramatiser la situation ... Et soudain, Agravain pris conscience d'une chose : il aimait cette femme aussi fantasque qu'attachante ... C'était davantage que de la sympathie, et, évidemment, n'avait rien à voir avec un véritable amour ( avec une quelconque passion ) ... Non, l'amitié naturelle que le jeune homme avait toujours éprouvée pour sa belle soeur et souveraine ... C'était muée en solide affection, malgré la personnalité complexe de la dame ... Sorte de solidarité entre un être à part et une incomprise ? Peut être ... Réelle envie, pour Agravain, d'aider et soutenir la demoiselle, sûrement et l'ex chevalier ( aussi maladroit que malheureux ) ne dérogerait point ! Foi d'Agra !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Ven 15 Aoû - 9:35

Lorsque Nicolas avait aperçut la frêle silhouette du prince d'Orcanie, il pensa qu'il vallait mieux disparraître - tel un mirage - dans l'ombre de ses appartements, à purifier son corps et son esprit.
La reine dormirait sur le sol glacée de la chapelle, dès lors qu'Agravain aurait terminé son entretien avec elle (ce qui pourrait prendre un certain moment...).

Ophélia tremblait de détresse profonde. Sans savoir pourquoi elle pleurait, ses larmes s'effondraient en pierre liquide sur ses joues vermeilles, et elle riait tout en même temps. Le nuit et le jour se réflétait dans son regard de mousse, submergé d'une mer saline.
La reine enlaça le corps frêle de son beau-frère, recconnaissante de le voir dans un moment aussi critique. Elle ne le connaissait que trop peu, mais cela ne changeait en rien la gratitude que l'émeraude éprouvait en cet instant. Son malheur, sa détresse, les avaient liés pour l'éternité en une amitié fraternelle.

- Priez Dieu pour qu'il me laisse redevenir une enfant. chuchota la souveraine à l'oreille de l'homme de Dieu dès qu'elle se fut calmée (après moult caresses et paroles réconfortantes). Le Christ m'ouvrirait-il encore ses bras, comme il le fit pour les enfants, sachant ce que je suis devenue?
J'ai anéanti mon innocence, pour l'amour d'un homme que je méprise aujourd'hui... L'époque où la vie était simple et belle est désormais révolu... Pourrai-je seulement retrouver un semblant de ce qu'elle était? Pourquoi les loups dévorent-ils les ombres? Pourquoi s'acharnent-ils contre le vent? Pourquoi ce bel animal doit-il savérer si violent? Ne pouvait-il pas être comme un coucher de soleil...? J'aurais pu espérer qu'il demeure à jamais... à jamais... jamais.
J'aurais pu l'aimer! Mais pourquoi... pourquoi... pourquoi ai-je fait cela? J'ai cru pouvoir trouver le bonheur entre les bras d'un autre, m'aperçevant de ce qu'était vraiment mon époux... et mes enfants... mes pauvres petits...
Que dois-je faire?


En disant cela, Ophélia se rendit compte qu'il y avait longtemps qu'elle n'avait pas prit ses trois petits dans ses bras. Arthur avait-il survécu au voyage? Était-il enfin à Warminster? Et Clodomir et Geillis... comme il devait être grand désormais!
Lorsqu'elle sortirait d'ici, de cette prison de fous, son unique devoir serait de s'occuper des héritiers d'Orcanie.

La douce nymphe posa son front sur l'épaule de son frère par alliance et expira profondément, plus posée et rassurée par la présence d'un homme de confiance à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Agravain
Prince d'Orcanie et jeune prêtre
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 32
Camp : Orcanie, Warminster, le château royal, mes appartements, mon lit ... ^^
Classe sociale : Ex roi d\'Orcanie et Prince d\'Orcanie, membre du conseil ...
Terre : Boaf ! ... prendre le thé avec des peluches...
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social:

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Ven 15 Aoû - 10:58

Agravain pressa la Reine aussi fort qu'il le pouvait dans ses bras malingres ... Mêlant ses larmes aux siennes, lui chuchotant des mots d'apaisement ... Tout en caressant sa longue et merveilleuse chevelure flamboyante ... Le prince rougissait à n'en plus finir : la ferme poitrine d'Ophélia contre son thorax peu développé le troublait grandement ... De même que sa joue d'albâtre collée contre son visage d'ange ... Nulles mauvaises pensées n'assaillaient le novice, seule son immense compassion guidait son esprit ... Le chagrin de l'émeraude était le sien et il allait s'efforcer de l'apaiser : il desserra un peu de son étreinte ...

Majesté ...

Pardonnez à votre époux comme lui devra le faire !

Vous vous êtes aimés !

Et cet amour peut renaître, malgré tout ...

Grâce aux liens qui vous unissent : vos enfants .


Agravain caressa, tendrement, le bras dodu ( ? ) de la souveraine, tentant de la réconforter ...

C'est votre devoir et ... votre destin, j'en suis persuadé !

S'il le faut ... J'irai voir mon frère et ... lui parlerai !


Assura, plus que sincère, l'aîné du tyran, mais point forcément très confiant ...

Il se força à sourire et soupira ...


Que faisiez vous ici à cette heure ? ...

N'êtes vous point fatiguée ?


En disant cela, Agravain eut une idée, et s'empressa d'en faire part à la Reine :

C'est vrai, vous n'avez pas une chambre digne de ce nom ...

Acceptez d'occuper ma "cellule", j'en serai ravi !

Il me suffira de me ré-installer dans mes anciens appartements, au château ...


Redoutant un refus gêné et polie de la belle, le prince entraîna, délicatement, Ophélia vers sa chambre ...

Et pas de "si" ni de "mais" ...

Venez !


Dit il tout sourire, tout simplement content de converser avec sa belle soeur, qu'il appréciait décidément beaucoup ...
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis

avatar

Nombre de messages : 1847
Age : 27
Camp : Son clan
Classe sociale : Noblesse
Terre : Irlande (Dal Riada)
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social: Fille d'un chef scots

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Mer 20 Aoû - 9:29

Ophélia se raccrocha d'avantages à son demi-fère.
Non! Il ne devait pas lui céder ses appartements! Comment survivrait-elle dans cette froideur réconciliatrice? Comment pourrait-elle conservée la flamme de sa vie, dans un endroit si petit, si mal aéré? Elle ne pourrait supporter les avances de l'évêque... sa main sur sa gorge, sur ses hanches, sa bouche sur son épaule dénudée...

Elle vint pour parler, mais Agravain la coupa. La reine l'observa, comme si elle ne pouvait comprendre la volonté du frère de son époux...

- Non, Sire. Taisez-vous! répliqua t'elle avec un semblant d'autorité. Demeurer auprès de moi... je ne pourrai point vivre qu'en la présence de MonSeigneur l'évêque. Son... Sa... Qu'importe.
Je vous supplies de rester ici, dans vos appartements.
Votre présence sera comme un papillon dans le désert...
Revenir en haut Aller en bas
Agravain
Prince d'Orcanie et jeune prêtre
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 32
Camp : Orcanie, Warminster, le château royal, mes appartements, mon lit ... ^^
Classe sociale : Ex roi d\'Orcanie et Prince d\'Orcanie, membre du conseil ...
Terre : Boaf ! ... prendre le thé avec des peluches...
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Religion: Chrétien
Statut Social:

MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   Jeu 21 Aoû - 1:22

Agravain s'offusqua de la soudaine rudesse de la Reine ... Il en fut même peiné ... Et afficha un moment une moue boudeuse ... Mais comment en vouloir longtemps à la gentille Ophélia ? ... De plus sa réflexion sur Florin le surpris et l'intrigua . Certes l'évêque était aussi rigide que lugubre, mais de là à vouloir le fuire comme la peste ! Que c'était il donc passé ? ...

Vous ... Vous êtes querellée avec son éminence ? ...

Demanda le prince pour la forme ... Mais n'insista pas . Apparemment ces deux là s'évitaient ... S'il avait sut !

Agravain s'empressa ensuite de satisfaire la demande de sa belle soeur :


Bien sûr majesté ...

Si vous requérez ma présence, je reste bien volontiers !

Mais je vous cède ma cellule, je logerai juste en face ...


Toute femme avait besoin d'un minimum d'intimité ... Et Maelhrys étant absent en ce moment, le jeune homme pouvait emprunter sa chambrée ... Puis, au retour de son ami, il irait dormir dans la dernière cellule, la moins confortable .

Ils arrivèrent devant la chambre :


Je vous en prie ...

Je vais nous préparer un bon repas et ... nous pourrons discuter plus aisément !


Depuis que Maelhrys était absent, les soirées étaient plus longues ... En effet il n'était pas rare que les deux collègues fassent quelques parties d'échec ( ou l'équivalent de l'époque ) avant d'aller se reposer ... La présence d'Ophélia était une bénédiction, et sir Agra se ferait une joie de lui tenir compagnie ... Ce soir, puis les autres .

( hj : par ici ma chère Smile :http://orcanie.forumactif.com/la-chapelle-f67/chambree-d-agravain-t939.htm#15334 )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cloîtration de la Dame d'Orcanie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cloîtration de la Dame d'Orcanie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris
» Nyrlae [Dame protectrice de Daranovar]
» Morwën, la dame sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: † Hors-jeu † :: Personnages :: Archives-
Sauter vers: